ALEXANDRE FINE: LA JEUNESSE PREND LE POUVOIR

Incontestablement, il aura été la révélation de la saison 2018 de trail et de course en montagne. Déjà champion de France de course en montagne et de trail court chez les espoirs en 2017, Alexandre Fine a véritablement passé un cap cette saison en s’imposant chez les seniors. Vainqueur au scratch des championnats de France de trail court à Montgenèvre un mois après avoir décroché un deuxième titre consécutif chez les espoirs aux championnats de France de course en Montagne (3ème au scratch), le pensionnaire du Team Optitrainer-Uglow a surtout obtenu ses premières sélections sous le maillot tricolore. Rencontre.

Il clôturera sa saison avec les championnats du monde de course en montagne qui se dérouleront ce dimanche 16 septembre en Andorre. Quelque soit le résultat ce week-end, la saison d’Alexandre Fine restera remarquable. 11ème espoir à Plouay lors des championnats de France de cross long en mars dernier, l’athlète licencié au Cross sport Serre-chevalier (une section du Gap Hautes Alpes Athlétisme) frappait fort dès le début de l’année, se payant le luxe de devancer de purs crossman déjà auréolés de sélections et médaillés internationaux dans la discipline. Un début de saison en fanfare qui augurait de belles choses pour la suite.

alexandre fine 3 - ALEXANDRE FINE: LA JEUNESSE PREND LE POUVOIR

Effectivement, la suite ne sera qu’avalanche de gros résultats: Top 5 sur le 25km de la Transvulcania, champion de France espoir de Course en montagne et 3ème au scratch, 14ème aux championnats d’Europe de course en montagne (médaille de bronze en équipe), champion de France élite et espoir de trail court (synonyme de sélection pour les mondiaux de trail 2019)… Alexandre Fine n’a laissé que des miettes à ses concurrents. Dimanche, il aimerait bien poursuivre cette dynamique et pourquoi pas signer un gros résultat. «Dimanche je participerai à mon premier mondial. Je ne sais pas trop ou je mets les pieds, mais je suis plus motivé que jamais. Mon objectif sera de porter le maillot tricolore le plus devant possible et tout donner pour l’équipe. La place individuelle viendra avec».

alexandre fine 1 - ALEXANDRE FINE: LA JEUNESSE PREND LE POUVOIR

Photo: European Athletics

Si forcément l’objectif à court terme reste les championnats du monde de course en montagne ce week-end, Alexandre Fine se projette déjà sur la saison prochaine et les championnats du monde de trail, mondiaux pour lesquels il ne s’attendait pas forcément à décrocher sa sélection. «Cette sélection me paraissait un peu improbable mais j’en rêvais, et c’est peut être ce qui m’a amené à la décrocher. Jamais en début de saison je n’aurai pensé à une telle issue. C’est la preuve que le travail finit toujours par payer». Quand on lui demande quel sera son objectif sur cette compétition, le jeune coureur de 21 ans n’hésite pas à afficher de grandes ambitions. «Sur ce format que j’apprécie particulièrement je viserai les premières places. Je vais tout faire pour me préparer au mieux et arriver prêt le jour J».

alexandre fine 2 - ALEXANDRE FINE: LA JEUNESSE PREND LE POUVOIR

Si Alexandre Fine fait donc parler de lui par ses résultats, c’est surtout son mode de vie quotidien qui interpelle. Entre sport de haut niveau et son travail de pâtissier, l’international français doit se tenir à une rigueur stricte. «Mon quotidien est très varié selon les périodes et les saisons touristiques. Tenant ma propre boulangerie-pâtisserie au cœur de la station de Serre-chevalier, mes journées de travail débutent à 1h30 du matin pour se terminer aux alentours de 13 heures. J’effectue donc mes séances d’entraînement l’après-midi, et il m’est rare de m’entraîner en matinée. Mes fréquences d’entraînement sont également très variées en fonction des saisons touristiques et varient donc entre 3 et 8 séances par semaine».

alexandre fine 4 - ALEXANDRE FINE: LA JEUNESSE PREND LE POUVOIR

Un coureur atypique donc et qui n’a pas fini de faire parler de lui. Rendez-vous dimanche pour clôturer une saison 2018 de toute beauté, avant d’attaquer une saison 2019 qui s’annonce tout aussi belle. Souhaitons le lui!

Hugo PELLETIER

Propos recueillis par Hugo PELLETIER pour TPSinfos

Photos tirées de la page Facebook d’Alexandre Fine avec son autorisation

%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events