TPSinfos

COMPTE RENDU DE LA CORRIDA RAMBERTOISE / 22-12-12

LA FETE AVANT LES FETES !

Pour l’épilogue de la saison dans l’Ain, la hotte du Père Noël était pleine à ras bord. Elle aura d’abord profité à Guy-Noël Rouania et Anne-Sophie Vittet, permettant à leur escouade, le prestigieux Lyon Athlétisme, de faire carton plein.
Deux autres duettistes en auront pareillement bénéficié : Lucas Chaume et Sébastien Doléatto dont les efforts redoublés pour promouvoir leur épreuve n’auront pas été pour rien dans le joli succès populaire rencontré.

48 arrivants en 2010, 67 en 2011, 139 pour la présente édition, soit une majoration de 107% en regard de l’an passé ; une affluence à l’avenant dans les courses jeunes ; un plateau constellé d’étoiles lyonnaises ; un public en communion avec les athlètes.
A vrai dire, rien ne venait troubler cette fête avant l’heure, si ce n’est peut-être la pluie qui ne cessait de tomber, rafraîchissant quelque peu l’atmosphère. Une pluie qui pour autant n’arrêtait pas le pèlerin, en particulier les Rhodaniens venus en nombre et qui ne laissaient à personne le soin de mener la danse. Une avant-garde au sein de laquelle ne figurait pas le Portugais Fernando Da Silva, grandissime favori, qui jetait en effet l’éponge durant l’échauffement, des problèmes de santé lui interdisant de prendre le moindre risque avant son ultime gros rendez-vous de l’année : la Corrida Pédestre de Houilles dans les Yvelines, un 10km national concouru le 30 décembre où il tentera d’abattre son temps référence (30’57 en 2010).

Rouania en leader
Après 1,5km de chevauchée, une fois les jardins traversés, Guy-Noël Rouania, 28 ans, sponsorisé par le magasin lyonnais Spode, grand spécialiste des 800 et 1500m (marques respectives en 1’53’’67 et 3’52’’87, soit le niveau N4), décidait de casser le groupe de tête fort d’une dizaine de fuyards. Sans coup férir, sa mine faisait le ménage et seuls le Burundais de service, Richard Musagirije (AS Rispoli Villeurbanne), 25 ans, ainsi qu’Ali Fellague (ASCUL Lyon), 35 ans, tous deux férus d’asphalte, parvenaient à lui emboiter le pas. Redoutant tout particulièrement le finish du Villeurbannais, vainqueur du dernier Semi-Marathon de Vénissieux, Rouania se détachait de ses cerbères dans le hameau de Serrières (km2,5). Sans toutefois les semer, ses adversaires se rangeant aussitôt en position d’attente, Ali s’appropriant très vite la 2ème place, Richard la 3ème.
Si bien qu’au retour dans le centre-ville, à 1km du but, rien n’était joué, excepté pour Musagirije qui abdiquait, remplacé au 3ème rang par un autre routard en la personne de Julien De Paoli (Athlé Calade Val de Saône), 32 ans. Une bonne dizaine de mètres d’écart séparaient alors Rouania de Fellague. La soixantaine de mètres de dénivelée, pour partie en escalier, ne changèrent rien à l’affaire, Rouania, qui réside à Lagnieu et bosse à Saint-Vulbas, signant une victoire parfaitement méritée pour avoir contenu ses adversaires quasiment de bout en bout. Même si Fellague, dans un sursaut d’orgueil, tentait le tout pour le tout dans les ultimes arpents, échouant à une microscopique seconde du lauréat.
Derrière, outre les belles prestations de De Paoli (3ème) et Ramzi Boujday (4ème), coéquipier de Fellague à l’ASCUL Lyon, âgé de 32 ans, on relevait la 5ème position de Kaïs Bouziane, 34 ans, qu’on n’avait plus revu depuis 2011. Poussé dans ses derniers retranchements par un Yannick Chichoux terriblement accrocheur sur les marches d’escalier, le Constantinois accentuait toutefois sa famélique avance dans la descente puis sur l’ultime ligne droite. Crédité d’un chrono de 33’05 pour son premier 10km il y a un mois à Vénissieux, le sociétaire d’Ambérieu Marathon et du Belley Sport Pédestre, 32 ans, adepte avant tout de course nature, confirmait quant à lui sa très belle pointe de vitesse en se classant 6ème.

Vittet haut la main
Chez les femmes, la présence de la Belleysanne Anne-Sophie Vittet, 24 ans le surlendemain, ôta tout suspense. Son cavalier seul clôturait une saison d’exception, jalonnée entre autres par ses nouveaux temps étalon sur 3000m steeple (10’38’’28) et 10km (36’47).
Accourue pour honorer une épreuve concoctée par son compagnon Lucas Chaume, elle reléguait à 1’39 sa dauphine, l’expérimentée Pascale Rotsaert (ASVEL Villeurbanne), ancienne égérie de 2005 à 2010 du renommé club manceau Endurance 72. Agée de 46 ans et de souche stéphanoise, celle-ci opta pour un départ prudent, se retrouvant 4ème avant de s’installer définitivement à la seconde place après 1,5km de cavalcade.
Endossant les couleurs, à l’image d’Ali Fellague, de Run Alp Villeurbanne dont le magasin est tenu par Lucas Chaume, elle se devait d’être présente. Parallèlement, cette marathonienne en profitait pour travailler sa vitesse dans l’optique du 42 bornes qui se profile à l’horizon : celui du Lac d’Annecy où elle essaiera, à défaut de l’annihiler, de s’approcher de son record porté à 2h56’40 en 2001. Le 21 octobre dernier à Val-de-Reuil dans l’Eure, celle qui réside à Irigny (banlieue sud du Grand Lyon) avalait encore cette distance mythique en 3h02’03.
C’est une autre Stéphanoise d’origine, demeurant à Chassieu dans l’Est lyonnais, pareillement routarde, qui grimpait sur la marche restante du podium. Pensionnaire depuis 22 ans du Centre Laïque Culturel et Sportif à Firminy, Carole Bonche, qui fêtait dès le lendemain ses 37 printemps, ne put s’opposer à l’ex-Mancelle lorsque celle-ci entreprit de la dépasser 1,5km après leur envol. Ne lâchant rien, elle ne lui concéda toutefois que 15’’ au final.
A l’instar de sa rivale et amie, elle aussi avait effectué le déplacement pour gagner en vélocité en vue de viser les 1h28 au semi-marathon (temps référence : 1h25 en 2001).

François Vanlaton


PHOTOS :

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DE LA CORRIDA RAMBERTOISE / 22-12-12

Un grand nombre d’images, au total 439, sont mises en ligne sur le site Web de Saint-Rambert Sport Organisation. Tout aussi somptueuses les unes que les autres, elles ont été prises par Clara Chaume, soeur de Lucas Chaume, un des deux précurseurs de cette corrida avec Sébastien Doléatto.
– Course adulte (223 clichés) : http://www.srso.org/photos/corrida2012/course_adulte/
– Courses jeunes (216 clichés) : http://www.srso.org/photos/corrida2012/course_ados_enfants/


RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DE L’EDITION 2011 :

Réalisé également par Clara Chaume, un reportage photographique portant sur le millésime 2011 figure sur notre site Web « Trail-Running en Pays de Savoie/Ain » :
http://www.trail-running-savoie.fr/resultats-et-photos-de-la-corrida-rambertoise-26-11-11/


 

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DE LA CORRIDA RAMBERTOISE / 22-12-12
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events