RESULTATS ET COMPTE RENDU COMPLET DE LA VOIE DU TRAM / 30-09-12

L’HOMME QUI VENAIT DE LOIN…

Un succès populaire sans précédent depuis une bonne décennie, un double record au parfum d’outre-Manche dont celle d’un prestigieux invité, de jeunes autochtones qui pointent le bout de leur nez.
De toute évidence, ce 27ème millésime aura extirpé la manifestation bellegardienne d’un quasi-anonymat pour ne pas dire de l’ornière dans laquelle elle était immergée depuis bien trop longtemps.

Mais pourquoi ce coup de tête qui aura incité l’Anglais Billy Burns, un des plus grands coureurs de montagne que le circuit mondial n’ait jamais connu, à rallier Bellegarde et sa confidentielle Voie du Tram, parcourant ainsi plus de 420km aller-retour depuis son domicile valaisan, situé près de Sion ? Cette question-là, eh bien elle figurait sur toutes les lèvres à l’issue d’une remise des prix menée tambour battant en raison des trombes d’eau s’abattant sur Champfromier, qui miraculeusement avaient épargné les 151 « cheminots » durant leur morceau de bravoure.
« C’est à 5h du matin, le jour J, que j’ai pris la décision d’accourir en compulsant sur le net divers calendriers rhônalpins et suisses », affirma très sérieusement ce vétéran âgé de 42 ans qui ajoutait aussitôt : « Ma saison de course à pied est d’abord consacrée à la montagne, ma discipline reine, pour s’achever sur l’asphalte. La Voie du Tram, ni trop accidentée, ni totalement roulante, était idoine pour m’assurer d’une transition en douceur vers la route qui me verra prendre le départ, le 28 octobre prochain, du Marathon de Preston, où je viserai dans ma ville natale du nord-ouest de l’Angleterre entre 2h20 et 2h25 ».
Singulière personnalité que ce Burns qui verse apparemment dans l’improvisation et l’amateurisme mais qui en réalité sait parfaitement gérer sa préparation, avec le flegme de tout Britannique qui se respecte. D’ailleurs, son éloquent palmarès fécondé depuis une quinzaine d’années ne saurait faire mentir le personnage (voir ci-dessous).

Leader sans partage chez les hommes…
De suspense, il n’y en eut pas malgré la résistance offerte par le talentueux Florian Schäfer, 29 ans, en pleine concentration avant les Mondiaux amateurs d’aquathlon le 17 octobre prochain à Auckland où il défendra son titre glané l’an passé chez les 25-29 ans. Après l’échauffement de conserve dans les rues de Bellegarde, le sujet de Sa Gracieuse Majesté entreprit le divorce avec l’Oyonnaxien au moment où il découvrait ce chemin de légende qu’est la Voie du Tram (km3).
Dès lors, l’écart avec Schäfer ira en s’aggravant. D’une quarantaine de secondes à Confort (km7) à 1’40 à Montanges (km11,5), Burns engrangera encore 1’ supplémentaire à l’arrivée (km16). Avec à la clef le nouveau temps référence en 58’50 qu’il aurait pu encore, selon ses dires, abaisser de 2’ environ s’il avait dégoté un rival à sa mesure.
A l’arrière, on n’en faisait pas moins bonne figure à l’image de Jérémy Bendt, 23 ans, qui, pas culotté pour deux sous, aura croisé le fer avec les expérimentés Lionel Ribeiro, 33 ans et Baptiste Choutkoff, tout jeune quadra. Avant finalement de baisser de pied au 7ème km, s’adjugeant toutefois une prometteuse 5ème place. A n’en pas douter, il refera parler de lui.
Faisant la différence avec Choutkoff (4ème) à travers la portion dévalant sur le pont des Pierres (km9,5), Ribeiro s’octroyait la 3ème position, préservant ainsi ses chances, cependant ténues, d’enlever le challenge de la montagne, aux mains à l’heure actuelle du valeureux Sébastien Calamand, 39 ans (15ème ce dimanche).

… comme chez les femmes
Le scénario aura été en tout point identique chez la gent féminine qui aura ainsi été mise sous l’éteignoir par la Perfide Albion. Son auteur ? La méconnue Emilie Shaw, au demeurant un bel exemple de cosmopolitisme. Ayant vu le jour le 26 juin 1982 à Hanovre (Allemagne), de père anglais (originaire de Middlesbrough) et de mère française (originaire de Giron), elle navigue entre Morrens, à proximité de Lausanne où elle officie comme kiné, et Giron. Avant cela, elle sera restée une vingtaine d’années à Hong Kong, et ce jusqu’en 2009.
Ne rechaussant ses running qu’il y a trois semaines après un an et demi d’arrêt (fracture du pubis puis maternité), cette ancienne redoutable hockeyeuse sur gazon n’en a pas moins fait forte impression. Devenant la nouvelle recordwoman en 1h16’11, elle bonifie ainsi d’1’09 l’ancienne marque remontant à 2004, et de 4’51 sa précédente victoire vieille de deux ans, la seconde après 2009.
In fine, la gracieuse jeune femme d’1m68 pour 56kg éloignait à distance respectable ses quatre plus dangereuses émules qui dès lors s’écharpèrent pour les deux marches restantes du podium. La joute fut impitoyable, 27 microscopiques secondes les départageant à Champfromier.
Caracolant en tête des challenges départemental et de la montagne, Christine Catin, 44 ans, donnait un ultime coup de collier qui lui permettait de coiffer sur le fil, exactement de 2’’, l’illustre Michelle Leservoisier, 47 ans. Elle endossait ainsi le costume de dauphine, la Saint-Juliénoise se contentant de la 3ème place. Quant à Nadège Vignand, « la postière d’Annecy » âgée de 40 ans, qui n’avait pas quitté d’une semelle sa 4ème position, elle devait s’incliner à quelques encablures de la ligne devant la fougue de la Gironnaise Anaïs Fleming, 23 ans.

François Vanlaton pour le compte également de la page sports de l’édition Bellegarde et Pays de Gex du quotidien « Le Dauphiné Libéré », en date du mardi 2 octobre 2012.


LE LAUREAT BILLY BURNS : UN PALMARES EXCEPTIONNEL !

Indubitablement, Billy Burns aura été l’un des coureurs de montagne les plus accomplis du circuit mondial. En 15 ans de carrière, cette figure du vénérable Salford Harriers and Athletics Club, fondé en 1884 dans la conurbation du Grand Manchester, n’aura en effet jamais cessé de fertiliser son pedigree.
Sur les championnats du monde, il intégrera à six reprises le top 10, atteignant son acmé en 2001 où il décrocha le bronze en individuel et par équipe. Quatre ans auparavant, l’escouade britannique où il figurait finissait 3ème.
Sur les fameux marathons de montagne, il touchera le jackpot par trois fois au Marathon de Zermatt en 2003, 2005 (meilleur chrono en 3h04’19) et 2006, puis accaparera la 3ème place à celui de la Jungfrau en 2002 (meilleur chrono en 2h58’54), 2003, 2005 et 2006.
Cerise sur le gâteau, Sierre-Zinal tombera dans son escarcelle en 2000 avant de se classer 2ème en 2001 (meilleur chrono en 2h34’47) ainsi qu’en 2003, puis 3ème en 2004. Le 12 août dernier, il terminera encore 9ème et 2ème quadra en 2h43’38.
En Haute-Savoie, sa notoriété est d’abord liée à son double succès sur le Bélier en 2010 et 2011, réalisant la première année sa plus belle prestation en 1h49’15.
Pareillement, il excella sur l’asphalte comme l’attestent ses temps étalon : 2h15’42 au Marathon de Londres en 2000 (sa plus « mauvaise » perf : 2h18’29 à Londres 2001), 1h04’19 au Semi de Londres en 2001, 29’34 au 10km de Salford en 2004.
Né le 13 décembre 1969 à Preston, au nord-ouest de l’Angleterre, il a gagné à compter de 1997 le Valais central où il a épousé une autochtone. Aujourd’hui, il vit à Arbaz, village de 1100 âmes localisé à 10km de Sion, la capitale valaisanne.
Dans la vie active, Burns est pluriactif. Durant l’hiver et à l’orée du printemps, il bosse à deux pas de son domicile aux remontées mécaniques de la station d’Anzère (intégrant la commune d’Ayent dans les Alpes bernoises). Puis de mai à juillet, on le retrouve paysagiste. Enfin, d’août à octobre, il se transmute en aide-géomètre.

F.V. pour le compte également de la page sports de l’édition Bellegarde et Pays de Gex du quotidien « Le Dauphiné Libéré », en date du mardi 2 octobre 2012.


RESULTATS PARTIELS :

Scratch (156 inscrits, 147 classés) :
– 1er (1er V1) : Billy Burns (Angleterre, Salford Harriers and Athletics Club) en 58’50, nouveau record de l’épreuve.
– 2ème (1er senior) : Florian Schäfer (Team Run Alp Bourg-en-Bresse, Triath’Spiridon Oyonnax et Schäfer Coaching) en 1h01’32.
– 3ème (2ème senior) : Lionel Ribeiro (Pont-de-Vaux 01 Pulsion) en 1h03’04.
– 4ème (2ème V1) : Baptiste Choutkoff (Team Sport Léo le Lysosome) en 1h03’24.
– 5ème (3ème senior) : Jérémy Bendt (Frangy) en 1h04’13.
– 6ème (3ème V1) : Jean-Michel Flochon (Union Sportive Cormaranche-en-Bugey) en 1h05’39.
– 7ème (4ème V1) : Paul Durand (Pont-de-Vaux 01 Pulsion) en 1h06’16.
– 8ème (5ème V1) : Denis Legouge (Prémanon) en 1h06’33.
– 9ème (6ème V1) : Hervé Fillod (Oyonnax) en 1h06’50.
– 10ème ex aequo (7ème V1) : Patrick Leservoisier (Jogg’Attitude) en 1h08’28.
– 10ème ex aequo (4ème senior) : Jérémy Levasseur (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée) en 1h08’28.
– 12ème (1er V2) : Eric Lavenne (Gex) en 1h09’02.
– 13ème (5ème senior) : David Poncet (Apremont) en 1h09’28.
– 14ème (6ème senior) : Aloïs Falenta (Union Cycliste Gessienne) en 1h09’37.
– 15ème (7ème senior) : Sébastien Calamand (Samognat) en 1h09’38.
– 16ème (8ème V1) : Jean-Luc Clerc (Espérance Molunoise) en 1h10’24.
– 17ème (1er espoir) : Raphaël Chaussat (Team Mermillod Triathlon) en 1h10’56.
– 18ème ex aequo (1er junior ex aequo) : Damien Humbert (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h11’11.
– 18ème ex aequo (1er junior ex aequo) : Thomas Janichon (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 1h11’11.
– 20ème (9ème V1) : Philippe Yon (Team Liberty Bikes Gex) en 1h11’13.
– 38ème (1er V3) : Bernard Devidal (Rumilly) en 1h14’50.
– 143ème (1er V4) : Francis Blanchet (Saint-Claude) en 1h55’42.

Femmes (30 inscrites, 28 classées) :
– 1ère (1ère senior, 40ème au scratch) : Emilie Shaw (Angleterre-France, Giron et Morrens) en 1h16’11, nouveau record de l’épreuve.
– 2ème (1ère V1, 56ème au scratch) : Christine Catin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost) en 1h20’55.
– 3ème (2ème V1, 57ème au scratch) : Michelle Leservoisier (Jogg’Attitude) en 1h20’57.
– 4ème (2ème senior, 59ème au scratch) : Anaïs Fleming (Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon) en 1h21’10.
– 5ème (3ème V1, 60ème au scratch) : Nadège Vignand (ASPTT Annecy Athlétisme) en 1h21’12.
– 15ème (1ère V2, 114ème au scratch) : Marie-Françoise Guigue (Ambronay) en 1h37’00.
– 16ème (1ère junior, 117ème au scratch) : Alice Mermet (Champfromier) en 1h37’29.
– 27ème (1ère V3, 144ème au scratch) : Marie-Jeanne Boissière (Frangy) en 1h55’42.

.
RESULTATS COMPLETS :

Les classements scratch et par catégories m’ont été transmis à la vitesse de l’éclair par Joël Raisin, officiant au chronométrage dans des conditions difficiles, et que je tiens à remercier chaleureusement.

– Scratch :
http://www.trail-running-savoie.fr/wp-content/uploads/2012/09/VOIE-DU-TRAM-20121.pdf

– Par catégories :
http://www.trail-running-savoie.fr/wp-content/uploads/2012/09/VOIE-DU-TRAM-2012_RESULTAT_COURSE_CATEG2.pdf

.
PALMARES DEPUIS 2001 :

2001 (15,5km ; 128 classés dont 19 femmes) :
– 1er (1er senior) : Hida Benyounes (Association Sportive Caluire-et-Cuire Athlétisme) en 54’15.
– 1ère (1ère senior, 22ème au scratch) : Jeanna Malkova (Russie, Entente Sud Lyonnais) en 1h07’00.
Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/tram/result.php?annee=2001

2002 :
Résultats introuvables !

2003
 (16km ; 85 classés dont 2 femmes) :
– 1er (1er V2) : Michel Garnier (Team Oxygène Annemasse et Amicale Sportive Douanes Pays de Gex) en 1h03’18.
– 1ère (1ère senior, 82ème au scratch) : Heike Thuillé (Ski Club Bellegarde) en 1h43’35.
Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/tram/result.php?annee=2003

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU COMPLET DE LA VOIE DU TRAM / 30-09-12

2004 (16km ; 92 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er V1) : Daniel Richard (La Foulée d’Annemasse) en 1h02’37.
– 1ère (1ère V1, 37ème au scratch) : Pascale Prevel (Belgique, Ain-Est Athlétisme) en 1h17’20.
Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/tram/result.php?annee=2004

2005 (16km ; 77 classés dont 10 femmes) :
– 1er (1er senior) : Stéphane Morand (Athlé Saint-Julien 74) en 1h01’21.
– 1ère (1ère V2, 34ème au scratch) : Marie Monaci (ACHS 73) en 1h21’23.
Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/tram/result.php?annee=2005

2006 (16km ; 82 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er V1) : Jean-François Vachoux (La Foulée d’Annemasse) en 1h07’07.
– 1ère (1ère V1, 43ème au scratch) : Pascale Prevel (Belgique, Ain-Est Athlétisme) en 1h25’51.
Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/tram/result.php?annee=2006

2007 (16km ; 85 classés) :
– 1er (1er senior) : Florian Schäfer (Triath’Spiridon Oyonnax) en 1h03’20.
– 1ère (59ème au scratch) : Fernanda Straffer en 1h35’21.
Résultats partiels sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/Bellegardetram07.htm

2008 (16km) :
– 1er (1er senior) : Florian Schäfer (Triath’Spiridon Oyonnax) en 1h06’16.
– 1ère (1ère senior) : Armelle Magat Saunier (Athlé Saint-Julien 74) en 1h30’56.
Résultats partiels sur le site Web Aincourir :
http://aincourir.free.fr/Bellegardetram08.htm

2009 (16km ; 74 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er senior) : Baptiste Choutkoff (Apremont) en 1h06’36.
– 1ère (1ère senior, 27ème au scratch) : Emilie Shaw (Angleterre-France, Giron et Morrens) en 1h25’19.
Résultats complets sur le site Web du Club Athlétique du Bassin Bellegardien :
http://www.courses.cabb01.club/voiedutram/resultats/resultats-de-la-voie-du-tram-2009/

2010 (16km ; 107 classés dont 17 femmes) :
– 1er (1er espoir) : Gaetan Mathy (Belgique, Doubs Sud Athlétisme Pontarlier) en 1h02’16.
– 1ère (1ère senior, 35ème au scratch) : Emilie Shaw (Angleterre-France, Giron et Morrens) en 1h21’02.
Résultats complets sur le site Web du Club Athlétique du Bassin Bellegardien :
http://www.courses.cabb01.club/voiedutram/resultats/resultats-de-la-voie-du-tram-2010/

2011 (16km ; 110 classés dont 14 femmes) :
– 1er (1er senior) : Florian Schäfer (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée et Triath’Spiridon Oyonnax) en 1h01’44.
– 1ère (1ère senior, 37ème au scratch) : Sandra Monnet (Châtillon-en-Michaille) en 1h21’37.
Résultats complets sur le site Web du Club Athlétique du Bassin Bellegardien :
http://www.courses.cabb01.club/voiedutram/resultats/resultats-de-la-voie-du-tram-2011

2012 (16km ; 156 inscrits dont 30 femmes, 149 classés dont 28 femmes) :
– 1er (1er V1) : Billy Burns (Angleterre, Salford Harriers and Athletics Club) en 58’50.
– 1ère (1ère senior, 40ème au scratch) : Emilie Shaw (Angleterre-France, Giron et Morrens) en 1h16’11.
 Résultats complets transmis par le chronométreur Joël Raisin :
http://www.trail-running-savoie.fr/wp-content/uploads/2012/09/VOIE-DU-TRAM-20121.pdf

.
L’EDITION 2012 DE LA VOIE DU TRAM SUR TPS INFOS :

– Présentation :
http://www.trail-running-savoie.fr/presentation-de-la-voie-du-tram-30-09-12/

– Résultats et compte rendu initial :
http://www.trail-running-savoie.fr/resultats-de-la-voie-du-tram-30-09-12/

.
PHOTOS :

Pris sur l’aire d’arrivée à Champfromier, les deux clichés que vous trouverez infra sont l’oeuvre du Saint-Juliennois Jean-Claude Delachenal, un des plus dynamiques collaborateurs de Trail-Running en Pays de Savoie / Ain.

Arr-1er- Homme27ème édition de la Voie du Tram, 30 septembre 2012.
Quand une star s’invite à la Voie du Tram, course locale par excellence : l’Anglais Billy Burns (Salford Harriers and Athletics Club). Auteur d’un chrono en 58’50, ce quadra annihilera ainsi de 2’31 le record, propriété de Stéphane Morand à compter de 2005.
Ayant déjà franchi la ligne, on le voit ici partir rapidement à la rencontre de ses deux poursuivants immédiats afin de les congratuler, à savoir Florian Schäfer (2ème) et Lionel Ribeiro (3ème), qui n’en ont pas encore terminé. Assurément, un geste qui ne peut que témoigner de sa grande classe ! Mais quelle formidable image qui, à n’en pas douter, fera date !

Arr-1ere Fem27ème édition de la Voie du Tram, 30 septembre 2012.
La Franco-Anglaise Emilie Shaw a la réputation de ne jamais se départir de son sourire, excepté ce bref instant où elle s’apprête pourtant à triompher en 1h16’11, se classant par ricochet 40ème au scratch. Une prouesse qui lui permet ainsi d’effaçer, à l’image de Billy Burns, le temps référence, oeuvre de la Belge Pascale Prevel en 2004.
Pourtant, elle n’épingle le dossard qu’avec parcimonie, multipliant en effet les sorties contemplatives en montagne, à l’instar dernièrement de la traversée du Weissmies (4023m) dans les Alpes valaisannes.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU COMPLET DE LA VOIE DU TRAM / 30-09-12
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events