COMPTE RENDU DU CROSS DE VERSONNEX / 11-11-12

MAIS QUELLE FOIRE D’EMPOIGNE !

A défaut d’élitaires, l’épreuve masculine (9,2km) aura été l’enjeu d’un combat acharné opposant pas moins de cinq prétendants séparés au final par seulement 25’’, l’Ornésien Bruno Saulet, 40 ans, s’extirpant victorieusement à 600m du but.
Chez les filles (6,1km), la Portugaise Nisa Camelo, 30 ans, aura dû batailler jusqu’au terme de sa chevauchée pour empocher le pactole convoité par l’ambitieuse Annemassienne Sabrina Cornet.

Alors que tout portait à le croire, l’épreuve versonnexoise n’aura pas tiré partie de l’absence de la Course de la Colline disputée à Vétraz-Monthoux, qui d’habitude la concurrence directement. Bien au contraire puisque la manifestation enregistrait la défection de 41 adultes en regard de l’an passé (148 classés contre 189), ce qui n’enlevait en rien au remarquable labeur de ses architectes, ni à la qualité sportive des deux courses au menu.

Un singulier attelage
De suite, deux vétérans, bien connus du landerneau et pas culottés pour deux sous, mettaient le feu au peloton. Les routards Antonio Campos, 49 ans, et Dominique Delbe, 52 ans (pareillement pistard), cavalèrent en effet en terrain conquis pour avoir déjà enlevé le trophée, à huit reprises pour le premier, en 1982 pour le second.
Leur virée n’allait pas cependant pas s’éterniser. Trois « jeunots », ne goûtant guère à leur plaisanterie, les rejoignaient prestement sur la portion la plus fangeuse. Un vrai parcours du combattant que celle-ci, où d’emblée s’illustrait le kickboxeur Christophe Da Cruz, 39 ans, pourchassé toutefois dans ses talons par le cyclo-voyageur Bruno Saulet, 40 ans, et le cycliste Sylvain Tireford, 39 ans.
Indubitablement, le futur vainqueur ne pouvait qu’intégrer ce cénacle tant celui-ci écrasa toute concurrence, l’ex-triathlète Serge Lebeau, 42 ans, se contentant très vite de la 6ème place à plus d’1’ des hommes de proue.

Saulet sur le fil
Imprimant le tempo, n’hésitant pas à relancer et à prendre les relais, Da Cruz, de souche périgourdine, nouvellement installé à Gex chez sa dulcinée Florence Chevalier (qui fera 7 chez les filles), en aura été le principal animateur comme le confirmait Saulet qui touchera au final le jackpot : « Si Versonnex avait été un vrai cross, Christophe l’aurait remporté haut la main tellement il était facile sur terrain gras. C’est qu’il n’a pas été pour rien sergent au sein de la légion ! »
En homme intelligent qu’il est, Saulet a néanmoins très vite analysé la situation. Cet ébéniste n’ignorait pas en effet la difficulté de son émule à accélérer sur les segments sans aspérité puis à conclure en raison de ses départs éclair, l’ayant vu à l’œuvre dernièrement sur la Foulée de Crozet (10,2km) où il l’avait devancé de 37’’.
Cette stratégie, Saulet l’appliquera à la lettre lorsqu’à 600m du terme, il prendra la poudre d’escampette, engrangeant la seule victoire en territoire gessien qui manquait à son palmarès, Da Cruz échouant pour une poignée de secondes.
A l’arrière, la tension était à son comble ! Après un gadin à 1,5km de la ligne, Campos, sans se démonter, complétait le podium. Quant à Delbe, doté d’une carrure imposante (1m83 pour 69kg), auteur cette année de multiples records de l’Ain sur piste en tant que quinqua, il croqua Tireford à quelques hectomètres de l’arrivée, mal remis de sa lourde chute au km7.

Résurrection de Nisa Camelo
Vu le caractère tronqué de ses entraînements depuis son marathon initiatique (3ème en 3h12’30 à Genève le 6 mai dernier), dû à des douleurs au genou droit (usure du cartilage au niveau de la rotule), le nouveau succès de Nisa Camelo, après ceux de 2008, 2010 et 2011, a valeur d’exploit. Dès lors, le reflux de son chrono de 35’’ en regard de la précédente édition s’explique aisément, sans compter la boue omniprésente cette fois-ci.
Pourtant, dans une copie conforme à 2011, Sabrina Cornet, 34 ans, ne lui aura pas facilité la tâche, elle qui aura porté brillamment les couleurs de l’Entente ASPTT Lyon – ASU Bron Grand Lyon (35’48 sur le 10km de Lyon 2005), puis de l’Athlé Saint-Julien 74 (1ère aux Interrégionaux 2007 sur 5000m en 17’32’’43).
L’accompagnant sur quasiment la totalité de la première boucle, longue d’un peu plus de 3km, elle cédera ensuite du terrain avant de revenir sur elle par deux fois, réduisant ainsi l’écart à 14’’ contre 36’’ l’an dernier. D’excellent augure dans l’optique de l’Escaladélite où elle retrouvera la… Lusitanienne. Avant cela, elle visera les 37’ sur le 10km des Foulées Annemassiennes, soit sensiblement mieux qu’en 2011 (38’36).
Grimpait sur l’ultime marche Fatima Abida, 38 ans, et ce en étrennant le parcours. Une nouvelle récompense pour celle qui, incontestablement, aura été la révélation de la saison dans le département parmi la gent féminine.
Depuis son irruption dans la course à pied en septembre 2010, la Ferneysienne, sociétaire d’Ain-Est Athlétisme, ne fait qu’enchaîner les prouesses, en particulier sur route. A l’instar du semi-marathon, où pour la seconde fois de la saison après Jussy, elle annihilait son record à Lausanne en 1h26’14, soit le niveau IR2. Auparavant, elle avait fait tomber dans son escarcelle la Foulée de Crozet puis fini 3ème sur le 22,3km du Run Evasion Rhône reliant Genève à Dardagny.
Sur trail, elle ne fut pas en reste comme en témoignent au printemps dernier ses 2ème et 4ème rangs, respectivement aux Reculées (36km) et au Pilatrail (44km).
A vrai dire, on a connu des entames plus laborieuses…
On retrouvera son minois sur le 10km des Foulées Annemassiennes où elle tentera d’abattre son temps référence établi à 42’05 sur cette même compétition en 2011. Puis elle s’alignera sur l’Escalade dans sa catégorie (femmes 2) avant de boucler l’année par la Chavannaise (8,490km), épreuve concoctée par Athlétisme Viseu Genève dont Nisa Camelo est la présidente.

François Vanlaton pour le compte de la page sport de l’Ain du « Dauphiné Libéré », en date du mardi 12 novembre 2012.


DES NOUVELLES DE MARION JOLY-TESTAULT :

Dirigeant d’Ain-Est Athlétisme, Aimé Joly-Testault qui s’est classé 64ème et 10ème V2 en 41’41, n’est autre que le père de Marion. Très gentiment, il m’a divulgué les ultimes infos à son sujet.
Petite présentation d’abord de cette icône pour ceux qui l’auraient déjà… oubliée !
Née le 17 juillet 1991 à Ambilly, Marion a le statut d’athlète de haut niveau comme en témoignent les performances suivantes :
– Cross-country : 3ème cadette aux Championnats de France en 2008 ; 2ème junior aux Championnats de France, 36ème et 4ème Française aux Championnats d’Europe en 2009.
– 3000m : championne de France junior en 9’53’’19 en 2010 ; record personnel en 9’51’’03 en 2010 ; record personnel en 9’43’32 en salle en 2012.
– 5000m : record personnel en 16’41’’31 en 2012 ; record personnel en 16’40’’58 en salle en 2012.
– 10000m : record personnel en 35’00’’76 en 2012.
Partie à la mi-août 2009 aux Etats-Unis, elle y prépare un bachelor business à l’université Iona de New-Rochelle, dans l’Etat de New-York. Le cycle sport-études s’étalant sur quatre ans, elle devrait être de retour en France fin mai-début juin 2013.
Durant son séjour, elle est revenue à plusieurs reprises dans notre pays. Elle en profite alors pour disputer quelques épreuves à l’image de la Rubatée Verte (9km), le 12 août dernier à Lajoux, où elle pulvérisa en 38’15 le temps étalon de Patricia Farget porté à 39’13 en 2004, finissant par ricochet 6ème au scratch sur 112 classés.
Sur un tout autre calibre, elle concourra ce dimanche 18 novembre le Cross Daunature de Pacé Rennes Métropole servant de sélection des équipes de France juniors et espoirs pour les Championnats d’Europe 2012. Pour de plus amples infos, se reporter au site Web de la manifestation qui divulgue la liste des participants :
http://www.crossrennesmetropole.fr/Bienvenue.html
FV

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DU CROSS DE VERSONNEX / 11-11-12


PORTRAIT DE NISA CAMELO, LAUREATE DU CROSS DE VERSONNEX :

Il figure sur notre site Internet « Trail-Running en Pays de Savoie / Ain » :
http://www.trail-running-savoie.fr/nisa-camelo-les-oeillets-entre-les-dents-3/

IMG_5074Comme à l’accoutumée, Ain-Est Athlétisme avait accouru en force à Versonnex.
On reconnaît, peu avant le départ, quelques-uns de ses ambassadeurs, avec de gauche à droite au premier rang :
– Dossard 61 (maillot blanc) : David Stocky, 20ème et 8ème senior en 36’45.
– Dossard 163 : Fatima Abida, 3ème et 3ème senior en 24’35. Une des nouvelles étoiles de la course hors stade départementale.
– Dossard 166 (bras croisés) : Iris Stocky, 22ème et 14ème senior en 31’47.
– Dossard 165 : Pascale Prevel, 4ème et 1ère V1 en 25’26. Connue pour ses performances sur marathon (record en 3h05’24 à Berlin 2010 ; ultime prestation en 3h07’49 à Genève 2011, s’appropriant du même coup la victoire).
– Dossard 172 : Thais Pibouleau, abandon.
– Dossard 53 : Michel Prevel, 42ème et 19ème V1 en 38’40. Epoux de Pascale.
– Dossard 14 : Didier David, 60ème et 30ème V1 en 41’21.
Cliché d’Emmanuel Villaret (AEA).

phoca_thumb_l_074-RD1682743 décembre 2011, Escalade Elite Femmes.
Nisa Camelo, à droite au premier plan, se classera 29ème (23ème senior) en 18’28. Le 1er décembre prochain, la présidente d’Athlétisme Viseu Genève y prendra de nouveau le départ.
A gauche, la devançant, on reconnaît la frimousse de la Franco-Helvète Sandra Annen-Lamard, sociétaire du Team Vukicevic à l’Athlé Saint-Julien 74, qui finira 24ème (19ème senior) en 17’40.

phoca_thumb_l_154-RL2169453 décembre 2011, Escalade Elite Femmes.
Toute la fougue de Sabrina Cornet, à gauche, pour coiffer sur le fil, précisément d’1’’ la Valaisanne de Sion Caroline Praz. Cette figure de la Foulée d’Annemasse s’adjugera la 25ème place (20ème senior) en 18’06.
A l’exemple de Nisa Camelo, elle s’y alignera de nouveau en cette fin d’année.

P1050916-596x24612 août 2012, Rubatée Verte (9km) à Lajoux (Jura).
Marion Joly établira le nouveau temps étalon en 38’15, terminant 6ème au scratch.
Cliché de Monique Henriet, journaliste à « Voix du Jura ».

 

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DU CROSS DE VERSONNEX / 11-11-12
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events