TPSinfos

COMPTE RENDU DE L’ULTRA MONTEE DU SALEVE / 12-04-14

L’EDITION DE TOUS LES RECORDS !

Des cinq millésimes de l’Ultra Montée du Salève, celui qui s’est tenu cette année aura été le plus fécond. En effet, les deux records masculin et féminin, détenus depuis l’an passé par Ludovic Pommeret et Christel Dewalle, sont tombés dans l’escarcelle de Thomas Lorblanchet et Caroline Chaverot qui l’améliorent respectivement de 3’26 et 15’32.
Accouru de son Auvergne natale afin de préparer l’Ultra Trail du Mont Fuji, Lorblanchet (Team Asics) a triomphé à l’issue d’une formidable empoignade avec Pommeret (Team Hoka). Un peu moins de 3’ sépareront les deux hommes. En revanche, le suspense chez les filles a été réduit à sa plus simple expression, Chaverot (Team Hoka) dominant totalement la concurrence. A tel point qu’elle finira 7ème au scratch. Egérie de la section Loisirs de l’Athlé Saint-Julien 74, sa dauphine en la personne d’Armelle Magat Saunier n’en a pas moins réalisé une belle prestation même si au final elle comptera une montée de moins que sa prestigieuse et intouchable rivale.
Preuve du niveau jamais atteint par cette manifestation, pas moins de neuf trailers parviendront à avaler la rampe à huit reprises contre trois en 2010 et 2012, quatre en 2011, enfin sept en 2013.

François Vanlaton

.
ARTICLES DU QUOTIDIEN « LE DAUPHINE LIBERE » : 

Ci-dessous, vous trouverez les deux articles figurant en page sports de la Haute-Savoie du quotidien « Le Dauphiné Libéré », en date du dimanche 13 avril 2014. Le premier relate l’Ultra Montée du Salève, le second la Run Salève.
Son auteur est le correspondant Pierre-Louis Zajac.
Je me suis permis de les compléter quelque peu.

F.V.

LORBLANCHET, LA VICTOIRE ET LE RECORD

Un temps printanier et des sentiers secs. On ne pouvait rêver de meilleures conditions samedi pour le 5ème opus de l’Ultra Montée du Salève (UMS), cette répétition d’ascensions pour rejoindre la gare supérieure du célèbre téléphérique, orchestré de main de maître par Lucie Lacroix et l’Athlé Saint-Julien 74.
Ils étaient plus de 200 trailers, coureurs de montagne et marcheurs nordiques à s’être donné rendez-vous hier matin au pied de la « sentinelle du Léman ». Les trois-quarts des participants prenaient le départ de l’épreuve reine. Longue de 3289m pour 663m de dénivelée ascendante, soit une pente à 27,7% de moyenne, celle-ci consistait à effectuer le plus grand nombre de montées en un temps maximal de 6h, les descentes s’effectuant par la benne.
Dès la première grimpée, la compétition était bien lancée avec déjà des velléités offensives de la part du Haut-Alpin Renaud Castiglioni. Les favoris Thomas Lorblanchet et Ludovic Pommeret, accompagnés du Rochois Jean-François Philipot, avaient pour leur part choisi de partir un ton en dessous, tout en gardant le contact avec la tête de course.
Au second passage au sommet, la hiérarchie reprenait le dessus, avec toujours Castiglioni aux commandes, à une vingtaine de secondes Philipot puis à une quarantaine de secondes  Lorblanchet et Pommeret. Parallèlement, la joute féminine était marquée par un cavalier seul de la sociétaire du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, Caroline Chaverot. Pas de changement à l’issue de la troisième ascension avec le leader suivi du même tiercé de poursuivants.
Il était 12h38 quand un trio composé de Pommeret, ce dernier toujours dépourvu de bâtons, Lorblanchet et Castiglioni bouclait la quatrième montée de la journée. Philipot pointait quant à lui avec un retard de 3’ et semblait payer ses généreux efforts alors que la température devenait quasi estivale.

Pommeret à 3’ à peine
Dans la grimpée suivante, c’était au tour de Castiglioni de lâcher prise, victime d’une entame trop véloce, à l’image de Philipot, payant ainsi son manque d’expérience sur ce type d’épreuve. Lorblanchet et Pommeret restaient donc seuls en lice pour la gagne et on allait assister à un mano a mano jusqu’à la 7ème ascension où le Gessien, cette fois muni de bâtons,  perdait 44’’ sur l’Auvergnat.
La 8e allait être la dernière et confirmait la relative suprématie de Lorblanchet qui au final s’imposait avec 2’51’’ d’avance sur Pommeret, battant le record établi l’an dernier. « Pour ma part, l’UMS était synonyme de séance de préparation à l’Ultra Trail du Mont Fuji au Japon, auquel je participe dans deux semaines. Le format était idéal et non traumatisant de par l’absence de descentes » expliquait Lorblanchet.
Le podium était complété par le Tarin Rémy Berchet tandis que Caroline Chaverot survolait la course féminine en annihilant elle aussi la marque référence.

Pierre-Louis Zajac (avec F.V.)

.
BOSCH DE JUSTESSE
LE RETOUR DE CHRISTEL DEWALLE

Constituée d’une unique montée sèche, la 1ère cuvée de la Run Salève a réuni 24 concurrents. Jérôme Bosch, le grimpeur de poche annécien, se porta rapidement en tête. Néanmoins, il eut toutes les peines du monde à résister au retour de ses jeunes adversaires saint-juliénois Nicolas Chardon et Christel Dewalle.
A l’arrivée, il conserva 7’’ d’avance sur son dauphin, ex-cycliste, et 13’’ sur la championne de France en titre de course en montagne, pareillement recordwoman mondiale de km vertical en 36’’48 à compter de 2012, de retour à la compétition après six mois d’absence. In fine, ce trio sera le seul à conclure son équipée sous les 30’ : Bosch en 28’55, Chardon en 29’02, Dewalle en 29’08.

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DE L’ULTRA MONTEE DU SALEVE / 12-04-14

P.-L. Z. (avec F.V.)

.
COMPTE RENDU DE LA LAUREATE CAROLINE CHAVEROT :

En date du 15 avril 2014, il figure sur notre site Web « TPS Infos » :
http://www.trail-running-savoie.fr/recit-de-lultra-montee-du-saleve-par-caroline-chaverot-1ere-scratch-dames/

.
LA REACTION DU VAINQUEUR THOMAS LORBLANCHET :

En descendant de la plus haute marche du podium, « TomTom » donnait immédiatement ses impressions au Team Asics dont il est l’une des figures emblématiques :
« C’est une « boucherie » ce truc ! Non sérieusement, le fait de ne pas avoir à gérer les descentes sur le plan technique et énergétique fait qu’on se livre totalement à la montée, ce qui nous arrive rarement en fait. C’est un bel événement, organisé par des passionnés. Bravo donc à eux !
La victoire est accessoire, même si affronter « Ludo » Pommeret sur ce type de terrain n’aura pas été une promenade de santé ! Par contre, je suis ravi aujourd’hui de mes sensations.
Ma préparation pour l’Ultra Trail du Mont Fuji s’achève ici. Elle se sera vraiment déroulée sans problème. En soit, c’est déjà très positif. Avec mon coach Eric Lacroix, je vais encore placer des séances de régénération avant de m’envoler avec le team lundi (21 avril). En attendant, priorité au canapé ce dimanche (13 avril). J’en profiterai pour suivre le reste de la troupe sur le Trail Drôme. »

Thomas Lorblanchet

.
ULTRA TRAIL DU MONT FUJI :

Longue de 169km pour 9478m de dénivelée positive, la 3ème édition de l’Ultra Trail du Mont-Fuji (UTMJ) se disputera dans l’Empire du Soleil Levant entre les 25 et 27 avril. Pour être classés, les 1800 participants attendus, représentant près de 40 nationalités, devront franchir la ligne en moins de 46h. Ils auront le bonheur d’arpenter les différents paysages bordant le Mont Fuji, toit du Japon à 3776m situé en son centre, précisément sur la côte méridionale de l’île principale de Honshu.
5ème étape de l’Ultra Trail World Tour, cet événement verra la participation du Savoyard François D’Haene (Team Salomon) ainsi que des Haut-Savoyards Sébastien Chaigneau (Team The North Face), 3ème en 2013, et Vincent Delebarre (Team Trail WAA).
Site Web de l’UTMJ : http://www.ultratrailmtfuji.com/fr/

F.V.

.
PHOTOS :

l-ums-a-ete-le-theatre-samedi-d-un-mano-a-mano-entre-lorblanchet-et-pommeret-(a-droite)L’Ultra Montée du Salève aura été le théâtre d’un époustouflant mano a mano entre Thomas Lorblanchet (à gauche) et Ludovic Pommeret, le premier sortant vainqueur pour seulement 2’51.
Cliché de Pierre-Louis Zajac (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

473Jérôme Bosch (Corsica Sport Mezzavia), 1er (1er V1) de la Run Salève en 28’55.
Cliché d’Alexandra Chambard (Athlé Saint-Julien 74).
478Nicolas Chardon (Team Vuki, émanation de la section Elite de l’Athlé Saint-Julien 74), 2ème (1er senior) de la Run Salève en 29’02.
Cliché d’Alexandra Chambard (Athlé Saint-Julien 74).
488Victorieuse l’an passé de l’Ultra Montée du Salève (7ème au général), Christel Dewalle (Team Vuki, émanation de la section Elite de l’Athlé Saint-Julien 74) optera pour une reprise en douceur en s’alignant sur la Run Salève. A vrai dire, on ne l’avait plus revue depuis le 19 octobre 2013 à l’occasion de son deuxième succès au Km Vertical de Fully. Entre temps, elle aura quitté le Team Terre de Running Ronhill pour le Team Adidas puis changé d’entraîneur, le Favergien Jean-Louis Bal se substituant au Burgien Pascal Balducci.
Toujours à son avantage sur les pentes de catastrophe, la lauréate accaparera la 3ème position au scratch en 29’08, pointant à seulement 13’’ du vainqueur Jérôme Bosch, pourtant orfèvre en la matière. Mais quel talent !
Cliché d’Alexandra Chambard (Athlé Saint-Julien 74).

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DE L’ULTRA MONTEE DU SALEVE / 12-04-14
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events