COMPTE RENDU DES CHAMPIONNATS DE L’AIN DE CROSS-COUNTRY / 13-01-13

DEUX DUELS A COUPER LE SOUFFLE !

Disputé à Montréal-la-Cluse sous les auspices de l’Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée (USO), le premier rendez-vous annuel sur terrain gras n’aura pas été avare de rebondissements, du moins chez les hommes. Les inédites victoires de Florian Schäfer sur le court et Arnaud Bonin sur le long, pourtant dépourvus d’expérience en cross, résultent en effet d’un affrontement sans merci, respectivement contre Sylvain Ponsin et Sébastien Charnay.
En revanche, Céline Mey n’aura fait qu’une bouchée de ses valeureuses adversaires d’Ain-Est Athlétisme qui n’en triomphent pas moins par équipe.
En tout cas, les conditions optimales enregistrées (temps sec et terrain peu boueux) auront permis de belles actions d’éclat.

Sur le format court (4420m), il aura fallu patienter jusqu’au sprint pour départager les deux vedettes du jour qui ne se seront pas quittés d’une semelle. Filant comme un dératé, Sylvain Ponsin se vit prestement rejoindre dans son envol par Florian Schäfer, son coéquipier de l’USO âgé de 29 ans qui ne tarda pas, après 300m de chevauchée, à prendre les opérations en main.
Junior 1ère année (il a vu le jour le 8 janvier 1995), talentueux spécialiste du steeple pour détenir, à compter de l’an passé, un record en 6’05’’00 sur 2000m (N4), Ponsin ne s’en laissa pas compter, virant en tête à son tour à l’entame de la deuxième grande boucle. Dès lors, Schäfer devra user de grands moyens pour le coiffer sur le fil. Grimpait sur la dernière marche du podium l’excellent Lionel Ribeiro (Pont-de-Vaux 01 Pulsion), 33 ans, qui pointait cependant à 42’’ des deux lévriers.
Peu accoutumé à cette distance aussi brève, sortant de deux semaines jalonnées par de grosses charges d’entraînement (240km de course et 40km de natation), dès lors accourant au feeling, le vice-champion du Monde d’aquathlon amateur dans la catégorie 25-29 ans signait une victoire inespérée. D’autant plus qu’il ne s’agissait que de sa seconde expérience en la matière en tant que senior, la précédente remontant à 2011 à Bourg-en-Bresse où il s’était classé 4ème, toujours sur ce même format.
Pour les Régionaux qui se concourront dans le parc de Parilly à Vénissieux, le 27 janvier, il décidera à l’ultime moment de sa venue, hésitant avec la Corrida Balanaise, disputée le même jour, qu’il avait fait tomber dans son escarcelle en 2011. Sinon, sa saison sera marquée par son irruption sur le trail longue distance et même l’ultra (Promenade du Bûcheron, Marathon du Mont-Blanc et Un Tour en Terre du Jura), puis culminera, à la mi-septembre à Londres, aux Championnats du Monde d’aquathlon dans sa nouvelle catégorie 30-34 ans. Parallèlement, il multipliera les courses nature de son département sans oublier l’asphalte mais pas au-delà de dix bornes, prenant ainsi part le 9 mars au 10km de Bourg-en-Bresse où il escompte bien effacer sa marque personnelle (31’27 le 18 novembre dernier à Vénissieux).

Coup d’essai, coup de maître pour Arnaud Bonin
En terme de suspense, l’épreuve phare, longue de 8940m, sera la copie conforme de cet exaltant lever de rideau. Là aussi, la victoire fut longue à se dessiner entre deux prétendants, au profil totalement différent, qui ne se firent aucun cadeau.
Endossant le costume de favori pour l’avoir emporté l’an passé, on retrouvait Sébastien Charnay (Pont-de-Vaux 01 Pulsion), 35 ans, auteur d’une magnifique trilogie en 2012 pour y avoir établi tous ses temps référence sur route, la plus retentissante prouesse étant intervenue sur marathon en 2h20’56. Illustre inconnu en cross-country, son dauphin présumé n’était autre qu’Arnaud Bonin (Ambérieu Marathon), 27 ans, qui est en train de s’affirmer comme l’un des plus redoutables coureurs de montagne hexagonaux (en 2012, 1er à Courchevel, 4ème au Nid d’Aigle, 5ème au Semnoz).
D’emblée, celui-ci se rangea derrière le Bressan, pensant qu’il allait partir en trombe, n’ignorant pas sa pointe de vitesse bien supérieure à la sienne (meilleur chrono sur 10km en 30’52 contre 32’57). Or, à sa grande surprise, « Seb » ne prit pas le large. Ragaillardi, humant qu’il n’était pas dans un grand jour, « Nono » entreprit de le défier sur l’unique bosse du parcours qu’il fallait franchir à cinq reprises. Au 3ème passage, la tentative échoua. Au 4ème, elle faillit aboutir, Seb se faisant distancer de 5-6 mètres avant de revenir. A 600m du but, l’Ambarrois qui étrennait le cross-country mit les voiles avant de donner de nouveau un coup de collier en enjambant pour la 5ème et dernière fois le tertre.

Gifle

In fine, il reléguait à 12’’ son prestigieux rival qui très sportivement reconnaissait sa supériorité : « J’ai été triplement impressionné par Arnaud. D’abord, par sa vitesse qui doit le situer aujourd’hui aux environ de 32’ sur 10 bornes, soit 1’ de mieux que son record accompli il y a deux mois à Vénissieux. Ensuite, j’ai été frappé par son opiniâtreté lorsqu’il s’accrochait à mes basques, en particulier sur la première moitié du parcours où j’avais alors d’agréables sensations. Enfin, j’ai été éberlué lorsqu’il gravissait en fréquence rapide le monticule. »
Parallèlement, Seb avouait avoir pris une belle gifle, ayant beaucoup souffert dans la seconde partie : « Avouons-le, je n’étais pas bien préparé pour ces Départementaux, n’ayant réalisé que trois séances d’intensité après les fêtes, à savoir un 25×30’’30’’, un 10×30’’ en côte et un fartleck pyramidal 3’+5’+7’+5’+3’. »
La leçon allait très vite être retenue. Dès le surlendemain du cross, le routard repartait au charbon avec un 15x400m puis enchaînait le mercredi avec un fartleck identique au précédent.
Concernant les cross, Seb n’ira pas plus loin que les Régionaux, consacrant en effet le mois de février à la préparation intensive de l’épreuve du 10km qu’il disputera à quatre reprises en mars : Bourg-en-Bresse le 9, Bletterans le 10, Roanne le 16, Chalon-sur-Saône le 24.
En avril, son programme sera axé sur le 3000 et 5000m, avec sans doute un 1500m, et ce dans l’optique de travailler sa vitesse  pour l’un des rendez-vous majeurs de sa saison : le 10km de Manchester, le 26 mai, réputé comme le plus roulant du Vieux Continent !
Enfin, l’automne s’apparentera comme à deux gouttes d’eau à celui de 2012, s’alignant aux Championnats de France, aussi bien de semi (22 septembre à Belfort) que de marathon (27 octobre à Toulouse).
Quant à Arnaud, il aura essentiellement dans son viseur les Championnats de France de courses en montagne (2 juin) et le Cross du Mont-Blanc (29 juin). En revanche, il ne prendra part, ni au Trail Tour National court dont il juge les épreuves peu accidentées, ni au Challenge National de courses en montagne, arguant l’absence de confrontation entre Alpins et Pyrénéens, chacun, en dehors des France, demeurant dans son massif.
En attendant ses rendez-vous avec les cimes, ce Lyonnais de souche poursuivra, au regard de son étincelante prestation, ses aventures sur terrain gras. Il répondra donc présent aux Régionaux où il retrouvera un certain… Sébastien Charnay, avide de revanche, mais également Sébastien Jaillardon (Athlé Calade Val de Saône), coureur de montagne à son image mais international celui-là, victorieux sur des Départementaux de cross long, en l’occurrence ceux du Rhône à Belleville.
Parallèlement, il souhaiterait que sa formation d’Ambérieu Marathon forme une escouade où on pourrait retrouver à ses côtés les athlètes suivants : Nicolas Duclos (en méforme à l’heure actuelle, seulement 10ème à 3’22 de Bonin), 36 ans ; Yannick Chichoux (qui a fait faux bond, victime une semaine auparavant d’un hématome de l’arête du tibia), 32 ans ; enfin l’espoir Romuald Alankiewicz (17ème), 20 ans.

Céline Mey et AEA au pinacle
Derrière Bonin et Charnay, on n’aura pas démérité, à l’image des duettistes de l’Entente Athlétique Bressane, Denis Badel, 39 ans, 3ème et Philippe Robin, 42 ans, 4ème, qui du coup s’imposait aisément chez les vétérans.
Toujours sur le cross long mais chez les filles (5440m), Céline Mey (Pont-de-Vaux 01 Pulsion), seconde et lauréate française l’an dernier à Prevessin-Möens, aura exercé une domination sans partage. Désormais quadra, elle entend bien rééditer sa fabuleuse saison 2012 où elle avait porté à l’occasion des Championnats de France ses temps étalon à 1h24’31 sur semi et 3h02’45 sur marathon.
Derrière, les ambassadrices d’Ain-Est Athlétisme (AEA) signeront un joli tir groupé, la Belgo-Française Pascale Prevel, 49 ans, Béatrice Leroy, 44 ans et Nathalie Chrétien, 36 ans, accaparant les trois rangs suivants. Par ricochet, le vaillant club gessien montait sur la plus haute marche par équipe mais sans Nathalie, celle-ci, tout juste rentrée de Polynésie, ne disposant pas encore de licence de compétition FFA. En conséquence, elle cédait sa place de 1ère senior à sa coéquipière Charlotte Furnon, 24 ans, arrivée 6ème, qui devenait officiellement championne de l’Ain dans sa catégorie.
Durant la course, les trois nanas ne se seront fait aucune concession, chacune à tour de rôle prenant les devants avant que Pascale ne fasse parler son expérience (elle est nouvellement V2), s’appropriant la seconde position à 31’’ de la Bressane. Mais c’est bien Béatrice qui aura été la vraie révélation, ne manquant pas de culot et de talent. Démarrant au quart de tour, elle se positionnera dans le sillage de Mey pendant un km avant de s’approprier une magnifique 3ème place. Son fait d’armes, quoi qu’il advienne, résonnera pour elle comme un souvenir mémorable. Elle le doit avant tout à une préparation rigoureuse, prenant part à tous les entraînements dévolus au cross lors des fêtes de fin d’année.
Pour terminer, n’occultons pas l’exploit de la cadette Carole Taponard (Entente Athlétique Bressane), 17 ans le 20 mars prochain, qui aura surclassé ses émules, y compris les deux seniors du cross court femmes (3080m). Dès lors, elle ravissait la seconde position au scratch derrière le prometteur Georges-Magelan Kombo (Ambérieu Athletic Club, section de l’Entente Athlétique Bressane), 14 printemps au compteur, et donc minime.

François Vanlaton


REACTIONS :

Elles ont été recueillies par Serge Rapy, correspondant au « Progrès » pour la course à pied dans l’Ain.

– Georges-Magelan Kombo, 1er minime :
« J’enchaîne les compétitions en salle avec les haies, le 1 000 mètres, la longueur et le poids. Le cross, j’en fais depuis mes débuts et je vais continuer. »

– Carole Taponard, 1ère cadette :
« Après un entraînement ce matin, je suis contente d’enchaîner avec facilité une course l’après-midi. Avec mon entraîneur Daniel Paillard, on pense déjà à la suite des différentes étapes conduisant aux Championnats de France. »

– Florian Schäfer, 1er du cross court :
« Je prépare dès maintenant le 70km de la Promenade du Bûcheron. Aujourd’hui je suis venu pour apporter de la variété dans mon entraînement. Avec Sylvain (Ponsin) nous ne nous sommes pas ménagés. »

– Sylvain Ponsin, 2ème du cross court et 1er junior :
« La ligne droite d’arrivée était trop courte pour déborder Florian (Schäfer). Mais qu’importe, cette course m’a permis d’effectuer une belle répétition avant le Régional. »

– Philippe Robin, 4ème du cross long et 1er vétéran :
« Ce sera certainement mon seul cross de l’hiver. Dans deux semaines, le jour des Régionaux, je disputerai le Semi-Marathon de Marrakech. »

– Céline Mey, 1ère du cross long :
« Après les Championnats de France de marathon, j’ai remporté, en compagnie de Lionel Ribeiro, le relais mixte de la SaintéLyon. Ensuite, il a fallu récupérer et aujourd’hui, malgré ma victoire, je dois reconnaître que j’ai été un peu laborieuse. »


LE RETOUR D’ANNE-CECILE THEVENOT :

Plus que jamais, il faudra compter cette saison sur Anne-Cécile Thévenot, âgée de 26 ans et figure de proue de l’Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée. Après une année de galère marquée par les affres de mystérieuses douleurs à la hanche, la spécialiste du 3000m steeple (record en 2010 en 10’23’’56) a préféré boudé les Départementaux, optant pour une épreuve à label national. Le Cross Ouest France – Pays de la Loire, qui s’est tenu au Mans, l’aura ainsi vue boucler le 6,3km en 22’55, soit à 2’19 de la lauréate éthiopienne Etenesh Diro Neda. Au final, elle se classera 23ème au scratch, 9ème Française et 19ème senior. De quoi la revigorer en vue des Régionaux du 27 janvier prochain où elle répondra cette fois-ci présent.
FV


LORSQUE CLEMENCE TAVERNIER CREVE L’ECRAN EN TERRE… FRANCILIENNE :

L’Oyonnaxienne Clémence Tavernier, 21 ans, entame l’année sur les chapeaux de roue. L’automne dernier, alors qu’elle poursuivait des études de podologie sur Paris enclenchées en septembre 2010, elle a dû se résoudre à quitter l’escouade où elle se sera épanouie : l’Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée.
En conséquence, celle qui est avant tout une demi-fondeuse (records en 2’09’’85 sur 800m en 2008 et 4’24’’58 sur 1500m en 2009) a intégré Avia Club Athlétisme Issy-les-Moulineaux, une des formations phare des Hauts-de-Seine. Là-bas, elle est prise en mains par un coach de renom en la personne de Jean-Baptiste Congourdeau qui a déjà entraîné plusieurs internationaux hexagonaux et étrangers dans le sprint et le demi-fond.
Le 13 janvier, à l’occasion des Départementaux des Hauts-de-Seine se tenant à Clamart, elle optait pour le long, délaissant ainsi le court qui l’avait vue conquérir la 13ème place au scratch, la 10ème chez les Françaises et la seconde parmi les espoirs sur les Championnats de France concourus le 4 mars 2012. Bien lui en a pris puisqu’elle empocha le pactole, devançant de 16’’ sa dauphine Laura Dufetel (Club Olympique Multisports de Bagneux).
FV


N’OUBLIONS PAS DE METTRE EGALEMENT EN EXERGUE « LES RHODANIENS » !

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DES CHAMPIONNATS DE L’AIN DE CROSS-COUNTRY / 13-01-13

Hormis Anne-Cécile Thévenot et Clémence Tavernier, d’autres athlètes originaires de l’Ain ou y demeurant se sont illustrés ailleurs, en particulier aux Championnats du Rhône concourus à Belleville-sur-Saône.
Relevons ainsi les trois belles prestations suivantes :
– Anne-Sophie Vittet (Lyon Athlétisme, ex-section de Belley de l’Athlétique Sport Aixois), 24 ans : sur le cross long, 5ème et 4ème senior en 20’38, à 1’25 de la lauréate Hélène Guet (Décines Meyzieu Athlétisme).
– Guy-Noël Rouania (Lyon Athlétisme et Team Spode, demeurant à Lagnieux et travaillant à Saint-Vulbas), 28 ans : sur le cross court, 2ème et 2ème senior en 16’41, à 8’’ du lauréat Thibaut Poupard (Athletic Club Tassin).
– Lucas Chaume (Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon Jogging Aventure et Team Run Alp Villeurbanne, ex-Ambérieu Marathon), 24 ans, résidant à Saint-Rambert-en-Bugey : sur le cross long, 9ème et 9ème senior en 35’39, à 2’15 du lauréat Renaud Jaillardon (Athlé Calade Val de Saône).
FV


RESULTATS :

Minimes garçons, cadettes, cross court femmes (3080m, 20 classés) :
– 1er et 1er minime : Georges-Magelan Kombo (Ambérieu Athletic Club, section de l’Entente Athlétique Bressane) en 12’47.
– 2ème et 1ère cadette : Carole Taponard (Entente Athlétique Bressane) en 13’09.
– 3ème et 2ème minime : Samuel Colombo (Athlétisme Chatillonnais, section de l’Entente Athlétique Bressane) en 13’21.
– 9ème et 1ère senior : Céline Alaplantive (Entente Athlétique Bressane) en 14’49.

Cadets, juniors filles et masculins, cross court hommes (4420m, 31 classés dont 30 pourvus d’une licence compétition FFA) :
– 1er et 1er senior : Florian Schäfer (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée, Triath’Spiridon Oyonnax, Schäfer Coaching et Team Run Alp Bourg-en-Bresse) en 14’22.
– 2ème et 1er junior : Sylvain Ponsin (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée) en
14’22.
– 3ème et 2ème senior : Lionel Ribeiro (Pont-de-Vaux 01 Pulsion) en 15’04.
– 5ème et 1er V2 : Dominique Delbe (Ambérieu Athletic Club, section de l’Entente Athlétique Bressane) en 15’43.
– 6ème et 1er espoir : Morgan Fourrier (Athlétisme Chatillonnais, section de l’Entente Athlétique Bressane) en 15’54.
– 8ème et 1er cadet : Maxime Chanel (Entente Athlétique Bressane) en 15’55.
– 28ème et unique junior femme : Lucie Cazenave (Entente Athlétique Bressane) en 21’34.
– 29ème et unique V1 : Laurent Laporte (Ambérieu Marathon) en 22’03.

Cross long hommes (8940m, 40 classés dont 39 pourvus d’une licence compétition FFA) :
– 1er et 1er senior : Arnaud Bonin (Ambérieu Marathon) en 29’41.
– 2ème et 2ème senior : Sébastien Charnay (Pont-de-Vaux 01 Pulsion et Team Run Alp Bourg-en-Bresse) en 29’53.
– 3ème et 3ème senior : Denis Badel (Entente Athlétique Bressane) en 29’58.
– 4ème et 1er V1 : Philippe Robin (Entente Athlétique Bressane) en 30’57.
– 13ème et 1er V2 : Marc Schmitt (Ain-Est Athlétisme).
– 17ème et unique espoir : Romuald Alankiewicz (Ambérieu Marathon).
– 38ème et 1er V3 : Roland Vuillemenot (Ultra Marathon France).

Cross long femmes (5440m, 16 classées dont 14 pourvues d’une licence compétition FFA) :
– 1ère et 1ère vétérane (1ère V1) : Céline Mey (Pont-de-Vaux 01 Pulsion) en 22’12.
– 2ème et 2ème vétérane (1ère V2) : Pascale Prevel (Ain-Est Athlétisme) en 22’43.
– 3ème et 3ème vétérane (2ème V1) : Béatrice Leroy (Ain-Est Athlétisme) en 22’58.
– 4ème et 1ère senior (dépourvue de licence FFA de compétition) : Nathalie Chrétien (Ain-Est Athlétisme) en 23’13.
– 6ème et 2ème senior (championne de l’Ain senior) : Charlotte Furnon (Ain-Est Athlétisme) en 24’07.
– 8ème et 5ème vétérane (1ère V3) : Michelle Martinet (Pont-de-Vaux 01 Pulsion) en 24’34.
– 11ème et 1ère espoir : Eva Medevielle (section de Montrevel de l’Entente Athlétique Bressane) en 25’28.

Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web de la FFA :
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=122709&frmposition=0


PHOTOS :

Elles ont été prises par Juan-Antonio Hernandez que je tiens à remercier chaleureusement pour sa forte implication en faveur de notre site Web « Trail-Running en Pays de Savoie/Ain ».
Ce dirigeant d’Ain-Est Athlétisme, âgé de 51 ans, à la double nationalité espagnole et suisse, a aussi épinglé le dossard, bouclant le cross court en 17’20, à 2’58 du vainqueur Florian Schäfer, soit 16ème et 2ème V2.

DSCF3708
Cross long hommes (8940m), début de la 5ème et ultime boucle.
Le Bressan Sébastien Charnay qui mène le train et l’Ambarrois Arnaud Bonin sont encore au coude à coude. Au final, et ce sera la surprise du chef, « Seb » devra s’incliner pour 12’’ devant la fougue de « Nono » (29’41 contre 29’53).

DSCF3709
Cross long hommes (8940m), début de la 5ème et ultime boucle.
L’excellent Bressan Denis Badel est solidement installé à la 3ème place. A l’arrivée, il préservera cet acquis, à seulement 5’’ de Sébastien Charnay (29’58 contre 29’53).

DSCF3710
Cross long hommes (8940m), début de la 5ème et ultime boucle.
Icône de l’Entente Athlétique Bressane, Philippe Robin touchera le jackpot chez les vétérans après 30’57 d’efforts éfrénés, échouant ainsi au pied du podium scratch.

DSCF3722
Cross long hommes (8940m).
Le podium, avec de gauche à droite : Denis Badel, 3ème en 29’58 ; Arnaud Bonin, victorieux en 29’41 ; Sébastien Charnay, 2ème en 29’53.

DSCF3678
Cross long femmes (5440m), entame de la seconde et avant-dernière boucle.
La Bressane Céline Mey poursuit son impressionnant cavalier seul qui tourne à une claire et nette démonstration. In fine, elle l’emportera de 31’’ sur la Gessienne Pascale Prevel (22’12 contre 22’43).

DSCF3679
Cross long femmes (5440m), entame de la seconde et avant-dernière boucle.
Derrière Céline Mey, ça ferraille dur entre les nanas d’Ain-Est Athlétisme. On distingue, dans l’ordre :
– Dossard 390 : Nathalie Chrétien, la nouvelle recrue du club gessien.
– Dossard 21 : Béatrice Leroy, la surprise du chef.
– A l’ultime rang : Pascale Prevel, la marathonienne, qui forte de son expérience (elle aura 50 ans le 26 juin prochain) observe la situation.
Elles achèveront leur virée, respectivement 4ème en 23’13, 3ème en 22’58 et 2ème en 22’43.

DSCF3680
Cross long femmes (5440m), entame de la seconde et avant-dernière boucle.
Quand jeunesse cotoie sagesse… La Gessienne Charlotte Furnon, 24 ans, passe juste devant cette légende vivante du département qu’est la Bressane Michelle Martinet, qui le 6 septembre prochain fêtera ses 60 ans. Pas plus tard qu’en 2011, celle-ci ajouta une énième fois à son palmarès le Challenge Départemental des courses hors stade.
Elles finiront respectivement 6ème en 24’07 et 8ème en 24’34.

DSCF3681
Cross long femmes (5440m), entame de la 3ème et ultime boucle.
Charlotte Furnon est cette fois-ci précédée de sa coéquipière d’Ain-Est Athlétisme, Lucie Massard. Pourtant, à l’issue de la course, les positions seront inversées, la première se classant 6ème et championne de l’Ain senior en 24’07, la seconde 7ème en 24’14.
Agée de 36 ans et résidant à Crozet, Lucie Massard aura eu l’immense bonheur, le 9 décembre 2012, d’intégrer le cénacle des finisheuses sur la SaintéLyon, terminant après 9h32’58 d’odyssée 38ème féminine et 21ème senior, soit 1374ème au général.

DSCF3715
En l’absence de la lauréate bressane Céline Mey, le podium scratch du cross long féminin se réduisit aux deux pensionnaires d’Ain-Est Athlétisme, à savoir Pascale Prevel à gauche, 2ème en 22’41 et Béatrice Leroy, 3ème en 22’58.


1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DES CHAMPIONNATS DE L’AIN DE CROSS-COUNTRY / 13-01-13
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events