TPSinfos

COMPTE RENDU ET PHOTOS DE LA CROZ’ET RAIDE / 05-05-13

COUP D’ESSAI, COUP DE MAITRE !

Collectionnant les victoires dans le Pays de Gex, l’Ornésien Bruno Saulet en ajoute une à son tableau de chasse durant son baptême du feu en km vertical à l’occasion de la Croz’et Raide, le premier jamais organisé dans le département de l’Ain et en terre jurassienne.
Montant progressivement en puissance, il remporte l’épreuve en 38’30, avec près d’1’30 d’avance sur ses jeunes émules, le skieur-alpiniste bonnois Martin Baltassat (Les Vorosses du CAF Léman), 24 ans, 2ème, et le vététiste haut-jurassien Guillaume Panisset (VTT Plateau du Lizon), 18 ans, 3ème. Cerise sur le gâteau, il accomplit cette prouesse dépourvu de bâtons, contrairement à ses rivaux.
Quant à la course féminine, elle revient à cette éminente spécialiste de ski-alpinisme et de km vertical qu’est la Septmoncelande Catherine Juillaguet (Les Trailers des 7 Monts) qui aura totalement dominé son sujet. En 47’40, elle relègue en effet à plus de 6’ la Suissesse Joëlle Ettinger (Team Running Planet Genève et TraiLéman), et à plus de 7’ Pascale Marie (Ain-Est Athlétisme).
Des chronos qui auraient pu être bien plus performants si la neige n’avait été présente sur la portion terminale.

Trio gagnant
Surgi en 1996 à Val-d’Isère, le km vertical connaît en France un extraordinaire engouement populaire depuis 2010. Le 1er opus de la Croz’et Raide n’y aura pas échappé, drainant en effet quelques 89 adeptes de cette discipline si singulière. Pourtant, la manifestation ne figurait pas dans le calendrier de la FFA et n’aura bénéficié quasiment d’aucun écho médiatique, hormis le site Web Kikourou et un simple bandeau en page sports des éditions de la Haute-Savoie du « Dauphiné Libéré », en date du samedi 4 mai.
C’est à Jacques Cusin que l’on doit cette première. Agé de 53 ans et demeurant près de Saint-Julien-en-Genevois, il en eut l’idée en 2011. Resta ensuite à la finaliser en jouant collectif. Il y parviendra en obtenant l’adhésion des Gessiens Jonathan Laurenti et Olivier Cheneval, rencontrés fortuitement l’an passé, respectivement le 17 mai lors d’une reconnaissance du parcours et le 20 octobre lors du Km Vertical de Fully.
Portant les couleurs du Team Running Planet Genève et de TraiLéman, Jonathan, est un pur trailer, plutôt féru de courte distance. Agé de 30 ans, il a élu domicile à Prévessin-Moëns. Quant à Olivier, c’est un vététiste de 47 ans, licencié dans la commune où il vit, en l’occurrence à Echenevex Lynx Bike, qu’on aura observé à deux reprises sur km vertical en 2012 (27ème en 46’46 à Chamonix et 72ème en 38’31 à Fully). Enfin, à ces trois principales chevilles ouvrières, s’ajouteront une quinzaine de bénévoles.

Mutation en vue
Avec maestria, Jacques et ses deux lieutenants ont concocté à Crozet (1) un parcours de 3,250km pour un dénivelé de 950m positifs, joignant la gare inférieure de la télécabine du Fierney (640m) à Montoiseau où la ligne était franchie une dizaine de mètres avant le faîte (1590m). A l’origine, le tracé devait accuser un différentiel de 1000m mais de nombreux immeubles en construction à proximité du réservoir et la traversée de deux routes ont contraint les organisateurs à déplacer le départ 50m plus haut.
L’an prochain, le trajet devrait subir d’importantes modifications. Conséquence, le dénivelé avoisinerait les 1000m et la distance excéderait les 4km.
Si le départ restera identique, il n’en sera pas de même pour la portion terminale. L’itinéraire atteindrait cette fois-ci la gare d’arrivée de la télécabine du Fierney (1295m) où est accolé le restaurant Le Yéti qui accueillerait la remise des prix. Ensuite, le parcours rejoindrait celui de l’édition 2012, précisément 200m après le début du téléski de la Ramas. Enfin, seconde nouveauté, après avoir ascensionné Montoiseau, il parviendrait 700m plus loin au sommet de Montoiset (1668,5m) où serait juchée l’arrivée. Avantage de ce cheminement, il permettrait à ceux qui résident à Lélex d’assister plus facilement à l’épreuve.
Autre évolution, les architectes de la Croz’et Raide opteraient en 2014 pour une nouvelle échéance, en l’occurrence le premier dimanche de juillet, soit le 6, qui coïncide avec l’ouverture estivale des remontées mécaniques de Lélex-Crozet. Changement qui permettrait ainsi de séduire des spectateurs en provenance aussi bien du bassin lémanique que de la vallée de la Valserine, et également de faire redescendre via la télécabine du Fierney, et non plus à pied, les athlètes, leurs familles et leurs supporteurs.
Après cette version off, ce km vertical sera naturellement inscrit au calendrier des courses hors stade de l’Ain, ce qui devrait entraîner une toute autre médiatisation, et sans doute une toute autre foule. D’autant plus qu’il devrait intégrer le Challenge de l’Ain de Course en Montagne, fort de 22 compétitions en 2012. Contrairement à cette année, il faudra s’acquitter d’un droit d’inscription qui devrait cependant être modique.

François Vanlaton

(1) La commune de Crozet appartient au site Lélex-Crozet, l’un des quatre sites de la station des Monts Jura avec La Vattay – Valserine, Menthières, enfin Mijoux – Col de la Faucille.

.
PREMIER ARTICLE DU QUOTIDIEN « LE DAUPHINE LIBERE » :

Ci-dessous, vous trouverez l’article figurant en page sports des éditions de la Haute-Savoie, en date du dimanche 6 mai 2013. Il est signé par l’excellent correspondant pour la course à pied dans le Pays du Mont-Blanc qu’est Pierre-Louis Zajac, pareillement collaborateur de notre site Web Trail-Running en Pays de Savoie / Ain.

SAULET GERE SA COURSE

Bruno Saulet remporte détaché le 1er km vertical jurassien devant Yvan Baltassat et Guillaume Panisset.

La Croz’et Raide a attiré près d’une centaine de participants, à la grande satisfaction de Jacques Cusin et de l’équipe organisatrice. Ces derniers avaient pourtant peu communiqué sur cette épreuve qui devrait intégrer le calendrier hors stade dès l’année prochaine. Fait quasi-unique, l’inscription était gratuite avec néanmoins des prestations identiques à celles des courses payantes.
Le départ du pied de la télécabine du Fierney permit aux favoris, fondeurs ou skieurs-alpinistes pour la plupart, de se placer sur le sentier longeant les pylônes. Au bout de 300m, le trio de tête, formé de Pierre Carrillat, Guillaume Panisset et Yvan Baltassat, fut rejoint par Bruno Saulet. Ce dernier poursuivit son effort, maintenant un rythme trop élevé pour ses poursuivants.

Juillaguet sans concurrence
Il se contenta ensuite de gérer son avance qui atteignit au sommet 1’22 sur Baltassat et Panisset, le premier prenant la 2ème place à l’issue d’un sprint sur cette partie finale enneigée.
Le vainqueur est un fondeur pratiquant le cyclisme le resta de l’année. Il a d’ailleurs déjà effectué un tour du monde à vélo et organise début juillet à Mijoux EuroVéloGex, un festival dédié à son sport favori.
Chez les féminines, c’est une spécialiste du km vertical qui l’a emporté très largement, Catherine Juillaguet s’imposant avec 6’32 d’avance sur Joëlle Ettinger, et 7’14 sur Pascale Marie, en pleine préparation pour le prochain Trail des Allobroges.
Parmi les participants, le septuagénaire André Joz-Rolland s’est classé à une méritoire 60ème place, bouclant le parcours en 1h05’22. Chapeau l’ancien !

Pierre-Louis Zajac 

.
DEUXIEME ARTICLE DU QUOTIDIEN « LE DAUPHINE LIBERE » :

Ci-dessous, vous trouverez l’article figurant en page locale de l’édition Bellegarde et Pays de Gex, en date du mardi 7 mai 2013, et signé de nouveau Pierre-Louis Zajac.

COURSE PEDESTRE : SUCCES DE LA 1ERE CROZ’ET RAIDE

Ce dimanche ensoleillé, ils étaient près d’une centaine à cette 1ère édition de la course imaginée par Jacques Cusin aidé de ses amis Olivier Cheneval et Jonathan Laurenti pour concrétiser cette idée de km vertical jurassien.
Pour cette épreuve non encore officielle, les organisateurs avaient décidé d’inscrire gratuitement tous les participants, tout en leur offrant des prestations de choix (ravitaillements, tee-shirt technique, buffet d’après-course) grâce à l’appui de généreux donateurs et d’une quinzaine de bénévoles.
Après un petit briefing, la course démarra à vive allure malgré une pente soutenue dès le départ.
Le parcours hors réserve naturelle suivait d’abord les pylônes de la télécabine, puis bifurquait à gauche pour une petite portion en forêt, avant de remonter le téléski de la Ramas, la dernière partie étant encore enneigée, ce qui accentuait la difficulté.
Au sommet de Montoiseau, où était jugée l’arrivée, les coureurs, munis de bâtons pour la plupart, pouvaient se restaurer dans une petite cabane avant de redescendre, le brouillard et le vent froid n’incitant pas à stationner là-haut.
Le vainqueur Bruno Saulet a rejoint le sommet dans le temps de référence de 38’30 tandis que Catherine Juillaguet remportait la course féminine en 47’40.

La Croz’Et Raide reviendra pour une nouvelle édition
La descente débutait par des glissades sur les névés, puis devenait plus tranquille jusqu’au point de départ, où un somptueux buffet permettait à chacun de reprendre des forces.
La remise des prix ponctuait cette matinée sportive et conviviale, et dont la perfection de l’organisation a recueilli des éloges unanimes.
Les organisateurs ont donc décidé de poursuivre l’aventure de la Croz’et Raide qui se déroulera l’an prochain sur le même parcours à une date non encore déterminée pour l’instant.

Pierre-Louis Zajac


SITUATION DE CROZET ET PARCOURS DE LA CROZ’ET RAIDE :

164209_229245073883708_1698600409_n

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU ET PHOTOS DE LA CROZ’ET RAIDE / 05-05-13


PAGE FACEBOOK DE LA CROZ’ET RAIDE :

https://www.facebook.com/CrozEtRaide

.
PHOTOS :

Au nombre de 88 et réalisées par Seba, René, Serge, Camille, Loan, Fabien, Carole, Gaby, Valérie, enfin Jacques Cusin alias Ti’Jacques, elles fertilisent le compte Picasa de ce dernier :
https://picasaweb.google.com/102601354486586649709/CrozEtRaide1ereEditionPhotosSebaReneSergeCamilleLoanFabienCaroleGabyValerie

Infra, vous trouverez 10 de ces clichés, assortis de légendes.

IMG_29191ère édition de la Croz’et Raide, 5 mai 2013.
A droite, on distingue Bruno Saulet qui l’emportera en 38’30, devançant d’1’22 son dauphin Martin Baltassat, 24 ans, figure des Vorosses qui regroupent les skieurs-alpinistes élitaires du CAF Léman.
Agé de 40 ans et demeurant à Ornex, Bruno est d’abord connu dans le milieu des cyclo-voyageurs. Il n’en est pas moins performant en course à pied comme en témoignent ses prestations sur le fameux Défi de Fort-l’Ecluse et ses 917 marches taillées à même la pierre : 2ème en 24’02 en 2007 ; 2ème en 23’51 en 2010 ; enfin 4ème en 24’57 en 2012, chrono qui selon ses dires serait d’un tout autre calibre s’il n’avait été… erroné !
S’accroche à ses basques le Crozati Philippe Sacchi (Geneva Triathlon), 53 ans, qui se classera 8ème (2ème vétéran) en 43’53. En 2005, il a acquis une certaine notoriété en décrochant le Challenge de l’Ain de Course en Montagne.

DSC002561ère édition de la Croz’et Raide, 5 mai 2013.
Bruno Saulet
, cette fois-ci seul au monde !

IMG_29211ère édition de la Croz’et Raide, 5 mai 2013.
A gauche, Guillaume Panisset, 3ème en 39’53.
Né le 27 janvier 1995 et donc junior 1ère année, ce Haut-Jurassien est sociétaire du club VTT Plateau du Lizon qui a son siège à Pratz, à proximité de Saint-Claude.
Le 23 février dernier, il avait fait tomber dans son escarcelle le 6km de la Rubatée Blanche à Lajoux.

RD__39651ère édition de la Croz’et Raide, 5 mai 2013.
Au premier plan, Pierre Carrillat, 4ème en 40’36.
Professeur d’EPS au collège Saint-Exupéry à Bellegarde, ce fondeur de longue date, âgé de 37 ans, s’est déjà illustré sur km vertical en s’appropriant l’an dernier la 5ème place en 43’57 sur la 1ère étape du Manigod-Scott Km Vertical Challenge.
Au fond, enfilant un maillot orange, on reconnaît Martin Baltassat qui, patiemment, attend son heure…

SAM_07121ère édition de la Croz’et Raide, 5 mai 2013.
Sur le point de fouler le sommet de Montoiseau, voici Damien Saboul, 12ème en 45’52. En dehors de la course de montagne et du trail courte distance, il excelle aussi bien en ski de fond (Ski Club Le Poizat) qu’en course d’orientation (O’Bugey).
Avec Patrick Martel et sous l’égide du CAF de Nantua, ce Poizatier âgé de 27 ans pilote le Défi des Monts d’Ain (4,5km pour 650m de dénivelé positif) dont le 1er millésime aura lieu le 9 juin prochain.
Son cursus scolaire est tout aussi lumineux que son parcours sportif, Damien étant doctorant en 3ème année de thèse au Centre de Recherche et d’Innovation sur le Sport à l’Université de Lyon I Claude Bernard.
Sa thématique de recherche est l’étude de la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC) en lien avec les athlètes. Il mesure l’état de fatigue, ou à l’inverse, de forme, des athlètes de haut-niveau mais également des athlètes en général, dans le but d’optimiser la planification d’entraînement et d’épauler l’entraîneur. Car la VFC est un marqueur de l’activité du système nerveux autonome et il essaye de savoir par des mesures régulières où en est l’athlète dans son niveau de fatigue ou de forme.

IMG_29421ère édition de la Croz’et Raide, 5 mai 2013.
Catherine Juillaguet, lauréate (1ère vétérane, 16ème au scratch) en 47’40.
Cette habitante de Septmoncel, près de Saint-Claude, qui a fêté ses 51 ans la veille du jour J, excelle aussi bien en km vertical qu’en ski-alpinisme. Ainsi, elle revêt le maillot de l’association jurassienne Les Trailers des 7 Monts lorsqu’elle chausse ses running, et celui du Club du Val-d’Abondance quand elle chausse ses planches.
En 2012, elle a disputé pas moins de six km verticaux : le Môle (2ème en 49’39), Manigod à trois reprises (3ème en 51’32 la 1ère manche, 3ème en 50’41 la 3ème manche, 2ème en 48’38 la 5ème manche), Nantaux (6ème en 46’02), Fully (14ème en 45’03).
Elle est ici talonnée par Denis Bossonney (Athlé Saint-Julien 74) qui finira 13ème (4ème vétéran) en 46’04. Agé de 49 ans et demeurant à Beaumont, Denis est avant tout un ultra-trailer comme en attestent ses plus beaux faits d’armes :
– Ultra Marathon du Salève, aujourd’hui disparu : 1er en 2005, 3ème en 2006.
– UTMB : 67ème en 30h20’44 en 2005, 68ème en 27h47’16 en 2006.

IMG_29631ère édition de la Croz’et Raide, 5 mai 2013.
Joëlle Ettinger
, 2ème (2ème vétérane, 41ème au scratch) en 54’12.
Agée de 44 ans, la dauphine de Catherine Juillaguet a d’abord pratiqué avec talent le VTT puis le triathlon durant 17 ans avant de basculer en 2010 dans la course nature.
Cette Helvète a créé le 7 février 2012 l’association TraiLéman qu’elle préside sans discontinuer depuis. Elle endosse encore la tunique de la section trail du Team Running Planet Genève.
Preuve de ses progrès en km vertical, elle a terminé l’an passé 4ème en 54’36 sur la Verticale du Môle, après s’être classée sur ce même parcours 9ème en 1h02’33 en 2011.
Ce dimanche 12 mai, elle sera au départ du 37km du Trail du Salève où elle avait accaparé en 2012 la 9ème position entre les deux pensionnaires du Team Sport 2000 Pays Rochois et du Faucigny Athlétic Club que sont Marie-Laure Pavot (8ème) et Rachel Bontaz (10ème).
Pour celui qui veut en savoir davantage sur TraiLéman, se reporter à son site Web : http://www.traileman.com/index.php/fr/

DSC002871ère édition de la Croz’et Raide, 5 mai 2013.
Agée de 40 ans, la Crozati Célia Reyboubet s’appropriera après 1h36’00 d’ascension le 14ème rang chez les dames, soit le 87ème et antépénultième au scratch.

DSCN19291ère édition de la Croz’et Raide, 5 mai 2013.
Le podium vétéran, avec de gauche à droite :
– Daniel Juillaguet (Team Jura France), 3ème en 44’15.
– Bruno Saulet (Ornex), 1er en 38’30.
– Philippe Sacchi (Geneva Triathlon), 2ème en 43’53.

DSCN19191ère édition de la Croz’et Raide, 5 mai 2013.
Le podium scratch féminin, avec de gauche à droite :
– Pascale Marie (Ain-Est Athlétisme), 3ème en 54’54, lauréate 2010 du Challenge de l’Ain de Course en Montagne.
 Catherine Juillaguet (Les Trailers des 7 Monts), sur la plus haute marche en 47’40.
 Joëlle Ettinger (Team Running Planet Genève et TraiLéman), 2ème en 54’12.

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU ET PHOTOS DE LA CROZ’ET RAIDE / 05-05-13
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events