TPSinfos

RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DE LA MONTEE DES JONQUILLES / 16-03-13

Surgie en 2008 sous l’impulsion de la Foulée Colignoise, la Montée des Jonquilles, disputée dans le Revermont Bressan, aura pulvérisé son record de participation, drainant pas moins de 273 athlètes sur les 23km (700md+ et -) et 13km (300md+ et -).
Président de l’association organisatrice à compter de novembre 2011, Lionel Donguy, âgé de 43 ans, ne cachait pas sa satisfaction : « Quasiment sevrés de compétitions dans l’Ain depuis l’automne, les férus de course nature se précipitent de plus en plus sur notre manifestation qui a la chance unique de frapper les trois coups du Challenge de la montagne. » Et ce trailer courte distance d’ajouter : « Aussi, il est probable que nous concoctions à l’avenir un rendez-vous capable d’accueillir 500 participants. »

El Madi à sa main
Comme à l’accoutumée, la sévère rampe initiale permettant de se transplanter sur les hauteurs de Saint-Jean-d’Etreux faisait le tri parmi les prétendants de l’épreuve reine. En dépit d’un début de saison bien laborieux suite à sa blessure contractée sur la SaintéLyon (29ème aux Championnats des Savoie de cross-country, abandon au Trail Blanc du Semnoz), El Yazid El Madi, 38 ans, se montrait à son avantage sur la principale difficulté du parcours.
Seul Florian Schäfer, 29 ans, parvenait à le talonner avant de céder du terrain au sommet de la côte. De cette entame ultra-rapide, l’Oyonnaxien allait ensuite en payer le prix, achevant son périple dans la douleur. Il n’en préservait pas moins sa seconde place, menacée par un Yannick Chichoux, 32 ans, terriblement accrocheur qui, terminant en trombe, ne lui concédera que 36’’.
Quant à El Madi, étonnant d’aisance, il accentuait son avance sur le plateau, une fois le mur avalé, pour réussir au final la passe de trois après ses triomphes en 2010 sur le 13km puis en 2011 sur le 21km. Toutefois, l’écart avec Schäfer (2’26) s’avérait beaucoup plus ténu qu’il y a deux ans lorsqu’il avait relégué à 5’46 son dauphin qui n’était autre que Chichoux, illustration des progrès accomplis par ses rivaux. Néo-sociétaire de l’ASPTT Annecy, le Marocain était en tout cas tout sourire à l’arrivée, son ultime succès remontant déjà à six mois et demi à l’occasion du Trail des 4 Châteaux.

La surprise du chef
Grandissime favorite pour avoir fait tomber dans son escarcelle le Challenge de la montagne les deux dernières saisons, la Buyatine Christine Catin, 44 ans, n’aura pas eu partie facile pour rééditer sa victoire acquise l’an passé à la suite d’un véritable cavalier seul. La raison en fut la virulente opposition incarnée par la Gessienne Béatrice Leroy, âgée de 45 ans, pourtant dénuée d’expérience, son premier dossard remontant à 2011 après avoir rallié Ain-Est Athlétisme, le club phare du Pays-de-Gex. Incontestablement, elle aura franchi un cap à l’orée de la Nouvelle Année lorsque sous l’égide de son coach Joseph Wyss elle accéda aux Championnats de France de cross-country, et ce en compagnie de sa coéquipière Pascale Prevel.
En tête jusqu’au premier ravitaillement installé au km4, la pensionnaire de Courir Nature Saint-de-Niost devait s’incliner devant la fougue de son émule, excellente grimpeuse sur le raidard qui s’ensuivit. Sur le plateau, elle parviendra toutefois à la contenir, la distance entre les deux quadras n’excédant pas les 200m. Ce n’est que lors de l’ultime grimpée, vers le 18ème km, qu’elle viendra définitivement à bout de sa valeureuse adversaire avant de dévaler promptement sans prendre cependant de risques inconsidérés. In fine, 50’’ sépareront les duettistes qui à vrai dire auront été les seuls à offrir un suspense digne de ce nom.
Après coup, Christine rendra un vibrant hommage à la forte résistance opposée par son aînée : « Bien davantage que l’allongement du parcours de deux km, ou que la boue et les ornières qui le parsemaient, c’est Béatrice qui m’a fait souffrir en réalité. » Avant d’ajouter : « La victoire n’en est que plus belle. Seule ombre au tableau : les jonquilles n’étaient pas de sortie ! ». Ah les femmes !

François Vanlaton pour le compte du site Web « Trails Endurance Mag », en date du jeudi 28 mars 2013 :
http://www.endurance-mag.com/actus/trail/montee-des-jonquilles-victoire-de-e-y-el-madi-c-catin/


RECIT DE FLORIAN SCHAFER :

Au regard de mon étonnante performance sur le 10km de Bourg-en-Bresse (1), c’est confiant que je m’engage sur la première épreuve « off road », en l’occurrence la Montée des Jonquilles concourue à Coligny.
Sur la ligne, je remarque la présence d’El Yazid El Madi, qui fait lui aussi son retour sur les sentiers. Au regard des progrès constatés en 2012, je ne peux m’empêcher de penser qu’il y aura peut être « moyen de moyenner » !
La course est lancée sur un rythme rapide, et de suite, le Marocain prend les commandes. Je reste dans ses talons et lâche peu à peu quelques secondes sur ces bornes initiales au profil montant. Je me retrouve ainsi esseulé entre l’homme de tête et le groupe de chasse aiguillonné par Yannick Chichoux.
Les sensations sont moyennes, ce n’est pas un grand jour, mais ce n’est pas non plus catastrophique. Un bref pointage après 38’ de course : 55’’ de retard. Je ne désespère pas, soyons ambitieux ! Si je troque mes jambes avec celles des grands jours et que ça coince devant, eh bien il y aura encore « moyen de moyenner ». Malheureusement, le troc est bancal. En effet, j’hérite des jambes hypotoniques des mauvais jours.
Nouveau pointage au bout d’une heure de course : 2’ dans la vue, soit 1’05 en 22’ de course ! Mes forces m’abandonnent peu à peu, il n’y a plus moyen de moyenner, je suis sec, je cours « assis », scotché dans les bosses et incapable de relancer sur les parties roulantes. Les 30 ultimes minutes sont singulièrement poussives, A ce rythme, je risque de finir à 5’ de la gagne. En repensant au départ et à mon ambition de batailler avec El Yazid, je ne peux m’empêcher de rire mais jaune bien sûr ! Ce ne sera encore pas pour cette fois. Il y a du pain sur la planche, Petit !
Progressivement, j’envisage de me faire reprendre par mes poursuivants et, tant bien que mal, je tente de rejoindre l’arrivée sur ces derniers km, heureusement au profil descendant. Bilan : 1h31’52, soit à 2’26 d’El Yazid, et 36’’ devant Chichoux. Au final, une prestation très moyenne.
Félicitations en tout cas à toute l’escouade organisatrice pour cette bien belle épreuve et rendez-vous l’an prochain pour que cette fois il y ait « moyen de moyenner » !

(1) En méforme en raison du contrecoup d’une grippe contractée deux semaines auparavant, Florian n’en accomplira pas moins une excellente prestation. Il se classera en effet 3ème en 32’32, soit son deuxième meilleur chrono sur un 10km classant et qualificatif.


RECIT DE YANNICK CHICHOUX :

Je suis parti tranquillement en me disant qu’accompagner les deux fuyards que sont El Yazid El Madi et Florian Schäfer aurait été de la folie. Aussi, la première rude grimpée s’effectue avec l’expérimenté Baptiste Choutkoff, l’ex-vététiste Alain Petit et le demi-fondeur Sébastien Jacquin qui, je pense, étrennait la course nature.
Sur le plateau, me sentant frais, j’enclenche la surmultipliée avec « Seb », Alain décrochant et Baptiste, s’alignant sur le 13km, nous quittant à la bifurcation. Puis c’est au tour de « Seb » peu accoutumé à un tel kilométrage, d’être lâché sur les descentes roulantes avant d’abandonner.
A mi-course, on m’annonce 2’30 de retard sur El Yazid et 1’30 sur Florian. Ayant d’excellentes sensations, je gagne du terrain en fin de parcours pour échouer à seulement 36’’ de Florian, éreinté.
Euphorique, j’envisage de prendre le départ de la 1ère édition du trail de 22km organisé à Chambéry dans le cadre du Run’n Trail Festival. Compétition qui mettra un terme à trois semaines de travail puis une autre d’assimilation. Avant d’enchaîner de nouveau par trois autres semaines de volume. Le tout afin d’être en parfaite condition le 14 avril à l’occasion du Trail Drôme Lafuma, seconde manche du TTN court que je vais jouer à fond !


EN BREF :

Cette année, le 21km avait été majoré de deux km, augmentant du même coup la dénivelée d’une centaine de mètres, soit au total 700m. En modifiant ce format, les architectes de la Montée des Jonquilles voulaient ainsi différencier de manière plus nette l’épreuve reine du 13 bornes.

Huit jours seulement après la Montée des Jonquilles, plusieurs trailers départementaux qui s’étaient montrés à leur avantage à Coligny brilleront en dehors de leurs terres.
Tout d’abord, à l’occasion du 1er opus du Run’n Trail Festival concouru à Chambéry, Yannick Chichoux se classera sur le trail long de 22km 8ème et 7ème senior en 1h30’30, et Thierry Rouleau (Ain-Est Athlétisme), 32ème et 9ème V1 en 1h39’38 (1). Cerise sur le gâteau,  Béatrice Leroy fera encore des merveilles, également sur ce même parcours, en finissant dans les talons de la renommée Haut-Savoyarde Martine Volay, accaparant la 3ème position et la 2ème chez les quadras (79ème au scratch) en 1h52’13.
Parallèlement, le 26km du Trail du Ventoux Ergysport verra les prestations suivantes :
Alain Petit : 16ème et 6ème V1 en 2h25’43.
Baptiste Choutkoff : 38ème et 14ème V1 en 2h38’23.
Toujours sur les pentes du « Géant de Provence », d’autres athlètes de l’Ain, qui n’avaient pas accouru à Coligny, auront aussi été de la partie sur la courte distance, à l’instar :
– D’Arnaud Bonin (Ambérieu Marathon) qui empochera le pactole en 2h09’30.
– Ensuite, de Jean-Pierre Pepey (Belley Sport Pédestre), 27ème et 12ème V1 en 2h38’23.
– Enfin, de Sylvie Cottet-Puinel (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), 15ème et 13ème senior (155ème au scratch) en 3h17’57.

Le 11 août prochain, Christine Catin, son époux Christophe ainsi que quelques coéquipiers de leur association « Courir Nature Saint-Jean-de-Niost », prendront part à la 40ème édition de la Course des Cinq 4000, plus connue sous le nom de Sierre-Zinal, au cœur du Valais central.

FV

(1) Sur la Montée des Jonquilles, Thierry Rouleau achèvera sa virée au 7ème rang en 1’40’10, montant sur la marche intermédiaire du podium V1.


COMPTE RENDU DANS « VOIX DE L’AIN » :

C’est Lionel Donguy en personne, président de la Foulée Colignoise, et par ricochet, chef d’orchestre de la Montée des Jonquilles, qui est l’auteur de cet article figurant dans l’hebdomadaire « Voix de l’Ain », en date du vendredi 22 mars 2013.

LA 6EME MONTEE DES JONQUILLES 2013, UN CRU D’EXCEPTION…

Ce samedi, c’était la fête de la course nature à Coligny pour la 6ème Montée des Jonquilles de 23km et le 4ème Tour du Plateau de 13km. L’équipe de la Foulée Colignoise, soutenue par la municipalité et ses sponsors, aidée par le Comité Cycliste du Pays de Saint-Amour, et grâce à de nombreux bénévoles, a pu mettre sur pied une édition 2013 qui restera comme la plus aboutie.
A l’issu de leur course, les 273 coureurs ont félicité les organisateurs pour le travail effectué afin que leur journée se déroule sans anicroche. Le tracé rallongé de quelques km pour la grande course qui envoie désormais les trailers sur les hauteurs de Nanc-les-Saint-Amour, et une nouvelle arrivée sur le magnifique plateau sportif ont fait l’unanimité.
Le départ commun a rapidement vu les principaux favoris se détacher dans la longue et difficile montée en direction de Saint-Jean-d’Etreux puis jusqu’au Plateau de Vergongeat. Au sommet, l’Oyonnaxien El Yazid El Madi, déjà vainqueur en 2011, avait creusé un petit écart qui s’avèrera décisif pour la victoire finale. Sur la seconde partie, il avalera les km avec une aisance déconcertante pour ses adversaires et terminera sa ballade en un peu moins d’1h30.  Ses dauphins Florian Schäfer et Yannick Chichoux le rejoignent sous l’arche d’arrivée 3’ plus tard.
Chez les féminines, Christine Catin, de Saint-Jean-de-Niost, aura dû batailler jusqu’au bout face à la Gessienne Béatrice Leroy pour conserver son titre. La Burgienne Pascale Tschirhart complète le podium.
Sur le Tour du Plateau et ses 13 km, Baptiste Choutkoff, d’Apremont, s’impose en 51’48 devant Thomas Boban et Jérémy Levasseur, les trois coureurs terminant dans la même minute. Michelle Martinet, de Pont-de-Veyle, habituée des podium colignois, devance Adélaïde Sola et Eva Mazzola.
Bernard Piroux remporte le prix du 1er Colignois et Viriat Marathon celui du club le plus représenté.
La remise des prix suivi du vin d’honneur offert par la mairie ont clôturé ce superbe après-midi.
En attendant la Course Populaire de Coligny, qui cette année aura lieu le samedi 31 août en fin de journée, les coureurs de la Foulée Colignoise se préparent pour leurs prochains objectifs : le 24 mars, la Course du Bord de Saône ; le 7 avril, le Trail des Reculées à Lons-le-Saunier ou le 21 avril, le Marathon et Semi du Lac d’Annecy ; enfin, ils travaillent déjà sur l’édition 2014 de la Montée des Jonquilles.

Classements :

23km (141 classés) :
– Masculins : 1. El Yazid El Madi 1h29’26 ; 2. Florian Schäfer 1h31’52 ; 3. Yannick Chichoux 1h32’28 ; 4. Alain Petit 1h35’48 ; 5. Frédéric Desplanches 1h37’41.
– Féminines : 1. Christine Catin 1h57’42 ; 2. Béatrice Leroy 1h58’32 ; 3. Pascale Tschirhart 2h09’34.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DE LA MONTEE DES JONQUILLES / 16-03-13

13 km (122 classés) :
– Masculins : 1. Baptiste Choutkoff 51’48 ; 2. Thomas Boban 52’00 ; 3. Jérémy Levasseur 52’23 ; 4. Maxime Chanel 53’29 ; 5. Joël Lassara 53’35.
– Féminines : 1. Michelle Martinet 1h05’59 ; 2. Adélaïde Sola 1h08’07 ; 3. Eva Mazzola 1h10’46.


RESULTATS :

23km :
Scratch 
(141 classés) :
– 1er et 1er senior : El Yazid El Madi (ASPTT Annecy Athlétisme et Team Rémy Savey Plastiques) en 1h29’26.
– 2ème et 2ème senior : Florian Schäfer (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée, Triath’Spiridon Oyonnax, Team Run Alp Bourg-en-Bresse et Schäfer Coaching) en 1h31’52.
– 3ème et 3ème senior : Yannick Chichoux (Ambérieu Marathon et Belley Sport Pédestre) en 1h32’28.
– 4ème et 1er V1 : Alain Petit (Evasion Tonic Montrevel) en 1h35’48.
– 5ème et 4ème senior : Frédéric Desplanches (Not Dead But Bien Raid) en 1h37’41.
Femmes (17 classées) :
– 1ère et 1ère V1 (53ème au scratch) : Christine Catin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niot) en 1h57’42.
– 2ème et 2ème V1 (56ème au scratch) : Béatrice Leroy (Ain-Est Athlétisme) en 1h58’32.
– 3ème et 3ème V1 (88ème au scratch) : Pascale Tschirhart (Bourg-en-Bresse) en 2h09’34.

13km :
Scratch (122 classées) :
– 1er et 1er senior : Baptiste Choutkoff (Team Sport Léo le Lysosome) en 51’48.
– 2ème et 2ème senior : Thomas Boban (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée, Teams Gavand Sport et +Watt) en 52’00.
– 3ème et 3ème senior : Jérémy Levasseur (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée) en 52’23.
– 4ème et 1er junior : Maxime Chanel (Entente Athlétique Bressane) en 53’29.
– 5ème et 1er V1 : Joël Lassara (Vitaform’Evasion) en 53’35.
Femmes (32 classées) :
– 1ère et 1ère V3 (27ème au scratch) : Michelle Martinet (Pont-de-Vaux 01 Pulsion) en 1h05’59.
– 2ème et 1ère senior (36ème au scratch) : Adélaïde Sola (Belles Grimpes en Belledonne) en 1h08’07.
– 3ème et 1ère espoir (44ème au scratch) : Eva Mazzola (Saint-Amour) en 1h10’46.

Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web « Ain Courir » :
http://aincourir.free.fr/monteedesjonquilles.htm
Et pareillement : Résultats 2013


PHOTOS :

Neuf images émanent d’un somptueux reportage photographique concocté par Pascal Pierrain alias Photogone.
Les 717 clichés que renferme ce reportage sont mis en ligne sur le site Internet de Photogone : http://www.photogone.net/
En tout cas, un très grand merci à Pascal pour la transmission de ses photos !
Les troisième et quatrième images sont issues d’un reportage photographique réalisé par Ambérieu Marathon.
Les 92 clichés qui fécondent ce reportage sont mis en ligne sur le site Web de la formation ambarroise :
http://www.amberieumarathon.org/resultats-photos/2013/la-montee-des-jonquilles-231.html
Enfin, la seconde image est la propriété de Francis Marthinet (Les Amis de Kikouroù).

000_7954_001Les hostilités vienent à peine d’être déclenchées. De gauche à droite, on reconnaît :
– Dossard 16 : Gérald Carraz (Champfromier), 21ème et 13ème senior du 23km en 1h45’43.
– Dossard 5 : Damien Lambert (Nantua), 10ème et 8ème senior du 23km en 1h42’08.
– Dossard 433 : Christian Humbert (Izenave), 13ème et 5ème V1 du 13km en 58’11.
– Dossard 77 : Florian Schäfer (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée, Triath’Spiridon Oyonnax, Team Run Alp Bourg-en-Bresse et Schäfer Coaching), 2ème et 2ème senior du 23km en 1h31’52.
– Dossard 90 : Yannick Chichoux (Ambérieu Marathon et Belley Sport Pédestre), vainqueur 2011 du Challenge de l’Ain de course en montagne, 3ème et 3ème senior du 23km en 1h32’28.
– Dossard 406 : Jérémy Levasseur (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée), 3ème et 2ème senior du 13km en 52’23.
– Dossard 56 : Sébastien Jacquin (Entente Athlétique Bressane) qui capitulera sur le 23km.
– Dossard 39, juste à droite du dossard 56 : Alain Petit (Evasion Tonic Montrevel), 4ème et 1er V1 du 23km en 1h35’48.
– A gauche du dossard 73 avec son dossard à l’envers : Frédéric Desplanches (Not Dead But Bien Raid), 5ème et 4ème senior du 23km en 1h37’41.
– Dossard 73 : El Yazid El Madi (ASPTT Annecy Athlétisme et Team Rémy Savey Plastiques), 1er et 1er senior du 23km en 1h29’26.
Cliché de Photogone.

colignyjonq13d– Dossard 73 : El Yazid El Madi.
– En 2ème position : Florian Schäfer.
– En 3ème position : Yannick Chichoux.
– En 4ème position : Alain Petit.
Cliché de Francis Marthinet.

img_3731
– A gauche : Sébastien Calamand (Samognat), lauréat 2012 du Challenge de l’Ain de course en montagne, 11ème et 3ème V1 du 23km en 1h43’01.
– Dossard 486 : Xavier Pochon (Evasion Tonic Montrevel), 10ème et 4ème V1 du 13km en 57’58.
Cliché d’Ambérieu Marathon.

img_3757
– 1ère position : Denis Bousquet (Entente Athlétique Bressane et Not Dead But Bien Raid), 108ème et 2ème V3 du 23km en 2h17’53.
– Dossard 53 : Michel Tissot (Tiss Team 01), 111ème et 4ème V3 du 23km en 2h18’59.
– Dossard 926 : Serge Rapy (Ambérieu Marathon), correspondant au « Progrès » pour la course à pied dans l’Ain, 48ème et 5ème V3 du 13km en 1h12’13.
Cliché d’Ambérieu Marathon.

000_7985_001El Yazid El Madi.
Cliché de Photogone.

000_7990_001Florian Schäfer.
Cliché de Photogone.

000_8160_001Christine Catin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost), lauréate 2011 et 2012 du Challenge de l’Ain de course en montagne, 1ère et 1ère V1 (53ème au scratch) en 1h57’42 du 23km.
Sur l’image, elle occupe alors la seconde place, talonnée par Thierry Blanc (Foissiat Bresse Running), 57ème et 5ème V2 du 23km en 1h58’44.
Cliché de Photogone.

IMG_7985Béatrice Leroy (Ain-Est Athlétisme), ici aux commandes de la course, terminera 2ème et 2ème V1 (56ème au scratch) du 23km en 1h58’32, et ce après avoir continuellement croisé le fer avec Christine Catin.
Cliché de Photogone.

000_8173_001Egérie de la course hors stade dans l’Ain, voici Michelle Martinet (Pont-de-Vaux 01 Pulsion), qui, à bientôt 60 ans (elle les fêtera le 6 septembre prochain), touchera le jackpot en 1h05’59 (27ème au scratch).
Immédiatement dans son dos, on distingue Yvan Pauget (Foulée Colignoise), 28ème et 13ème senior du 13km en 1h06’00.
Cliché de Photogone.

000_8535_001El Yazid El Madi à l’arrivée sur le city-stade de Coligny.
Cliché de Photogone.

000_8545_001Florian Schäfer à l’arrivée sur le city-stade de Coligny.
Cliché de Photogone.

 

1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DE LA MONTEE DES JONQUILLES / 16-03-13
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events