TPSinfos

CORAIL BUGNARD EN DEUX TEMPS TROIS MOUVEMENTS / 10-06-14

PORTRAIT D’UN NOUVEAU PHENOMENE

Indubitablement, la Savoyarde Corail Bugnard, âgée de 23 ans, est en train de s’affirmer comme l’une des meilleures Françaises sur trail courte distance. 
Jamais rassasiée, elle vient d’ajouter à sa carte de visite, en à peine plus de deux semaines, le Petit Savoyard, la Fémina-Race ainsi que la 1ère étape des Dynafit MOONtain Races Courchevel.

Engagée dans un premier temps sur les Championnats de France de courses en montagne qui se disputaient ce 25 mai dans la Loire, Corail Bugnard, a dû finalement, la mort dans l’âme, déclarer forfait. Etudiante en 3ème année à l’Ecole nationale vétérinaire de Lyon, elle était en effet de garde ce jour-là.
Du coup, cette jeune femme de caractère d’1m68 pour 50kg s’est repliée sur le Petit Savoyard, format de poche du Grand Raid 73 (23km pour 1450m de dénivelée), concouru la veille dans le sud du massif des Bauges et dont le camp de base se niche dans la célèbre commune viticole de Cruet, en Combe de Savoie. Bien lui en a pris puisqu’à la suite d’une claire et nette démonstration accomplie en 2h21’34, elle pulvérisera de 6’10 le record d’un parcours qui était cependant amoindri de 500m au regard des deux derniers opus. Témoignant de son exploit, cette marque référence qui remontait à 2012 était la propriété de la prestigieuse Plagnarde Stéphanie Duc, qui cette année-là allait rafler le TTN court !
Ce temps canon permettra à Corail d’engranger la 13ème place au scratch sur 334 finishers, reléguant à 11’09 sa rivale la plus coriace en la personne de la Lyonnaise Sandrine Etienne. En outre, elle ne sera distancée que de 13’04 par son alter ego masculin, le Nord-Isérois Alexandre Laville.

Quand le hasard fait bien les choses…
C’est en s’alignant sur cette course qu’elle apprendra fortuitement l’existence du Challenge des trails du Parc Naturel Régional du Massif des Bauges, très prisé en Pays de Savoie, et dont le Petit Savoyard comme le 73 bornes servaient de supports à la 4ème manche. 3ème au Trail Blanc du Semnoz, 7ème à la Fée Blanche, victorieuse au Malpassant en dominant ces athlètes de renom que sont les Saint-Juliénoises Séverine Bovero, 2ème à 1’37 (1), et Maud Gobert, 3ème à 9’31, elle caracole désormais en tête après son fait d’armes cruetnerain. A deux étapes du terme (Faverges le 5 juillet et Albertville le 23 septembre), elle a donc de sérieuses chances d’emporter cette 8ème édition, et ainsi de succéder à la Plagnarde Claude Chenal (2).

Coup de tonnerre 
Ayant vu le jour à Annecy le 11 avril 1991 avant de grandir à Tresserve, sur les bords du Lac du Bourget, où elle réside toujours chez ses parents, Corail s’est d’abord lancée dans l’aviron dans la très vénérable Entente Nautique d’Aix-les-Bains, surgie dès 1882. Elle déploie alors tout son talent à l’échelle nationale au sein des catégories minime et cadette.
Elle chaussera ses baskets bien plus tard, précisément le 2 octobre 2011 sur la Foulée de Drumettaz-Clarafond, à deux pas de son domicile, où elle se mettra d’emblée en évidence, échouant au pied du podium dans l’épreuve phare du 16km. Un podium qu’elle décrochera à deux reprises dans le même mois, le 9 sur la Chautagnarde (21,5km, 2ème), le 23 sur la Chambérienne (20km, 3ème). A vrai dire, on aura connu des entames plus laborieuses !
Mais ces actions d’éclat ne sont rien par rapport à celle du 1er septembre dernier à l’occasion de la Course Nature du Revard qui, véritablement, va la révéler. Sur un tracé long de 26km pour une dénivelée de 1278m positifs et 222m négatifs, Corail enlèvera cette compétition en 1h55’19, précédant de 2’55 Stéphanie Duc en personne qui, impuissante à la rattraper après s’être fait doubler, se contentera d’endosser le costume de dauphine. Quant à Anne-Lise Chamiot-Poncet, sa future camarade bellegardienne, elle achèvera sa virée en 3ème position, à 4’34 de Corail.
Trois semaines plus tard, l’égérie du Team Terre de Running Ronhill prendra sa revanche sur les Balcons de Mercury (21km pour un différentiel de 1270m ascendants et 1100m descendants), concoctés dans le cadre du Trail d’Albertville. Victorieuse haut la main, elle reléguera à 4’59 Corail, 2ème, qui elle-même devancera de 2’40 Anne-Lise, 3ème.

Validation
Parallèlement, toujours en 2013, la Tresservienne s’appropriera la Saintinoise (20km), la Foulée de Drumettaz (21km) ainsi que la Chautagnarde (23km). De plus, elle terminera seconde de la Course Pédestre de Tresserve (13km), de la Grésylienne (16km), de la Nocturne des Teppes, sa plus longue distance à ce jour (35km), enfin du Trail de Noël des Saisies (10km).
Même si elle doit gagner en vitesse sur les portions roulantes, n’ayant jamais couru un 10km classant et qualificatif, elle confirme cette année tous les espoirs placés en elle sur trail court. En dehors de ses prouesses sur le Challenge des Bauges (excepté sa médiocre prestation à la Fée Blanche), elle aura ainsi frappé les esprits en enlevant le 13km du Mont-Saint-Michel, le 25km des Balcons d’Azur puis le 24km du Vét’O Trail, orchestré par son école vétérinaire.
Et que dire de son morceau de bravoure, survenu sept jours après le Petit Savoyard, qui la verra atomiser la concurrence à travers le 15km de la Fémina-Race, une des trames de la Tecnica Maxi-Race du Lac d’Annecy réservée aux dames. Elle fera alors une bouchée de la Britannique Jillian Grams qui pointera au 2ème rang à… 12’55 ! Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, elle accomplira, le 10 juin, le 4ème chrono dans le palmarès des Dynafit MOONtain Races Courchevel. Seules Stéphanie Duc (58’28 en 2012, 59’49 en 2013) et la star espagnole Mireia Miro Varela (1h00’01 en 2012), qui faisait alors la pluie et le beau temps au sein du Team Salomon, avaient été avant elle plus performantes, au demeurant pas de beaucoup. 1h00’42 lui suffiront en effet pour dévorer cette manche inaugurale d’un challenge qui en compte 4, à travers une montée quasiment sèche de 9,3km assortis d’une dénivelée de 800m positifs et 100m négatifs. En réalité, elle préparait les 2èmes Championnats Nationaux de km vertical qu’elle a décidé d’honorer in extrémis, et qui auront lieu ce 15 juin dans le minuscule village de Villard-Reculas, au coeur de l’Oisans.
Unique bémol dans cette étincelante première partie de saison, elle n’aura pas été à son avantage dans cette discipline si particulière et si exigeante qu’est le cross-country qu’elle étrennait sans les… pointes (89ème aux Régionaux) puis… avec (85ème aux Inter) !

Les France de trail dans le viseur
Preuve de ses progrès foudroyants et de ses ambitions, alors qu’elle était dépourvue de toute structure, Corail ralliera à l’orée de 2014 à la fois le Team Tecnica Trail et le Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB).
Concernant ce dernier, son leader Didier Traoré, en poste depuis la mi-août 2013, mise beaucoup sur elle pour gagner un podium par équipe lors des 2èmes Championnats de France de trail court, le 28 septembre à Buis-les-Baronnies. Avec des équipiers comme le Marocain El Yazid El Madi, l’Annécien Eric Carassus (qui l’a fait venir à Tecnica), les Bozelains Frédéric Thérisod et Anne-Lise Chamiot-Poncet (qui l’ont incitée à rejoindre Bellegarde), l’escouade semble bien armée pour exaucer ce vœu présidentiel ! Surtout qu’un ou deux renforts de poids supplémentaires ne sont pas à exclure (3)…
Cerise sur le gâteau, elle pourrait même s’approcher du podium individuel si elle poursuivait son irrésistible ascension. Son succès, il y a un mois et demi sur Bovero, qui elle-même quittera les France de trail court 2013 avec la médaille de bronze autour du cou, l’atteste amplement.
N’empêche, le souhait de Traoré ne se concrétisera qu’à deux conditions. En premier lieu, que sa protégée se licencie de nouveau au CABB, ce qui à l’heure actuelle n’est pas acquis. Ensuite, au cas où elle déciderait de s’engager pour une seconde année, qu’elle prenne part à une étape du TTN, condition sine qua non pour honorer le sommet de la saison. Là aussi, ce n’est pas gagné, Corail étant régulièrement de permanence dans le cadre de ses études comme l’a illustré son désistement aux France de montagne, sans oublier ses examens en juin. Affaire à suivre donc…
En attendant, même si elle choisit ses courses au feeling et dans les ultimes instants, elle a déjà coché, outre les Championnats Nationaux de km vertical, un autre rendez-vous et pas n’importe lequel : le Cross du Mont-Blanc, le 28 juin à Chamonix, où elle pourrait bien crever l’écran, et par ricochet, s’installer durablement sur le devant de la scène nationale.

François Vanlaton pour le compte également :
– Du site Web du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, en date du lundi 2 juin 2014 :
http://www.cabb.bellegardesurvalserine.fr/actualites/corail-bugnard-en-temps-trois-mouvements/#more
– De « Trails Endurance Mag », numéro 106, août-septembre 2014, page 14.

(1) C’est à 4,5km environ du dénouement, au terme de la grosse descente, que Corail grillera la politesse à Séverine Bovero qui n’avait cessé jusque-là de tenir les rênes de la course. Elle prenait alors, et de façon définitive, le commandement du Malpassant, couplé le 4 mai dernier avec le Nivolet-Revard.
(2) Le règlement du Challenge des trails du Parc Naturel Régional du Massif des Bauges impose trois manches a minima pour être classé. Seules les quatre meilleures sont comptabilisées, les finishers des six épreuves proposées bénéficiant d’un bonus de 50 points.
(3) Le règlement des Championnats de France de trail court par équipe, à l’image du long, retient les quatre plus belles performances dont une au moins émane de la gent féminine.

.
REPERES :

– Date et lieu de naissance : 11 avril 1991 à Annecy.
– Commune où elle a grandi : Tresserve, limitrophe d’Aix-les-Bains.
– Commune de résidence : Tresserve (3100 âmes).
– Mensurations : 1m68 pour 50kg.
– Etudes : 3ème année à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon.
– Structures :
Team Tecnica Trail à compter de janvier 2014.
Club Athlétique du Bassin Bellegardien à compter de janvier 2014.

.
PALMARES :

2011 :
– 2 octobre, la Foulée de Drumettaz-Clarafond (16km) : 4ème (1ère espoir, 66ème au scratch) en 1h27’21.
– 9 octobre, la Chautagnarde (21,5km) : 2ème (1ère espoir, 37ème au scratch) en 2h04’00.
– 23 octobre, la Chambérienne (20km) : 3ème (1ère espoir, 51ème au scratch) en 2h06’15.

2012 :
– 5 mai, le Nivolet-Revard (26km) : 8ème (1ère espoir, 134ème au scratch) en 3h08’06.
– 23 septembre, la Grésylienne (16km) : 4ème (2ème espoir, 64ème au scratch) en 1h24’44.
– 7 octobre, la Foulée de Drumettaz-Clarafond (21km) : 4ème (1ère espoir, 72ème au scratch) en 1h54’54.
– 28 octobre, la Chambérienne (21km) : 3ème (1ère espoir, 32ème au scratch) en 2h01’16.

1488291395.5384animation3 - CORAIL BUGNARD EN DEUX TEMPS TROIS MOUVEMENTS / 10-06-14

2013 :
– 24 mars, le Run’Trail Festival (22km) : 5ème (1ère espoir, 96ème au scratch) en 1h26’13.
– 5 mai, le Nivolet-Revard (26km) : 15ème (1ère espoir, 247ème au scratch) en 3h24’38.
– 19 mai, la Course de Tresserve (13,6km) : 2ème (1ère espoir, 34ème au scratch) en 57’23.
– 23 juin, la Saintinoise (20km) : 1ère (1ère espoir, 17ème au scratch) en 2h02’37.
– 1er septembre, les Montées de Savoie Grand Revard (26km) : 1ère (1ère senior, 7ème au scratch) en 1h55’19.
– 15 septembre, la Grésylienne (16km) : 2ème (1ère espoir, 7ème au scratch) en 1h06’33.
– 22 septembre, le Trail d’Albertville (21km) : 2ème (1ère espoir, 28ème au scratch) en 2h04’20.
– 6 octobre, la Foulée de Drumettaz-Clarafond (21km) : 1ère (1ère espoir, 19ème au scratch) en 1h19’34.
– 13 octobre, la Chautagnarde (23km) : 1ère (1ère espoir, 10ème au scratch) en 2h15’02.
– 2 novembre, la Nocturne des Teppes (35km) : 2ème (1ère espoir) en 3h44’39.
– 10 novembre, le Trail de Montagnole (22km) : 4ème (1ère senior, 108ème au scratch) en 2h10’10.
– 15 décembre, le Trail de Noël des Saisies (10km) : 2ème (2ème senior, 22ème au scratch) en 1h13’39.

2014 :
– 25 janvier, le Trail Blanc du Semnoz (11km) : 3ème (2ème senior, 70ème au scratch) en 1h09’39.
– 2 février, les Championnats Rhône-Alpes de cross-country (6090m) : 89ème (45ème senior) en 30’50.
– 16 février, les Championnats Centre-Est de cross-country (6595m) : 85ème (44ème senior) en 29’47.
– 22 février, la Fée Blanche (10,5km) : 7ème (6ème senior, 154ème au scratch) en 55’38.
– 20 avril, le Trail du Mont-Saint-Michel (13km) : 1ère (1ère senior, 13ème au scratch) en 1h05’06.
– 26 avril, le Trail des Balcons d’Azur (25km) : 1ère (1ère senior, 7ème au scratch) en 2h16’33.
– 4 mai, le Nivolet-Revard (26km) : 1ère (1ère senior, 17ème au scratch) en 2h29’41.
– 18 mai, le Vét’O Trail (24km) : 1ère (1ère senior, 2ème au scratch) en 1h57’02.
– 24 mai, le Grand Raid 73 (23km) : 1ère (1ère senior, 13ème au scratch) en 2h21’34.
– 31 mai, la Tecnica Maxi-Race Trail du Lac d’Annecy (Fémina-Race, 15km) : 1ère (1ère senior) en 1h32’36.
– 10 juin, les Dynafit MOONtain Races Courchevel (1ère étape, 9,3km) : 1ère (1ère senior, 9ème au scratch) en 1h00’42.  

.
PHOTOS :
les-trois-premieres-dames-du-22km-nathalie-peillex-elsa-gallay-et-corail-bugnard4ème édition de la Chambérienne, 28 octobre 2012.
Par un temps hivernal transformant la Chambérienne en trail blanc, les premières dames du 21km ne se feront aucun cadeau, les écarts étant très ténus au terme de la course.
En voici le podium, avec de gauche à droite : Nathalie Peillex (Aix Savoie Triathlon), 1ère en 1h59’12 ; Elsa Gallay (Corathônes), 2ème en 2h00’00 ; Corail, 3ème en 2h01’26, qui terminera 32ème au scratch sur 173 arrivants.
Cliché du quotidien « Le Dauphiné Libéré ».
espoir-corail-bugnard-deja-en-evidence-au-mois-de-mai-a-tresserve-a-domine-l-epreuve-chez-les-feminines16ème édition de la Saintinoise, 23 juin 2013.
Sur le trail découverte de 20km, accusant un différentiel de 1100m de dénivelée, disputé à Brison-Saint-Innocent, la victoire de Corail sera plus longue à se dessiner. En effet, c’est au finish qu’elle l’arrachera en 2h02’37, chrono la gratifiant d’une 17ème place au général sur 175 classés.
A l’issue d’un duel ne manquant pas de panache, l’espoir de Tresserve viendra à bout de Marlène Vannesson (Athlé Vosges) qu’elle reléguera à 3’10, confiant à l’arrivée : « Elle était devant moi dans la première moitié du parcours. Je l’ai rejointe après une heure de course. Puis on est resté de conserve un quart d’heure avant de lui griller la politesse dans l’ultime grimpée. Enfin, pour être sûre de l’emporter, j’ai fait la dernière descente à fond. » Un épilogue où Corail montrera alors qu’elle était au-dessus du lot.
Cliché de Thierry Guillot (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).
IMG_3449-1024x683

Les Championnats Rhône-Alpes de cross-country, 2 février 2014.
Confiante pour avoir délaissé les pointes, Corail (à l’extrême droite avec un débardeur jaune) se positionne au départ en première ligne pour sa première expérience sur terrain gras. In fine, elle ne se classera que 89ème sur l’épreuve phare longue de 6090m, et ce après en avoir bavé durant 30’50 sur l’hippodrome d’Aix-les-Bains.
Par ailleurs, on distingue des minois bien connus :
– Dossard 986 : la Marocaine Khaddouj Kraytif (Club Athlétique du Roannais), 5ème en 25’39.
– Dossard 2404 : Anne-Cécile Thévenot (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey), 2ème en 25’12.
– Dossard 1245 : Hélène Guet (Décines Meyzieu Athlétisme), 3ème en 25’14.
– Dossard 481 : Stéphanie Duc (AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne et Team Terre de Running Mizuno), 19ème en 27’27.
– Dossard 726 : Séverine Bovero (Athlé Saint-Julien 74 et Team Terre de Running Mizuno), camarade de Stéphanie au sein du fameux Team Terre de Running Mizuno, 8ème en 26’31.
Cliché de Bernard Suzat (Décines Meyzieu Athlétisme).

1602140115 (2)Les Championnats Centre-Est de cross-country, 16 février 2014.
Deux semaines après son galop d’essai intervenu sur les Championnats Rhône-Alpes à Aix-les-Bains (89ème sur la course reine), Corail (dossard 14) poursuivra son difficile apprentissage sur les chemins de labours, en l’occurrence ceux du parc du château de Déomas à Annonay. Délaissant opportunément les chaussures de trail pour les pointes, elle ne parviendra pas néanmoins à se qualifier pour les France, n’achevant les 6595m au menu qu’en 85ème position après s’être mise dans le rouge durant 29’47.
Sinon, on reconnaît :
– Au premier plan et à droite, avec un bonnet : la quinqua Christiane Lacombe (Athlé Saint-Julien 74), ancienne internationale des 100km (2002 et 2010), 60ème en 28’44.
– A gauche de Corail : Charlotte Thevenet (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey), 74ème en 29’20.
Cliché de Bernard Suzat (Décines Meyzieu Athlétisme).

TBA-2014-041-620x3308ème édition du Trail des Balcons d’Azur, 26 avril 2014.
A la suite d’un authentique festival de Corail, le P’tit Trail des Balcons d’Azur (25km pour 1000m de dénivelée), concouru à Mandelieu – La Napoule, tombera dans son escarcelle. 7ème au scratch sur 519 finishers, elle avalera le parcours en 2h16’33, repoussant à 14’57 sa plus farouche adversaire, la Bas-Alpine Irina Malejonock, à la notoriété pourtant solidement établie.
Cliché de Goran Mojicevic (site Web « Passion-Trail »). 
10402674_10152427271311063_7363611616792127356_n

10ème édition du Grand Raid 73, 24 mai 2014.
La prestation de Corail au Petit Savoyard (23km pour 1450m de dénivelée), dont l’épicentre est localisé à Cruet, tournera à une claire et nette démonstration. En effet, elle portera le temps étalon de l’épreuve à 2h21’34, effaçant des tablettes celui de la Plagnarde Stéphanie Duc, remontant à 2012 et s’élevant à 2h27’44. 13ème au scratch sur 334 arrivants, la Tresservienne précédera de 11’09 sa dauphine en la personne de Sandrine Etienne (Entente Ouest Lyonnais).
On la remarque ici en compagnie de son alter ego masculin, le Nord-Isérois Alexandre Laville (Union Athlétique des Couleurs, section du Club Sportif Bourgoin-Jallieu Athlétisme), peu après leurs chevauchées victorieuses.
Cliché de Stéphane Sclavo (site Web « Trails Endurance Mag »).

DSC_00774ème édition de la Tecnica Maxi-Race du Lac d’Annecy, 31 mai 2014.
Corail à l’arrivée à Annecy-le-Vieux.
La compétition dévolue aux femmes (15km pour 1100m de dénivelée) reviendra triomphalement à la Savoyarde qui, après un cavalier seul d’1h32’36, distancera de 12’55 sa première opposante, à savoir la Britannique Jillian Grams.
Cliché de Xavier Bloem (Team Tecnica Trail).
DSC_0081 (1)4ème édition de la Tecnica Maxi-Race du Lac d’Annecy, 31 mai 2014.
Une image qui risque de se répéter invariablement Corail sur la plus haute marche, en l’occurrence celle de la Fémina-Race.
Cliché de Xavier Bloem (Team Tecnica Trail).
DSC_00944ème édition de la Tecnica Maxi-Race du Lac d’Annecy, 31 mai 2014.
Corail (à gauche) savourant sa victoire sur la Fémina-Race en compagnie de ses coéquipières du Team Tecnica Trail, Salomé Candela et Mathilde Bonnefoi, qui termineront de conserve à la 3ème place, et la 1ère chez les espoirs, en 1h49’57, 17’21 les séparant de la Tresservienne.
Cliché de Xavier Bloem (Team Tecnica Trail).

37370aed00
3ème édition des Dynafit MOONtain Races Courchevel, 10 juin 2014.
A l’instar de la Fémina-Race, Corail, en cette 1ère manche, se retrouvera seule au monde à travers cette montée presque sèche (9,3km pour un différentiel de 800m positifs et 100m négatifs). Parvenant au but en 1h00’42, elle refoulera ainsi Cécile Caullireau (AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne) à 9’43.
En revanche, elle ne parviendra pas à annihiler le temps référence de ce parcours, établi en 58’28 le 3 juillet 2012 par la Plagnarde Stéphanie Duc. 

00f64d8edd3ème édition des Dynafit MOONtain Races Courchevel, 10 juin 2014.
Beaucoup d’aisance pour Corail en cette 1ère étape.
Meeting Team Avril 14 039 (1)Corail lors de l’une des quatre reconnaissances de la 4ème édition de la Tecnica Maxi-Race du Lac d’Annecy des 31 mai-1er juin 2014.
Cliché de Xavier Bloem (Team Tecnica Trail).
Meeting Team Avril 14 041 (2)Corail lors de l’une des quatre reconnaissances de la 4ème édition de la Tecnica Maxi-Race du Lac d’Annecy des 31 mai-1er juin 2014.
Cliché de Xavier Bloem (Team Tecnica Trail).
Meeting Team Avril 14 135 (1)Corail lors de l’une des quatre reconnaissances de la 4ème édition de la Tecnica Maxi-Race du Lac d’Annecy des 31 mai-1er juin 2014.
Cliché de Xavier Bloem (Team Tecnica Trail).
Meeting Team Avril 14 176Corail lors de l’une des quatre reconnaissances de la 4ème édition de la Tecnica Maxi-Race du Lac d’Annecy des 31 mai-1er juin 2014.
Cliché de Xavier Bloem (Team Tecnica Trail).
DSCN00371web1Corail : un sacré tempérament !
Cliché de Xavier Bloem (Team Tecnica Trail).

 

 

1488291395.5384animation3 - CORAIL BUGNARD EN DEUX TEMPS TROIS MOUVEMENTS / 10-06-14
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events