TPSinfos

COUP DE FOUDRE A SAMOENS ! / 23-06-13

Assurément, bien des organisateurs envieraient un tel raz-de-marée pour une 1ère édition ! Avec 382 inscrits dont 214 sur le 30km et 168 sur le 55km, les deux têtes pensantes du Samoëns Trail Tour que sont David Justo et Jérôme Poiron sont parvenues 15 jours avant l’échéance au chiffre maximum qu’ils s’étaient fixés. Et dire qu’ils auront dû fermer ensuite la porte à deux centaines de trailers !
Autre illustration de cet engouement populaire, pas moins de 15 nationalités en dehors des Français seront représentées : anglaise, belge, camerounaise, espagnole, finlandaise, gabonaise, grecque, irlandaise, israélienne, italienne, néerlandaise, néo-zélandaise, népalaise, polonaise, suisse. Certains effectueront le déplacement uniquement pour assouvir leur flamme !
Chez les représentants de la Perfide Albion, on relèvera la présence du doyen de la manifestation en la personne d’Alan Evans (Fell Runners Association), qui à bientôt 73 ans (il est né le 2 août 1940), prendra le départ du 55 bornes. En revanche, l’icône népalaise Dacchiri Dawa Sherpa (Team Quechua), inscrite il y a déjà un bon mois sur l’épreuve reine, qui se faisait une joie de venir, déclare la mort dans l’âme forfait, devant s’astreindre un repos de trois mois en raison de douleurs au genou. Il accourra cependant en spectateur où il ne manquera pas d’encourager les deux pelotons, en particulier Pemba, son frère, et Yangdi, sa cousine, qui s’aligneront respectivement sur le 30 et le 55.
C’est en juin 2012, que David Justo, 23 ans, authentique enfant du pays, et Jérôme Poiron, Auvergnat âgé de 42 ans et installé dans le département depuis 2002, décident de se lancer dans l’aventure. Quatre motifs les poussent à franchir le Rubicon.
– Le désir de tirer des bénéfices afin d’épauler une famille du secteur ayant un enfant malade ou handicapé, via l’Association Gérald Pasquier qui par ricochet manage officiellement le rendez-vous.
– La passion pour la course nature même si David et Jérôme viennent à peine de l’étrenner.
– Combler l’absence de trail à Samoëns qui en était jusqu’alors cruellement dépourvu, excepté la parenthèse du Trail des Frahans perdurant de 2006 à 2008.
– La volonté de labelliser encore un peu plus la vallée et le massif du Haut-Giffre, théâtre du trail, plus précisément les communes de Samoëns et Verchaix, qui n’auront pas mégoté leur adhésion à l’évènement (1).

Trail… contemplatif
L’an prochain, nos deux pionniers voleront de leurs propres ailes en créant leur propre structure : le « Samoëns Trail Team » qui drainera tous les amoureux du trail que cette contrée des Préalpes du Nord regorge, et qui orchestrera la manifestation en étroite collaboration avec l’Association Gérald Pasquier. Pour élargir un peu plus leurs soutiens, ils tenteront de rallier à leur cause la commune de Morillon, au plus tard en 2015, et ce dans la perspective d’un tour du massif du Haut-Giffre. Et, pour ne pas engendrer la lassitude des trailers, ils s’engagent d’ores et déjà à amender tous les deux ans les deux parcours. Des parcours qui s’annoncent ce dimanche somptueux et qui n’ont pas eu besoin d’être modifiés à cause de la neige, celle-ci n’apparaissant que sur deux km, disséminée et bien tassée entre le refuge de Bostan et la tête éponyme.
Deux épiques séquences pimenteront le menu du 55, dénommé « l’Esprit Angolon », long en réalité de 57,3km pour une dénivelé de 4175m. Tout d’abord, l’ascension de la tête de Bostan (km16,9), toit du trail à 2406m, qui sera avalée quasiment d’une seule traite depuis la base de loisirs de Samoëns (681m). Enfin, et sa rampe servira de juge de paix, la pointe d’Angolon (km37,1, 2090m). Deux difficultés majeures qui permettront aux trailers, récompense suprême, d’arpenter ensuite et dans leur intégralité des crêtes panoramiques à couper le souffle.
Quant au 30km, en vérité 32,1km pour un différentiel de 2027m, surnommé « le Tour de la Golèse », les écueils se concentreront sur deux secteurs : la grimpée accédant au refuge de Bostan (km15,3), point culminant de la compétition à 1796m, et celle conduisant au col des Cramots (km21,5, 1770m).

François Vanlaton

(1) Une petite portion du 55km sillonnera la commune de Morzine qui, sans être partie prenante dans le Samoëns Trail Tour, aura donné immédiatement son aval pour accueillir les concurrents.

.
FAVORIS :

55km :
– Hommes : aucun trailer ne se détache vraiment, ce qui va rendre l’épreuve passionnante !
– Femmes : Delphine Avenier, Chantal Begue, Valérie ChatelainMarlène CugnetClaire Martin.

30km :
– Hommes : Arnaud Barbe
, Martial Collomb, Alain Guimet, Benjamin LemayDavid MartinSteve Stepanovic.
– Femmes : Christine Cheneval.

.
INFOS PRATIQUES :

Deux courses :
– L’Esprit Angolon : 55km (57,3km pour 4175md+ et 4190md-).
– Le Tour de la Golèse : 30km (32,1km pour 2027md+ et 2011md-).

Départs :
Lieu :
base de loisirs de Samoëns.
Horaires :

– L’Esprit Angolon : 6h00.
– Le Tour de la Golèse : 8h30.

1488291395.5384animation3 - COUP DE FOUDRE A SAMOENS ! / 23-06-13

Site Web : http://samoens-trailtour.com/

.
PHOTOS :

P1010506Grande spécialiste de trail long et d’ultra, Delphine Avenier (Club Alpin Français du Haut-Giffre), qui aura 37 ans ce 27 juin, aura la faveur des pronostics sur le 55km.
L’image a été prise le 12 juillet 2009 lors du 68km de la Merrell Sky Race à Serre Chevalier, servant de support aux Championnats du Monde de Trail. Elle finira 20ème (14ème senior, 186ème au scratch) en 10h34’03.

lemayBenjamin Lemay (Athlé Saint-Julien 74), 31 ans depuis le 21 juin, sera l’un des grands favoris du 30km.
On le voit ici franchir la ligne à l’occasion de la Grimpée du Semnoz, le 19 mai dernier, où il se classera 12ème (8ème senior) en 1h13’38.
Cliché de Jean-Claude Delachenal (site Web TPS Infos).

1488291395.5384animation3 - COUP DE FOUDRE A SAMOENS ! / 23-06-13
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events