TPSinfos

LA RESURRECTION DE LA MONTEE DU CRET D’EAU / 17-05-15

UN BEAU CADEAU DE NOEL POUR LES COUREURS DE MONTAGNE !

La célèbre Montée du Crêt d’Eau refait encore parler d’elle mais les multiples démêlés administratifs qu’elle a connus jadis sont marqués cette fois-ci par un happy end, ce qui réjouira ses plus fervents supporters.
Surgie dès 1999 sous l’impulsion de l’association « Vals’Running », animée par ce pionnier qu’est Pierre-Louis Zajac, cette épreuve est une authentique course de montagne de par ses dimensions : 14km pour un dénivelé de 1360m positifs et 620 autres négatifs. Reliant la ville de Bellegarde à la station de Menthières, dans l’Ain, elle s’invite sur les chemins escarpés et tortueux de la Haute Chaîne du Jura, ce sanctuaire de sauvagerie, cet éden, où fleurit le sabot de vénus, où des chamois par centaines s’ébattent dans des envolées de grands tétras. Avec, comme point d’orgue, un panorama imprenable et inoubliable sur les Alpes du Nord, le bassin lémanique et le Bugey, en particulier depuis le crêt de la Goutte, toit de la compétition à 1621m.
Le 2 juin 2002, la manifestation connaîtra son heure de gloire lorsqu’elle accueillera en grande pompe les 14èmes Championnats de France de Course en Montagne, enlevés par le Réunionnais Raymond Fontaine en 1h08’19 (record de l’épreuve) et la Marseillaise Corinne Raux.

L’ultime cuvée remontant déjà à 2010, le Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB) a décidé, après l’avènement de Didier Traoré à la présidence en août 2013, de reprendre en main cette compétition avec le soutien de la mairie de Bellegarde. Pour permettre à cet événement phare de renaître, il a fallu négocier avec les autorités de la réserve naturelle nationale de la Haute Chaîne du Jura. Une réserve créée le 26 février 1993 à travers 10 909ha que sillonne opportunément l’épreuve sur pas moins de 4,5km. En 2011, lesdites autorités avaient obtenu de la préfecture de l’Ain l’interdiction de la course en raison de la transmission hors délai de la demande d’autorisation ainsi que du non-respect de la réglementation à l’intérieur de l’espace naturel protégé. Le chef d’orchestre Pierre-Louis Zajac ayant ensuite jeté l’éponge, le rendez-vous avait été annulé les trois années suivantes en dépit de sa programmation.

Compromis
Finalement, sauf imprévu de dernière minute, la Montée du Crêt d’Eau aura bien lieu en 2015, à savoir le dimanche 17 mai à 9h30. Pour l’occasion, elle fêtera son 13ème anniversaire. Seul habilité à autoriser les événements sportifs ou culturels dans le périmètre de protection, le comité de suivi des travaux, un des deux organismes décisionnels de la réserve que préside le sous-préfet de Gex, a effectivement donné son aval le 15 octobre dernier. C’est ce que m’a confirmé par téléphone Simon Pauvert, directeur conservateur de la réserve.
De toute évidence, la réunion, le 2 juillet 2014 à Gex, dans les locaux de la communauté de communes du Pays de Gex (1), à laquelle assistait Yoann Rosset, adjoint de gestion à la réserve, aura été décisive. Le dialogue constructif et respectueux qui prévalait ce jour-là entre les différents protagonistes, parfaitement conscients de l’enjeu, aura grandement contribué à cet accord. Aura joué également un rôle crucial, l’élaboration, après la réunion du 2 juillet, du dossier de demande d’agrément qui sera transmis à la vitesse de l’éclair aux responsables de la réserve.
A cause de la fragilité des écosystèmes parcourus, les nouvelles chevilles ouvrières de la Montée du Crêt d’Eau avaliseront sans barguigner les concessions exigées par leurs interlocuteurs. La limite maximale de la participation a ainsi été fixée à 250 personnes (2). Du coup, pour s’autoriser le maximum de compétiteurs, les maîtres d’oeuvre renoncent à toute randonnée organisée, et ce contrairement aux précédents millésimes. D’autre part, la course suivra dans son intégralité le sentier de randonnée qui sera rigoureusement balisé (3), avec des bénévoles aux intersections névralgiques. En conséquence, l’éprouvant passage par le crêt du Milieu (1597m), desservi seulement par une sente non fléchée, est supprimé, ce qui réduira le différentiel ascendant à 1300m, et descendant à 575m.
Inversement, la route forestière du Sorgia qui accède au parking de la Charmante, à proximité des ruines de Sorgia d’en Haut (km8), traditionnellement fermée à cette époque car traversant un site de reproduction animale (4), sera ouverte à titre exceptionnel au véhicule de secours, prévu par l’organisation. 

Preuve de l’excellent climat régnant entre les deux parties, Yoann Rosset, à la demande des dirigeants du CABB, prendra la parole juste avant le départ de la compétition à Bellegarde pour sensibiliser les athlètes à ne pas enfreindre la réglementation de la réserve.

Moment propice
En tout cas, l’échéance du 17 mai alors qu’elle figurait auparavant sur le calendrier à la mi-juin paraît idéalement placée. Elle permettra en effet à tous les passionnés de course de montagne de préparer sérieusement les manifestations de prestige que sont, les Championnats de France au Mont Revard (7 juin 2015) puis la Montée du Grand Ballon comptant pour la Coupe du Monde (14 juin 2015).
Par ailleurs, l’épreuve bellegardienne devrait drainer les adeptes de deux challenges très populaires de course en montagne dont elle fera partie : celui de l’Ain (5), fondé en 2000 par Pierre-Louis Zajac ; celui de la Haute-Savoie, dénommé « Running Conseil », anciennement Oxygène (6), né en 1981 en Haute-Savoie par Gérard Costa. Cerise sur le gâteau, elle aura la chance, sur le Challenge Running Conseil, d’être l’une des cinq étapes « Everest », ce qui rapportera le double de points aux concurrents, et par ricochet attirera encore un peu plus de monde.    
Parallèlement, soulignons la magnanimité de Jean-Claude Leriget, leader historique de la Montée Pédestre de Parves, et de Laurent Bijot, nouveau chef d’orchestre de cette course de montagne de 10,7km assorti de 451m de dénivelé positif. Sans la moindre hésitation, ce tandem de choc aura en effet reculé d’une semaine leur rendez-vous, en l’occurrence au dimanche 24 mai 2015, et ce afin qu’il ne se télescope pas avec la Montée du Crêt d’Eau. En retour, le CABB s’engage, sur son site Web, à se faire l’écho de cette compétition. De même, il incitera ses pensionnaires à s’y rendre. In fine, l’épreuve bellegardienne sera l’unique course de montagne, ce dimanche 17 mai 2015, à se disputer dans l’Ain et les deux Savoie. 
Alors qu’elle paraissait irrémédiablement condamnée, la Montée du Crêt d’Eau pourrait bien témoigner, le 17 mai prochain, d’une étonnante symbiose entre les activités sportives outdoor et la protection du milieu naturel. A condition toutefois que les compétiteurs respectent scrupuleusement Dame Nature et ses règles. Ils auront alors toutes les chances de ne pas y être ostracisés, et par conséquent, de pouvoir continuer à y assouvir leur flamme.

François Vanlaton pour le compte également du site Web du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, en date du vendredi 26 décembre 2014 :
http://www.cabb01.club/actualites/la-resurrection-de-la-montee-du-cret-deau-17-05-15/

(1) Depuis le 1er mai 2003, la communauté de communes du Pays de Gex applique la gestion de la réserve naturelle nationale de la Haute Chaîne du Jura, décidée par les deux structures suivantes :
– Le comité consultatif, présidé par le préfet de l’Ain, qui autorise ou non les demandes de travaux importants. 
– Le comité de suivi des travaux, présidé par le sous-préfet de Gex, qui autorise ou non les demandes de travaux mineurs et les manifestations, entre autres sportives. 
Ces deux structures regroupent les représentants de tous les acteurs qui sont partie prenante dans la réserve. Citons pêle-mêle : les agriculteurs, chasseurs, pêcheurs, administrations à l’instar de l’Office national des forêts, associations de la protection de la nature, collectivités locales, propriétaires. 
(2) En dehors des Championnats de France de 2002 où on dénombrera pas moins de 663 inscrits, le chiffre de participation a toujours oscillé entre 104, en 2009, et 150 engagés, en 2005. Le nombre autorisé de coureurs pour le millésime 2015, fixé donc à 250, paraît donc très raisonnable.
(3) Le jour J, la signalétique apparaîtra sous forme de rubalises, ôtées juste après le passage de l’ultime coureur par le serre-file.
(4) Selon la réglementation de la réserve naturelle nationale de la Haute Chaîne du Jura, la route forestière du Sorgia n’est ouverte à la circulation que du 1er juin aux premières neiges, ou au plus tard le 15 décembre, à partir de la patte d’oie de la route forestière du col du Sac.
(5) La Montée du Crêt d’Eau servira de support à la 7ème manche du Challenge de l’Ain de Course en Montagne qui en renfermera 22.
Toutes les infos sur ce challenge figurent sur le site Web « Courses.free.fr » : http://courses.free.fr/challenge/challenge.php
(6) La Montée du Crêt d’Eau servira de support à la 3ème manche du Challenge Running Conseil des Courses de Montagne qui en renfermera 24.
Toutes les infos sur ce challenge figurent sur le site Web « Courzyvite » : http://www.courzyvite.fr/Challenge-Oxy.php

.
PALMARES DEPUIS 1999 :

27 juin 1999 (12,2km pour 1360md+ ; 106 inscrits, 100 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er senior) : Jérôme Bosch (Chamonix Mont-Blanc Marathon) en 1h15’39.
– 1ère (1ère V1, 18ème au scratch) : Brigitte Eustache (Chamonix Mont-Blanc Marathon) en 1h31’27.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=1999&n=0

25 juin 2000 (18,4km pour 1400md+ ; 110 inscrits, 101 classés dont 13 femmes) :
– 1er (1er senior) : Jérôme Bosch (Chamonix Mont-Blanc Marathon) en 1h39’44.
– 1ère (1ère V1, 31ème au scratch) : Guiseppina Cecco (Italie, Fiat Sud Formia) en 2h11’16.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2000&n=0

22 juin 2001 (15,3km pour 1400md+ ; 135 inscrits, 127 classés dont 17 femmes) :
– 1er (1er senior) : Thierry Icart (Club de Ski de Serre Chevalier) en 1h20’51.
– 1ère (1ère V1, 14ème au scratch) : Chantal Baillon (Athlétic Club Bourg Pierrelatte) en 1h38’51.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2001&n=0

2 juin 2002 (14km pour 1360md+ et 620md- ; Championnats de France de Course en Montagne Espoirs, Seniors et Vétérans Hommes ; 499 inscrits, 435 classés, record de participation) :
– 1er (1er senior) : Raymond Fontaine (Comité Omnisport Stade Petite Ile) en 1h08’19, record de l’épreuve. A cette occasion, il glane son 2ème titre de champion de France de course en montagne après celui de 2001.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2002&n=2

2 juin 2002 (10km pour 920md+ ; Championnats de France de Course en Montagne Juniors Hommes, Espoirs, Seniors et Vétérans Femmes ; 142 inscrits, 125 classés dont 99 femmes, record de participation) :
– 1er (1er junior) : Alexis Traub (Entente Athlétique de Chambéry) en 57’48.
– 1ère (1ère senior, 5ème au scratch) : Corinne Raux (Olympique de Marseille Athlétisme) en 1h02’20.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2002&n=1

2 juin 2002 (5,4km pour 300md+ ; Championnats de France de Course en Montagne Cadets, Cadettes et Juniors Femmes ; 22 inscrits, 22 classés dont 9 femmes, record de participation) :
– 1er (1er cadet) : Johan Genty (Association Sportive Lévoise Athlétisme) en 28’03.
– 1ère (1ère junior, 11ème au scratch) : Claire Strickland (Entente Athlétique Moulins-Yzeure-Avernes) en 34’11.
– 1ère (1ère cadette, 16ème au scratch) : Mylène Martin (Montrottier) en 36’53.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2002&n=0

22 juin 2003 (14km pour 1360md+ et 620md- ; 128 inscrits, 110 classés dont 6 femmes) :
– 1er (1er senior) : Vincent Vassard (Athlé 21) en 1h26’14.
– 1ère (1ère V1, 43ème au scratch) : Dominique Kill (La Balme-de-Sillingy) en 1h50’10.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2003&n=0

20 juin 2004 (14km pour 1360md+ et 620md- ; 120 inscrits, 113 classés dont 14 femmes) :
– 1er (1er senior) : Mathieu Gachet (Club des Sports de Megève) en 1h23’50.
– 1ère (1ère V1, 58ème au scratch) : Mylène Raffin (Club Alpin Français du Haut-Jura) en 1h53’34.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2004&n=0

1488291395.5384animation3 - LA RESURRECTION DE LA MONTEE DU CRET D’EAU / 17-05-15

12 juin 2005 (14km pour 1360md+ et 620md- ; 150 inscrits, 133 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er senior) : Alain Bohard (Prémanon) en 1h24’00.
– 1ère (1ère V1, 53ème au scratch) : Maryse Jaunin (Viry) en 1h51’24.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2005&n=0

18 juin 2006 (14km pour 1360md+ et 620md- ; 147 inscrits, 134 classés dont 16 femmes) :
– 1er (1er senior) : Daniel Vanel (Faucigny Athlétic Club) en 1h25’21.
– 1ère (1ère V1, 17ème au scratch) : Maryse Jaunin (Athlé Saint-Julien 74) en 1h36’49, record de l’épreuve.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2006&n=0

17 juin 2007 (14km pour 1360md+ et 620md- ; 137 inscrits, 128 classés dont 11 femmes) :
– 1er (1er senior) : Alain Gillet (Evian Off Course) en 1h23’20.
– 1ère (1ère cadette, 73ème au scratch) : Maëlle Mugnier (Athlétique Sport Aixois) en 2h00’28.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2007&n=0

15 juin 2008 (14km pour 1360md+ et 620md- ; 129 inscrits, 119 classés dont 16 femmes) :
– 1er (1er senior) : Sébastien Gauthier (Ambérieu Marathon) en 1h29’22.
– 1ère (1ère senior, 38ème au scratch) : Anne Ruelen (Ambérieu Marathon) en 1h53’49.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2008&n=0

21 juin 2009 (16,8km pour 1300md+, parcours de repli ; 104 inscrits, 100 classés dont 16 femmes) :
– 1er (1er senior) : Sébastien Gauthier (Ambérieu Marathon) en 1h35’06.
– 1ère (1ère V1, 50ème au scratch) : Pascale Marie (Ain-Est Athlétisme) en 2h03’22.
– Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2009&n=0

20 juin 2010 (14km pour 1360md+ et 620md- ; 108 inscrits, 100 classés dont 17 femmes) :
– 1er (1er V1) : Jérôme Bosch (Team Technicien du Sport Seynod et Corsica Sport Mezzavia) en 1h24’02.
– 1ère (1ère V1, 25ème au scratch) : Michelle Leservoisier (Team Technicien du Sport Seynod et Jogg’Attitude) en 1h48’42.
Résultats complets sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/div/resu.php?id=1&annee=2010&n=0

– 2002-2003 : parcours identique.
– 2004-2008 + 2010 : parcours identique.
Une modification par rapport à 2002-2003 : le chemin des Avours est rallongé de 800m à cause de l’extension de la carrière bellegardienne « Famy », sur les hauteurs du hameau de Ballon (commune de Lancrans), qu’il a fallu contourner.
– 2009 : parcours de repli, le sous-préfet de Gex, après avis des autorités de la réserve naturelle nationale de la Haute Chaîne du Jura, ayant interdit le parcours habituel.

.
LA MONTEE DU CRET D’EAU SUR LE SITE WEB « TPS INFOS » :

– Présentation et annulation de l’édition 2011 :
http://www.trail-running-savoie.fr/presentation-de-la-montee-du-cret-deau-19-06-11-10/

– Annulation de l’édition 2012 :
http://www.trail-running-savoie.fr/annulation-de-la-montee-du-cret-deau-17-06-12/

– Annulation de l’édition 2013 :
http://www.trail-running-savoie.fr/nouvelle-annulation-de-la-montee-du-cret-deau-16-06-13/

.
PHOTOS :

img_201412ème et dernière édition de la Montée du Crêt d’Eau, 20 juin 2010.
Dans la traversée du hameau de Ballon (commune de Lancrans), au km2 et après 200m de dénivelé positive avalés, le futur podium est déjà en place, avec dans l’ordre : Jérôme Bosch (Team Technicien du Sport Seynod et Corsica Sport Mezzavia), Frédy Schmid (TV Langgasse Bern) et Daniel Vanel (Faucigny Athlétic Club).
Cliché de F.V.

dscn891212ème et dernière édition de la Montée du Crêt d’Eau, 20 juin 2010.
Vainqueur en 1999 et 2000 avant de finir 5ème en 2006, le maçon de Viuz-la-Chiésaz Jérôme Bosch l’emportera de nouveau, qui plus est facilement. A l’issue d’une cavalcade d’1h24’02, il reléguera en effet à 6’23 son dauphin en la personne de son ami bernois Frédy Schmid.
Faisant cavalier seul, il vient ici de passer Sorgia d’en Haut (km8) où il disposait d’une avance de plus de 4’ sur le Suisse. 1100m de dénivelé le séparent alors des méandres du Rhône qui apparaissent en contrebas à droite.
Désormais, l’épreuve n’empruntera plus cet itinéraire hors trace mais le sentier de randonnée, situé un peu plus à gauche de l’image.
Cliché de Pierre-Louis Zajac.

dscn891312ème et dernière édition de la Montée du Crêt d’Eau, 20 juin 2010.
Sans surprise, la course féminine reviendra en 1h48’42 à l’illustre Saint-Juliennoise Michelle Leservoisier (Team Technicien du Sport Seynod et Jogg’Attitude) qui avait déjà été présente en 2002 lors des Championnats de France (9ème) puis en 2006 (2ème). 25ème au scratch, elle écrasera la concurrence, devançant de 10’53 l’ex-biathlète internationale Delphyne Burlet (Club Sportif Valromey-Retord) qui s’appropriera la seconde place.
Cliché de Pierre-Louis Zajac.

0210Point culminant de la Montée du Crêt d’Eau à 1621m, voici le crêt de la Goutte.
Coïncidant avec la fin de l’ascension entamée à Bellegarde et le début de la dégringolade finale sur la station de Menthières, le sommet est atteint peu après le km10 alors qu’il reste encore près de quatre bornes à parcourir.
On distingue ici son rude versant méridional que les concurrents doivent grimper en son milieu.
Cliché de Pierre-Louis Zajac.

OLYMPUS DIGITAL CAMERASurmonté d’une croix et d’une table d’orientation, le crêt de la Goutte, ici lors du lever du soleil, est le clou de cette épreuve. Il offre en effet un somptueux panorama à 360°, entre autres sur le bassin lémanique, en contrebas à gauche, dominé par le mont Salève, et en toile de fond le massif du Mont-Blanc.
Cliché de « Bast » (site Web « Cycols »).

 

1488291395.5384animation3 - LA RESURRECTION DE LA MONTEE DU CRET D’EAU / 17-05-15
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events