TPSinfos

L’EPOUSTOUFLANTE COURSE POURSUITE D’ERIK CLAVERY AU NORTH FACE LAVAREDO ULTRA TRAIL (ITALIE) / 26-27 – 06 – 15

A l’occasion du 9ème Lavaredo Ultra Trail (LUT), les Françaises n’ont pas été avares d’exploits, à l’image de la lauréate Caroline Chaverot et de sa dauphine Nathalie Mauclair. Et leurs alter ego masculins n’ont pas été non plus en reste. A commencer par Erik Clavery (Team Adidas et Endurance 72), âgé de 35 ans, l’homme enraciné dans son Grand Ouest (1) que dominent le bocage et la plaine, et qui pourtant n’a jamais craint d’affronter, avec le talent qu’on lui connaît, les pentes de catastrophe de nos massifs montagneux. Qu’ils s’agissent des Alpes, de l’Auvergne, de la Corse, de la Réunion ou encore des Vosges, sans compter une incursion en terre canarienne.
Pas culotté pour un sou, le champion du Monde de trail 2011 prenait d’emblée les devants. Dès lors, il ne lâchera plus les rênes jusqu’au lac de Misurina (km43), où victime d’insomnie, il perdra en un éclair pas moins de trois places au profit des trois concurrents suivants :
– Tout d’abord, l’Espagnol Yeray Duran Lopez (Team The North Face), 38 ans, qui lui grillera la politesse juste avant le lac.
– Presque aussitôt après, le redoutable Norvégien Didrik Hermansen (Team Asics), 35 ans, cette année, 2ème à la Transgrancanaria puis 10ème aux Mondiaux.
– Enfin, l’Italien Fulvio Dapit (Team Crazy Idea – La Sportiva), 39 ans, qui se jouait de lui dans les premiers lacets de la rude ascension accédant au refuge Auronzo, situé au km48.
Désorienté, le protégé de Pascal Balducci se retrouvera même en 5ème position après s’être fait griller la politesse, en pleine grimpette en direction d’Auronzo, par le Néo-Zélandais Scott Hawker (Team Hoka One One), 28 ans, 2ème cette saison sur le 100 Australia.

L’heure du réveil
Le km60, à l’aube du 2ème jour, allait mettre un terme à son état de somnolence qui s’éternisait depuis deux heures du matin. Rangeant sa frontale, il reprit confiance en lui en se lançant à corps perdu à la poursuite des fuyards dont l’avance n’excédait pourtant pas les 11’ à la Forcella Lavaredo, toit du parcours à 2454m (km52). En guise de rachat, il eut au contraire la stupeur, à l’approche du ravitaillement en eau de Cimabanche (km67), de voir revenir à sa hauteur le 6ème, en l’occurrence le très costaud René Rovera (Team Garmin Adventure ; Run et Trail Sospel), 47 printemps au compteur. Un duel sans merci, interminable, opposa alors les deux trailers hexagonaux, Erik se montrant à son avantage dans les montées, son rival dans les descentes.
En état de grâce, l’homme du Grand Ouest allait reprendre un à un ses adversaires, excepté toutefois l’intouchable Hermansen qui décrochera la lune. Après avoir appris l’abandon de Dapit, il parvint, à travers un passage assez technique sur la descente conduisant au proche ravitaillement installé au Passo Giau (km102), à se débarrasser à la fois de Rovera et d’un certain… Hawker qui venait de retrouver le bon chemin après s’être égaré quelques minutes.
L’impensable n’avait cependant pas encore eu lieu. Relançant sur chaque portion, y compris en montée, il n’aura de cesse, pour conforter sa 3ème position, de creuser l’écart avec eux. A un point tel qu’il parviendra à rattraper, à 7 bornes du but et en pleine descente finale, le 2ème en la personne de Duran Lopez qui pourtant bénéficiait, 8km auparavant, d’une avance d’un quart d’heure sur lui. Un incroyable retournement de situation qui se concrétisera définitivement à 3 bornes de l’arrivée, Erik prenant la poudre d’escampette pour signer une superbe 2ème place, reléguant l’Espagnol à 3’09 tout en concédant 26’28 au vainqueur scandinave. Et ce en 13h01’07, soit, à 1’ près, l’objectif chronométrique qu’il s’était fixé !

L’UTWT en ligne de mire
De toute évidence, sa présence sur le LUT n’était pas anodine. L’intégration de cette compétition au sein de l’Ultra Trail World Tour (UTWT) constituait en effet le motif principal, ce circuit lui servant cette année de trame, à l’image donc de Caroline Chaverot. Afin d’insérer le groupe de tête, le LUT sera donc suivi de deux autres manches (2), et pas n’importe lesquelles s’il vous plaît : en l’occurrence, l’UTMB (9ème étape, 28-30 août) pour lequel le LUT entrait dans le cadre de sa préparation, puis la Diagonale des Fous (11ème étape, 22-25 octobre). Raison pour laquelle il n’épinglera plus de dossard avant le rendez-vous montblanais, privilégiant les reconnaissances autour du toit de l’Europe, comme il le fait intensément depuis le 4 juillet, et ce durant une semaine.
Rappelons qu’il avait terminé 4ème sur les épisodes 2009 et 2012 de la Diagonale des Fous avant de boucler la saison passée l’UTMB, à l’issue d’un périple chaotique, au 26ème rang en 24h38’04.

Rovera et Stephan en évidence
Hormis Erik Clavery et toujours pour la gent masculine, on soulignera les très belles performances de :
 René Rovera, 5ème au scratch et 1er quadra en 13h25’00.
Triathlète professionnel de 1997 à 2007, il aura fait partie du gotha mondial sur la distance ironman comme en atteste sa prestigieuse carte de visite : le faîte du podium à Lanzarote en 2004, la 3ème marche à Zurich en 2002, deux tops 10 à Hawaï (7ème en 1998 puis 9ème en 2004), sans oublier un titre de vice-champion du Monde de duathlon longue distance en 1998 à Zofingen.
Trailer à part entière après avoir effectué un retour éclair l’année dernière dans sa discipline de base en devenant champion du Monde ironman à Hawaï dans la catégorie d’âge 45-49 ans, le Sospellois s’est lancé en 2014 un défi sur trois ans : réaliser un gros coup sur l’UTMB qu’il met sur le même plan qu’Hawaï pour le triathlon. Le 1er round a été une réussite, René finissant 4ème sur la CCC après avoir laissé échapper la seconde place dans la descente de La Flégère, à quelques encablures de l’arrivée. Le 2ème round, enclenché cette saison, sera quant à lui marqué par sa participation sur l’épreuve reine du 170km.
 Quentin Stephan (Team Asics et Team Trail Colmar Marathon Club), 25 ans, 7ème en 13h28’51.
S’élançant un peu trop vite alors qu’il avait choisi de démarrer prudemment, il accusera le coup pendant la partie initiale. Une portion qu’il arpentera avec son équipier du Team Asics, Benoît Girondel qui malheureusement abdiquera (3), ainsi qu’avec Nathalie Mauclair, tous deux l’aidant à s’accrocher. De telle manière qu’il reprendra confiance en grappillant plusieurs places. 6ème à 9 bornes de l’épilogue, il rétrogradera néanmoins en 7ème position, suite à un souci au pied.
23ème sur la Diagonale des Fous en 2013 puis 6ème sur le 100 Australia en 2014 (6ème manche de l’UTWT), cet Alsacien de souche qui réside à Chamonix confirme, avec cette prestation, tous les espoirs portés en lui, et donc ses prédispositions dans le domaine de l’ultra. Personne ne sera donc surpris de le voir concourir cette année l’UTWT en s’alignant sur l’UTMB puis la Diagonale des Fous.

François Vanlaton pour le compte également du site Web « Trails Endurance Mag », en date du mercredi 8 juillet 2015 :
http://www.trails-endurance.com/actus/trail/francais-diablement-efficaces-au-north-face-lavaredo-ultra-trail-%E2%80%A8%E2%80%A8/

(1) Erik Clavery a vu le jour le 7 juin 1980 à Coutances, dans la Manche. Aujourd’hui, il réside, lorsqu’il ne galope pas par monts et par vaux (!), dans la commune de Remouillé (1740 âmes), à 25km au sud-est de Nantes, en Loire-Atlantique. A tout point de vue, il est donc bien un homme du Grand Ouest.
(2) Seules, les trois meilleures étapes dont deux trails définis comme « series » sont comptabilisées sur l’Ultra Trail World Tour.
(3) Benoît Girondel qui dispose d’un gros potentiel capitulera au km95, suite à une blessure à la cuisse à cause d’une chute au km15.

.
COMPTE RENDU D’ERIK CLAVERY :

Il figure sur sa page « Facebook » :
https://www.facebook.com/erik.clavery/posts/10153198204739667

.
PRESTATIONS DES 17 FRANÇAIS INTEGRANT LE TOP 100 :

Preuve de la renommée du Lavaredo Ultra Trail, de nombreux Hexagonaux avaient fait le déplacement. Aussi, mettons en avant les prouesses de nos 17 trailers qui rentrent dans le top 100 :
– 2ème (2ème senior) : Erik Clavery (Team Trail Adidas et Endurance 72) en 13h01’07.
– 5ème (1er V1) : René Rovera (Team Garmin Adventure ; Run et Trail Sospel) en 13h25’00.
– 7ème (6ème senior) : Quentin Stephan (Team Asics Trail et Team Trail Colmar Marathon Club) en 13h28’51.
– 10ème (1ère femme, 1ère senior femme) : Caroline Chaverot (Team Hoka One One et Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 13h40’34.
– 14ème (9ème senior) : Freddy Thevenin (Prudence Créole) en 13h56’40.
– 17ème (11ème senior) : Léo Béchet (Team La Sportiva) en 14h07’15.
– 19ème (2ème femme, 1ère V1 femme) : Nathalie Mauclair (Team Mizuno et Entente Athletic Trois Tours – Free Run) en 14h25’02.
– 22ème (13ème senior) : Renaud Rouanet (Team Hoka One One) en 14h29’12.
– 23ème (14ème senior) : Sangé Sherpa (Népal, Team Endurance Shop Besançon) en 14h57’41.
– 44ème : Sylvain Arnaud (Team Endurance Shop Echirolles) en 16h05’24.
– 50ème : Franck Dechelette (Speedy Club Venelles) en 16h32’49.
– 52ème (9ème femme, 5ème senior femme) : Claire Nedelec (Team The North Face Réunion) en 16h41’39.
– 71ème : Olivier Fabre (Vaulnaveys-le-Haut) en 17h29’58.
– 75ème (12ème femme, 7ème senior femme) : Céline Vanier (Team Banfi) en 17h38’51.
– 76ème : Antoine De Stael (Team Banfi et les Trailers de Paris) en 17h38’51.
– 94ème : Benjamin Dunand (Team Endurance Shop Annecy / OSS) en 18h05’01.
– 97ème : Franck Dorne (Club Omnisports des 7 Laux et Club Alpin Français Dauphiné Ski Alpinisme) en 18h10’45.

.
PODIUMS :

Scratch (750 classés) :
– 1er (1er senior) : Didrik Hermansen (Norvège, Team Asics) en 12h34’29.
– 2ème (2ème senior) : Erik Clavery (Team Trail Adidas et Endurance 72) en 13h01’07.
– 3ème (3ème senior) : Yeray Duran Lopez (Espagne, Team The North Face) en 13h04’16.

Femmes (86 classées) :
– 1ère (1ère senior, 10ème au scratch) : Caroline Chaverot (Team Hoka One One et Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 13h40’34.
– 2ème (1ère V1, 19ème au scratch) : Nathalie Mauclair (Team Mizuno et Entente Athletic Trois Tours – Free Run) en 14h25’02.
– 3ème (2ème senior, 27ème au scratch) : Fernanda Maciel (Brésil, Team The North Face) en 15h18’34.

.
RESULTATS COMPLETS :

Ils figurent sur le site Web de la manifestation :
http://www.ultratrail.it/files/2015/classifiche/LUT_2015.pdf

.
CAROLINE CHAVEROT EN DEMONSTRATION SUR THE NORTH FACE LAVAREDO ULTRA TRAIL :

En date du vendredi 3 juillet 2015, ce reportage figure sur le site Web « TPS Infos » :
http://www.trail-running-savoie.fr/caroline-chaverot-en-demonstration-sur-the-north-face-laverado-ultra-trail-26-28-06-15/

.eb n date du 3 juillet 2015
PHOTOS :

Ci-dessous, vous pourrez admirer 23 images.
15 d’entre elles, aussi belles les unes que les autres, ont été prises par Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it). Elles enrichissent un album comprenant 92 clichés, mis en ligne sur le site Web du Lavaredo Ultra Trail (LUT) dont l’organisation en est propriétaire :
https://drive.google.com/folderview?id=0B3uIfRyDulzMfmlwTUdfZ2t3dXhyNUFNNm91OXF5ZDJTV0M3RXB2aE5iNDdpaUswdTBoVzQ&usp=drive_web

MCX_93299ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Le Norvégien Didrik Hermansen (Team Asics), vainqueur (1er senior) en 12h34’29.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_8924
9ème édition du Lavaredo Ultra-Trail, 27 juin 2015.
Erik Clavery (Team Trail Adidas et Endurance 72), peu après avoir franchi la Forcella Lavaredo, toit du parcours à 2454m (km52).
Au second plan, les légendaires Trois Cimes de Lavaredo, observées du nord.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_93589ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Erik Clavery, 2ème (2ème senior) en 13h01’07.
Dans son dos, apparaît le Néo-Zélandais Scott Hawker.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_93409ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
L’Espagnol Yeray Duran Lopez (Team The North Face), 3ème (3ème senior) en 13h04’16.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_93679ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Le Néo-Zélandais Scott Hawker (Team Hoka One One), 4ème (4ème senior) en 13h16’56.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

1488291395.5384animation3 - L’EPOUSTOUFLANTE COURSE POURSUITE D’ERIK CLAVERY AU NORTH FACE LAVAREDO ULTRA TRAIL (ITALIE) / 26-27 - 06 - 15

MCX_89279ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
René Rovera (Team Garmin Adventure ; Run et Trail Sospel), peu après avoir franchi la Forcella Lavaredo, toit du parcours à 2454m (km52).
Au second plan, les légendaires Trois Cimes de Lavaredo, observées du nord.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_93509ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
René Rovera, 5ème (1er V1) en 13h25’00.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_93769ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
L’Anglais Lee Kemp (Craft Sportswear UK and Ireland), 6ème (5ème senior) en 13h26’23.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_94029ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Quentin Stephan (Team Asics Trail et Team Trail Colmar Marathon Club), 7ème (6ème senior) en 13h28’51.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

11027956_10207254003287351_8246293886262267241_n9ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Quentin Stephan cheminant sur le Passo Giau, km100.
Cliché de Yulia Baykova.

MCX_94119ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
L’Italien Marco Zanchi (A.S.D. Asso Orobica), 8ème (7ème senior) en 13h29’56.  
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_93939ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
L’Américain Nick Clark (Altra Running), 9ème (2ème V1) en 13h39’04.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_94329ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Le Vénézuélien Moises Jimenez, 11ème (8ème senior) en 13h47’56.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_95429ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
L’Espagnol John Tidd (Team Hoka), 20ème (1er V2) en 14h25’21.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MCX_95169ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Renaud Rouanet (Team Hoka One One), 22ème (13ème senior) en 14h29’12.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

MAG_24629ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Le Népalais Sangé Sherpa (Team Endurance Shop Besançon), peu après avoir franchi la Forcella Lavaredo, toit du parcours à 2454m (km52).
Au second plan, les légendaires Trois Cimes de Lavaredo, observées du nord.
Il finira 23ème (14ème senior) en 14h57’41.
Cliché de Marco Colleselli (htpp://www.mcphoto.it), propriété de l’organisation du LUT 2015.

11537828_10153198186219667_6973443298894401901_o9ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Erik Clavery, chaudement félicitéau terme de son équipée sauvage à Cortina d’Ampezzo, par Cristina Murgia, une des deux têtes pensantes de la manifestation.
Cliché de Pierluigi Benini.

Mens-podium-2015-Lavaredo-Ultra-Trail-600x4509ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Le podium scratch sur l’aire d’arrivée à Cortina d’Ampezzo, avec de gauche à droite :
– Erik Clavery (Team Trail Adidas et Endurance 72), 2ème en 13h01’07.
– Le Norvégien Didrik Hermansen (Team Asics), 1er en 12h34’29.
– L’Espagnol Yeray Duran Lopez (Team The North Face), 3ème en 13h04’16.

11665527_875667299194168_5515564406393025677_n9ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 26 juin 2015.
Le Savoyard Grégory-Julien Baron (La Rochette) en compagnie de la Brésilienne Fernanda Maciel à l’occasion de la remise des dossards.
Connu pour être le rédacteur en chef du site web « Traileurz », Grégory a ramené du LUT 36 somptueuses photos dont l’album fertilise sa page « Facebook » :
https://www.facebook.com/gregoryjulien.baron/media_set?set=a.875666385860926.1073741873.100002527170832&type=3&pnref=story
Et voici l’adresse de son site web : http://traileurz.fr/
Cliché appartenant à Grégory-Julien Baron.

11694786_875667225860842_559018596604648007_n9ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 26 juin 2015.
Ils ne se seront pas quittés d’une semelle ! De gauche à droite, on distingue avant le départ à Cortina d’Ampezzo :
– Le Savoyard Grégory-Julien Baron (La Rochette), 624ème en 27h10’33.
– Le Haut-Savoyard Eric Loriau (To Be Sport, demeurant à Sales), 626ème en 27h10’38.
– Le Parisien Patrick Arnoult (To Be Sport), 625ème en 27h10’35.
Cliché appartenant à Grégory-Julien Baron.

11692702_875666932527538_1831367508409926598_n9ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 27 juin 2015.
Le clou du spectacle : les Trois Cimes de Lavaredo observées du nord, la Grande Cime, au centre, étant à 2999m le point culminant.
Au premier plan, Grégory-Julien Baron.
Cliché appartenant à Grégory-Julien Baron.

11061965_764496930332547_7526406354032434501_n9ème édition du Lavaredo Ultra Trail, 26-27 juin 2015.
Cortina d’Ampezzo, camp de base du Lavaredo Ultra Trail.
Nichée à 1210m d’altitude au cœur des Dolomites orientales, dans la province de Belluno en Vénétie (nord-est de l’Italie), cette ville attachante de 6100 âmes a accueilli en 1956 les Jeux Olympiques d’hiver.
Cliché de Yulia Baykova.

Tre-Cime-di-Lavaredo-P01La Forcella Lavaredo, toit du parcours à 2454m, dominé par le Mont Paterno (2744m) à gauche, et les Trois Cimes de Lavaredo (2999m) à droite.

 

1488291395.5384animation3 - L’EPOUSTOUFLANTE COURSE POURSUITE D’ERIK CLAVERY AU NORTH FACE LAVAREDO ULTRA TRAIL (ITALIE) / 26-27 - 06 - 15
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events