TPSinfos

LE CLUB ATHLETIQUE DU BASSIN BELLEGARDIEN ET SON BRELAN D’AS AU SOMMET MONDIAL DE L’ULTRA / 25-31 – 08-14

TOUS LES ESPOIRS SONT PERMIS POUR CAROLINE CHAVEROT, JORIS MILLERET ET ALEXANDRE HAYETINE !

Présents en 2013, les Haut-Savoyards Caroline Chaverot, Joris Milleret ainsi qu’Alexandre Hayetine, désormais pensionnaires du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB), remettent le couvert. C’est dire la pugnacité de ce robuste trio ! Les deux premiers figureront sur la 9ème Courmayeur-Champex-Chamonix (CCC), le troisième sur le 12ème Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB). 

A tout seigneur tout honneur, mettons en exergue Caroline Chaverot dont nul n’a oublié le triomphe l’an passé sur la petite sœur de l’UTMB qu’est la CCC. Pour l’emporter, celle qui n’avait alors que 15 mois de pratique (1) et qui était dépourvue de toute structure aura dû se débarrasser de la prestigieuse Catalane espagnole Mercedes Arcos Zafra, licenciée à Uecanoia. A l’issue d’un formidable mano a mano, elle la devancera de 9’15. Une broutille pour une épopée de 98km pour 5100m de dénivelé mais qui témoigne d’une victoire chèrement acquise, celle qui laisse une marque indélébile, sans doute la plus belle de son palmarès, pourtant déjà très étoffé ! Cerise sur le gâteau, la native de Genève terminera 17ème au scratch sur quelques 1320 finisheurs.
Un mois plus tard à Gap, elle endossait le costume de vice-championne de France sous les couleurs du Team Hoka One One ainsi que celles du CABB… apportant ainsi à Didier Traoré son premier titre alors qu’il venait à peine d’accéder à la présidence de Bellegarde.
Auteur d’une année 2013 d’anthologie, l’habitante d’Allonzier-la-Caille, qui fêtera ses 38 ans le 16 octobre prochain, en sortira toutefois éprouvée. Elle tombera ainsi malade à plusieurs reprises l’hiver dernier, ce qui l’aménera à abandonner au 25km du Raidight Chartreuse Winter Trail puis du 125km de The North Face Transgrancanaria. Cette saison n’en sera pas moins marquée par deux prouesses d’exception : d’une part sur l’Ultra Montée du Salève (12 avril) où elle établit le nouveau record de cette manifestation, détenu jusque-là par la star saint-juliénoise Christel Dewalle ; d’autre part, sur la Maxi-Race du Lac d’Annecy (31 mai) dont le succès lui permet d’intégrer l’équipe de France de trail, et par ricochet de pouvoir s’aligner sur les Championnats du Monde qui auront lieu le 30 mai 2015 sur cette même épreuve.
Hélas, de nouveaux pépins de santé (anémie, maladie de Lyme), révélés le 14 août, ont complètement anéanti ses capacités de vitesse ascensionnelle et de vitesse tout court. Si la protégée du Burgien Pascal Balducci n’est donc pas au mieux, elle a heureusement retrouvé quelques couleurs, confirmant sa participation sur la CCC, longue cette fois-ci de 101km pour 6100m de dénivelé. Au regard de son abnégation hors du commun, on peut donc compter sur elle pour tout entreprendre afin de sauvegarder sa couronne.

Joris Milleret en quête de rachat
Toujours sur la CCC, on focalisera son attention sur le futur Cabiste (2) en la personne de Joris Milleret. Il essaiera de se racheter de son échec sur la précédente édition où il avait dû abdiquer à Bovine après avoir cavalé 8h28’37 durant alors qu’il occupait le 17ème rang. N’ayant utilisé qu’une seule fois sa paire de Hoka avant le jour J, il verra sa chaussure droite s’affaisser, entraînant sa cheville droite vers l’intérieur, ce qui le contraindra à courir ou marcher en dévers. Conséquence, il sera victime à la fois d’une tendinite du TFL et d’énormes ampoules sous le pied.
Ayant vu le jour le 20 octobre 1976 à Chambéry, Mauriennais pur jus (3), ce prof d’EPS, titulaire sur zone de remplacement, demeure à Gruffy à proximité d’Annecy (versant ouest du Semnoz). C’est en 2005 qu’il va commencer à faire parler de lui. Il finit ainsi 9ème sur le Galibier qui n’est alors qu’une quasi montée sèche de 24km. Un mois plus tard, il s’adjuge en 5h09’30 la 34ème position sur l’édition la plus relevée qu’ait jamais connue la 6000D (deux Français seulement dans le top 15), celle-ci servant de support à la Coupe du Monde de Skyrunning. Très vite, il va exceller sur le trail longue distance même s’il manque de régularité en dépit du peu de compétitions qu’il dispute.
Parmi ses autres faits d’armes, mettons d’abord en relief sa victoire en 2012 au Trail des Glaciers de la Vanoise qu’il partage avec le Cabiste gessien Ludovic Pommeret. La même année, il brille sur le 86km de la Tecnica Maxi-Race du Lac d’Annecy (11ème), au 30km du Trail de l’Ours (5ème) puis sur la course reine des Templiers (30ème). Sinon, il s’est illustré à de multiples reprises, entre autres :
– 2008 : 7ème sur le 28km du Trail de Faverges.
– 2009 : 9ème sur le 42km du Trail de Faverges, 3ème sur le 55km du Trail du Galibier.
– 2010 : 8ème sur le Trail de Montagnole.
– 2011 : 4ème sur le 40km du Trail des Cabornis, 3ème sur le 50km des Balcons d’Azur, 2ème à seulement 1’ du fameux skieur-alpiniste mauriennais Lionel Bonnel sur le 28km de l’Arbarine.
– 2013 : 9ème sur la 6000D 2013, 6ème sur le 42km du Trail Ubaye Salomon.
Cette saison, fidèle à ses habitudes, il n’aura épinglé le dossard que deux fois. En premier lieu, sur le 86km de la Maxi-Race où, en raison d’une sévère hypoglycémie peu après Doussard, Joris ne récoltera qu’une décevante 60ème place. Un mois plus tard, il se rachètera magnifiquement en grimpant sur la 3ème marche du Maratrail de Faverges qui servait de support à la 7ème étape du TTN, pointant à 25’07 du lauréat, à savoir la vedette alsacienne Sébastien Spehler.
Son état de forme l’autorisait donc à croire en sa bonne étoile lorsqu’il a contracté, le 15 août, une légère mais réelle entorse à la cheville. Ce qui l’obligeait à déclarer forfait 48h plus tard sur le 45km du Trail du Galibier, celui-ci se substituant au 50km de l’EDF Cenis Tour qu’il n’avait pu s’acquitter deux semaines auparavant, le Grufféen prolongeant ses vacances. Aussi, il ira sur la CCC sans forcer outre mesure avec le modeste objectif de boucler le parcours, écartant l’idée de performance pour ne pas réveiller cette blessure. D’autant plus qu’il a en tête les deux principales échéances qui surgiront en septembre : l’Ancilevienne, le 14, qu’il pourrait bien enlever avec son pote Yannick Heusey, assurément l’un des meilleurs éléments d’Annecy-le-Vieux Of Course ; les Championnats de France de trail à Buis-les-Baronnies, le 28, qu’il devrait concourir, retrouvant alors sur le 60km ses nouveaux équipiers que sont Caroline Chaverot, Manikala Rai, Ludovic Pommeret, Alexandre Hayetine, enfin Martial Collomb.

L’apothéose pour Alexandre Hayetine ?
Pour la 7ème fois, le Saint-Gervolain Alexandre Hayetine, 31 ans à partir du 27 juin dernier, prendra part à l’UTMB (4). Son ultime prestation remonte à 2012 où il se classera 40ème sur un parcours réduit à 103km à cause de médiocres conditions atmosphériques. Et sa plus belle perf sur le tracé traditionnel intervient en 2008, « Alex » franchissant la ligne au 71ème rang en 29h31’24.
Etant donné son état de forme cette année, son souci aussi de ne pas épingler le dossard à satiété, il pourrait bien faire un tabac. D’autant plus qu’il pourra compter tout au long des 168km et 9600m de dénivelé sur le soutien d’un Cabiste de poids, en l’occurrence son inséparable père Denis, 56 ans le 4 novembre prochain, qui ne cesse d’écumer les podiums V2 sur trail long.
Même s’il est dépourvu d’ultra, son palmarès 2014 parle pour lui, en particulier sur le TTN qu’il a honoré cinq fois cette saison : SaintéLyon (8ème), Gruissan (5ème), Hautes-Côtes (3ème), Faverges (5ème), enfin 6000D (4ème en précédant de 5’57, grande première, son camarade de club Ludovic Pommeret). Des résultats qui lui permettent de s’approprier la 5ème position, seules les trois dernières manches lui rapportant des points puisque ce cheminot n’a rejoint le CABB qu’après Gruissan.
Sinon, on l’aura encore observé au Sacré Trail des Collines (1er), au 58km de la Sainte-Victoire (4ème), et surtout au Marathon du Lac d’Annecy où il portait son temps référence à 2h37’56 (17ème).

Triple retrait !
Prévu sur l’UTMB, le Francilien de souche bressane Rémi Voisin, 30 ans, a jeté, la mort dans l’âme, l’éponge. Souffrant d’une hernie discale au niveau des lombaires, il est contraint au repos durant au moins un mois, le condamnant certainement à faire faux bond aux France de trail. Mais quel dommage au vu de ses actions d’éclat survenues cette année (victorieux sur le 70km de la Promenade du Bûcheron, 5ème sur les Crêtes du Chablais, 7ème sur le 46km de Faverges). Au vu également de son galop d’essai sur l’UTMB en 2013 (127ème en 30h21’07). Alors qu’il avait axé sa saison sur le géant « montblanais », le coup est particulièrement rude. Aussi, souhaitons à Rémi un prompt rétablissement puis de revenir encore plus fort !
Autres renoncements, ceux du Douvainois Martial Collomb, 29 ans, et de sa compagne népalaise Manikala Rai, 25 ans, qui devaient rallier le peloton du 6ème opus de « Sur les Traces des Ducs de Savoie » ou TDS (119km pour 7250m de dénivelé). Ereintés par le calendrier démentiel qu’ils s’imposent tous les deux, ils ont préféré laissé tomber cette discipline qu’est l’ ultra. Ils pourront ainsi préparer sereinement les France de trail. A vrai dire, un mois ne sera pas de trop pour refaire l’indispensable plein d’énergie !

François Vanlaton pour le compte du site Web du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, en date du jeudi 28 août 2014 :
http://www.cabb.bellegardesurvalserine.fr/actualites/soutenons-energiquement-caroline-chaverot-alexandre-hayetine-joris-milleret-lors-du-sommet-mondial-lultra-trail-ce-vendredi-29-aout/

1488291395.5384animation3 - LE CLUB ATHLETIQUE DU BASSIN BELLEGARDIEN ET SON BRELAN D’AS AU SOMMET MONDIAL DE L’ULTRA / 25-31 - 08-14

(1) Caroline Chaverot n’a épinglé son premier dossard en course nature que le 13 mai 2012 au Trail du Salève, avec à la clef la 4ème place.
(2) Le Cabiste est le nom donné au sociétaire du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.
(3) Mauriennais, le père et la mère de Joris Milleret sont originaires du canton de La Chambre, le premier de Saint-Avre, la seconde de Sainte-Marie-de-Cuines.
(4) En six participations, Alexandre Hayetine a recueilli les résultats suivants sur l’Ultra-Trail du Mont-Blanc :
– 2004 (155km) : abandon à Courmayeur après 16h35’15 de course alors qu’il occupait la 899ème place.
– 2005 (158km) : 417ème en 39h05’56.
– 2006 (158km) : 150ème en 30h50’56.
– 2008 (163km) : 71ème en 29h31’24.
– 2010 (166km) : arrêt de l’épreuve à Saint-Gervais après 2h17’09 de course alors qu’il occupait la 119ème place.
– 2012 (103km) : 40ème en 13h35’35.

.
PROGRAMME DU VENDREDI 29 AOUT :

– 9 h à Courmayeur, place Brocherel : départ de la Courmayeur-Champex-Chamonix.
– 17h30 à Chamonix, place du Triangle de l’Amitié : départ de l’Ultra-Trail du Mont-Blanc.

.
SUIVI EN LIVE :

Il figure sur le site Web de la manifestation : http://utmb.livetrail.net/

.
PHOTOS :
10479641_534877623309352_1631856290627366922_o30-31 août 2013, 8ème édition de la Courmayeur-Champex-Chamonix.
Caroline Chaverot triomphera à l’issue d’une odyssée perdurant 14h12’00. Ce vendredi, elle fera tout pour ajouter une deuxième perle à son collier.

1452367_260648127417251_1446231395_n30-31 août 2013, 8ème édition de la Courmayeur-Champex-Chamonix.
Quand Caroline dévore la pente, fusse-t-elle escarpée…
Cliché de Pascal Tournaire.

10548181_517544798375968_6652813105421037960_o30-31 août 2013, 8ème édition de la Courmayeur-Champex-Chamonix.
Durant les premières descentes, Caroline s’était littéralement éclatée avant qu’un vilain claquage ne torture chacune de ses foulées. Malgré cet handicap, la Sauterelle tiendra bon !
1836698_531526953644419_4438508166383777945_o30-31 août 2013, 8ème édition de la Courmayeur-Champex-Chamonix.
Caroline dans ses oeuvres…

poduim-trailJoris Milleret, à gauche, à l’occasion de sa victoire sur la 9ème édition du Tour des Glaciers de la Vanoise, le 1er juillet 2012. Un succès glané en 6h30’25 et partagé avec Ludovic Pommeret (Teams Hoka One One et Altecsport), au centre, désormais son coéquipier au sein du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.
A droite, on reconnaît Fabien Meynet (Lou Tavan), 3ème en 6h45’18.
Capitulant l’an dernier à Bovine sur la Courmayeur-Champex-Chamonix alors qu’il occupait la 17ème place après 8h28’37 de cavalcade, Joris Milleret nous doit pour l’occasion une revanche sur cette épreuve. Aussi, il pourrait bien frapper un grand coup.
1374205_1386363431597885_1479924823_n28 août 2013, 5ème édition de Sur les Traces des Ducs de Savoie.
La mort dans l’âme, Alexandre Hayetine jettera l’éponge au km74, situé dans le Beaufortain au lieu-dit « La Gitte » (1665m), alors qu’il accaparait la 15ème position après 10h10’34 d’équipée sauvage, suite à une gamelle en descente engendrant de violentes contractures au psoas.
Cette fois-ci sur l’UTMB, l’Ardennais de souche est susceptible de créer la surprise.

1488291395.5384animation3 - LE CLUB ATHLETIQUE DU BASSIN BELLEGARDIEN ET SON BRELAN D’AS AU SOMMET MONDIAL DE L’ULTRA / 25-31 - 08-14
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events