Ouverture des Sky Series 2014 : comme un vent de Zegama-nia !

Depuis 2004, l’histoire du skyrunning s’écrit à Zegama. Chaque année à la même période, la petite commune basque de 1500 habitants voit sa quiétude perturbée et son espace envahi par une horde d’athlètes assoiffés d’efforts, de sommets et d’émotions.

Le Maraton Alpina Zegama-Aizkorri accueille dimanche prochain la première manche des Skyrunner® World Series 2014, version Sky. A peine éteints les projecteurs sur l’éblouissante Transvulcania, les voilà qui se rallument déjà sur le nord de l’Espagne, avec cette même passion et cette même ferveur du public espagnol qui galvanisent les athlètes.

Photo © Jordi Saragossa

Photo © Jordi Saragossa

Le parcours de 42,195 km s’élève de 260 mètres à 1 551 mètres d’altitude, au point culminant situé à Aitxurri. Dans cet univers de moyenne montagne, le dénivelé total, ascendant et descendant, affiche néanmoins 5 472 mètres. Le parcours est réputé rapide et hautement technique avec ses pentes très escarpées. La météorologie étant très variable, elle influencera nécessairement la course et les espoirs de record. Au-delà même de l’élite en présence, la densité d’athlètes de haut niveau dans le peloton génère une intensité de course qui ne laisse aucun répit pour qui veut espérer bien se classer.

perfil-oficial

Avec six victoires dont quatre consécutives depuis 2010, Kilian Jornet fait figure non seulement de grand favori, mais il est aussi devenu tout simplement le roi de Zegama. C’est sur ce parcours que le jeune Jornet avait entamé son éclosion dans le monde du skyrunning, avec une première victoire dès 2007, c’est-à-dire l’année qui avait suivi son arrivée sur le circuit. En fait, il ne lui manque que le record de l’épreuve pour que son règne soit total.

Kilian Jornet © Jordi Saragossa

Kilian Jornet © Jordi Saragossa

Toutefois, l’ambitieux Luis Hernando (Adidas) ne s’en laissera pas compter et tentera de renverser le roi de son trône, dans la foulée de sa première victoire à la Transvulcania. Mais aura-t-il digérer mentalement et physiquement la plus belle victoire de sa carrière de trail runner à ce jour ? Pour sa part, Kilian Jornet s’est encore affûté le week-end dernier en remportant et en battant le record de la grimpée du Semnoz. Peut-être un bon présage en vue de s’emparer du record de Zegama, qu’il aura fatalement dans un coin de la tête.

Luis Alberto Hernando.┬® Ian Corless

Luis Alberto Hernando © Iancorless.com

Une autre légende vivante, Marco de Gasperi (Scott), sera sur la ligne de départ. Du haut de ses trente-six ans, le quintuple champion du monde de course en montagne et figure emblématique du skyrunning depuis plus d’une décade, jouera certainement une nouvelle fois les premiers rôles grâce à son expérience. L’an passé, il avait accompagné Kilian Jornet jusqu’au 21ème kilomètre avant de volontairement se retirer. A son crédit, il arrivera à Zegama avec une certaine fraîcheur qui lui permettra vraisemblablement de taquiner la jeune garde.

Marco De Gasperi © Alex Jodidio

Marco De Gasperi © Alex Jodidio

L’anglais Tom Owens (Salomon) s’est déjà hissé deux fois sur le podium de Zegama (2ème en 2011, 3ème en 2012). Il revient en 2014 dans la lancée de sa prometteuse sixième place sur la Transvulcania. Avec une forme et une confiance retrouvées, c’est assurément un candidat au podium.

L’italien Tadei Pivk (3ème en 2013) et le marocain Zaid Ait Malek (4ème en 2013) viendront étoffer la liste des prétendants aux places d’honneur. Un Ionut Zinca (ROU) en forme pourrait lui aussi semer le trouble en tête de course. Même s’il n’a jamais fait de grandes performances à Zegama, ses performances en 2013 (vainqueur du Giir di Mont, 2ème du LimoneXtrem) plaident en sa faveur.

Les Etats-Unis seront représentés par Alex Nichols (Inov-8), 3ème des Sky Series en 2013, ainsi que par le blond flamboyant à l’enthousiasme inaltérable Cameron Clayton (Salomon), de retour en Europe après ses participations à la Transvulcania et au Matterhorn Ultraks en 2013.

Tous les espagnols présents dans le top 10 en 2013 seront de nouveau de la partie. Outre ceux déjà cités, il faut donc mentionner Cristobal Adell (5ème en 2013), Jokin Lizeaga (6ème), Alfredo Gil Garcia (7ème), Hassan Ait Chaou (8ème) et Aritz Egea (10ème en 2013). S’ajoute à cette liste Pablo Villa (9ème à la Transvulcania).

Aritz Egea à Limone © Iancorless.com

Aritz Egea devant Kilian Jornet à Limone © Iancorless.com

A noter que quatre coureur(se)s russes seront présents, dont l’impressionnant Vitaly Shkel qui apparaît aux côtés de Kilian Jornet sur les pentes du Mont Elbrus, dans le film Dejame Vivir sorti récemment. Plus adepte de la haute montagne, il sera surtout là en découverte et pour montrer les couleurs de Russia Skyrunning, la toute jeune fédération russe, incarnation de l’expansion de la discipline dans le monde.

Seront également au départ et à suivre chez les hommes :

– AJ Kalitz (AFS) – Eirik Haugsnes (NOR) – Thorbjorn Ludvigsen (NOR) – Florian Reichert (GER) – Fabio Bazzana (ITA) – Oli Johnson (GBR)

1488291395.5384animation3 - Ouverture des Sky Series 2014 : comme un vent de Zegama-nia !

Avec un plateau de cette qualité, le record détenu par l’anglais Rob Jebb depuis 2005 (3 h 54′ 18) sera plus que jamais menacé, pour peu que la météo soit conciliante. L’an passé, il s’en était fallu d’un souffle, Kilian Jornet effleurant le record de 12 secondes et Luis Hernando l’approchant de 32 secondes.

Le scénario d’une arrivée au sprint n’est pas à exclure !

Le podium féminin 2013 -Forsberg/Picas/Kremer  © Jordi Saragossa

Le podium féminin 2013 – Forsberg/Picas/Kremer © Jordi Saragossa

Zegama est une épreuve particulière pour Emelie Forsberg puisque ce fut sa première course de skyrunning en 2012, avec une belle troisième place à la clé. En 2013, elle a remporté l’épreuve en 4 h 48′ 12, soit un chrono assez éloigné du record détenu par l’italienne Emmanuela Brizio en 4 h 38′ 19. Blessée et forcée à l’abandon sur la Transvulcania, Emelie Forsberg ressentira peut-être encore une certaine appréhension sur les chemins escarpés de Zegama.

Emelie Forsberg © Jordi Saragossa

Emelie Forsberg © Jordi Saragossa

Face à elle, l’américaine Stevie Kremer (Salomon), 3ème en 2013 pour son premier SkyMarathon, elle avait ensuite dominé la suédoise au Marathon du Mont-Blanc et sur la LimoneXtrem en 2013 pour s’emparer du titre Sky. Elle figurera parmi les favorites avec Maite Mayora (La Sportiva) et Uxue Fraile (Vibram), respectivement deuxième et troisième sur la Transvulcania, ainsi qu’Elisa Desco (Scott), vainqueur de Sierre-Zinal en 2013 et du kilomètre vertical de la Transvulcania.

Stevie Kremer © Iancorless.com

Stevie Kremer © Iancorless.com

L’attention se portera également sur la redoutable américaine Kasie Enman, de retour après une maternité, championne du monde de course en montagne en 2011, auteure en 2012 d’une saison remarquable avec trois podiums sur les Skyrunner® World Series (victoire au Giir di Mont, deuxième sur le Pikes Peak et la Dolomite Skyrace).

Par ailleurs, on suivra avec curiosité la prestation de la sud-africaine Landie Greyling, 9ème aux championnats du monde de trail en 2013 et vainqueur de nombreuses épreuves dans son pays.

Pour les hommes comme pour les femmes, le sort de la course dépendra notamment de deux facteurs. D’une part, on l’a dit, de la météo. D’autre part, de la récupération des athlètes ayant participé à la Transvulcania, avec un bonus évident à ceux n’y ayant pas pris part et ayant conserver toute leur fraîcheur.

Michel Lanne © Damien Rosso www.droz-photo

Michel Lanne © Damien Rosso www.droz-photo

Parmi les français qui feront le déplacement au Pays Basque, les meilleures chances reposeront sur Michel Lanne, 4ème en 2012 et 11ème en 2013. Après plusieurs participations, il connaît désormais bien les finesses du parcours et la bonne allure de course pour pointer dans le top 10. La délégation française sera complétée par Michel Rabat (8ème en 2011), Gregory Vollet (Salomon), Pierre-Laurent Viguier (Inov-8), Julien Navarro et  Martin Gaffuri (New Balance).

Malgré toute la réussite que nous souhaitons à nos français, Corinne Favre devrait rester, dimanche soir, la seule et unique tricolore de l’histoire couronnée à Zegama, hommes et femmes confondus, avec ses victoires en 2007 et 2008, à l’époque de sa rivalité avec la britannique Angela Mudge sur le circuit skyrunning.

Vidéo de la reconnaissance de la 2ème partie du parcours de Zegama avec Kilian Jornet, Marco De Gasperi, etc…

ARVE Error: id and provider shortcodes attributes are mandatory for old shortcodes. It is recommended to switch to new shortcodes that need only url

Pour rappel:

-le classement des Skyrunner World Series 2013 catégorie « Sky » (20à 42km)

Le classement mondial de l’ISF

1488291395.5384animation3 - Ouverture des Sky Series 2014 : comme un vent de Zegama-nia !
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events