PAS DE PODIUM COLLECTIF POUR LES ESPOIRS FEMININES DE L’AIN AUX CHAMPIONNATS D’EUROPE DE CROSS-COUNTRY / 09-12-12

Alors qu’elles nourrissaient de fortes et légitimes ambitions pour le podium par équipe, la Gessienne Marion Joly-Testault (Ain-Est Athlétisme) et l’Oyonnaxienne Clémence Tavernier (Avia Club Athlétisme Issy-les-Moulineaux) repartent de Budapest bredouilles. L’équipe de France espoir féminine, constituée de cinq crosswoman, ne se retrouve en effet qu’en 5ème position (113 points), loin derrière la Russie (1ère avec 27 points), la Grande-Bretagne (2ème avec 33 points) et l’Allemagne (3ème avec 84 points). Finissant 4ème avec 105 points, le Portugal parvient également à précéder les tricolores.
Sur un parcours long de 6025m, enneigé, gelé et balayé par un vent glacial (-5° à -6°), les filles du 01 n’auront pas eu la tâche facile, la concurrence apparaissant tout aussi rude que les conditions atmosphériques. C’est Clémence qui allait tirer le mieux son épingle du jeu en terminant 37ème en 22’29 (3ème Française), confirmant, après les Championnats de France de cross le 4 mars dernier (10ème Française et 2ème espoir sur le court), son retour au premier plan. Ravie de sa prestation, la néo-Francilienne prenait conscience du chemin parcouru depuis 2010-2011, période où elle fut très près de remiser définitivement ses baskets, le moral miné par d’interminables blessures, le surpoids engendré et l’éloignement de son cocon familial.
En réalité, c’est bien dans ces moments de galère qu’on décèle la graine des champions, ceux qui ne renoncent jamais, ceux qui parviennent à surmonter les coups du sort, à toiser l’adversité, bref à se surpasser, à l’image de Clémence, il va sans dire…
Quant à Marion, affaiblie par un rhume depuis le début de semaine, les cuisses tétanisées par le froid à l’image de Noémie Claeyssens (Club Sportif Jean-Bouin Angers), 46ème et 4ème Française en 22’58, elle franchissait laborieusement la ligne au 53ème rang en 23’21 (5ème Française). Soit une performance très éloignée de son meilleur niveau.

Calvin et Chadhi en porte-étendards
En tout cas, toutes deux auront eu l’immense bonheur de voir leur coéquipière Clémence Calvin arracher de haute lutte la 3ème place en 20’52, à 11’’ de l’intouchable Britannique Jess Coulson, et ce en dépit du retour désespéré de la Russe Gulshat Fazlitdinova. Ecart si infinitésimal qu’il faudra avoir recours à la traditionnelle photo-finish pour départager les deux prétendantes.
Petit événement historique, c’est la première fois qu’une Française grimpe sur le podium espoir individuel. Bravo donc à cette Martégale d’adoption, licenciée à la Société Culturelle et Omnisports Saint-Marguerite, le fameux club de la cité phocéenne.
Sinon, soulignons avec force chez les seniors hommes une autre médaille individuelle et pas des moindres, celle en argent portée par Hassan Chadhi (Arve Athlétisme Bonneville Pays Rochois). Après deux saisons blanches sur la piste, après son absence cette année aux France de cross, après un été sans relief où « il avait perdu le plaisir », dixit l’Isérois Benoît Calendreau qui l’épaule dans ses entraînements, le jeune prodige remet, et de façon éclatante, les pendules à l’heure. Même s’il n’a jamais déçu sur terrain gras, son palmarès international l’attestant amplement : deux titres européens en espoir (champion en 2010 et vice-champion en 2009) ; une 4ème position aux Championnats d’Europe seniors en 2011.

Une nouvelle dynamique
Enfin, relevons les trois podiums collectifs que sont :
– La plus haute marche chez les espoirs hommes.
– L’argent chez leurs homologues juniors.
– L’argent de nouveau chez les seniors femmes parmi lesquelles on reconnaissait le minois de Magali Aureille Bernard (Amicale Laïque d’Echirolles, section de l’Entente Athlétique de Grenoble), 28ème au scratch et 4ème Française. Il s’en est même fallu de peu que l’escouade hexagonale empoche le pactole. Finissant à égalité avec l’Irlande (52 points), elle ne s’inclina qu’en raison d’une moins bonne 4ème place.
De toute évidence, cela faisait depuis longtemps que le cross-country français n’avait plus été à pareille fête, en particulier chez les filles. Au demeurant, une excellente nouvelle pour cette discipline, oh combien magnifique, qui mériterait, à l’heure de l’emprise grandissante du trail, d’être davantage reconnue !

François Vanlaton pour le compte de la page sport de l’Ain du « Dauphiné Libéré », en date du lundi 10 décembre 2012.


RESULTATS DES SIX EPREUVES (JUNIORS, ESPOIRS ET SENIORS, HOMMES COMME FEMMES) :

– Les résultats complets figurent sur le site Web « Les-Sports.info » :
Femmes :
http://www.les-sports.info/athletisme-championnats-d-europe-de-cross-country-2012-resultats-femmes-s5-c0-b0-g61-t3186-u281-v0.html
Hommes :
http://www.les-sports.info/athletisme-championnats-d-europe-de-cross-country-2012-resultats-hommes-s5-c0-b0-g61-t3186-u281-v1.html

– Les résultats des seuls Français enrichissent le site Internet de la FFA : http://www.athle.fr/asp.net/main.html/html.aspx?htmlid=4169

1488291395.5384animation3 - PAS DE PODIUM COLLECTIF POUR LES ESPOIRS FEMININES DE L’AIN AUX CHAMPIONNATS D’EUROPE DE CROSS-COUNTRY / 09-12-12


RECITS :

Une kyrielle de comptes rendus se trouvent sur :

– Le site Web de la FFA :
http://www.athle.fr/asp.net/main.news/news.aspx?newsid=10579

– Le site Internet de VO2 :  http://www.vo2.fr/actualites/cross-country.html


1488291395.5384animation3 - PAS DE PODIUM COLLECTIF POUR LES ESPOIRS FEMININES DE L’AIN AUX CHAMPIONNATS D’EUROPE DE CROSS-COUNTRY / 09-12-12
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events