PRESENTATION DE LA CORRIDA DE NOEL A SAINT-RAMBERT-EN-BUGEY / 21-12-14

UNE DYNAMIQUE A AMPLIFIER !

Sale temps pour les corridas en Pays de Savoie qui ont vu celle d’Albertville, en 2013, puis cette année celles des Lumières (à Aix-les-Bains) et de Metz-Tessy (près d’Annecy) disparaître du circuit. 
Situation exactement inverse dans l’Ain où ce type de manifestation, endiablé et populaire à souhait, se porte à merveille. Quatre d’entre elles égayent en effet le passage d’une année à l’autre : la Course des Lumières à Châtillon-sur-Chalaronne, au coeur de la Dombes, qui, pour sa 2ème édition, a connu le lundi 8 décembre à la tombée de la nuit un immense succès avec quelques 352 arrivants (1) ; la seconde Corrida de Noël à Jujurieux, en territoire bugiste, recensant dimanche 14 décembre 117 finishers (2) ; la 5ème Corrida de Noël à Saint-Rambert-en-Bugey, programmé une semaine plus tard ; enfin, la 12ème Corrida Balanaise, qui enflammera la Côtière dans la soirée du samedi 24 janvier. 
Après Jujurieux, la Corrida de Noël à Saint-Rambert-en-Bugey, avec départ à 15h45 le dimanche 21 décembre, constituera donc l’ultime occasion pour tester sa vitesse avant l’envoûtante saison 2015 de cross-country. Une saison qui en Rhône-Alpes débutera en grande pompe le 11 janvier lors des Départementaux, excepté le Cross du Parc Dolfuss qui, servant de support aux Championnats des Deux Savoie de cross court, s’est disputé dès le 14 décembre à Evian-les-Bains.

Mais pourquoi venir ?
Au moins cinq motifs incitent à rallier sans hésitation la vallée de l’Albarine et son écrin de verdure où se niche l’ancienne cité textile :
– Comme écrit plus haut, cette compétition constituera l’ultime réglage avant les Championnats Départementaux de cross-country.
– Une somme modique, 6 euros en tout et pour tout, vous sera demandé.
– Le tracé, 6,650km au menu qui sera scrupuleusement remesuré à la roue, sera identique à l’an passé (3) : vous pourrez donc comparer votre chrono avec ceux de 2013, et ce à l’heure où les parcours étalon se font de plus en plus rares.
– Cette manifestation commence sérieusement à prendre du galon, le peloton gagnant aussi bien en densité qu’en qualité au fil des ans. Voilà qui est chouette car quoi de plus gratifiant en effet que de cavaler en compagnie d’athlètes chevronnés !
– Enfin, un accueil chaleureux vous sera réservé par la famille Chaume au grand complet qui concocte cet événement, le tonitruant Hervé Dumoulin déversant toute son exubérance au micro ! Autre cheville ouvrière stratégique, Frédéric Crassin (4) qui, officiant au chronométrage, proposera pour la première fois les dossards à puce électronique, avec affichage en direct sur écran des résultats.
Pièce maîtresse du dispositif, mis en place par son fils Lucas qui, rappelons-le surtout, aura porté seul et à bout de bras cette course en 2010, Emmanuel Chaume, 55 ans, ne fait pas mystère de son optimisme en vue de ce 5ème opus : « A ces cinq très bonnes raisons d’accourir à Saint-Rambert, j’en ajouterai une autre : le soleil qui devrait darder ses rayons, ce qui constituerait une grande première pour nous ! In fine, la cerise sur la bûche à l’heure de Noël ! »
Ambitionnant de faire de cette corrida un rendez-vous obligé, le pionnier Lucas, 26 ans, bien épaulé par Sébastien Doléatto, 42 ans, au sein de l’association « Saint-Rambert Sport Organisation », espère amplifier la dynamique. Une dynamique surgie en 2012 (139 classés contre 48 en 2010 et 67 en 2011) puis poursuivie en 2013 (168 classés). De toute évidence, le franchissement de la barre fatidique des 200 athlètes transplanterait cette manifestation dans une autre dimension : en somme, une deuxième cerise sur le gâteau ! Mais cela nécessite au préalable une intense et longue campagne de marketing dont le résultat n’est jamais acquis d’avance. En clair, il faut savoir prendre des risques. Mais « oser, n’est-il pas encore le meilleur moyen de réussir », comme le proclame la maxime ? 
 
François Vanlaton

(1) Les résultats de la 2ème Course des Lumières, concourue à Châtillon-sur-Chalaronne le 8 décmbre 2014, sont insérés sur le site Web « Multiloisirs-Romans01 » :
http://www.multiloisirs-romans01.fr/r%C3%A9sultats-2014/
(2) Les résultats de la 2ème Corrida de Noël, concourue à Jujurieux le 14 décembre 2014, sont insérés sur le site Web « Ain Courir » :
http://aincourir.free.fr/jujurieux14.pdf

(3) Remesuré à la roue le samedi 20 décembre, le tracé atteint finalement 6600m, soit 50m de moins qu’en 2013.
(4) Ayant vu le jour le 8 février 1970, Frédéric Crassin, licencié à Ambérieu Marathon, est un expert des épreuves d’ultra-fond comme en témoignent ses marques référence :

– 29 août 2009 : 8h29’37 (R2) aux 100km des Etangs de Sologne à Theillay (Loir-et-Cher).
– 5 octobre 2013 : 201,327km (IR3) aux 24 Heures de Grenoble.

.
FAVORIS : ANNE-SOPHIE VITTET, ARNAUD BONIN ET ABDESALAM KIDAY EN PREMIERE LIGNE (ARTICLE QUI SERA MIS A JOUR REGULIEREMENT JUSQU’AU 21 DECEMBRE) !

Victorieuse à Saint-Rambert en 2012 puis en 2013 en 24’54, Anne-Sophie Vittet partira grandissime favorite à moins d’être défiée par des adversaires de son niveau. Un niveau qui, cette année, n’aura cessé de grimper, tout particulièrement sur l’asphalte.
Coup sur coup cet automne, elle établissait en effet de nouveaux records personnels. Le 19 octobre, à l’occasion du 20 km International Marseille-Cassis, la plus longue distance qu’elle n’ait jamais parcourue jusque-là, elle endossait le costume de 1ère Française et de 6ème dame, et ce après avoir franchi la ligne en 1h19’22 (IR1). Puis le 23 novembre à Vénissieux, elle réalisait 36’16 sur 10 bornes (N4) contre 36’47 dans la même ville deux ans auparavant.
Sur 1500m, elle effaçait en 4’43’’00 (IR1), le 18 mai à Lens, son ancienne marque (4’44’06) remontant à 2012. Dans les champs de labour, elle s’adjugeait, le 30 novembre, une brillante 9ème place sur le Cross des Myriades malgré un contexte on ne peut plus relevé.
Dans le registre de la course nature, elle n’était pas non plus avare d’exploits. Le 7 septembre, elle réussissait ainsi le tour de force d’annihiler en 1h13’49 le temps référence de la Ronde des Grangeons (16,5km pour 460md). Un temps détenu en 1h16’00 depuis 2013 par l’une de ses condisciples sur 3000m steeple, à savoir cette Oyonnaxienne de renom qu’est Anne-Cécile Thévenot. Preuve de son irrésistible ascension, elle gagnait 4’14 par rapport à 2012, tout en parcourant 300m supplémentaires. Dommage néanmoins que son « affrontement » avec sa rivale n’ait pu enflammer la compétition ambarroise, Anne-Cécile déclarant forfait l’avant-veille en raison d’une chute à vélo en rentrant du boulot !
Mais ce n’est pas tout ! Pour ses débuts en canicross, elle devenait, le 14 décembre dernier, championne de France, se hissant sur la 3ème marche du podium scratch avec son valeureux compagnon Iron dit « Ronron ». A vrai dire, on a connu des entames plus laborieuses ! 
Nullement rassasiée, la native de Belley, en pleine force de l’âge (elle soufflera ses 26 bougies le 24 décembre) entend bien poursuivre sa marche en avant en mettant tous les atouts de son côté. Elle a ainsi changé d’entraîneur et de club, troquant le maillot de Lyon Athlétisme pour celui du Patronage Laïque de Pierre-Bénite, l’une des cinq sections de l’Entente Sud Lyonnais. En outre, et cela ne surprendra personne, elle s’appuie plus que jamais sur les conseils prodigués par son ami Lucas Chaume qui, et c’est un euphémisme, n’est pas pour rien dans sa fulgurante progression. Un ami avec qui elle partage tout, enfin presque (!), notamment les fameuses couleurs du Team Run Alp Villeurbanne dont il est le dynamique manager.

Agée de 50 ans, Annie Cevrero (Entente Athlétique Bressane) devrait être de la partie dans l’endroit même où elle a étrenné l’athlétisme il y a plus de trois décennies. Il s’agira pour elle de sa deuxième course en une semaine après avoir raflé dimanche une autre corrida de Noël, en l’occurrence celle de Jujurieux et ses 7 bornes. Non sans mal toutefois, la Burgienne n’accaparant la position de leader qu’à 2km du but au dépens d’Emmanuelle Montillet (Triathlon Ambérieu-en-Bugey), longtemps aux manettes. 
Elle renouait ainsi avec bonheur au succès : « J’ai longtemps été handicapée par une tendinite et j’avais beaucoup de difficultés à faire un entraînement suivi. Aujourd’hui, compte tenu de la difficulté du parcours, je me suis montré prudente dans le premier tour et j’ai réussi à bien finir sans souffrir. » (1)

8ème (1ère cadette) en 2012 puis 3ème (1ère junior) en 2013 à Saint-Rambert, la Nord-Iséroise Doris Durupt (Association Sportive de Villefontaine, section du Club Sportif Bourgoin-Jallieu Athlétisme) souhaite prendre le départ de l’ultime rendez-vous de l’année dans l’Ain. Mais selon son coach Eric Glaume, elle ne s’engagera qu’en fonction de son état de fraîcheur.
Née le 8 août 1995, et donc intégrant désormais la catégorie espoir, l’étudiante en classe préparatoire a principalement consacré sa saison au 800m. Sur les neuf concourus, elle portait ainsi magnifiquement, le 3 juillet à Bron, son record à 2’18’’78 (IR1). Parallèlement, le 18 octobre à Bourg-en-Bresse, l’habitante de Saint-Just-Chaleyssin se montrait à son avantage sur 1000m en battant là aussi sa marque en 3’04’’33 (IR4), synonyme de 8ème performance française junior en 2014.

Galop d’essai pour Bonin et Kiday !
D’ores et déjà, l’affiche masculine s’avère somptueuse de par les inédites participations de l’Ambarrois Arnaud Bonin et du Marocain Abdesalam alias Abdou Kiday.
Enfant prodigue de la course de montagne et du trail courte distance, Bonin, 29 printemps au compteur, sort d’une saison exceptionnelle, avec comme point d’orgue son entrée en équipe de France de la montagne lors des Mondiaux, soldés par une 47ème place oh combien prometteuse, (et la 3ème chez ses compatriotes). Une saison qu’il clôturait de la plus belle manière qui soit, le 26 octobre en Lombardie sur les hauteurs du Lac de Côme, en triomphant avec ses camarades tricolores que sont Julien Rancon et Cédric Fleureton sur la prestigieuse épreuve en relais du Trophée Ezio Vanoni.
A l’issue de trois semaines de repos amplement méritées qu’il s’octroyait en novembre, l’égérie d’Ambérieu Marathon et du Team Scott Odlo Led Lenser reprenait poussivement le chemin de l’entraînement. Comme à l’accoutumée quand la bise fut venue, il délaisse alors les pentes afin de bosser sa VMA aussi bien sur route que sur terrain gras. Il en a donc profité pour enlever dimanche la Corrida de Jujurieux qui, pour lui, tombait à point : « Je pensais épingler de nouveau un dossard dimanche prochain à Saint-Rambert. Mais compte tenu de l’opposition qui s’annonce redoutable sur les bords de l’Albarine, j’ai décidé vendredi, après mon dernier entraînement, d’avancer d’une semaine mon retour à la compétition. Cela explique ma course tout en retenue jusqu’au 4ème km. Le parcours accidenté était bien dans mes cordes. Mais je suis encore loin d’être au top. La saison de cross-country qui s’annonce va me permettre de travailler ma vitesse de base encore insuffisante par rapport aux meilleurs spécialistes de la montagne. » (2)

L’instit de Bellegarde croisera donc le fer avec Kiday, une des innombrables étoiles du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, qui le 19 novembre dernier a fêté son 30ème anniversaire. En vérité, le lutin aura fort à faire, n’ayant toujours pas retrouvé sa forme de début de saison, perdue à la suite de son long séjour estival dans son pays.
Du coup, il ne lésine pas sur les moyens pour revenir au premier plan, multipliant les compétitions depuis le 8 novembre, mais sans jamais cependant crever l’écran : 4ème en relais avec Didier Traoré sur les 10km de Palexpo ; 2ème sur le Cross d’Ambérieu-en-Bugey derrière le Bressan Denis Badel ; 2ème sur le 11,7km de la Course de la Colline ; 3ème sur le 11,1km de la Trans’Onésienne ; 2ème sur le Cross des Bûches ; 1er sur le 9,8km du Cross du Laudon ; enfin 38ème sur l’Escalade Elite. Par ailleurs, il corse ses entraînements comme en témoignent cette semaine ses deux exercices d’intensité : la première, le lundi 15, de 15x300m, à raison de 46-47’’ le fractionné dont 44’’ pour le dernier ; la seconde, boostée le mercredi 17 par Traoré en personne, de 4x1000m, à raison de 2’53-2’54 le fractionné.

Spécialiste des 800 et 1500m, son énergique président, Didier Traoré, l’accompagnera probablement. Lui aussi cravache dur, et à 54 ans s’il vous plaît, pour être fin prêt aux Championnats Nationaux Vétérans en salle, du 6 au 8 mars à Nantes, puis aux Championnats d’Europe Vétérans, toujours en salle, du 23 au 28 mars à Torun, en Pologne. Outre les 10km de Palexpo, on l’a ainsi remarqué au 10 bornes de Tournon où il améliorait sensiblement son chrono en regard du 10km de la Voie Royale, concourue un mois en arrière à Saint-Denis (36’59 contre 39’03). Sinon, il se sera aligné sur la Trans’Onésienne (29ème sur le 11,1km) et l’Escalade Hommes IV (7ème). Aussi, en toute logique, il devrait monter sur la plus haute marche chez les quinquas.

On relèvera encore la présence du professeur des écoles samognati Sébastien Calamand, 41 ans. Lauréat en 2012 puis second en 2013 du Challenge de l’Ain de course en montagne, il n’est pas non plus dénué de talent sur le bitume. Comme le prouve sa 6ème place, et la 1ère chez les quadras, sur la Corrida de Jujurieux où il pointera à 1’20 de Bonin à l’arrivée.

Terminons-en avec la venue de deux fortes personnalités qui comptent dans le milieu de la course hors stade de l’Ain : en premier lieu, Gilbert Goessens dit « Gibus » (Ambérieu Marathon), 53 ans, connu pour être l’animateur de l’incontournable site Web « Ain Courir » ; ensuite, Sylvain Le Goff (Entente Athlétique Bressane), 39 ans, qui dispose d’une solide notoriété en étant l’un des éléments clefs de l’escouade organisatrice du Semi-Marathon et 10 km de Bourg-en-Bresse dont la 34ème cuvée se tiendra le dimanche 8 mars 2015.

François Vanlaton

(1) Les propos tenus par Annie Cevrero ont été recueillis par Serge Rapy, l’excellent correspondant au quotidien « Le Progrès ». Ils figurent dans un article publié en page sports de l’Ain, en date du lundi 15 décembre 2014.
(2) Les propos tenus par Arnaud Bonin ont été recueillis par Serge Rapy. Ils figurent dans un papier publié en page sports de l’Ain, en date du lundi 15 décembre 2014.

Liste des inscrits :
Réactualisée en permanence, elle figure sur le site Web « Saint-Rambert Sport Organisation » :
http://www.klikego.com/inscrits/5%C3%A8me-Corrida-de-No%C3%ABl-2014/1416078137961-1

.
1ERE REACTUALISATION AU SUJET DES FAVORIS : GERALDINE SIMBOLA ET ALI FELLAGUE PARTANTS ! 

Mercredi 17 décembre, on a appris la participation de deux figures emblématiques de la course à pied lyonnaise à la Corrida de Saint-Rambert, à savoir Géraldine Simbola et Ali Fellague. Voilà qui va renforcer sensiblement la qualité du peloton pour le plus grand bonheur de la famille Chaume qui orchestre avec maestria cette manifestation.
Agée de 35 ans et licenciée à l’Entente Sud Lyonnais, Géraldine devrait croiser le fer avec sa nouvelle coéquipière Anne-Sophie Vittet dans un de ces duels à couper le souffle (1). Ses temps référence sur 10km et semi-marathon s’élèvent respectivement à 35’58, niveau N3 (Vénissieux 2013) et à 1h19’15, également N3 (Bois-Guillaume 2011). Preuve de sa constance, si elle ne les a pas battus cette année, elle n’en est pas moins proche, réalisant 36’36 (N4) à l’occasion des Championnats de France du 10km à Valenciennes, et surtout 1h19’24 (N3) sur le Semi de Phalempin.

Pote de Lucas Chaume au sein du Team Run Alp Villeurbanne et de l’Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon Jogging Aventure, Ali, 37 printemps au compteur, essaiera quant à lui de rééditer son excellente prestation survenue en 2012. Une prestation où il s’adjugea la 2ème place, terminant en trombe à une microscopique seconde de Guy-Noël Rouania (Lyon Athlétisme). Un objectif dans ses cordes si on se fie à son nouveau record sur 10 bornes en 32’08 (IR2), accompli pas plus tard que le 23 novembre dernier à Vénissieux. Ses adversaires, pour le moment Arnaud Bonin (Ambérieu Marathon et Team Scott Odlo Led Lenser) et Abdesalam Kiday (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), s’emploieront à déjouer ses plans.

F.V.

(1) Si Géraldine et Anne-Sophie appartiennent à l’Entente Sud Lyonnais, elles intègrent en revanche des sections différentes, au nombre de cinq : l’Association Sportive Universitaire Lyonnaise de Bron pour la première, le Patronnage Laïque de Pierre-Bénite pour la seconde.

.
2EME REACTUALISATION AU SUJET DES FAVORIS : ET DE TROIS POUR GUY-NOEL ROUANIA, RICHARD MUSAGIRIJE ET KAIS BOUZIANE !

Ce jeudi 18 décembre a été marqué par l’entrée en lice dans les engagés du redoutable Guy-Noël Rouania qui fera office de grandissime favori. Fer de lance du Lyon Athlétisme et sponsorisé par Terre de Running, celui qui est désormais trentenaire aura été l’auteur d’une saison particulièrement fructueuse, établissant pas moins de cinq nouvelles marques personnelles : 2’34’’15 sur 1000m (niveau IR2) à Caluire-et-Cuire, 3’51’’85 sur 1 500m (N4) à Aix-les-Bains, 8’28’’36 sur 3000m (N4) à Montgeron, 14’24’’20 sur 5000m (N4) à Décines-Charpieu, enfin 30’29 sur 10 km (N3) à Nice lors de la Prom’Classic. 
Il accourra pour la troisième fois après l’avoir emporté en 2012 puis manqué le podium l’année suivante pour quelques centièmes de secondes, s’inclinant devant la trop grande vélocité du Pontévallois Sébastien Charnay (21’05 pour les deux hommes). A sa décharge, néanmoins, il avait concouru la veille à Firminy le réputé Challenge Cross Guy Dalban, soldé par une 9ème place, et la 1ère chez les Français.

Selon Emmanuel Chaume qui orchestre avec son fils Lucas cette corrida, deux autres cadors se disputeront la victoire en compagnie de Rouania, d’Arnaud Bonin et d’Abdesalam Kiday. Il s’agit du Burundais Richard Musagirije (Association Sportive Rispoli Villeurbanne), 27 ans, et du natif de Constantine, Kaïs Bouziane (Société Culturelle et Omnisports Sainte-Marguerite Marseille jusqu’au 31 août 2014, licence non renouvelée), 36 ans.
Tous deux ont déjà honoré ce rendez-vous sur les deux derniers millésimes. Richard abdiquera en 2012 alors que le dénouement était imminent avant de faire tomber dans son escarcelle le cru 2013 en étant le seul à descendre sous les 21’ (20’56 précisément). Quant à Kaïs, il finira 5ème en 2012 puis 2ème l’édition suivante, à 8’’ de Richard.

Comme à l’accoutumée, le Villeurbanais aura axé son calendrier 2014 sur le 10 km et le semi-marathon, respectivement à 14 et à 11 reprises. Ses meilleurs chronos surviendront en début d’année : 30’04 sur 10km (N3) à Cannes puis 1h05’19 sur semi (N2) à Annecy. Beaucoup plus discret, le Marseillais atteindra son zénith à l’issue du 10km de Roanne (31’52, IR1) et du Semi-Marathon de Saint-Vulbas qu’il fera tomber dans son escarcelle en 1h09’53.

F.V.

.
3EME REACTUALISATION AU SUJET DES FAVORIS : L’INVITE SURPRISE…

Décidément, le plateau de cette épreuve chère à la famille Chaume s’annonce exceptionnel, faisant d’elle l’une des plus relevées du département de l’Ain en 2014 avec le Semi-Marathon et 10 km de Bourg-en-Bresse. D’ores et déjà, sont annoncés comme candidats sérieux à la victoire, du moins au podium, Arnaud Bonin, Kaïs Bouziane, Abdesalam Kiday, Richard Musagirije et Guy-Noël Rouania. Conscients du contexte très relevé, tous les cinq se préparent à un combat acharné, âpre et de tous les instants pour parvenir à leurs fins.
In fine, et on ne l’a su que dans la soirée du jeudi 18 novembre, ils ne seront pas cinq mais a minima six pour espérer le jackpot ou, comme lots de consolation, les 2èmes et 3èmes prix. En effet, alors qu’elle vient de s’engager dans une formation FFA, une très grosse pointure âgée de 24 ans étrennera ses nouvelles couleurs à l’occasion de cette Corrida de Noël, opus 5, qui du coup risque d’enflammer comme jamais cette ancienne cité textile qu’est Saint-Rambert-en-Bugey. Pour illustrer son potentiel, il s’est adonné à 72h de l’échéance à une séance de 6x1000m, à raison de 2’45 le fractionné…
Indubitablement, notre existence est émaillée d’imprévus et cette irruption d’un athlète redoutable mais quasiment inconnu en fait partie. Alors pourquoi ne pas prolonger notre plaisir et ainsi entretenir le mystère jusqu’au dernier moment. Oui, continuons à échanger un nombre infini de choses, mais en même temps cessons de dire tout à l’avance. Le sel de la vie n’en sera que davantage préservé.
A dimanche !

F.V.

1488291395.5384animation3 - PRESENTATION DE LA CORRIDA DE NOEL A SAINT-RAMBERT-EN-BUGEY / 21-12-14

.
4EME REACTUALISATION : UNE FLOPEE D’OUTSIDERS !

Mettons en exergue les huit outsiders suivants dont six garçons ayant réussi entre 33’13 et 34’24 sur 10 bornes en 2014 :
– Philippe Robin (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 43 ans. Assurément, le natif de Bourg-en-Bresse devrait tirer son épingle du jeu, et ainsi grimper sur le faîte du podium V1. Beaucoup plus affûté que l’an passé à la même époque, il s’est imposé sur le Cross vétéran du Mamelon dimanche dernier à Décines. Et ce après avoir récolté à l’Escalade, le 6 décembre dernier, la 5ème position chez les quadras en 25’00, améliorant ainsi son chrono de 17’’ en regard de la précédente édition à travers un parcours pourtant rallongé de 75m. Sur les quatre 10km concourus cette année, le plus abouti est survenu à Chalons-sur-Saône en 33’13 (record en 30’49 à Parilly en 1997).
Damien Vullin (La Foulée Colignoise), 33 ans. Auréolé par son succès, le 8 décembre dernier à Châtillon-sur-Chalaronne, sur la Course des Lumières, le Revermontois pourrait bien, à l’instar de Robin, se mettre en évidence. Cette saison, ses meilleures réalisations furent les suivantes : 16’39 sur 5000m à Bourgoin-Jallieu ; 33’25’’3 (IR3) sur 10000m à Louhans ; 33’44 (IR4) sur 10 bornes (IR4) à Aix-les-Bains (record en 32’40 (IR2) en 2013 à Lons-le-Saunier).
– Benjamin Bretin (Association Sportive de Caluire-et-Cuire), 35 ans. 7ème en 2012, 8ème en 2013 en 22’22. 4ème sur le Cross du Mamelon, il devrait normalement faire parler la poudre comme en attestent ses excellentes prestations intervenues en 2014 : 9’08’’70 (IR4) sur 3000m à Bourg-en-Bresse (IR4), 33’29 (IR3) sur 10km dans la cité burgienne (record en 33’16 (IR3) en 2012 à Roanne). A Saint-Rambert, 7ème en 2012, 8ème en 2013 en 22’22.
– Jérôme Wery (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 43 ans. Une belle année jalonnée par deux nouveaux temps références : sur 20km, 1h13’10 (R2) à Paris ; sur semi-marathon, 1h16’02 (R1) à Bourg-en-Bresse. En outre, le sergent-chef du Régiment Médical du camp de la Valbonne manqua de peu d’abattre celui sur 10 bornes : 33’58 (IR4) à Villeurbanne contre 33’45 à Fleurbaix en 2008. A Saint-Rambert, 10ème en 2013 en 22’39. La 2ème place V1 derrière son coéquipier Robin figurera dans son viseur.
– Thomas Kostro (Ain-Est Athlétisme), 27 ans, de nationalité autrichienne. Coaché par Didier Traoré, ce pistard de très forte carrure n’aura cessé d’épingler un dossard. Ultime compétition en date, l’Escalade Hommes I où il endossera brillamment le costume de dauphin en 24’58. Sinon, ses résultats les plus significatifs, synonymes de records personnels, auront été : sur 400m, 52’38 (IR3) à Oyonnax ; sur 800m, 1’57’’54 (IR2) à Ambilly ; sur 1500m, 4’08’’98 (IR3) à Aix-les-Bains ; sur 10 bornes, 34’04 (IR4) à Saint-Pierre-en-Faucigny.
– Florian Mairy (Taillefer Trail Team et Team Salomon Espoir), 23 ans le 3 janvier prochain, résidant à Gières, près de Grenoble. A ce jour, il ne s’est aligné que sur un seul 10km : celui de Vénissieux, le 23 novembre dernier, qu’il bouclera en 34’24 (R1). Comme tout bon trailer qui se respecte, il vient travailler sa vitesse même s’il s’attend à souffrir comme il le reconnaît lui-même : « Une bonne grosse de séance qui va piquer ! ». Dimanche passé, il a empoché le 18,5km de l’Hivernatrail, dans le Gard.

– Eddy Mozzone (Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon Jogging Aventure), 33 ans. Ses ultimes apparitions : sur 5000m, 15’53’’51 (IR4) à Décines-Charpieu en 2014 ; sur 10km, 34’14 (IR4) à Balan en 2013 (record en 31’47 à Villeurbanne en 2004). A Saint-Rambert, 7ème en 2013 en 22’15.

– Doris Durupt (Association Sportive de Villefontaine, section du Club Sportif Bourgoin-Jallieu Athlétisme), 19 ans, 8ème (1ère cadette) en 2012 puis 3ème (1ère junior) en 2013 en 26’51.
Alors qu’elle hésitait (voir plus haut), elle a officialisé sa venue, vendredi 19 décembre, en compagnie de son préparateur Eric Glaume.

F.V.

PARCOURS :

Long de 6,6km, presque intégralement sur le goudron, le tracé sillonne opportunément le centre-ville de Saint-Rambert-en-Bugey, associant ainsi davantage la population à la manifestation.
La première difficulté survient 700m après l’entame sous forme d’une soixantaine de mètres de dénivelée à gravir, s’achevant par un escalier, et ce sur quelques 200m de longueur. Autre écueil, le profil vallonné entre le km4 et le km5,5.
Voir le parcours en détail sur le site Web « Saint-Rambert Sport Organisation » :
http://www.srso.org/corrida-de-noel/parcours-2/

.
PALMARES :

12 décembre 2010 (6,2km) :
Initialement prévu au 27 novembre mais reporté au 12 décembre en raison de chutes de neige.
Scratch (48 classés) :
– 1er (1er senior) : Nicolas Duclos (Ambérieu Marathon) en 20’39.
– 2ème (2ème senior) : Sébastien Gauthier (Ambérieu Marathon) en 21’13.
– 3ème (3ème senior) : Yannick Chichoux (Belley Sport Pédestre) en 21’22.
Femmes (6 classées) :
– 1ère (1ère V1, 24ème au scratch) : Pascale Marie (Ain-Est Athlétisme) en 27’30.
– 2ème (1ère V2, 34ème au scratch) : Elise Piatakoff (Cap Seillon) en 29’52.
– 3ème (1ère V1, 41ème au scratch) : Nelly Tribhou (Ambronay) en 30’57.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web « Ain Courir » :
http://aincourir.free.fr/corrida%20rambertoise10.htm

26 novembre 2011 (6,2km) :
Scratch (67 classés) :
– 1er (1er senior) : El Yazid El Madi (Corsica Mezzavia et Team Rémy Savey Plastiques) en 19’45, record de l’épreuve.
– 2ème (2ème senior) : Nicolas Duclos (Ambérieu Marathon) en 19’52.
– 3ème (3ème senior) : Ignacio Sanchez Garcia (Atletismo Macotera) en 20’20.
Femmes (14 classées) :
– 1ère (1ère V1, 28ème au scratch) : Catherine Antoinet (Entente Athlétique Bressane) en 25’52, record de l’épreuve.
– 2ème (2ème V1, 31ème au scratch) : Christine Catin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost) en 26’37.
– 3ème (3ème V1, 36ème au scratch) : Véronique Dupras (Ambérieu Marathon) en 27’14.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web de la FFA :
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=080505

22 décembre 2012 (6,250km) :
Scratch (139 classés) :
– 1er (1er senior) : Guy-Noël Rouania (Lyon Athlétisme) en 20’03.
– 2ème (2ème senior) : Ali Fellague (Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon Jogging Aventure) en 20’04.
– 3ème (3ème senior) : Julien De Paoli (Athlé Calade Val-de-Saône) en 20’21.
Femmes (23 classées) :
– 1ère (1ère senior, 30ème au scratch) : Anne-Sophie Vittet (Lyon Athlétisme et Belley Sport Pédestre) en 23’36. 
– 2ème (1ère V1, 47ème au scratch) : Pascale Rotsaert (Association Sportive de Villeurbanne et de l’Eveil Lyonnais) en 25’15. 
– 3ème (2ème V1, 50ème au scratch) : Carole Banche (Centre Laïque Culturel et Sportif à Firminy) en 25’30. 
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web de la FFA :
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=096529

22 décembre 2013 (6,650km) :
Scratch (168 classés) :
– 1er (1er senior) : Richard Musagirije (Association Sportive Rispoli Villeurbanne) en 20’56.
– 2ème (2ème senior) : Kaïs Bouziane (Société Culturelle et Omnisports Sainte-Marguerite Marseille) en 21’03.
– 3ème (3ème senior) : Sébastien Charnay (Team Run Alp Bourg-en-Bresse et Pont-de-Vaux 01 Pulsion) en 21’05.
Femmes (46 classées) :
– 1ère (1ère senior, 32ème au scratch) : Anne-Sophie Vittet (Team Run Alp Villeurbanne et Lyon Athlétisme) en 24’54. 
– 2ème (2ème senior, 41ème au scratch) : Pauline Saintignon (Athlétisme Sarreguemines Sarrebourg Arrondissements) en 25’51.
– 3ème (1ère junior, 52ème au scratch) : Doris Durupt (Association Sportive de Villefontaine, section du Club Sportif Bourgoin-Jallieu Athlétisme) en 26’51.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web de la FFA :
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=127413

.
LA CORRIDA DE NOEL A SAINT-RAMBERT-EN-BUGEY SUR LE SITE WEB « TPS INFOS » :

– Résultats, compte rendu et photos de l’édition du 26 novembre 2011 :
http://www.trail-running-savoie.fr/resultats-et-photos-de-la-corrida-rambertoise-26-11-11/

– Présentation de l’édition du 22 décembre 2012 :
http://www.trail-running-savoie.fr/presentation-de-la-corrida-rambertoise-22-12-12/

– Résultats de l’édition du 22 décembre 2012 :
http://www.trail-running-savoie.fr/resultats-de-la-corrida-de-st-rambert-01-22122012/

– Compte rendu de l’édition du 22 décembre 2012 :
http://www.trail-running-savoie.fr/analyse-de-la-corrida-rambertoise-22-12-12/

– Vidéos de l’édition du 22 décembre 2012 :
http://www.trail-running-savoie.fr/video-de-la-corrida-rambertoise-22-12-12/

– Présentation de l’édition du 22 décembre 2013 :
http://www.trail-running-savoie.fr/presentation-de-la-corrida-de-noel-a-saint-rambert-en-bugey-22-12-13/

– Résultats et compte rendu de l’édition du 22 décembre 2013 : 
http://www.trail-running-savoie.fr/resultats-et-compte-rendu-de-la-corrida-de-noel-a-saint-rambert-en-bugey-22-12-1/

.
INFOS PRATIQUES :

Deux courses :
– Corrida
(cadets et adultes) : 6,6km.

– Courses jeunes :
Course des petits (nés en 2006 et après) : 500m.
Course des ados (poussins, benjamins et minimes, nés entre 2000 et 2005) : 2km.

Un challenge :

Le Challenge Départemental des Courses Hors Stade : la Corrida de Noël à Saint-Rambert-en-Bugey en constitue l’ultime étape.

Inscriptions :
– En ligne :
 uniquement pour la corrida :
http://www.klikego.com/inscription/5eme-corrida-de-noel-2014/course-a-pied-running/1416078137961-1
– Jour J : à partir de 14h.

Montants :

– Corrida : 6 euros.
– Course des petits et course des ados : gratuit.

Départs :

Lieu : place des écoles à Saint-Rambert-en-Bugey.
Horaires :
– Corrida : 15h45.
– Course des ados : 14h45.
– Course des petits : 15h00.

Renseignements complémentaires :

– E-mail de Lucas Chaume, trésorier de Saint-Rambert Sport Organisation : lucaschaume@free.fr
– Page « Facebook » de l’édition 2014 : https://www.facebook.com/events/1519852848300899/?fref=ts
– Site Web de Saint-Rambert Sport Organisation : 
http://www.srso.org/corrida-de-noel/
– Téléphones de Lucas Chaume : 04-72-44-37-10 (magasin Run Alp à Villeurbanne) ou 06-88-49-18-12 (personnel).

.
PHOTOS :

IMG_34284ème édition de la Corrida de Noël à Saint-Rambert-en-Bugey, 22 décembre 2013.
Départ.
– Dossard 3 : Sébastien Charnay (Team Run Alp Bourg-en-Bresse et Pont-de-Vaux 01 Pulsion), 3ème (3ème senior) en 21’05.
– Dossard 156 : Jacques Charpentier (Association Sportive de Villeurbanne et de l’Eveil Lyonnais Athlétisme, Association Sportive et Culturelle de Mionnay), 19ème (2ème V2) en 23’46.
– Dossard 158 : Kaïs Bouziane (Société Culturelle et Omnisports Sainte-Marguerite Marseille), 2ème (2ème senior) en 21’03.
– Dossard 27 : Romuald Alankiewicz (Ambérieu Marathon), 23ème (2ème espoir) en 24’11.
– Revêtant le maillot de l’équipe de France, avec un short et un bonnet noir : Dominique Delbe (Ambérieu Athletic Club, section de l’Entente Athlétique Bressane), 16ème (1er V2) 
en 23’23.
– Dossard 5 : Yannick Chichoux (Ambérieu Marathon et Belley Sport Pédestre), 15ème (14ème senior) en 23’12.
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

IMG_34544ème édition de la Corrida de Noël à Saint-Rambert-en-Bugey, 22 décembre 2013.
Sur la passerelle enjambant l’Albarine.
– Dossard 87 : Richard Musagirije (Association Sportive Rispoli Villeurbanne), vainqueur (1er senior) en 20’56.
– Derrière Richard, avec un maillot noir et vert : Guy-Noël Rouania (Sponsorisé par Terre de Running ; Lyon Athlétisme), 4ème (4ème senior) en 21’05.
– A droite de Guy-Noël, légèrement derrière : Kaïs Bouziane (Société Culturelle et Omnisports Sainte-Marguerite Marseille), 2ème (2ème senior) en 21’03.
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

IMG_34934ème édition de la Corrida de Noël à Saint-Rambert-en-Bugey, 22 décembre 2013.
Sur la passerelle enjambant l’Albarine.
– Dossard 2 : Anne-Sophie Vittet (Team Run Alp Villeurbanne et Lyon Athlétisme), lauréate (1ère senior, 32ème au scratch) en 24’54.
– Dossard 102 : Franck Vinson (Belley Sport Pédestre), 36ème (8ème V1) en 25’24.
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

IMG_54554ème édition de la Corrida de Noël à Saint-Rambert-en-Bugey, 22 décembre 2013.
En rive gauche de l’Albarine, à quelques encablures de l’arrivée.
Sébastien Charnay, à droite, et Guy-Noël Rouania, tous deux au bout de leurs forces, sont au coude à coude. Prenant le dessus pour seulement quelques centièmes de secondes, « Seb » (Team Run Alp Bourg-en-Bresse et Pont-de-Vaux 01 Pulsion) grimpera sur la marche restante du podium, Guy (Lyon Athlétisme, sponsorisé par Terre de Running) se contentant de la 4ème position.
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

IMG_54664ème édition de la Corrida de Noël à Saint-Rambert-en-Bugey, 22 décembre 2013.
En rive gauche de l’Albarine, à quelques encablures de l’arrivée.
Une bien belle brochette lyonnaise :
– Dossard 67 : Nicolas Maillet (Association Sportive de Caluire-et-Cuire), 9ème (9ème senior) en 22’28.
– Dossard 117 : Eddy Mozzone (Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon Jogging Aventure), 7ème (7ème senior) en 22’15.
– Dossard 79 : Benjamin Bretin (Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon Jogging Aventure), 8ème (8ème senior) en 22’22.
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

IMG_55484ème édition de la Corrida de Noël à Saint-Rambert-en-Bugey, 22 décembre 2013.
En rive gauche de l’Albarine, à quelques encablures de l’arrivée.

Doris Durupt (Association Sportive de Villefontaine, section du Club Sportif Bourgoin-Jallieu Athlétisme), 3ème (1ère junior, 52ème au scratch) en 26’51.
Sur la totalité du parcours, elle sera encouragée par son coach Eric Glaume, à droite, et qui arrivera 51ème (12ème V1) en 26’50.
De l’autre côté de la rivière, se dressent les murs de la célèbre ancienne filature de textile de la Schappe (1829-1986).
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

Bouhy-CDF-2014-23L’ultime prouesse d’Anne-Sophie Vittet : sa victoire en compagnie d’Iron dit « Ronron » à l’occasion des Championnats de France Dryland, disputés à Bouhy, dans la Nièvre, le 14 décembre 2014.
Pour décrocher la Corrida Rambertoise pour la troisième fois consécutive, elle devra écarter sa nouvelle équipière de l’Entente Sud Lyonnais, la renommée Géraldine Simbola.

IMG_4014 (683x1024) (1)Géraldine Simbola (Entente Sud Lyonnais), la voici, avec toute sa fougue qui s’exprime à l’occasion des Championnats Interrégionaux de cross-country à Annonay, le 16 février 2014, où elle finira 8ème, pointant à 56’’ de la lauréate Anne-Cécile Thévenot (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey).
Cliché de Bernard Suzat (Décines Meyzieu Athlétisme).

1488291395.5384animation3 - PRESENTATION DE LA CORRIDA DE NOEL A SAINT-RAMBERT-EN-BUGEY / 21-12-14
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events