PRESENTATION DE LA PROMENADE DU BUCHERON / 19-05-12

2ème édition le samedi 19 mai à Hauteville-Lompnès

L’ESCOUADE DIRIGEANTE FIN PRETE

Avancée de trois semaines en regard de l’édition princeps de 2011, la Promenade du Bûcheron se disputera le samedi 19 mai à travers les plateaux d’Hauteville et de Retord ainsi que le Valromey, nichés au cœur du Haut-Bugey dans l’Ain.
Le 27 avril dernier, durant la conférence de presse organisée à Hauteville-Lompnès dans les murs du fameux Centre européen d’Hauteville Stages Sport Santé (H3S), les dynamiques architectes de cette équipée sauvage ont fait preuve d’un optimisme à tout crin quant au succès de leur entreprise.

A en croire leurs quatre avocats, le second opus de la Promenade du Bûcheron, concoctée sur les chapeaux de roues, s’annonce sous les meilleurs auspices, notamment sur le plan de la participation qui avait fait cruellement défaut l’an passé (74 compétiteurs dont 18 sur le 100km et 56 sur le 42km). A partir des inscriptions déjà parvenues mais sans fournir toutefois de chiffres précis, Sébastien Jaillardon, responsable de la communication, table sur une trentaine de trailers sur l’ultra et 200 sur le maratrail, aussi bien le solo que le relais à deux qui opportunément fait son apparition.
A l’avenir, les leaders de « la Promenade » seraient forts inspirés de se démarquer au maximum du calendrier savoyard, attractif à souhait et passablement engorgé, en clair se positionner à l’orée du printemps ou en toute fin de saison, périodes où les trails ne sont pas légion dans les Deux Savoie. D’ores et déjà, ils envisagent si leur course ne décolle pas rapidement, d’opter pour avril, ce qui ferait du 100km un des tous premiers ultras hexagonaux, avec en corollaire une affluence sans doute plus conséquente. Assurément, une carte maîtresse à garder en main malgré le risque, négligeable toutefois, d’enneigement sur le Grand Colombier, toit du Bugey à 1531m et principal juge de paix de cette épopée (1100m de dénivelée à gravir d’un jet).

Des athlètes de prestige en lice
Cerise sur le gâteau et contrairement au premier cru, la manifestation devrait drainer un aréopage d’actuelles et anciennes gloires du biathlon et du ski de fond national dont le Haut-Bugey est l’une des vitrines. Elles se mesureront sur l’épreuve en duo. A commencer par le biathlète hautevillois Simon Desthieux, 20 ans, dont l’ultime prouesse est sa 3ème place sur les mondiaux juniors en sprint, acquise le 25 février dernier en Finlande. Il fera équipe avec l’un de ses frères, Baptiste ou Etienne.
Autre détonant binôme, celui agrégeant les fondeurs du Team Ski S’Cool Jean-Marie Thévenard, 21 ans, et Sacha Devillaz, 22 ans, auréolé d’un titre de champion de France au sprint. Le premier, établi dans le Haut-Doubs mais originaire d’Hotonnes, aura été l’une des révélations l’année dernière sur la longue distance et l’ultra, terminant, en dehors de sa 3ème position ici même sur le 100km, 9ème sur le 63km des Fiz, 4ème à la fois sur les Quatre Châteaux et le 32km des Sept Monts. Avec de telles prestations, nul ne sera surpris qu’il s’élancera le 31 août sur la CCC. Quant au second, chamoniard et ambassadeur de Salomon, il s’était classé en 2010 87ème et 3ème espoir sur cette même CCC, remportée par l’inattendu Xavier Thévenard, frère de Jean-Marie, qu’il avait personnellement convaincu de prendre le départ.
Enfin, l’ex-biathlète internationale Delphyne Burlet (médaillée de bronze en relais aux JO de 1994), 45 ans, résidant à Hotonnes, qui a rallié récemment le Team Technicien du Sport à Seynod, sera aussi de la partie, l’auteur de ces lignes ayant la chance d’être son coéquipier…

Un double dessein
Outre la volonté des promoteurs de faire de leur événement une future référence nationale dans le landerneau du trail, l’autre objectif majeur est de labelliser durablement le territoire bugiste, la compétition se faisant ambassadrice de la kyrielle de sites qu’elle sillonnera.
Pour satisfaire ces deux ambitions, les organisateurs ne perdent pas leur temps. Ils cherchent à fédérer autour du concept d’une course nature la population autochtone, en particulier les indispensables forces vives.
Une gageure qui avait été relevée en 2011 et qui est sur le point de l’être de nouveau, le trail rendant visite à quelques 23 communes du Haut-Bugey. Par ailleurs, pas moins de 150 bénévoles ont d’ores et déjà répondu à l’appel même s’il manque un certain nombre de signaleurs sur les 25km séparant le col de Richemont au site nordique de Lachat. Enfin, une flopée de partenaires financiers et institutionnels apportent un soutien inconditionnel au rendez-vous.
L’occasion pour les chantres de la Promenade du Bûcheron de démontrer que le Bugey ne se réduit pas seulement à des espaces naturels mais comprend également des femmes et des hommes qui y vivent et qui les entretiennent. In fine, un vibrant hommage à l’égard de ces populations laborieuses et isolées, désireuses de faire connaître enfin leur contrée oh combien envoûtante.

1488291395.5384animation3 - PRESENTATION DE LA PROMENADE DU BUCHERON / 19-05-12

François Vanlaton pour le compte de la page sport de l’Ain du « Dauphiné Libéré », en date du vendredi 11 mai 2012.


INFOS PRATIQUES :

Trois courses et une randonnée :
Les trois courses :

– La Promenade du Bûcheron : 100km pour 3626md+ et 3626md-.
– La Bûche en individuel : 42km pour 1239md+ et 1505md-.
– La Bûche en relais par deux : 22km pour 651md+ et 793md- pour le premier ; 20km pour 574md+ et 695md- pour le second.
La randonnée :
– La Brindille : 15km.

Renseignements complémentaires :
– E-mail de Pierre Bertrand, président d’Hauteville Stages Sport Santé (H3S) :
 direction@hauteville3s.com
– Site Web d’H3S : http://www.hauteville3s.com/trail-2012/
– Téléphone d’H3S : 04-74-40-00-54.

1488291395.5384animation3 - PRESENTATION DE LA PROMENADE DU BUCHERON / 19-05-12
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events