PRESENTATION DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL 2018 

Ce samedi 12 mai, c’est du côté de Penyagolosa (Espagne) que les regards seront tournés pour les championnats du Monde de trail. Gagnant du crédit année après année, cette épreuve est aujourd’hui un rendez-vous phare du calendrier international. Les grandes nations répondront encore une fois présentes. Malgré l’absence de quelques cadors de la discipline, le plateau sera cette année encore très relevé. Si le duel annoncé entre espagnols et français s’annonce palpitant, les Etats-Unis ne viendront pas sans ambitions.

Au vu du profil du parcours, la stratégie de course sera plus que jamais un élément prédominant pour bien figurer. 85Km et 4900m de dénivelé attendent les coureurs. Si la première partie s’annonce assez roulante, la seconde moitié de course sera nettement plus complexe à négocier. Les athlètes seront en effet face à une succession de montées-descentes abruptes qui risquent de faire mal aux organismes. A l’image de leur attitude habituelle les américains partiront-ils d’emblée sur des bases extrêmement élevées au risque d’exploser en vol passé la mi-course? En l’absence de Cédric Fleureton et Nicolas Martin les français répondront-ils présents? Les espagnols, à domicile, ne devraient pas se contenter des places d’honneur. Présentation.

 

Chez les hommes, Luis Alberto Hernando fait office de grandissime favori. Deuxième en 2015 et victorieux lors des deux dernières éditions, l’espagnol semble armé pour remporter un troisième sacre consécutif.

Vice-champion du monde l’an passé, Cristofer Clemente semble également en forme. 3Ème de la Transgrancanaria il y a quelques mois, il sera à surveiller de près.

Pour les accompagner vers un podium par équipe qui leur semble promis, Pablo Villa ferait office de troisième couteau de la formation ibérique. S’il réédite sa dixième place de l’an passé, l’Espagne ne sera pas loin du titre collectif. Sa victoire sur la dernière édition de l’Ultra Pirineu (110km, 6400m D+) témoigne de la solidité du personnage.

18951182 1692240354149252 6292149583774783999 n - PRESENTATION DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL 2018 

Luis Alberto Hernando Champion du Monde 2017

19060026 1692240470815907 6620368743361505335 n - PRESENTATION DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL 2018 

Podium 2017

 

Fleureton et Martin Forfaits

 

Sûrement l’équipe la plus homogène sur le papier, l’équipe de France a toutefois subi un coup dur en apprenant coup sur coup les forfaits de Cédric Fleureton et de Nicolas Martin. Si le premier cité n’est pas remis d’une tendinite, Nicolas Martin est contraint au repos en raison d’une fracture de fatigue. Malgré ces absences, le sélectionneur tricolore Philippe Propage s’avère toutefois confiant et ne doute pas de la performance collective de haut niveau que devrait livrer son équipe.

Si aucun véritable leader ne se dégage dans le collectif tricolore, trois athlètes se détachent au niveau des performances:

Sébastien Spehler semble avoir les armes pour approcher le Top 5. Le pensionnaire du Team Salomon pourrait surfer sur sa bonne dynamique du moment et sa victoire sur le 58km du trail de la Sainte-Victoire le mois dernier (3000m D+).

Champion du Monde en 2015 et rappelé après les blessures de ses compatriotes, Sylvain Court a une revanche à prendre. Sur un parcours qui devrait lui convenir, son expérience sera un atout majeur. Jouer le Top 5 semble dans ses cordes.

Enfin, autre coureur d’expérience, Ludovic Pommeret semble infatigable. Deuxième du trail du Ventoux cette année (avec pourtant la célèbre « Pierra Menta » dans les jambes) et habitué des grands rendez-vous, le vainqueur de l’UTMB 2016 est sans doute celui qui présente les meilleurs garanties pour un top 5.

31910861 1594788557285481 3671958074689585152 o - PRESENTATION DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL 2018 

Ludovic Pommeret est en forme en ce début de saison !…Photo lors de sa récente victoire du « défi de Fort l’ecluse » ©laurenti jonathan

Seb spelher 1 - PRESENTATION DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL 2018 

Sébastien Spehler  (ventoux 2018)

Moins connus que les précédents cités, Adrien Michaud et Romain Maillard compléteront l’équipe de France. S’ils ont déjà faire leurs preuves au plus haut niveau sur des formats plus courts, leur comportement sur une course aussi longue est difficile à évaluer et leur prestation sera donc à suivre avec intérêt.

L’équipe tricolore aura donc encore une fois une belle carte à jouer et pourrait conserver son titre collectif.

 

Zach Miller en leader de la Team USA

 

Les américains se déplaceront également avec l’ambition de monter sur la boîte. Pour les mener à une médaille par équipe, Zach Miller devra se méfier d’une deuxième partie de course durant laquelle il pourrait exploser à la suite d’un départ que l’on prévoit rapide. S’il tient la distance, un podium individuel est envisageable. Mario Mendoza sera également de la partie. 9Ème des mondiaux l’an passé mais sur une distance nettement inférieure, la deuxième partie de course pourrait également être difficile pour lui.

 

Et si la grosse performance venait finalement de chez nos voisins britanniques? 5Ème de la CCC en 2017, Tom Owens pourrait tenter sa chance. Bourreau de travail, Tom Evans sera également de la partie. Sans véritables références, mis à part une 4ème place à la CCC en 2017, il s’avance avec le costume d’outsider. Jonathan Albon, quant à lui, sera à prendre en considération. A l’image du style de course américain il pourrait d’emblée enflammer la course. Tiendra-t-il la distance? 8Ème de l’UTMB en 2015, Ryan Smith complétera ce collectif britannique ambitieux.

 

Si français, britanniques et américains devraient se partager le podium par équipe, quelques individualités seront à prendre en considération. Le suisse Diego Pazos fera-il le hold-up? 4Ème de la dernière Diagonale des Fous à La Réunion, c’est un habitué des courses rudes. Il semble avoir les moyens de réitérer sa belle 6ème place obtenue lors des mondiaux en 2016. Urs Jenzer sera également de la partie. En entrant dans le Top 5 sur la Diagonale des Fous cette année, il a révélé son véritable potentiel. Déjà porteur du maillot suisse lors de championnats du monde, son expérience pourrait le propulser vers une belle place d’honneur.

 

Parmi les autres coureurs à suivre on citera Dimitrios Theodorakakos (Grèce), Thorbegur Jonsson (Islande), Thirta Tamang (Népal), Johannes Klein (Allemagne) ou encore Hélio Fumo (Portugal).

 

Chez les féminines, la bataille s’annonce également rude et indécise. Difficile de dégager une nette favorite. Les françaises viendront avec une équipe solide, à même de jouer la gagne. En l’absence de Caroline Chaverot, c’est Adeline Roche qui fera office de leader du collectif tricolore. Tenante du titre, sur une distance certes inférieure, elle aura à cœur de rééditer une bonne performance. Amandine Ferrato devrait également arriver en forme. Vice-championne du monde l’an dernier, sa fougue et son panache pourraient l’amener une nouvelle fois sur la boîte. A voir si ces deux coureuses parviennent à apprivoiser une distance qui sera nouvelle pour elles.

adeline roche montcharvet - PRESENTATION DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL 2018 

Adeline Roche

 

La surprise Lucie Jamsin?

 

Et si la surprise venait de Lucie Jamsin? Discrète mais bien implantée dans le haut-niveau français désormais, la pensionnaire du Team Isostar a fait le déplacement en Espagne il y a quelques semaines pour repérer le parcours. Vainqueur du Trail du Ventoux cette année et 8ème l’an passé lors des championnats du Monde, mettre une petite pièce sur elle ne serait pas une folie.

Sarah Vieuille tentera quant à elle de faire briller à l’internationnal son titre de championne de France acquis l’année dernière devant sa coéquipière Lucie Jamsin.

Les années passent et Nathalie Mauclair est toujours là. Incontestablement la plus expérimentée de l’équipe de France, son palmarès en fait inévitablement l’une des coureuses qu’il faudra suivre. Déjà double championne du Monde de la discipline, remporter une troisième médaille serait un formidable exploit.fracture de fatigue

 

Claire Mougel, qui vient de s’imposer très facilement sur le27km du trail des « Princes en Foulées »(74), vient compléter une équipe extrêmement homogène. Incontestablement, le collectif français est le favori logique de cette compétition et a les moyens de conserver son titre.

30226459 2069432730006278 1496615215813361664 n - PRESENTATION DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL 2018 

Equipe de France (sans Adeline Roche et Sébastien Spehler) @olivier Gui

 

Des espagnoles ambitieuses

 

Sur leurs terres, les espagnoles s’avanceront avec une délégation conséquente et quelques très bons éléments à même d’embêter les françaises. Maïté Maiora emmènera l’équipe ibérique. Déjà médaillée sur un championnat du Monde, elle devrait jouer aux avant-postes. Elle emmènera dans son sillage Azara Garcia. Médaillée d’argent en 2016 et vainqueur de la Transgrancanaria en 2017, celle-ci pourrait jouer un mauvais tour à ses adversaires dans une période où la confiance semble revenir après une blessure. Gemma Arenas et Laia Canes (7ème l’an passé) seront des équipières de luxe.

18920723 2010798845809810 7025001006343882413 o - PRESENTATION DES CHAMPIONNATS DU MONDE DE TRAIL 2018 

Attention à Azara de retour de blessure !

 

Clare Gallagher s’affiche comme l’une des grandes favorites de la compétition. Peu connue en Europe, elle a remporté la dernière édition de la CCC. S’il est souvent assez difficile de faire des pronostics concernant les américains, la voir sur le podium serait une demi-surprise.

3ème en 2016 et 4ème en 2017, Ragna Debats fait également partie des favorites annoncées. Celle qui porte les couleurs des Pays-Bas tentera de renouer avec le podium après la déception de l’an passé.

Magdalena Laczak, vainqueur surprise de la dernière Transgrancanaria devant Andrea Huser, pourrait créer la surprise. La polonaise sera à prendre très au sérieux.

 

Anne-Marie Madden ou encore Holly Page sont capables d’aller accrocher un Top 10 même si meilleur classement semble compliqué.

 

Chez les masculins comme chez les féminines la lutte pour la victoire collective s’annonce indécise. Le classement sera effectué sur les 3 premiers de chaque équipe. Pour un nouveau doublé français? La réponse ce week-end.

 

Hugo PELLETIER

 

%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events