TPSinfos

RÉSULTATS, COMPTE RENDU DU TRAIL NOCTURNE LA CHAMBERIENNE 21-10-2017

 

Le ciel leur est tombé sur la tête

Les 1600 coureurs engagés sur les deux courses de la Chambérienne n’avaient peur de rien, ni du noir, ni du dénivelé de la croix de la coche. On pouvait redouter les seuls caprices de la météo et Zeus a décidé de pimenter cette 9ème  édition de la chambérienne en lâchant la pluie s’abattre sur le peloton dès l’instant où le départ fut donné à 19h30 devant le gymnase Delphine et Jonathan.

Heureusement que depuis 30min l’ambiance s’était réchauffée avec la musique dance floor orchestrée par le DJ de la soirée puis grâce à l’échauffement collectif très entraînant conduit par Rémi et ses amis d’Olympe. Mais au coup de canon, la course est lancée sur les chapeaux de roues avec ce peloton de 600 coureurs sur le 21km qui déboule dans les rues piétonnes du centre ancien.

IMG 2010 - RÉSULTATS, COMPTE RENDU DU TRAIL NOCTURNE LA CHAMBERIENNE 21-10-2017 IMG 2017 - RÉSULTATS, COMPTE RENDU DU TRAIL NOCTURNE LA CHAMBERIENNE 21-10-2017

IMG 1943 - RÉSULTATS, COMPTE RENDU DU TRAIL NOCTURNE LA CHAMBERIENNE 21-10-2017

 

Les 200 bénévoles de Chambéry Triathlon sont à leurs postes malgré le temps, prêts à aiguiller les coureurs, à les ravitailler, les encourager, un air de fête s’est installé au cœur de la cité des ducs. Malgré le tempo imposé par les coureurs de tête, ils sont encore 10 coureurs à jouer des coudes lorsque débutent les sélectifs escaliers de la fontaine st Martin. Très vite, dans la pénombre humide des hauts de Chanaz un duo se détache avec Sylvère Pruvost, déjà vainqueur du 10km il y 4 ans et le jeune grenoblois Benjamin Allouche. Les deux hommes se partagent quelques relais jusqu’au premier ravitaillement. Mais Pruvost, qui a en ligne de mire la Saintélyon (a déjà remporté la Saintexpress), sait qu’il a les jambes ce soir. « Je relance dans cette première bosse et je vois que j’ai fait le trou et l’écart continue de se creuser progressivement. J’aime quand ça court c’était un profil qui me convient bien» Le sociétaire des Foulées Annemassiennes devance de presque 2min le jeune et prometteur Benjamin Allouche. Nous le reverrons cet hiver sur les cross longs et en ski alpi Quant au coureur du team JDC (une association de coureurs formée avec un groupe de kinés et d’ostéos du bassin  grenoblois) s’est mis dans sa bulle dès le départ « Je n’ai écouté que mes sensations rentrant dans mon petit monde, c’est ma façon de courir bien à moi. Surtout que nocturne c’est toujours très particulier car la proprioception est très importante, la vision plus limitée et il faut vraiment se concentrer sur son ressenti ». Une performance prometteuse pour ce jeune étudiant (20ans) en Staps à Grenoble qui a remporté entre autre cette année le 23km de Cruet.

Le tarin Sébastien Fayolle complète le podium après avoir livré «  un beau combat, surtout vu le plateau de la soirée. C’est un format un peu court pour moi mais j’étais dans le bon groupe jusque dans la dernière bosse. Ensuite on est parti avec Bruno Freudenreich et j’ai réalisé une bonne descente qui m’a permis de m’extirper de ce groupe. » Une bonne préparation et le coureur du team Terre de running et membre de VO2000 La Plagne sera fin prêt pour une saison hivernale axée sur les courses de ski alpinisme mais aussi sur les trails blancs.

Derrière la lutte continue avec le local Bruno Freudenreich, qui un peu mal en point, se contente de la 4° place. « Je me suis blessé la semaine dernière et j’ai un peu souffert physiquement ce qui m’a certainement fait défaut à certains moments. Mais c’est comme ça c’est la loi du sport. »

Le triathlète de Vallons de la Tour devance ainsi Quentin Collombet, le jeune coureur du 13ème Bca. « C’était une belle course, pas simple pour moi à gérer car je rentre tout juste d’Opex et c’est vraiment parti très vite. Je vais courir la Saintélyon début décembre puis faire une saison de cross cet hiver. »

Quant à son collègue Antoine Jannin (double vainqueur de l’épreuve), il a du se contenter ce soir de la 8ème place n’ayant « plus les jambes pour rivaliser avec les jeunes devant. Je suis monté aussi sur du long avec la prépa de la saintélyon et je vois bien que je manque un peu de vitesse aujourd’hui. »

Le traileur du team Compressport/ Scarpa Yannick Heusey a aussi un peu de mal cette saison a retrouver son meilleur niveau de forme et prend la 10° place d’un top10 particulièrement relevé cette année.

Podium 21km hommes et femmes 1 - RÉSULTATS, COMPTE RENDU DU TRAIL NOCTURNE LA CHAMBERIENNE 21-10-2017

Podium scratch 21km H/F

1488291395.5384animation3 - RÉSULTATS, COMPTE RENDU DU TRAIL NOCTURNE LA CHAMBERIENNE 21-10-2017

Chez les filles, elle était très attendue et elle n’a pas failli. Laura Miclo de l’Eac n’a jamais vraiment été très inquiétée sur les pentes de la croix de la Coche. Il faut dire que la spécialiste de la piste et de la route avait bien préparé son affaire « Dans une dynamique post Ironman je m’étais bien entraînée et j’avais bien reconnu le parcours. Et puis ce départ très roulant en ville m’a plutôt avantagé. » Elle devance de 2min sa jeune et prometteuse équipière de club Agathe Bréchemier, qui après une belle remontada est venue coiffer sur le fil Anne Lyse Chamiot Poncet, la compagne de Fred Thérisod (6° et 1er V2) de retour à la compétition. Suivent Nathalie Peillex et Delphine Coudurier pour compléter un top 5 de qualité. « C’était ma première participation si je ne compte pas mon abandon de l’an dernier. Montagnarde avant tout, c’était certes un peu trop roulant pour moi. Mais c’est une bonne chose car ça me fait travailler la vitesse pour la saison de cross pompiers. J’étais un moment avec Nathalie Peillex et elle m’a bien tirée sur la fin. Puis elle a du se perdre car je ne l’ai pas revue ensuite. Le parcours était très gras et les descentes engagées mais je suis à l’aise en descente ce qui a joué en ma faveur’ témoigne Delphine Coudurier la Pompier Pro de Val Thorens.

 

Trail 10km Granger au finish

Ils étaient encore trois pour la gagne dans la dernière bosse du parcours sur les hauts de Chanaz pour l’épreuve du 10km de la chambérienne. Mais Mathieu Granger, l’ancien fondeur de la Féclaz a lancé le sprint à 200m de la ligne pour aller signer une belle victoire en 44’11 devant le jeune Florent Tournay de l’EAC.

Si pour le 21km la pluie faisait son entrée en lice sur le départ, elle était en revanche bien présente 20min plus tard. Un tel déluge qui entraîna même des problèmes électrique perturbant la bonne marche de la sono et du chronomètre durant quelques instants. On demanda même à la foule d’aider à remonter l’arche de départ écroulée le temps de retrouver un peu d’énergie.

IMG 2029 - RÉSULTATS, COMPTE RENDU DU TRAIL NOCTURNE LA CHAMBERIENNE 21-10-2017IMG 2066 - RÉSULTATS, COMPTE RENDU DU TRAIL NOCTURNE LA CHAMBERIENNE 21-10-2017

Dans la nuit humide et au cœur des rues piétonnes et commerçantes de la cité ducale le départ du 10km est lancé à 19h50. Très vite un coureur s’élance en cavalier solitaire devant les 909 finishers, bien décidé à prendre le large dès les premiers kilomètres. Qui était ce coureur au débardeur rouge ? » se sont interrogés longuement ceux du groupe de tête, bien à la peine de pouvoir poursuivre cet étonnant coureur. On l’aura croisé plus tard, le grenoblois Damien Chapperon, un « client » qui affiche un triple titre de champion de France Master sur 5000m (en 15’) et table sur 31’ au 10km. Mais une erreur d’aiguillage a eu raison de l’ancien duathlète, malgré son impressionnante pointe de vitesse. La malchance de l’un a fait sans doute le bonheur du tiercé gagnant qui a longtemps joué des coudes sur les hauts de Chanaz. Ils étaient encore trois à pouvoir jouer la victoire, Granger, Tournay et Duverney-Prêt. Mais tandis que Gauthier Duverney Prêt lâche prise dans la dernière descente, le duo continue de battre le macadam prêt à jouer sur le sprint. A 200m de la ligne d’arrivée, Granger prend l’initiative de lancer le sprint final, un choix payant « J’ai bien serré les dents et c’est passé comme ça » se félicite le triathlète aixois, promu 3° cet été sur l’épreuve de la Madeleine.

Chez les filles, personne ne pouvait venir contrer les plans d’Anne Sophie Vittet. Car l’ambassadrice Roady affichait sur le papier le meilleur pedigree. Et la spécialiste de 3000m steeple (2° France Elite) et de  cani-cross s’impose non seulement avec brio dans sa catégorie mais prend au passage une belle 25° place au général. « Je devais initialement préparer le marathon de Berlin mais il y a trois semaines j’ai été percutée par une voiture et le projet est tombé à l’eau. J’ai donc rebondi sur cette petite course très sympathique. C’est aussi une bonne préparation de nuit pour la Saintélyon que je disputerai début décembre avec mes copines du team Karin Traa » témoigne la coureuse du Viviers du lac.

Podium 10km homems et femmes 1 - RÉSULTATS, COMPTE RENDU DU TRAIL NOCTURNE LA CHAMBERIENNE 21-10-2017

Podium 10km H/F

Derrière les jeunes ont tout donné pour sauver de leur côté un podium pas acquis d’avance. Et c’est finalement Pauline Di Nicolantonio, spécialiste de cross long et sociétaire de Metz Athlétisme qui prend la seconde place en 51’13 devant la néo-athlète de l’Eac Marine Denis (53’57).

Face à ce nouveau succès populaire et ce malgré une pluie rarement invitée à la chambérienne depuis sa mutation en trail de nuit, les organisateurs vous donnent déjà rendez-vous le samedi 20 octobre 2018 pour la 10ème édition. Un évènement anniversaire à ne pas manquer !

thumbnail of resultats_21km_2017 thumbnail of resultats_10km_2017 thumbnail of resultats_21km_duo_2017

 

1488291395.5384animation3 - RÉSULTATS, COMPTE RENDU DU TRAIL NOCTURNE LA CHAMBERIENNE 21-10-2017
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events