TPSinfos

RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DE L’ARBARINE / 07-06-15

30KM : JORIS MILLERET ET MARIE DOHIN SURVOLENT LES HURTIERES !

Le 7ème opus de l’Arbarine, concouru à Saint-Alban-d’Hurtières, en Basse Maurienne, aura été celle de tous les superlatifs. En terme de participation tout d’abord avec pas moins de 144 engagés contre 122 en 2013, année du précédent record, et ce malgré l’engorgement du calendrier en Pays de Savoie. En terme de prouesse sportive ensuite, l’épreuve reine du 30km n’ayant jamais été aussi rapidement avalée tant par le vainqueur masculin que par son alter ego féminin.

Milleret et son envolée solitaire 
Incontestablement, les semaines se suivent mais ne se ressemblent pas pour Joris Milleret, une des figures du Club Athlétique du Bassin Bellegardien. Samedi dernier, à l’occasion des 85km de la Tecnica Maxi-Race du Lac d’Annecy, après une excellente première partie de course (6ème à Doussard au km44), il avait baissé de pied en raison de douleurs abdominales, se contentant de la 40ème place. Dimanche, il a remis les pendules à l’heure à la suite d’une véritable démonstration de force qui lui aura permis d’abattre la marque référence détenue depuis 2011 par l’emblématique Lionel Bonnel en 3h03’00 (1). Il est en effet le premier à descendre sous la barre des 3h (2h59’52 précisément). Même son équipier à Bellegarde, le prestigieux Ludovic Pommeret, s’y était vainement essayé l’an passé lorsqu’il boucla son périple en 3h03’35.
Ce chrono est d’autant plus remarquable qu’il n’aura pas eu d’adversaire pour le titiller, reléguant à pas moins de 21’ son dauphin Serge Duverney-Prêt. S’envolant au quart de tour, il tombera d’ailleurs dans un faux rythme dans le dernier tiers de l’ascension avant de se faire violence dans l’interminable descente où, craignant cette fois-ci de se faire rejoindre, il n’aura cessé de se relancer. La preuve, les 13’ d’écart qui le séparaient de son rival direct Samuel Equy (Team Isère Montagne) au moment de dévaler, passeront finalement à 23’. Très marqué à l’arrivée, son visage témoignera parfaitement de l’intensité des efforts consentis, d’autant plus que la chaleur aura été prégnante, du moins en dehors de la couverture forestière.
Agé de 38 ans, résidant à Gruffy, près d’Annecy, ce prof d’EPS au collège de Seynod aura fait ainsi honneur à ses racines mauriennaises pour avoir grandi à Saint-Martin-sur-la-Chambre. Désormais, il compte s’illustrer sur les longues distances comme attestent ses prochaines échéances : le 60km de la Montagn’Hard (4-5 juillet) ; le 54km du Courchevel X-Trail (2 août) ; le 85km de l’Echappée Belle (29-30 août) ; l’Ancilevienne (13 septembre) en compagnie de son pote Yannick Heusey (4èmes tous les deux en 2014) ; enfin, au choix, le 50km des Aiguilles Rouges (27 septembre) ou le 50km des Glières (4 octobre). Des rendez-vous qui pourraient lui permettre de progresser encore un peu plus, à condition toutefois de résoudre ses problèmes d’alimentation qui lui font parfois jouer de biens mauvais tours, à l’instar des Maxi-Race 2014 (60ème) et donc 2015 (40ème).

Triangulaire
Derrière l’intouchable leader, trois hommes s’écharperont pour les deux marches restantes du podium. A ce jeu-là, c’est Duverney-Prêt (La Grésylienne et Union Sportive des Cheminots de France), un autre Mauriennais pur jus, âgé de 47 ans et demeurant à Grésy-sur-Aix, qui s’avérera le plus costaud.
3ème au col du Champet (km9,5), distancé d’à peine 1’ par Equy, il verra revenir ensuite à sa hauteur Valéry Chaix (Team Sybelles – CAF Maurienne) qui, après une entame prudente, effectuera une formidable remontée comme il en a l’habitude, à l’image des éditions 2013 et 2014. En souffrance durant cette interminable rampe à travers la crête sommitale des Hurtières, Duverney-Prêt, en redoutable descendeur qu’il a toujours été, retrouvera des couleurs au moment de dégringoler. Tour à tour, il lâchera définitivement Chaix entre Chapotet (2069m), toit du parcours, et le col de la Perche (1984m), puis Equy.
3ème et 4ème l’an passé, les skieurs-alpinistes Equy et Chaix écriront un scénario en tous points identique. Membre de l’équipe de France junior, le premier, âgé d’à peine 19 ans et vivant à Sainte-Marie-d’Alloix, au cœur du Haut Grésivaudan, parviendra pour 40 petites secondes à repousser les assauts du Saint-Jeannais, 44 ans, pensionnaire du fameux Team Sybelles – CAF Maurienne.
Vainqueur en 2012, le Beaufortain Fabien Pichol (Club Multisport Arêches-Beaufort) complétait le top 5, à distance respectable cependant des 4 premiers.

Dohin, copie conforme de Milleret
In fine, le record féminin, propriété de Nadège Cavagna en 3h53’32, aura vécu seulement un an. La faute à qui ? A celle qui fait un tabac depuis son irruption en Savoie en septembre dernier en provenance de Normandie, j’ai nommé Marie Dohin (Caen Athlétic Club et Courchevel Sport Alpinisme), âgée de 30 ans.
Franchissant la ligne en 3h40’58, elle aurait pu sans doute faire mieux encore si elle s’était mise davantage dans le rouge, déclarant : « J’ai quand même bien envoyé avec l’envie de ne pas me faire rattraper ! Dans l’ascension, j’ai pris un bon rythme tout en étant économe de mes efforts. Par contre, une fois dans la descente, je me suis un peu plus engagée ! »
Son hégémonie ne souffre d’aucune discussion, ses deux poursuivantes immédiates, à savoir Alice Chaix, ex-Lauga (Team Sybelles – CAF Maurienne) et Caroline Marinho (Belles Grimpes Ski Alp), concédant respectivement 43 et 49’.
Accourue pour le fun après une riche saison en ski-alpinisme, Alice, 41 ans, mariée désormais à Valéry, était ravie par sa prestation où elle aura engrangé, selon ses dires, bien plus de sensations qu’en 2013 où elle avait pareillement fini 2ème. Quant à Caroline, âgée de 37 ans, elle regrettait de s’être égarée à deux reprises, au col du Champet d’abord, à Chapotet ensuite, estimant ces pertes de temps à 5’ chacune. N’empêche, l’Arbarine permettait à l’instit de Presles d’offrir à sa dynamique association un deuxième podium consécutif, ce qui n’était pas un mince exploit !

François Vanlaton

(1) Lors du cru 2011 du 30km de l’Arbarine, Joris Milleret se classera 2ème, à seulement 1’ de Lionel Bonnel.

.
.
20KM : STEPHANE AVRILLON, FACILE ; NATACHA BOIS AU FORCEPS

Eminent spécialiste des distances comprises entre 20 et 30km, Stéphane Avrillon (Team Technicien du Sport Seynod et Espérance Favergienne), 41 ans, a remporté son premier succès de l’année. Conscient qu’il dévale moins vite que jadis (il a 41 ans), il essaye désormais de prendre le maximum d’avance dans les montées. Cette fois-ci, il n’en aura pas eu vraiment besoin tant sa domination fut écrasante, y compris dans la descente comme le démontrent les écarts avec son plus dangereux adversaire en la personne de Robin Baudin : 2’30 au col du Grand Cucheron (km5,5), 5’ à la croix Baudin (descente déjà entamée), 9’ au terme de la course.
Ce 20km aura été marqué par les prestations de deux trailers en devenir. En premier lieu, celle justement de Baudin, 2ème, qui résistera héroïquement aux assauts lancés dans la descente par l’expérimenté chasseur-alpin du 13ème de Barby, Steeve Dobert, 35 ans, qu’il précèdera de 18’’. Affichant 21 printemps au compteur, cet authentique enfant de Saint-Alban-d’Hurtières s’adonne encore au ski-alpinisme via la formation FFME de Méribel Sport Montagne. Quant à Dobert, il s’est récemment mis en évidence au Nivolet-Revard (10ème) puis au Grand Raid 73 (11ème).
Autre jeune pousse à s’être illustrée, l’Isérois Jonathan Bartet (Team Tecnica Trail), 19 ans, lui aussi féru de « peau de phoque ». 5ème, il aura animé vaillamment toute la montée avant de s’incliner dans la descente devant Dobert puis Serge Ravier (Les Coureurs du Perron), ce dernier, âgé de 39 ans, échouant au pied du podium pour la deuxième année d’affilée.
2ème en 2014 en 3h09’21, Natacha Bois, 31 ans, empochait le pactole tout en bonifiant son chrono de 8’32. Pourtant, tout n’aura pas été simple pour l’Avrionline qui, au col du Grand Cucheron (km5,5), accusait déjà un retard de 4’ sur Juliette Lesueur (Entente Athlétique de Chambéry), de dix ans sa cadette. Mettant à profit un violent point de côté de sa devancière, Natacha la rejoindra au col du Champet (km9,5) avant de la déposer irrémédiablement. Partie sans doute trop vite, Juliette qui pointera à 3’40 de la lauréate à l’arrivée n’en grimpera pas moins sur la seconde marche.
Ayant élu domicile à Bassens, Caroline Linières, 27 ans, surgissait à plus de 5’ de Juliette, s’emparant par ricochet de la 3ème position.

F.V.

.
.
ENTRETIEN EXPRESS AVEC LA LAUREATE DU 30KM MARIE DOHIN

.
Nouvelle recordwoman du 30km de l’Arbarine, avec à la clef la 10ème place au général, Marie Dohin a bien voulu répondre rapidement à nos questions.

Quand avez-vous vu le jour ?
Le 5 août 1984.

Quelle est votre région de souche ?
Ce n’est pas aisé de répondre, car je n’ai n’cessé d’avoir la bougeotte ! Née à Nantes, j’ai grandi ainsi successivement en Lorraine, à Strasbourg puis à Tours avant de me fixer, pour mes études, à Paris puis à Miami !

Pourquoi avoir quitté la Normandie où tu résidais ?
J’ai accompagné mon ami Alexis Gomane qui, en tant que joueur de hockey sur glace, a été transféré au club de Val Vanoise évoluant en division 2, celui-ci regroupant les municipalités de Méribel, Pralognan-la-Vanoise et Saint-Bon-Tarentaise.

Quand et où tu t’es installée en Savoie ?
En septembre, à Méribel où est localisé le siège de Val Vanoise. Je demeure précisément à Méribel-Mottaret, l’un des cinq villages de cette station.

Quelle est ta profession ?
Consultante en communication et événementiel sportif.

Quelle est ta distance de prédilection ?
Je pense que je serai à mon avantage sur des trails plutôt longs mais l’idée est d’augmenter progressivement les distances. Le 15 février dernier, j’ai étrenné le trail long à Gruissan sur le 50km.

Quels sont tes échéances cette saison, et au-delà ?
En premier lieu, les France de trail, le 27 septembre au Mont-Dore, où je prendrai le départ du 60km et ses 3300m de dénivelé. Un cap ! Sinon, me faire plaisir sur des épreuves comprises entre 30 et 50km. Et dès l’an prochain, je me lancerai bien dans mon premier ultra à l’occasion, pourquoi pas, de la CCC. Avant de tenter le graal et rêve ultime, le Grand Raid de la Réunion !

Quels sont tes autres sports ? 
J’ai découvert le ski de rando cet hiver où j’ai encore beaucoup de progrès à faire en descente ! A part cela, j’enfourche un tant soit peu le VTT.

Et ton compagnon, s’enflamme-t-il pour le trail ?
Mais oui, comme le prouve sa convaincante 19ème place sur le 20km de l’Arbarine.

Propos recueillis par F.V.

.
Palmarès de Marie Dohin depuis son irruption en Savoie en septembre 2014 :

– 21 septembre 2014, la Nivolet Classique (29km) : 1ère (1ère senior, 42ème au scratch) en 3h34’10.
– 25 octobre 2014, le Marathon des Causses (38km) : 8ème (6ème senior, 66ème au scratch) en 4h19’32.
– 8 novembre 2014, le Lyon Urban Trail By Night (24km) : 1ère (1ère senior, 78ème au scratch) en 2h10’37.
– 10 janvier 2015, le Trail de Noël aux Saisies (30km) : 1ère (1ère senior, 12ème au scratch) en 3h39’39.
– 15 février 2015, le Gruissan Phoebus Trail (50km), 2ème manche du TTN : 5ème (5ème senior, 59ème au scratch) en 5h00’47.
– 4 avril 2015, le Trail des Glaisins (29km) : 3ème (2ème senior, 48ème au scratch) en 3h21’03.
– 2 mai 2015, le Nivolet-Revard (13km) : 1ère (1ère senior, 12ème au scratch) en 1h13’16, record de l’épreuve.
– 9 mai 2015, le Trail du Bout de Drôme (39km) : 1ère ex aequo (1ère senior ex aequo, 13ème au scratch) avec la Haut-Savoyarde Noémie Grandjean en 4h51’02.
– 7 juin 2015, l’Arbarine (30km) : 1ère (1ère senior, 10ème au scratch) en 3h40’52, record de l’épreuve.

.
Objectifs de Marie Dohin en 2015 :

– 4 juillet : le CESNI Méribel Trail (21km).
– 12 juillet : l’Ice Trail Tarentaise (32km).
– 2 août : le Courchevel X-Trail (33km).
– 27 septembre : les Championnats de France de trail au Mont-Dore (60km).


.
TOPS 5 MASCULINS ET TOPS 3 FEMININS :

30km :
Scratch (66 inscrits, 64 classés, record de participation) :
– 1er (1er senior) : Joris Milleret (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 2h59’12, record de l’épreuve.
– 2ème (1er V1) : Serge Duverney-Prêt (La Grésylienne et Union Sportive des Cheminots de France) en 3h20’57.
– 3ème (1er junior) : Samuel Equy (Team Isère Montagne) en 3h23’11.
– 4ème (2ème V1) : Valéry Chaix (Team Sybelles – CAF Maurienne) en 3h23’51.
– 5ème (2ème senior) : Fabien Pichol (Club Multisport Arêches-Beaufort) en 3h32’09.

Femmes (14 inscrites, 13 classées) :
– 1ère (1ère senior, 10ème au scratch) : Marie Dohin (Caen Athlétic Club et Courchevel Sport Alpinisme) en 3h40’58, record de l’épreuve.
– 2ème (1ère V1, 33ème au scratch) : Alice Chaix (Team Sybelles – CAF Maurienne) en 4h24’31.
– 3ème (2ème senior, 35ème au scratch) : Caroline Marinho (Belles Grimpes Ski Alp) en 4h29’59.

20km :
Scratch (78 inscrits, 75 classés, record de participation) :
– 1er (1er V1) : Stéphane Avrillon (Team Technicien du Sport Seynod et Espérance Favergienne) en 2h14’00.
– 2ème (1er espoir) : Robin Baudin (Méribel Sport Montagne) en 2h22’56.
– 3ème (1er senior) : Steeve Dobert (Club Sportif et Artistique du 13ème Bataillon de Chasseurs Alpins de Barby) en 2h23’14.
– 4ème (2ème senior) : Serge Ravier (Les Coureurs du Perron) en 2h27’43.
– 5ème (2ème espoir) : Jonathan Bartet (Team Tecnica Trail) en 2h34’04.

Femmes (21 inscrites, 19 classées) :
– 1ère (1ère senior, 25ème au scratch) : Natacha Bois (Avrieux) en 3h00’49.
– 2ème (1ère espoir, 28ème au scratch) : Juliette Lesueur (Entente Athlétique de Chambéry) en 3h04’29.
– 3ème (2ème senior, 34ème au scratch) : Caroline Linières (Bassens) en 3h09’44.

.
.
RESULTATS COMPLETS :

Ils figurent sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/%C3%A9dition-2015.html


.
PALMARES DEPUIS 2009 :

.
Les chiffres de 28km et de 19km des deux parcours, usités de 2009 à 2013, ont été remesurés pour l’édition 2014. En réalité, ils font respectivement 30,7km et 20,3km. Raison pour laquelle les organisateurs retiennent depuis l’an passé les chiffres de 30 et de 20km.
Concernant le 30km, l’itinéraire 2009 aura été le plus long, celui de 2013, le plus court, ayant été amputé d’1,5km environ (3km en moins à cause de l’enneigement au-delà du lac des Grenouilles, 1,5km en plus dans la descente finale en forêt). Les tracés 2010, 2011, 2012, 2014 et 2015 étant identiques, ils peuvent donc compter pour l’établissement des records masculin et féminin de l’épreuve.
Quant au 20km, apparu en 2010, il n’a jamais été modifié, excepté 2013 où la descente finale en forêt était rallongée d’1,5km environ. Cinq des six millésimes peuvent donc être comptabilisés pour l’officialisation des records masculin et féminin de l’épreuve.

.
14 juin 2009 :

30km (39 inscrits, 38 classés dont 4 femmes) :
– 1er (1er senior) : Laurent Vidal (Chambéry Triathlon) en 3h25’04.
– 1ère (1ère V1, 18ème au scratch) : Nadège Cavagna (Team Activasport et Entente Athlétique de Chambéry) en 4h24’09.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2009_resultats.pdf

.
6 juin 2010 :

30km (35 inscrits, 33 classés dont 3 femmes) :
– 1er (1er senior) : Jean-Sébastien Daviet (Thorigny-sur-Marne) en 3h09’32.
– 1ère (1ère V1, 16ème au scratch) : Laure Pion (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 4h24’50.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2010_resultats28km.pdf

20km (27 classés dont 5 femmes) :
– 1er (1er senior) : Yoann Balmain (Saint-Alban-d’Hurtières) en 2h37’16.
– 1ère (1ère V1, 12ème au scratch) : Agnès Moreau (Saint-Jean-de-Maurienne) en 3h20’35.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2010_resultats19km.pdf

.
5 juin 2011 :

30km (48 classés dont 5 femmes) :
– 1er (1er V1) : Lionel Bonnel (Teams Tecnica et Sybelles – CAF Maurienne) en 3h03’00.
– 1ère (1ère V1, 14ème au scratch) : Patricia Serda (Union Olympique Albertville Tarentaise) en 3h55’53.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2011_resultats-28km.pdf

1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DE L’ARBARINE / 07-06-15

20km (49 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er senior) : Stéphane Duc (Saint-Martin-de-la-Porte) en 2h11’00.
– 1ère (1ère V1, 33ème au scratch) : Nathalie Favre-Bonté (Saint-Alban-des-Villards) en 3h08’59.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2011_resultats-19km.pdf

.
3 juin 2012 :

30km (30 inscrits, 29 classés dont 6 femmes, 1 abandon) :
– 1er (1er senior) : Fabien Pichol (Queige) en 3h32’47.
– 1ère (1ère V1, 14ème au scratch) : Sylvie Negro (Team Activasport et Entente Athlétique de Chambéry) en 4h17’15.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2012_resultats28km.pdf

20km (39 classés dont 9 femmes) :
– 1er (1er senior) : Nicolas Daru (Bourg-Saint-Maurice) en 2h16’40.
– 1ère (1ère V1, 13ème au scratch) : Nathalie Favre-Bonté (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 2h54’25.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2012_resultats19km.pdf

.
2 juin 2013 :

30km (58 inscrits, 53 classés dont 5 femmes) :
– 1er (1er senior) : Ludovic Pommeret (Teams Hoka, Altecsport et Sybelles – CAF Maurienne) en 2h47’55.
– 1ère (1ère V1, 28ème au scratch) : Laure Pion (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 3h56’29.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2013_resultats28km.pdf

20km (64 inscrits, 62 classés dont 16 femmes) :
– 1er (1er senior) : Thibault Pollet-Villard (La Clusaz) en 2h16’08.
– 1ère (1ère junior, 20ème au scratch) : Candice Bonnel (Team Sybelles – CAF Maurienne et Union Athlétique de Maurienne) en 2h57’15.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2013_resultats19km.pdf

.
1er juin 2014 :

30km (52 inscrits dont 8 femmes, 52 classés dont 8 femmes) :
– 1er (1er senior) : Ludovic Pommeret (Teams Hoka, Altecsport et Sybelles – CAF Maurienne ; Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 3h03’35.
– 1ère (1ère V1, 16ème au scratch) : Nadège Cavagna (Team Activasport et Entente Athlétique de Chambéry) en 3h53’32, record de l’épreuve.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2014_resultats30km.pdf

20km (60 inscrits, 54 classés dont 8 femmes, deux disqualifiées) :
– 1er (1er senior) : Nicolas Pianet (Team Terre de Running Mizuno et Association Volodalen) en 2h01’47, record de l’épreuve.
– 1ère (1ère espoir, 17ème au scratch) : Candice Bonnel (Team Sybelles – CAF Maurienne et Union Athlétique de Maurienne) en 2h50’03, record de l’épreuve.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/images/edition2014_resultats20km.pdf

.
7 juin 2015 :

30km (66 inscrits dont 14 femmes, 64 classés dont 13 femmes, record de participation) :
– 1er (1er senior) : Joris Milleret (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) en 2h59’12, record de l’épreuve.
– 1ère (1ère senior, 10ème au scratch) : Marie Dohin (Caen Athlétic Club et Courchevel Sport Alpinisme) en 3h40’58, record de l’épreuve.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/%C3%A9dition-2015.html

20km (78 inscrits dont 21 femmes, 75 classés dont 19 classées, record de participation) :
– 1er (1er V1) : Stéphane Avrillon (Team Technicien du Sport Seynod et Espérance Favergienne) en 2h14’00.
– 1ère (1ère senior, 25ème au scratch) : Natacha Bois (Avrieux) en 3h00’49.
Résultats complets sur le site Web de l’Arbarine :
http://arbarine.org/%C3%A9dition-2015.html


.
PHOTOS :

Principalement, vous trouverez deux types d’images :
– Celles, au nombre de cinq, d’Henri-Marc Gauthier, correspondant au « Dauphiné Libéré », à la fois pour la locale (édition de Maurienne) et le sport (différentes éditions de Savoie).
– Celles, au nombre de six, de Benoît Lamouche, rédacteur en chef du site Web « Trail Mag » qu’il a créé en 2009. Ces six clichés intègrent un somptueux reportage englobant pas moins de 122 photos du 30km, prises sur la crête des Mollards, que vous pourrez admirer sur son site :

http://www.trailmag.fr/photos-arbarine-2015/

Naturellement, je tiens à remercier chaleureusement ces deux photographes pour m’avoir transmis le fruit de leur travail, et sans qui ce reportage n’aurait pas la même saveur.

.
Entretien express avec Benoît Lamouche :

Quel est ton âge ?
32 ans.

Où as-tu grandi ?
Né en Ardèche, j’ai passé la majorité de ma jeunesse en sport étude de biathlon dans le Vercors (La Chapelle puis Villard) avant de prendre la direction de Paris puis de Grenoble.

Où vis-tu aujourd’hui ?
A La Rochette, sur les orteils de Belledonne, pardi !

Quelle est ta profession ?
Chef de projet web, ayant ma propre société ; mais également photographe.

En quelle année as-tu démarré le trail ?
J’ai commencé à courir vers 12-13 ans. Dans un premier temps, j’ai fait beaucoup de ski nordique. Puis, j’ai basculé dans la course d’orientation où je suis devenu champion de France en 2002 avant de m’adonner au raid multisports. Enfin, depuis presque une décennie, je pratique le trail. Incontestablement, c’est plus facile avec le boulot et la vie de famille.

Quelle est ta distance préférée en trail ?
J’apprécie les aventures au long cours. Personnellement je me sens dans mon assiette entre 60 et 100 bornes. Fin août, je disputerai les 144 bornes de l’Echappée belle, l’occasion de me tester sur plus long.

Revêts-tu les couleurs d’une association de trail ?
Pas à l’heure actuelle, mais je pense rejoindre Belles Grimpes Ski Alp, une structure dont le siège est à La Rochette et qui est pourvue d’un bon groupe de trail.

As-tu une équipe pour t’épauler sur ton site ? 
Je suis le principal contributeur, mais il y a une dizaine de personnes qui rédigent de façon plus ou moins régulière.

Combien d’articles sors-tu par semaine ?
C’est très irrégulier, mais le site compte déjà 1088 articles exactement !

Propos recueillis par F.V.

.
Au milieu du peloton- Joris Milleret -n- 364-7ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
Le départ.
– Dossard commençant par 6 : Stéphane Le Baher, président de Belles Grimpes Ski Alp, 8ème (3ème senior) en 3h39’42.
– Dossard 341 : Maxime Rey (Saint-Avre), 27ème (11ème senior) en 4h16’23.
– Derrière et à droite de Maxime, portant un maillot bleu et des lunettes de soleil : Fabien Pichol (Club Multisports Arêches-Beaufort), 5ème (2ème senior) en 3h32’09.
– Derrière et à droite de Fabien, avec un short bleu et un débardeur noir : Sébastien Pelloy (Praz Montagne), 14ème (6ème V1) en 3h50’21.
– Dossard 364 : Joris Milleret (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 1er (1er senior) en 2h59’52.
– Dossard commençant par 35 : Jimmy Mendez (Artas), 9ème (4ème senior) en 3h40’42.
– Dossard finissant par 16 : Stéphane Buttiglieri (Marthod), 20ème (8ème V1) en 3h59’48.
Cliché d’Henri-Marc Gauthier (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

Le Suisse Renaud Salmon7ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
Le départ.
Dossard 328 : le Suisse Renaud Salmon (Team Running Planet Geneve), 18ème (6ème senior) en 3h55’03.
Cliché d’Henri-Marc Gauthier (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

IMG_8230-w1000-h10007ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
Sur la crête des Mollards.
Serge Duverney-Prêt (La Grésylienne et Union Sportive des Cheminots de France), 2ème (1er V1) en 3h20’57.
Etabli à Grésy-sur-Aix, il a rejoint cette année le comité des fêtes de sa commune qui orchestre La Grésylienne dont le 33ème opus aura lieu le dimanche 27 septembre. En spécialiste de trail qu’il est, il a en charge la nouvelle course nature de 20,9km.
Cliché de Benoît Lamouche (site Web « Trail Mag »).

NU3A1091-w1000-h10007ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
Sur la crête des Mollards.
Valéry Chaix (Team Sybelles – CAF Maurienne), 4ème (2ème V1) en 3h23’51.
Au second plan, la chaîne de la Lauzière dans toute sa féerie, avec vers la droite, le Grand Pic, toit de cette authentique sierra à 2829m.
Cliché de Benoît Lamouche (site Web « Trail Mag »).

NU3A1100-w1000-h10007ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
Sur la crête des Mollards.
Claude Mottard (Saint-Jean-de-Maurienne), 7ème (4ème V1) en 3h34’43.
Cliché de Benoît Lamouche (site Web « Trail Mag »).

NU3A1206-w1000-h10007ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
Sur la crête des Mollards, au sommet du Grand Chat (1992m).
– En tête : Rachid Dihili (Villard-Léger), 50ème (20ème V1) en 4h53’36.
– Dans ses talons : Stéphanie Ouvrier-Buffet (Endurance Grignon), 4ème femme (2ème V1, 47ème au scratch) en 4h50’56.
A l’arrière du panneau indicateur, en son milieu, on reconnaît le col de Basmont (1791m), séparant le Grand Arc (2484m), à gauche, du Bellachat (2484m), à droite, ce dernier marquant l’extrémité nord de la Lauzière.
Derrière le col de Basmont, apparaît le massif du Beaufortain, avec à droite le Grand Mont (2686m) et à gauche la pointe du Dard (2489m), et entre les deux, le passage du Dard (2342m).
En toile de fond, trône le massif du Mont-Blanc.
Cliché de Benoît Lamouche (site Web « Trail Mag »).

NU3A1129-w1000-h10007ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
Sur la crête des Mollards.
Marie Dohin (Caen Athlétic Club et Courchevel Sport Alpinisme), 1ère femme (1ère senior, 10ème au scratch) en 3h40’58.
Cliché de Benoît Lamouche (site Web « Trail Mag »).

NU3A1197-w1000-h10007ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
Sur la crête des Mollards.
Alice Chaix (Team Sybelles – CAF Maurienne), 2ème femme (1ère V1, 33ème au scratch) en 4h24’31.
Au second plan, le val Gelon puis plus loin la Combe de Savoie.
En arrière plan, le massif des Bauges, avec vers la droite, le mont Colombier (2045m) à gauche, et la Dent d’Arclusaz (2041m) à droite.
Cliché de Benoît Lamouche (site Web « Trail Mag »).

Joris Milleret 17ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
L’arrivée.
Joris Milleret (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), nouveau recordman en 2h59’52.
Cliché d’Henri-Marc Gauthier (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

Marie Dohin 27ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
L’arrivée.
Marie Dohin (Caen Athlétic Club et Courchevel Sport Alpinisme), nouvelle recordwoman en 3h40’58.
Cliché d’Henri-Marc Gauthier (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

11231819_1594355540826269_3009404761649919754_o7ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
Le podium scratch devant le plan d’eau de Saint-Alban-d’Hurtières, avec de gauche à droite :
– Serge Duverney-Prêt (La Grésylienne et Union Sportive des Cheminots de France), 2ème en 3h20’57.
– Joris Milleret (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 1er en 2h59’52.
– Samuel Equy (Team Isère Montagne), 3ème en 3h23’11.

11425075_472890396220942_6382853754180174743_n7ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
30km.
Le podium féminin devant le plan d’eau de Saint-Alban-d’Hurtières, avec de gauche à droite :
– Alice Chaix (Team Sybelles – CAF Maurienne), 2ème en 4h24’31
Marie Dohin (Caen Athlétic Club et Courchevel Sport Alpinisme), 1ère en 3h40’58.
– Caroline Marinho (Belles Grimpes Ski Alp), 3ème en 4h29’59.
Cliché de Belles Grimpes Ski Alp.

Stephane Avrillon7ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
20km.
L’arrivée.
Stéphane Avrillon (Team Technicien du Sport Seynod et Espérance Favergienne), 1er (1er V1) en 2h14’00.
Cliché d’Henri-Marc Gauthier (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

11393178_1603501456599838_2493048722089213937_n7ème édition de l’Arbarine, 7 juin 2015.
20km.
Le podium espoir, avec de gauche à droite :
– Jonathan Bartet (Team Tecnica Trail), 2ème en 2h34’04.
– Robin Baudin (Méribel Sport Montagne), 1er en 2h22’56.
– Benjamin Moleins (CESNI Team Trail), 3ème en 2h40’58.
Cliché de Florette Camoin.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DE L’ARBARINE / 07-06-15
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events