TPSinfos

RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DES CHAMPIONNATS DE FRANCE DE CROSS-COUNTRY CHEZ LES ATHLETES DE L’AIN ET DES DEUX SAVOIE / 02-03-14

TROIS PODIUMS POUR LES PAYS DE SAVOIE !

Il fallait vraiment en avoir dans le ventre, ce dimanche 2 mars, pour tirer son épingle du jeu à l’occasion de ces Championnats de France de cross-country qui auront enflammé, devant près de 9000 spectateurs, l’hippodrome Roberty, sur la commune du Pontet, à deux pas d’Avignon.
Si le parcours s’avérait dans l’ensemble plat (hormis trois buttes artificielles) et sec (juste un passage boueux sur 500m mais largement courable), il n’en était pas moins émaillé de relances dues à la présence de nombreux virages en épingle à cheveux. En outre, le mistral soufflait en rafales et balayait, de face, certaines portions. Et puis, comme c’est de coutume pour un tel sommet, la densité des athlètes de haut niveau frappait les esprits. Autant de facteurs qui repousseront dans leurs ultimes retranchements les 3000 guerriers présents, y compris les plus chevronnés d’entre eux.
En dépit de cette redoutable adversité, les pensionnaires d’Aix-les-Bains repartiront du Vaucluse avec trois breloques autour du cou : l’or pour l’escouade cadette, l’argent pour la surdouée Laura Miclo sur le format court, enfin le bronze pour le quatuor cadet.
Quant à la Haute-Savoie, elle verra ses couleurs portées au pinacle par le quasi-inconnu franco-helvète Julien Wanders qui grimpait sur la 3ème marche du podium junior. Du coup, son culot apportera la première récompense à l’Entente Athlétique de l’Arve (EAA) qui a vu le jour en janvier dernier (1). Une seconde médaille aurait pu revenir à la « Yaute » si la talentueuse cadette Elsa Racasan ne s’était hélas écroulée à 20m de la banderole alors qu’elle occupait absolument seule, et dès l’entame, la 2ème position. In fine, l’Evianaise se contentera de la 4ème. Un autre ambassadeur haut-savoyard se sera mis en évidence en la personne d’Alois Moutardier, encore un sociétaire de l’EAA, qui s’installait à la 43ème place sur la distance reine.
Enfin, leurs alter ego de l’Ain, s’ils ne se sont pas hissés sur la boite, ne seront pas revenus pour autant bredouille. En récoltant le 13ème rang sur la version longue, leur athlète numéro 1, en l’occurrence l’opiniâtre Oyonnaxienne Anne-Cécile Thévenot, ne se sera jamais aussi bien classée sur ce rendez-vous (30ème en 2008, 140ème en 2009, 18ème en 2010, 20ème en 2013).
Les excellents vétérans bellegardiens n’auront pas été en reste, en particulier Eric Carassus et Stany Paumier qui achevaient leur virée provençale, respectivement à la 16ème et à la 21ème positions. Leur pote marocain en la personne d’El Yazid El Madi, qui l’an prochain viendra raffermir l’équipe quadra, excellait quant à lui sur l’épreuve élite en terminant 51ème.

François Vanlaton

(1) L’Entente Athlétique de l’Arve (EAA) est le résultat de la fusion, intervenue le 1er janvier dernier, entre Arve Athlétisme Bonneville Pays Rochois et La Foulée d’Annemasse. Les deux clubs continuent cependant d’exister mais sous forme de section de l’EAA. .

.
L’AIXOISE LAURA MICLO ET L’OYONNAXIENNE ANNE-CECILE THEVENOT AU SOMMET DE LEUR ART !

Force est de constater que Laura Miclo (Athlétique Sport Aixois), 2ème sur le court, et Anne-Cécile Thévenot (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey), 13ème sur le long, auront connu un parcours présentant de grandes similitudes.
Ayant quasiment le même âge (25 ans pour Laura, 27 ans pour Anne-Cécile), elles ont toutes deux étrenné l’athlé en tant que poussine. Très vite, elles ont fait du cross l’une de leurs spécialités (1), qui leur sert en même temps de préparation pour les courses de demi-fond. L’Aixoise a ainsi éclaboussé de tout son talent les 1500 et 800m, s’offrant deux records de niveau N1, tour à tour en 4’15’’03 en 2009 et 2’05’37 en 2010, avant d’opter pour le duathlon sans abandonner totalement la piste (4’33’’71 (N3) sur 1500m l’an passé). Quant à l’Oyonnaxienne, elle excelle avant tout sur 3000m steeple comme en atteste sa marque en 10’19’07 (N2) en 2013, ensuite sur 1500m (chrono référence en 4’32’’63 (N3), toujours en 2013).

Courants contraires
Néanmoins, leur itinéraire n’aura pas toujours été un long fleuve tranquille. Après des France de cross étincelants disputés en mars 2010 (victoire de Laura sur la courte distance, 18ème position d’Anne-Cécile en élite), on ne les verra plus arpenter les terrains gras avant novembre 2012 (2), excepté la parenthèse victorieuse des Départementaux 2011 pour la représentante de l’Ain. Laura connaîtra ainsi deux années de disette marquées par trois fractures de fatigue survenues en octobre 2010, juillet 2011, enfin juin 2012, qui la pousseront au découragement, pis au bord de l’abdication. De son côté, Anne-Cécile endurera huit mois d’indisponibilité en 2011, suite à une inflammation du ligament latéro-patellaire, avant de mettre sept mois à soigner des douleurs à la hanche en 2012.
Nonobstant ces misères, les deux jeunes femmes auront fait preuve d’une surprenante résilience, réattaquant pied au plancher la saison de cross 2013. Laura se classera ainsi 3ème sur le court, Anne-Cécile 20ème sur le long. Nullement rassasiée, elles auront encore franchi un pallier dans le Vaucluse.

Miclo : un bonheur partagé 
Se parant d’argent, toujours sur le format light, derrière l’intouchable marseillaise Clémence Calvin qui au passage enrichira sa carte de visite de l’ultime couronne qui lui manquait encore à titre individuel, la Déodatienne (3) de souche n’aura cessé de penser à son père, décédé à l’orée de janvier. Très émue, elle lâchera à l’arrivée : « Je reviens de loin. J’ai perdu mon papa, et je voulais alors arrêter l’athlétisme. Mais finalement, j’ai couru pour lui rendre hommage. J’ai tout donné, je suis allée au bout de moi-même. On était deux sur le parcours. Je suis très heureuse. » (4)
Sa posture au terme de sa cavalcade, les yeux et les doigts pointés vers les cieux, ne laissait aucun doute sur son état d’esprit : « L’Athlétique Sport Aixois m’a soutenue ces derniers temps, ma famille aussi, ajouta-t-elle. C’est un club magique. Je ne m’attendais pas à monter sur le podium, vu la concurrence. Mais je savais que j’étais psychologiquement forte. Et le mental s’avère souvent décisif dans le sport… » (4)
Parallèlement, Laura aura la joie d’être talonnée au classement par son équipière du Metz Triathlon en la personne de Jennifer Lozano (Entente Franconville Cesame Val-d’Oise) (5). A bien des égards, l’itinéraire de cette perle francilienne s’apparente au sien avec des qualités analogues sur 1500 et 800m (N1), ses temps référence s’élevant respectivement en 4’18’’52 en 2008 et 2’03’’79 en 2011. Avant de bifurquer vers le duathlon sans délaisser complètement le demi-fond (4’26’’52 (N2) sur 1500m en 2013).

Thévenot : dans la perspective du 3000m steeple
C’est de bout en bout qu’Anne-Cécile se sera montrée à son avantage : « Je me suis retrouvée en tête jusqu’aux 300m. Ensuite, j’ai pris mon rythme de croisière entre la 10ème et la 20ème position. Je me suis abritée du vent à l’arrière d’un groupe pour finir fort à une 13ème place inespérée au départ. » (6)
Hormis le talent, elle doit ce fait d’armes à une motivation qui ne se sera jamais démentie depuis son irruption comme poussine à l’Union Sportive Oyonnax : « Cette saison, je dois avouer que ma préparation hivernale n’a pas été au top. Dans ma vie professionnelle de professeure des écoles, je me partage sur quatre quarts de temps dans des écoles de l’Est lyonnais. Ce n’est pas toujours l’idéal pour s’entraîner mais la passion qui m’animait à mes débuts est toujours la même. Dimanche, je n’avais aucune pression et j’ai joué ma chance à fond. Après mon titre de championne interrégionale, cette performance de choix va me donner encore plus envie de bien préparer ma saison estivale sur 3000m steeple. En attendant, les vacances scolaires arrivent à point. Je vais donc m’accorder un repos bien mérité ! » (6)

F.V.

(1) Laura aura accompli sa première saison de cross en 2006 dans la catégorie junior, en l’occurrence bien plus tard qu’Anne-Cécile. Elle s’alignera sur les Départementaux vosgiens (1ère) puis les Régionaux lorrains (2ème).
(2) Après les Championnats de France de mars 2010, Laura et Anne-Cécile ne renoueront avec les champs de labour qu’en novembre 2012, respectivement le 18 sur le Cross National du Républicain Lorrain (16ème) et le 25 sur le Cross National des Myriades (5ème).
(3) Le Déodatienne est le nom attribué aux habitantes de Saint-Dié-des-Vosges, sous-préfecture de plus de 21000 âmes, qui a vu Laura naître et grandir.
(4) Les propos tenus par Laura ont été recueillis par Christophe Péralta, journaliste au quotidien « Le Dauphiné Libéré ». Ils figurent dans un article publié en page sports, en date du lundi 3 mars 2014.
(5) En vérité, ce n’est pas la première fois que Jennifer talonnait Laura à l’occasion d’un grand rendez-vous. En 2010, elle s’était ainsi classée 2ème des Championnats de France de cross court remportés donc par la Vosgienne.
(6) Les propos tenus par Anne-Cécile Thévenot ont été recueillis par Serge Rapy, l’excellent correspondant au quotidien « Le Progrès ». Ils figurent dans un article publié en page sports, en date du mardi 4 mars 2014. .

.
PARTICIPATION RECORD ET TRIO DE HAUTE VOLEE POUR LE CLUB ATHLETIQUE DU BASSIN BELLEGARDIEN !

Homme fort du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB), Didier Traoré était visiblement ravi de ses premiers Championnats de France de cross-country depuis sa prise du pouvoir en août 2013. Tout d’abord, pas moins de huit de ses poulains, soit le record absolu dans l’histoire de cette formation, auront effectué le déplacement. Ensuite, trois d’entre eux, à  savoir El Yazid El Madi, Eric Carassus et Stany Paumier, auront vu leur étoile scintiller, s’affirmant par ricochet comme d’authentiques valeurs sûres.
Sur le cross long, les Marocains Abdessalam Kiday et El Madi escomptaient le top 40, le premier nommé rêvant secrètement d’une place parmi les 20 meilleurs éléments. Pour parvenir à leurs fins, ils avaient mis tous les atouts de leur côté comme en attestera leur ultime séance d’intensité longue, intervenue une semaine avant la date fatidique sur la piste du stade de la Paguette à Saint-Julien-en-Genevois. Boostés par Traoré qui assumait le rôle de lièvre à… vélo, ils avaleront les premiers 1000m en 2’46, les 2000m suivants en 5’54, enfin les 3000m restants en 8’50, 2’30 de récupération s’intercalant entre les séries.
N’empêche, tous deux n’ignoraient rien de la tâche qui les attendait, physiquement bien sûr mais peut-être plus encore psychologiquement. Promis en effet à l’anonymat quelles que soient leurs prestations, ils redoutaient en conséquence la fatigue nerveuse, l’abattement, et pis encore la grosse défaillance, n’étant pas habitués à avoir autant d’athlètes devant eux.
In fine, c’est El Madi qui s’en tirera avec les honneurs. S’appropriant la 51ème position dans un contexte extrêmement relevé, il confirmait amplement ses performances antérieures sur terrain gras (1er aux Départementaux, 14ème aux Régionaux, 11ème aux Inter), preuve d’une remarquable constance.
Victime d’un coup de froid, Kiday, la mort dans l’âme, bâchera quant à lui rapidement. Pétri de talent, sans doute davantage que son compatriote, il avait marqué de son empreinte les Inter, réussissant le tour de force de finir 6ème, pointant à 5’’ seulement de son devancier immédiat qui n’était autre que l’illustre isérois Julien Rancon. N’empêche, sa trop grande irrégularité lui interdit à l’heure actuelle de passer le cap.

Stupéfiant Carassus
Chez les quadras, Paumier et Carassus, comme à l’accoutumée, n’auront pas déçu. De façon inattendue, ce dernier, éternel second, précèdera son camarade, terminant 16ème contre 21 pour Paumier. 20ème l’an passé à Lignières-en-Berry, Carassus progressait donc sensiblement, d’autant plus que les forces en présence étaient d’un tout autre calibre qu’en 2013. Même si sa contracture au mollet, qui l’avait privé des Inter, aura été résorbée, Paumier n’a pu s’entraîner comme il l’aurait souhaité, surtout en ayant en ligne de mire le top 10. C’est donc un homme nullement à son zénith qui aura pris le départ, manquant de vivacité en première partie avant d’amorcer une remontée salutaire.
En tout cas, quel que soit leur état de forme, voilà un tandem sur lequel peut compter Traoré, les deux hommes, durs au mal, réfractaires à toute jérémiade, témoignant de leur abnégation. En revanche, Philippe Robin ne se sera pas montré à son avantage même s’il était légèrement grippé, endossant seulement le 95ème rang. N’empêche, son potentiel devrait l’aider à se ressaisir promptement.
119ème, Frédéric Thérisod qui découvrait la discipline avait déjà atteint l’objectif qu’il s’était assigné, en clair la qualification pour ces France. A l’image de sa compagne Anne-Lise Chamiot-Poncet, unique « Cabiste » féminine en lice, qui accaparera la 229ème place sur la distance reine. Pour les tourtereaux, cette expérience aura été en tous points bénéfique, leur permettant de bonifier leur vitesse dans l’optique du trail courte distance où ils font des merveilles. En outre, ils se seront parfaitement fondus dans le groupe, y distillant chaleur humaine et esprit de corps.
Concluons avec l’autre satisfaction de la journée, Didier Traoré en personne, décidément au four et au moulin. En plus de son poste managérial, il chaussera en effet ses pointes sur la manche dévolue aux quinquas où il se classera 32ème. S’il n’a gagné qu’une seule place par rapport à l’année dernière, il aura ressenti de bien meilleures sensations, gérant les multiples changements de rythme avec aisance pour terminer en trombe.
A vrai dire, le cross qui n’est pas sa spécialité fait partie intégrante de ses entraînements sur 800 et surtout 1500m, ses deux disciplines de prédilection. Il n’avait donc rien changé à sa préparation, travaillant la résistance-vitesse sur des séances n’excédant pas les 2000m en vue des Mondiaux vétérans en salle qui enflammeront Budapest du 24 au 30 mars, principale échéance de sa saison.

A la recherche de l’oiseau rare
Pour 2015, les ambitions sont clairement affichées : décrocher le titre collectif des Championnats de France vétérans en plaçant les quatre premiers dans le top 30. Ce qu’a accompli une seule équipe au Pontet, à savoir les Nordistes de l’Association des Coureurs de fond du Cateau, leurs pensionnaires finissant successivement 10ème, 20ème, 26ème, enfin 29ème. Un objectif réalisable à condition, selon Traoré, de recruter un quatrième homme aussi doué que Carassus, Paumier et El Madi, celui-ci passant ipso facto quadra, ayant vu en effet le jour le 1er janvier 1975. Quant à Robin, Thérisod et Gilles Segris, qui a bâché aux Interrégionaux, ils compléteraient harmonieusement cette escouade qui, à n’en pas douter, aurait alors fière allure !

François Vanlaton pour le compte du site Web du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, en date du mardi 11 mars 2014 :
http://www.cabb.bellegardesurvalserine.fr/pas-de-categorie/championnats-de-france-de-cross-country-2-mars-2014/#more

.
DU COTE DES VETERANS BRESSANS ET DE LA GESSIENNE MARION JOLY-TESTAULT : 

En dehors d’Anne-Cécile Thévenot et des Bellegardiens, relevons deux autres résultats chez les crossmen de l’Ain.
Dans le département, tous les regards étaient tournés vers le quatuor vétéran de l’Entente Athlétique Bressane qui, en février, ne s’était pas fait prier pour enlever coup sur coup les titres de champion régional et interrégional de cross-country. Aussi, nombreux étaient ceux, supporteurs comme observateurs, qui escomptaient un podium par équipe à l’heure où le club fête ses 40 ans et plus.
Les quatre hommes ont finalement cavalé en-deçà de leur niveau. Si Michel Ribeiro (42ème) et son frère Georges (51ème) se classaient honorablement, leurs camarades Denis Badel (103ème) et Gérald Roux (210ème) étaient trop éloignés pour espérer mieux que la 8ème position dans le classement collectif.
Des prestations qui, en aucun cas, ne peuvent occulter leurs deux précédentes actions d’éclat sur terrain gras, ni celles intervenues à l’occasion des Championnats Nationaux vétérans en salle, concourus entre les 21 et 23 février à Eaubonne, dans le Val-d’Oise. Là-bas, les frangins Ribeiro n’auront pas fait dans la dentelle. Qu’on en juge. Georges tout d’abord, qui se paya le luxe de porter le record de France V2 du 3000m à 9’02’’65 (IR4). Parallèlement, il terminait 3ème quinqua sur 1500m en 4’21’’32 (R2). Michel ne sera pas en reste, enlevant le 3000m chez les 45-49 ans en 9’16’’16 (R2). Mais quelle fratrie !
Quant à la Gessienne Marion Joly-Testault, désormais licenciée à Amiens Université Club, elle sombrait à la 83ème place du cross long. Consciente d’avoir échoué, elle déclarait :« Encore une mauvaise prestation après celle survenue il y a 15 jours lors des Interrégionaux (6ème sur le long). Je n’ai donc pas su rebondir. A vrai dire, je ne me sentais pas prête pour ces France, ni mentalement, ni même physiquement. Aussi, je vais m’octroyer quelques jours de repos et réfléchir à la suite de ma saison. En espérant repartir au plus vite. »

F.V.

.
QUAND L’ATHLE SAINT-JULIEN 74 DOIT S’INCLINER DEVANT PLUS FORT QUE SOI :

Article prochainement en ligne !

François Vanlaton pour le compte du site Web de l’Athlé Saint-Julien 74

.
ARTICLE DU QUOTIDIEN « LE DAUPHINE LIBERE » :

Ci-dessous, vous trouverez l’article, figurant en page sports de la Haute-Savoie du quotidien « Le Dauphiné Libéré », en date du mardi 4 mars 2014, et relatant les performances des deux crossmen suivants : la cadette Elsa Racasan (Evian Off Course), 4ème, et le junior Julien Wanders (La Foulée d’Annemasse, section de l’Entente Athlétique de l’Arve), 3ème. Son auteur est l’excellent correspondant Georges Ongaro.

UN SOURIRE ET DES LARMES

Parmi tous les Championnats de France proposés par la Fédération Française d’Athlétisme, le rendez-vous national de cross-country affiche toujours, au gré d’une impressionnante participation, les plateaux les plus relevés dans l’ensemble des catégories.
On l’a encore constaté, ce dimanche au Pontet (Vaucluse), sous un soleil printanier rafraîchi par des rafales de mistral, avec la présence d’une foule de vedettes issues des diverses disciplines (piste, route, montagne, trail), et venues s’étalonner sur les bancs de cette incomparable école d’humilité ! A la fois rampe vers l’Olympe ou tombeau des illusions, l’hippodrome Roberty a donc été le théâtre d’explosions de joie, mais aussi de petits drames qui sont les lots de la glorieuse incertitude du sport.
Ainsi, le camp haut-savoyard s’est passionné en suivant la prestation du junior 1ère année Julien Wanders (Entente Athlétique de l’Arve), menant sans complexe à l’avant de la meute. Avant que le Marocain Zouhair Talbi n’entame son numéro hors concours en laissant sept Hexagonaux lutter pour le titre.
A deux hectomètres de la banderole, ils étaient encore trois pour la gagne, dont Wanders, qui n’avait pas boudé sa part de travail : « Contre le vent, puis dans le dernier secteur boueux, mes cuisses commençaient à brûler et lors du sprint, j’ai dû me contenter de la 3ème place ! »
Un rang qui aurait fait le bonheur de la cadette Elsa Racasan (Evian Off Course), laquelle effectua tout le parcours à 100m derrière l’intouchable Cassandre Beaugrand (Association Sportive de Monaco Athlétisme), la championne en titre, tout en gardant la même marge devant un groupuscule d’une dizaine d’adversaires se relayant dans l’optique d’une possible médaille de bronze.
Car la reine et sa dauphine semblaient déjà désignées, le speaker de service les ayant depuis longtemps sacrées au point d’oublier les autres concurrentes. Erreur, car revenant du diable Vauvert, Elise Decorte (Union des Sports Athlétiques de Liévin Athlétisme) et Léa Navarro (Nantes Métropole Athlétisme) fondaient littéralement sur l’infortunée Elsa, subitement en panne sèche et débordée à 20m de la ligne. In fine, elle concédera 5’’ à la Liévinoise et 4’’ à la Nantaise. Impossible alors de décrire la déception de la protégée de Pascal Crouvizier : ces scènes-là, il faut les vivre !

Georges Ongaro .

.
RESULTATS :

Ils figurent sur le site Web de la FFA :
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=140107 .

.
PHOTOS :

Relevons trois reportages photographiques des plus conséquents. Aussi somptueuses les unes que les autres, ces images nous replongent dans l’atmosphère oh combien envoûtante et particulière des Championnats de France de cross-country.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DES CHAMPIONNATS DE FRANCE DE CROSS-COUNTRY CHEZ LES ATHLETES DE L’AIN ET DES DEUX SAVOIE / 02-03-14

– Le premier reportage, œuvre de Philippe Peccate, comprend 2595 clichés enrichissant le site Web « Normandie Course à Pied ». Voici le lien présentant son travail dans sa globalité :
http://www.normandiecourseapied.com/photos-championnats-de-france-de-cross-country-le-pontet-2014.html
Dans le détail, cela donne :
– Cadets et cadettes (359 photos) :
http://www.normandiecourseapied.com/philippe/photos-championnats-de-france-de-cross-2014/cadets-cadettes/index.html
– Juniors masculins et juniors féminines (569 photos) :
http://www.normandiecourseapied.com/philippe/photos-championnats-de-france-de-cross-2014/juniors/index.html
– Cross court masculin et cross court féminin (261 photos) :
http://www.normandiecourseapied.com/philippe/photos-championnats-de-france-de-cross-2014/cross-court/index.html
– Cross long masculin (629 photos) :
http://www.normandiecourseapied.com/philippe/photos-championnats-de-france-de-cross-2014/elite-hommes/index.html
– Cross long féminin (436 photos) :
http://www.normandiecourseapied.com/philippe/photos-championnats-de-france-de-cross-2014/elite-femmes/index.html
– Vétérans masculins (341 photos) :
http://www.normandiecourseapied.com/philippe/photos-championnats-de-france-de-cross-2014/vh-handi/index.html
Ci-dessous, vous trouverez 45 de ces images, assorties de légendes. J’ai en effet reçu de Philippe Peccate ainsi que de Wilhelm Roussin, webmaster du site « Normandie Course à Pied », l’autorisation officielle pour les mettre en ligne. Bien évidemment, je les remercie chaleureusement tous les deux pour leur générosité !

– Le second reportage émane du site Web de l’Athlé Saint-Julien 74 :
http://www.asj74.org/france-de-cross-photos/
Ci-dessous, vous trouverez neuf de ces clichés, assortis d’une légende.

– Enfin, le troisième reportage, réalisé par Claude Eyraud (Association Sportive de Monaco Athlétisme), englobe 778 photos fertilisant son compte « Picasa » :   https://plus.google.com/photos/108322211370320593385

les-cadets-de-l-as-aix-les-bains-3e-photo-le-dl-nathalie-frizonCadets masculins (5800m, 347 classés).
L’Athlétique Sport Aixois, 3ème par équipe, les quatre premiers, seuls à être comptabilisés, ayant pour noms Louis Moreau (7ème en 19’29), Simon Guglielmi (32ème en 20’13), Valentin Duchateau (79ème en 20’43) et Antoine Duchateau (134ème en 21’11). Les deux autres Aixois présents étaient Théophile Orvelin (200ème en 21’37) et Pierre-Jean Duchêne (269ème en 22’15).
3èmes, les cadets d’Aix-les-Bains terminent à seulement deux points de la 2ème place, détenue par le Dijon Université Club. « Ce podium était dans notre viseur dès le début de saison même si on doutait un peu après les Interrégionaux », lâchait Louis Moreau, premier de cordée. « C’est une belle journée, avec, cerise sur le gâteau, mon résultat individuel. »
Propos recueillis par Christophe Peralta, journaliste au quotidien « Le Dauphiné Libéré », et figurant dans un article publié en page sports, en date du lundi 3 mars 2014.
Cliché de Nathalie Frizon (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

IMG_2527Juniors masculins (6900m, 321 classés).
– Dossard 1538 : Julien Wanders (La Foulée d’Annemasse, section de l’Entente Athlétique de l’Arve), 3ème des Championnats de France et 4ème de l’épreuve en 22’29, le Marocain Zouhair Talbi (Club Athlétique Béglais Athlétisme) ayant triomphé en 22’15.
– Dossard  518 : Mehdi Belhadj (Pierrefitte Multi Athlon), 1er des Championnats de France et 2ème de l’épreuve en 22’25.
« Projetant le top 10, je ne savais pas à quoi m’attendre ; c’était en effet mes premiers Championnats de France », avouait le Franco-Suisse Julien Wanders, vainqueur des Interrégionaux, qui revêt encore la tunique du Stade Genève Athlétisme. « Je ne suis que junior première année ; l’an prochain, je viserai le titre. C’est une belle satisfaction, d’autant qu’en début d’hiver, j’ai été arrêté six semaines. »
Propos recueillis par Christophe Péralta, journaliste au quotidien « Le Dauphiné Libéré », et figurant dans un article publié en page sports, en date du lundi 3 mars 2014.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

IMG_2566Juniors masculins (6900m, 321 classés).
– Dossard 103 : Théo Daeschler (Athlétique Sport Aixois), 41ème en 23’55.
– Dossard 104 : Alexis Giraudineau (Athlétique Sport Aixois), 43ème en 23’59.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

1891467_1514176742142036_1753153056_oJuniors masculins (6900m, 321 classés).
En 4ème position, avec un débardeur orange : Sylvain Ponsin (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey), 109ème en 24’54.
Cliché figurant sur la page « Facebook » de l’Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey.

IMG_2840Cross court masculin (4400m, 260 classés).
– Dossard 109 : Abdelkader Bakhtache (Athlétique Sport Aixois) qui abandonnera.
– Deux rangs derrière Abdelkader, avec un débardeur vert : Sofiane Boulekouane (Athletic Club de l’Ondaine), 13ème (3ème espoir) en 13’30.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

IMG_2925Cross court masculin (4400m, 260 classés).
Dossard 113 : Sébastien Gamel (Athlétique Sport Aixois), 61ème en 14’03.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

IMG_2945Cross court masculin (4400m, 260 classés).
Dossard 598 : Ignacio Sanchez Garcia (Entente Athlétique Bressane), 120ème en 14’27.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

IMG_2965Cross court masculin (4400m, 260 classés).
Dossard terminant par 111 : Samuel Caillet (Athlétique Sport Aixois), 195ème en 14’53.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

IMG_2979Cross court masculin (4400m, 260 classés).
Dossard 114 : Jérémie Mellet (Athlétique Sport Aixois), 220ème en 15’06.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

IMG_3686Cross long masculin (11900m, 370 classés).
– Dossard 113 : Alois Moutardier (Arve Athlétisme Bonneville Pays Rochois, section de l’Entente Athlétique de l’Arve), 43ème en 39’42.
– Derrière Alois, avec un débardeur bleu : Julien Rancon (Amicale Laïque Echirolles Athlétisme, section de l’Entente Athlétique Grenoble 38 ; Team Adidas), 38ème en 39’27.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

IMG_3694Cross long masculin (11900m, 370 classés).
Dossard 554 : le Marocain El Yazid El Madi (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 51ème en 39’57.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_3698Cross long masculin (11900m, 370 classés).
Dossard 597 : Julien Masciotra (Décines Meyzieu Athlétisme et Team Terre de Running Mizuno), 62ème en 40’07.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

1619583_428555310623351_1883160703_nCross long masculin (11900m, 370 classés).
Dossard 618 : Guy-Noël Rouania (Lyon Athlétisme et Team Terre de Running Mizuno), 69ème en 40’16.
Cliché figurant sur la page « Facebook » de Guy-Noël Rouania.

IMG_3895Cross long masculin (11900m, 370 classés).
Dossard 112 : Guillaume Fontaine (La Foulée d’Annemasse, section de l’Entente Athlétique de l’Arve), 76ème en 40’28.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_3916Cross long masculin (11900m, 370 classés).
Dossard 109 : Julien Coudert (Arve Athlétisme Bonneville Pays Rochois, section de l’Entente Athlétique de l’Arve ; Team Sport 2000 Pays Rochois et Montpellier Agglomération Triathlon), 108ème en 41’13.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_3750Cross long masculin (11900m, 370 classés).
Dossard 114 : le Marocain El Houssine Mouzoun (Arve Athlétisme Bonneville Pays Rochois, section de l’Entente Athlétique de l’Arve), 171ème en 42’05.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_3960Cross long masculin (11900m, 370 classés).
Dossard 563 : Bruno Freudenreich (Entente Athlétique de Chambéry), 235ème en 43’03.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

IMG_4340Cross long masculin (11900m, 370 classés).
Dossard 725 : Nolan Miton (Athlétique Sport Aixois), 307ème en 44’34.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).
IMG_4033Cross long masculin (11900m, 370 classés).
Dossard 114 : Clément Lhopital (Ambérieu Athletic Club, section de l’Entente Athlétique Bressane), 364ème (115ème espoir) en 48’12.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_3504Cross long masculin (11900m, 370 classés).
Dossard 580 : le Marocain Abdessalam Kiday (Club Athlétique du Bassin Bellegardien) qui abandonnera.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).
IMG_1432Vétérans masculins (9900m, 300 classés).

Dossard 536  : Eric Carassus (Club Athlétique du Bassin Bellegardien et Team Tecnica), 16ème en 33’58.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_1437Vétérans masculins (9900m, 300 classés).
– Dossard 594 : Thibaut Humbert (Entente Athlétique de Chambéry et Vitrolles Triathlon), 19ème en 34’02.
– Dossard 629 : Stany Paumier (Club Athlétique du Bassin Bellegardien et Triathlon Club de Joué-les-Tours), 21ème en 34’03.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_1439Vétérans masculins (9900m, 300 classés).
Dossard 629 : Stany Paumier (Club Athlétique du Bassin Bellegardien et Triathlon Club de Joué-les-Tours), 21ème en 34’03.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_1452Vétérans masculins (9900m, 300 classés).
Dossard 93 : Georges Ribeiro (Entente Athlétique Bressane), 51ème en 34’52.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_1251Vétérans masculins (9900m, 300 classés).
Dossard 521 : Sébastien Bernardo (ASPTT Annecy), 73ème en 35’21.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_1340Vétérans masculins (9900m, 300 classés).
Dossard 643 : Philippe Robin (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 95ème en 35’42.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_1470Vétérans masculins (9900m, 300 classés).
Dossard 91 : Denis Badel (Entente Athlétique Bressane), 103ème en 35’51.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_1347Vétérans masculins (9900m, 300 classés).
– Dossard 541 : Laurent Chambron (Association Sportive de Villeurbanne et de l’Eveil Lyonnais), 112ème en 35’58.
– A droite de Laurent, avec un débardeur jaune : Frédéric Thérisod (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 119ème en 36’03.
– Derrière Laurent et à l’extrême gauche, avec un débardeur blanc et rouge : Patrick Chaunier (Athlé Calade Val-de-Saône), 143ème en 36’21.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_1505Vétérans masculins (9900m, 300 classés).
Dossard 95 : Gérald Roux (Entente Athlétique Bressane), 210ème en 37’15.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_1566Cadettes (4400m, 308 classées).
– Dossard 109 : Cassandre Beaugrand (Association Sportive de Monaco Athlétisme), lauréate  en 16’03.
– Dossard 661 : Elsa Racasan (Evian Off Course), 4ème en 16’47.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

IMG_1613Cadettes (4400m, 308 classées).
Dossard 661 : Elsa Racasan (Evian Off Course), 4ème en 16’47.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).
les-cadettes-de-l-as-aix-les-bains-championnes-photo-le-dl-nathalie-frizonCadettes (4400m, 308 classées).
L’Athlétique Sport Aixois, 1er par équipe, les quatre premières, seules à être comptabilisées, ayant pour noms Clarisse Marguerettaz (25ème en 17’39, fille de Karine), Sirine Khoufache (31ème en 17’50), Malaury Franco (56ème en 18’14) et Axelle Bouvier (84ème en 18’32). Les deux autres sociétaires présentes étaient Elsa Kuntzinger (104ème en 18’41) et Oriane Miton (107ème en 18’42).
Le titre collectif a été facilement enlevé par le club de la cité thermale qui, in fine, aura placé quatre filles dans le top 100. « C’était l’objectif de départ car on avait remporté les Régionaux puis les Inter », expliquaient en cœur les Savoyardes. « On est bien parties ensemble, même si cela n’a pas été simple, vu la masse. Mais nous y sommes arrivées ! Nous sommes donc comblées ! »
Propos recueillis par Christophe Péralta, journaliste au quotidien « Le Dauphiné Libéré », et figurant dans un article publié en page sports, en date du lundi 3 mars 2014.
Cliché de Nathalie Frizon (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

IMG_2163Juniors féminines (5500m, 271 classées).
Dossard 539 : Clémence Chamot, 10ème en 21’50.
Figure emblématique d’Annecy Haute-Savoie Athlétisme jusqu’à l’an dernier, l’Ancilevienne défend aujourd’hui les couleurs du Montpellier Agglomération Athlétic Méditerranée. Au grand dam des Haut-Savoyards, il va sans dire !
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).
IMG_2193Juniors féminines (5500m, 271 classées).
Dossard 667 : Carole Taponard (Entente Athlétique Bressane), 34ème en 22’57.
Une prestation très honorable pour celle qui n’est que junior 1ère année sans compter les résidus d’une entorse à la cheville.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

IMG_2204Juniors féminines (5500m, 271 classées).
Dossard 566 : Clara Fantini (Athlétic Club Evian, section du Léman Athlétic Club), 44ème en 23’18.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_2215Juniors féminines (5500m, 271 classées).
Dossard 63 : Doris Durupt (Association Sportive de Villefontaine, section du Club Sportif Bourgoin-Jallieu), 58ème en 23’37.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). 1799983_700616233325973_284060326_oJuniors féminines (5500m, 271 classées).
Le Club Sportif Bourgoin-Jallieu Athlétisme, 3ème par équipe, les quatre premières, seules à être comptabilisées, ayant pour noms Pauline Lepage (35ème en 23’02), Doris Durupt (58ème en 23’37), Kathleen Dalla (69ème en 23’50) et Jeanne Rimaud (103ème en 24’25). L’autre pensionnaire présente était Joanna Baudrant (147ème en 24’55).
Les jeunes berjalliennes ont assuré une belle course collective pour décrocher in fine la 3ème place, avec Pauline Lepage en fer de lance. « Les coachs ne nous ont pas mis la pression mais on savait qu’on avait les moyens de monter sur le podium », soulignaient les Nord-Iséroises. « C’est une belle surprise, que nous dédions à nos entraîneurs. Nous sommes ravies. »
Propos recueillis par Christophe Péralta, journaliste au quotidien « Le Dauphiné Libéré », et figurant dans un article publié en page sports, en date du lundi 3 mars 2014. IMG_2708Cross court féminin (3000m, 228 classées).
Dossard 58 : Laura Miclo (Athlétique Sport Aixois), 2ème des Championnats de France et 3ème de l’épreuve en 10’26, la Marocaine Kadija Sammah (Martigues Sports Athlétisme) ayant terminé 2ème en 10’08.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

1924737_1414203355497408_1564795437_nCross court féminin (3000m, 228 classées).
Beaucoup d’émotion au moment où Laura Miclo (Athlétique Sport Aixois), le regard et les doigts tournés vers les cieux, devient vice-championne de France de cross court…
Cliché figurant sur la page « Facebook » de l’Athlétique Sport Aixois.

IMG_2710Cross court féminin (3000m, 228 classées).
Dossard 54 : Magali Aureille Bernard (Amicale Laïque Echirolles Athlétisme, section de l’Entente Athlétique Grenoble 38), 10ème en 10’40.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_2734Cross court féminin (3000m, 228 classées).
– Dossard 29 : Pauline Saintignon (Athlétisme Sarreguemines Sarrebourg Arrondissements), masseuse-kinésithérapeute à Hauteville-Lompnes, 30ème en 11’09.
Son escouade finira 7ème, les quatre premières, seules à être comptabilisées, ayant pour noms Nathalie Da Ponte (29ème en 11’09), Emilie Jacquot (33ème en 11’10), Florence Moisette (71ème en 11’34) et bien sûr Pauline. Les deux autres licenciées présentes étaient Salomé Saling (145ème en 12’10) et Cyriane Muller (147ème en 12’10).
– Avec un débardeur orange : Marie Alirol (Forez Athletic Club Andrézieux-Bouthéon), 39ème en 11’16.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_2756Cross court féminin (3000m, 228 classées).
Dossard 613 : Anne-Sophie Vittet (Lyon Athlétisme), 64ème en 11’30.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). 0203140084Cross court féminin (3000m, 228 classées).
– Dossard 67 : Mathilde Belin (Athlé Saint-Julien 74), 103ème en 11’49.
– Devant Mathilde : sa coéquipière Audrey Duperrier, 115ème en 11’56.
Cliché figurant sur le site Web de l’Athlé Saint-Julien 74.

IMG_2783Cross court féminin (3000m, 228 classées).
En 2ème position, avec un maillot bleu ciel : Alexane Nicolas (Athlétique Sport Aixois), 120ème en 11’59.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).
0203140086Cross court féminin (3000m, 228 classées).
– Dossard 68 : Alexandra Chambard (Athlé Saint-Julien 74), 148ème en 12’10.
– Dossard 55 : Sophie Blanchedeau (Athlétique Sport Aixois), 193ème en 12’30.
Cliché figurant sur le site Web de l’Athlé Saint-Julien 74. 0203140113Cross court féminin (3000m, 228 classées).
Dossard 70 : la Néerlandaise Stijntje Reulen Langel (Athlé Saint-Julien 74), 154ème (3ème V1) en 12’12.
Cliché figurant sur le site Web de l’Athlé Saint-Julien 74.

IMG_2816Cross court féminin (3000m, 228 classées).
En 1ère position, avec un maillot bleu ciel : Carla Ratao (Athlétique Sport Aixois), 212ème en 12’52.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

0203140121Cross court féminin (3000m, 228 classées).
Championnes de France en 2003 puis 2011, 4èmes l’an passé, les filles de l’Athlé Saint-Julien 74 se contenteront cette fois-ci de la 19ème place.
On reconnaît de gauche à droite :
Mathilde Belin, 103ème en 11’49.
Audrey Duperrier, 115ème en 11’56.
Alexandra Chambard, 148ème en 12’10.
– La Néerlandaise Stijntje Reulen Langel, 154ème (3ème V1) en 12’12.
Djamila Bengueche, 183ème (7ème V1) en 12’24.
Cliché figurant sur le site Web de l’Athlé Saint-Julien 74.

un-mois-apres-le-championnat-rhone-alpes-anne-cecile-thevenot-(maillot-rouge)-n-a-pas-manque-le-rendez-vous-du-championnat-de-france-photo-le-dauphine-patrick-rouxCross long féminin (6900m, 483 classées).
Dès l’entame, Anne-Cécile Thévenot (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey) détale comme une flèche. Elle terminera 13ème en 25’35.
On la distingue ici en 10ème position avec son traditionnel débardeur orange.
Cliché de Patrick Roux (quotidien « Le Dauphiné Libéré »). 0203140149Cross long féminin (6900m, 483 classées).
– Dossard 108 : la Kényane Susan Kipsang Jeptooo (Athlé Saint-Julien 74), 50ème en 26’53.
– Derrière Susan, avec un débardeur blanc et bleu : Géraldine Simbola (Entente Sud Lyonnais), 56ème en 27’01.
– Dossard 8 : Marion Joly-Testault (Amiens Université Club), d’origine gessienne, 83ème en 27’37.
Cliché figurant sur le site Web de l’Athlé Saint-Julien 74. IMG_3037Cross long féminin (6900m, 483 classées).
– Dossard 8 : Marion Joly-Testault (Amiens Université Club), d’origine gessienne, 83ème en 27’37.
– A l’extrême droite, avec un débardeur blanc : Florence Reignier (Association Sportive de Villeurbanne et de l’Eveil Lyonnais), 60ème (9ème V1) en 27’09.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). 0203140182Cross long féminin (6900m, 483 classées).
Dossard 105 : Aline Camboulives (Athlé Saint-Julien 74 et Team 42km195), 75ème (13ème V1) en 27’23.
Cliché figurant sur le site Web de l’Athlé Saint-Julien 74. 0203140214Cross long féminin (6900m, 483 classées).
Dossard 106  : Virginie Lemay (Athlé Saint-Julien 74), 93ème en 27’44.
Cliché figurant sur le site Web de l’Athlé Saint-Julien 74. IMG_3161Cross long féminin (6900m, 483 classées).
Dossard  107 : Séverine Bovéro (Athlé Saint-Julien 74 et Team Terre de Running Mizuno), 94ème en 27’45.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_3168Cross long féminin (6900m, 483 classées).
Dossard 104 : Sandra Annen-Lamard (Athlé Saint-Julien 74), 126ème en 28’18.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_3166Cross long féminin (6900m, 483 classées).
Dossard 104  : Armelle Wattecamps (Entente Athlétique de Chambéry), 140ème en 28’26.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).
IMG_3059Cross long féminin (6900m, 483 classées).
A l’extrême gauche, avec un débardeur mauve : Karine Marguerettaz (ASPTT Annecy), 158ème (26ème V1) en 28’43.
Fidèle à son image, Karine trouve encore le moyen de sourire malgré la rythme éreintant imprimé par le peloton. A vrai dire, c’est bien la seule à pouvoir le faire !
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). 0203140179Cross long féminin (6900m, 483 classées).
Dossard 103  : Fatima Abida (Athlé Saint-Julien 74), 165ème (29ème V1) en 28’45.
Cliché figurant sur le site Web de l’Athlé Saint-Julien 74. IMG_3200Cross long féminin (6900m, 483 classées).
– Dossard 527 : Anne-Lise Chamiot-Poncet (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 229ème en 29’18.
– Dossard 770 : Odile Curdy (Evian Off Course), 269ème (3ème V2) en 29’48.
– Dossard 123 : Lucile Desroches (Association Sportive de Villeurbanne et de l’Eveil Lyonnais), 264ème en 29’41.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »). IMG_3195Cross long féminin (6900m, 483 classées).
Dossard 109 : Coralie Bailly (Entente Athlétique de Chambéry), 258ème en 29’38.
Cliché de Philippe Peccate (site Web « Normandie Course à Pied »).

0203140234Cross long féminin (6900m, 483 classées).
A la lutte avec Endurance 72 et Quimper Athlétisme pour l’une des deux marches restantes du podium collectif, derrière les intouchables Marseillaises de la Société Culturelle et Omnisports Sainte-Marguerite, l’escouade de l’Athlé Saint-Julien 74 ne pourra faire mieux que 4ème, comme en 2004 et 2005.
De gauche à droite, on distingue :
Virginie Lemay, 93ème en 27’44.
Aline Camboulives, 75ème (13ème V1) en 27’23.
Fatima Abida, 165ème (29ème V1) en 28’45.
Séverine Bovéro, 94ème en 27’45.
– La Kényane Susan Kipsang Jeptooo, 50ème en 26’53.
Sandra Annen-Lamard, 126ème en 28’18.
Cliché figurant sur le site Web de l’Athlé Saint-Julien 74.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DES CHAMPIONNATS DE FRANCE DE CROSS-COUNTRY CHEZ LES ATHLETES DE L’AIN ET DES DEUX SAVOIE / 02-03-14
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events