RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DES ATHLETES MASCULINS SUR LE KM VERTICAL DE FULLY (SUISSE) / 25-10-14

LE GRAAL POUR LES RECIDIVISTES URBAN ZEMMER ET CHRISTEL DEWALLE !

De toute évidence, la 14ème édition du Km Vertical de Fully, concourue samedi 25 octobre dans le Bas-Valais, demeurera à jamais dans l’inconscient collectif ! En effet, pas moins de quatre records seront passés de vie à trépas, correspondant aux meilleures performances mondiales chez les hommes, les femmes, les juniors masculins, enfin les juniors féminines (1).

Pour leur troisième victoire consécutive dans La Mecque du km vertical, l’Italien Urban Zemmer et la Haut-Savoyarde Christel Dewalle auront pulvérisé les deux meilleures perfs planétaires qui s’élevaient respectivement à 30’26 et 36’48. Des perfs dont ils étaient eux-mêmes les propriétaires depuis le 20 octobre 2012, toujours sur la rampe fulliéraine.
Pour accomplir ces actions d’éclat, ils auront certes bénéficié d’une température propice à l’exploit (7° à 8h), les pluies tombées la veille n’ayant eu aucune incidence sur un parcours orienté plein sud. Rien à voir donc avec la chaleur étouffante de l’an passé (proche des 25°), qui avait plombé la plupart des organismes d’où des temps en net recul.
Mais bien plus encore que les conditions atmosphériques, tous deux auront su mettre à profit leurs qualités athlétiques hors norme, d’autant plus qu’ils sont de purs vertical runners.

Mainmise de Zemmer
Germanophone de la région autonome du Trentin – Haut-Adige, âgé de 44 ans, Zemmer en termine en 29’42. La star du Team La Sportiva devient ainsi le premier à descendre sous les 30’ et, par ricochet, à franchir le seuil des 2000m à l’heure (précisément 2039m) ! En vérité, il ne fait que confirmer son hégémonie acquise depuis plusieurs années que seuls, cette saison, Kilian Jornet Burgada, et dans une moindre mesure le Piémontais Bernard Dematteis, ont été à même d’ébrécher.
Ainsi, c’est à deux reprises que Zemmer devra s’incliner devant Jornet, à Chamonix (pour 19’’) puis à Limone (pour 38’’). Idem devant Dematteis, mais uniquement à Chamonix (pour 1’’).
On remarquera que les rendez-vous où il s’avouera vaincu offrent des profils bien différents à Fully, Chamonix, émaillé de virages en lacet, et Limone, atteignant respectivement 3800m et 3080m contre 1920m dans le Valais. A contrario, Zemmer sera comme un poisson dans l’eau à Canazei où la distance, cette fois-ci, s’approche de Fully (2530m). Il l’emportera ainsi pour la quatrième fois, qui plus est facilement, écartant pour 54’’ son dauphin en la personne du redoutable Slovène Nejc Kuhar, 3ème du Skyrunner World Series 2014. Un résultat qui le transplantait à 8’’ seulement du record de Jornet, remontant à l’an dernier.

Dewalle sous les… 35’ !
Agée de 31 ans, la Rochoise Christel Dewalle aura, quant à elle, survolé la compétition, faisant exploser son chrono en 34’44, soit un gain de 2’04 en regard de son record de 2012. Pour parvenir à ce fait d’armes inimaginable, même aux yeux de ses plus fidèles aficionados, elle aura abattu le mur sur un rythme de 1742m à l’heure !
Pourtant, la figure emblématique du Team Trail Adidas et de l’Athlé Saint-Julien 74 n’était pas au mieux, éprouvant des douleurs à l’arrière des jambes, dixit son entraîneur, le Favergien Jean-Louis Bal. Mais grande était sa motivation pour se réapproprier un leadership, quelque peu malmené par ses deux prestations en demi-teinte survenues cette année dans le circuit du Skyrunning devant la Catalane espagnole Laura Orgué Vila. Fondeuse internationale, celle-ci l’avait en effet dominée aussi bien à Chamonix (de 21’’) qu’à Canazei (de 20’’), accomplissant à chaque fois la marque référence de l’épreuve. Parallèlement, l’Américaine Stevie Kremer, appartenant à l’équipe nationale de ski-alpinisme, avait aussi pris le dessus sur Christel à Chamonix (de 13’’).
N’empêche, ses ambitions redoubleront à compter du 10 octobre lorsqu’elle fera cavalier seul à Limone, devançant de 2’ Orgué, lauréate du Skyrunner World Series, avec à la clef le temps étalon. Les séances de côte hyper raides qu’elle multipliera après son triomphe aux France de trail court, le 28 septembre, venaient de produire leurs premiers effets.

Dauphins survoltés
Les adversaires directs des deux extraterrestres n’auront pas été en reste, trois d’entre eux se permettant le luxe d’annihiler les meilleures perfs mondiales surgies en 2012. A bien des égards, Nicola Golinelli partage pas mal de choses avec Zemmer : la nationalité (il est Lombard), la catégorie d’âge (il vient d’avoir 42 ans), le team (il porte les couleurs de La Sportiva). Sans oublier le talent, naturellement ! Victorieux en 32’11 à Chiavenna-Lagünc un mois auparavant devant Bernard Dematteis (2ème à 4’’) et Marco De Gasperi (3ème à 1’05), il dévorera l’ancienne voie du funiculaire en 30’25, soit 1’’ de moins que son compatriote il y a deux ans.
Deux dames l’imiteront. A savoir la Vénète Francesca Rossi (Team La Sportiva) puis la Haut-Valaisanne Viktoria Kreuzer (Team Salomon Suisse), qui couronneront leur ascension, respectivement en 36’04 et 36’39, abaissant ainsi l’ancienne marque de Dewalle portée à 36’48. Ayant vu le jour le 10 avril 1966, Rossi aura été régulière tout au long de l’année, se classant 4ème du Skyrunner World Series après avoir brillé à la Transvulcania (8ème), à Val-d’Isère (4ème), à Canazei (5ème), enfin à Limone (4ème). Par ailleurs, on l’avait encore observée à Chamonix (8ème).
Quant à Viktoria Kreuzer, âgée de 25 ans, son action d’éclat, à l’instar de Rossi, est à l’avenant de sa saison. Une saison fécondée, entre autres, par son titre de championne valaisanne de course à pied de montagne, par son exploit au Double Km de Chando (record de l’épreuve devant une certaine… Emelie Forsberg), ou encore par sa 4ème position à Canazei. Place dorénavant au ski-alpinisme, avec un objectif majeur pour cette étoile du Swiss Team : les Mondiaux de Verbier où elle visera un podium, en particulier sur la verticale race, sa discipline de prédilection comme nul n’en sera étonné !

Eterlou par-ci, éterle par-là
Mais que dire de l’Helvète Rémi Bonnet (Team Crazy Suisse / Scott) dont la partition, à 19 printemps s’il vous plaît, aura embelli encore un peu plus l’extraordinaire symphonie automnale de cette journée. 52ème en 2012 en 37’40, 8ème en 2013 en 33’42, la dernière recrue du Swiss Team de ski-alpinisme CAS (2) conclut cette fois-ci dans le chrono ébouriffant de 30’44, soit le 1er dans l’histoire du palmarès des Suisses à Fully. Selon Jean-Louis Bal, fin connaisseur en la matière, il s’agit même de l’une des huit plus belles prestations universelles depuis l’éclosion de la discipline dans la deuxième moitié des années 1990. 
Conséquence, l’homme de la Gruyère complétait le podium scratch. Et reléguait par la même occasion, au 4ème rang avec ses 30’56, le vainqueur senior, en l’occurrence l’illustre Piémontais Marco Moletto (Team La Sportiva), 27 ans, dauphin de Jornet sur le Skyrunner World Series 2014, victorieux cet été à Val-d’Isère puis au Red Bull K3 !
En établissant le nouveau temps étalon dans sa catégorie d’âge à l’échelle mondiale, le lauréat du dernier Sierre-Zinal junior ne pouvait s’empêcher de relever que le précédent, vieux de 2006, était l’œuvre d’un certain… Jornet en 31’55 ! C’est dire l’ampleur de sa performance.
Dans le sillage de ses aînées, la Valdôtaine Joëlle-Hélène Vicari, 18 ans depuis le 10 août dernier, s’invitera pareillement à la fête. 5ème au scratch, elle gommera en 39’06 le record Junior Dames qui demeurait entre les mains de l’Annécienne Axelle Mollaret (40’46 en 2011). Là aussi, elle devenait la meilleure performeuse mondiale chez les filles de 18-19 ans.
Ce qui frappe dans son pedigree, c’est incontestablement sa polyvalence, déployant tout son talent, aussi bien à l’Atletica Zerbion Saint-Vincent pour la course à pied qu’au Ski Club Gran Paradis pour le ski-alpinisme et le ski nordique. Assurément, on reparlera de ce phénomène !      

Prouesses françaises
En dehors de la reine Christel, les Haut-Savoyards auront brillamment défendu leurs couleurs. Mettons ainsi en exergue :
– Adrien Perret (Saint-Nicolas-de-Véroce), 24 ans, de souche iséroise, vertical runner pur jus à compter de cette année, quasiment inconnu au bataillon ! Rêvant d’un hold up à Fully, il n’avait pu, hélas, dégoter le fameux sésame. 48h avant l’échéance, le miracle jaillissait, ce moniteur VTT parvenant à récupérer un dossard que devait porter Kevin Arrandel, un citoyen de la « Yaute » vivant à Lausanne. Son numéro : le 329, ce qui l’obligea à s’élancer, sur ce contre la montre avec départ toutes les 20’’, à 10h37’40 précises. Soit au beau milieu de la masse des anonymes qui, sur cette étroite et ancienne voie de funiculaire, n’allaient pas lui faciliter la tâche en le contraignant à changer sans cesse de trajectoire pour pouvoir doubler, entravant ainsi son cheminement. En réalité, un cas similaire à celui de Jornet en 2006, qui n’en établira pas moins, alors qu’il venait de fêter ses 19 printemps et qu’il ne disposait d’aucune notoriété, le record de l’épreuve, et par ricochet du monde, en 31’55 comme écrit plus haut.
Au final, le natif de Saint-Martin-d’Hères absorbe la paroi en 32’04, soit 9ème au scratch et 1er Hexagonal ! C’est ce qu’on appelle un coup de génie ! 

Jean-François Philipot (Club Athlétique du Bassin Bellegardien et CAF La Roche – Bonneville), 27 ans, qui bat son record personnel en 32’10. Orfèvre en la matière à l’exemple de Perret, il finit 10ème au scratch, endossant le costume de 2ème Français. 
A n’en pas douter, il est l’un de ceux qui symbolisent la relève du km vertical hexagonal avec, en dehors de Perret, le Beaufortain Xavier Gachet, 25 ans, et le Tarin Yoann Sert, 27 ans. Les trois hommes auront été ainsi les auteurs des trois plus belles marques sur le territoire national, réalisées le 6 septembre dernier au Grand Serre : la 1ère pour Gachet en 32’03, la 2ème pour Philipot en 32’20, la 3ème pour Serre en 32’22.
Mais n’occultons surtout pas les William Bon-MardionAlexis Sévennec, Mathéo Jacquemoud, Emmanuel Meyssat, Nicolas Martin, Arnaud Bonin et autre Tao Quéméré.
Pierre Chauvet (Team Socquet Sports ; La Foulée d’Annemasse, section de l’Entente Athlétique de l’Arve), avant tout fondeur (figure de l’équipe nationale de 2003 à 2005), 34 ans. Toujours détenteur du meilleur chrono français dans le palmarès des km verticaux (31’30 à Fully 2010), il s’acquitte d’un temps de 32’49 (11ème au scratch), progressant ainsi de 19’’ par rapport au précédent millésime. Rarement décevant, Pierre reste incontestablement l’une des valeurs sûres de la discipline.
Axelle Mollaret (CAF Annecy Compétition), skieuse-alpiniste internationale à compter de 2012. 4ème fille en 38’25, elle est certes en retrait au vu de ses 37’38 advenus au Grand Serre il y a un mois et demi mais sa prestation n’en reste pas moins de haut vol. A vrai dire, si elle a relativement contre-performé, c’est qu’elle n’avait pas assez la niaque selon son coach Jean-Louis Bal. Prenant à cœur son entrée dans la vie professionnelle, suite à l’obtention de son diplôme de masseur kinésithérapeute en septembre, elle n’avait pas la tête à cet événement. A plus forte raison qu’elle pensait déjà à la saison d’hiver qui induit une coupure avant d’attaquer la préparation automnale. Du coup, l’indispensable travail en côte en aura pâti.
En tout cas, celle qui n’a que 22 ans a tout l’avenir devant elle pour un jour titiller, sinon décrocher, la lune.
Terminons avec Catherine Juillaguet (Team Jura France), qui à 52 ans et sous l’impulsion de son préparateur meylanais Alain Roche, atteint son point d’orgue. Cette athlète, accrocheuse en diable, écrabouille en effet son temps référence qui passe de 44’15, engrangé en 2007, à 41’56, repoussant ainsi aux calendes grecques toute idée de retraite sportive ! Une prestation de rêve qui lui permet, chez les quinquagénaires, de surpasser de 39’’ la célèbre Fribourgeoise Colette Borcard (Club Sportif Neirivue), 50 ans. Elle fait même mieux que l’ancienne icône de la course de montagne, Isabelle Guillot, qui en 2011, à trois jours de ses 50 ans, était venue à bout du raidard en 42’11.
Toutefois, le record Dames 2 lui échappera pour 8’’ au profit de la Suissesse Doris Oester, vivant dans l’Oberland Bernois et âgée de… 62 ans, les sexagénaires étant regroupés avec les quinquas. 2ème donc de sa catégorie, cette skieuse-alpiniste n’en aura pas moins eu le bonheur de s’introduire, et de façon inespérée, dans le top 10 du scratch féminin (9ème précisément).
Ses deux fistons auront été à l’avenant. Swann, 19 printemps au compteur, grimpe sur la troisième marche du podium junior après avoir dompté la pente en 35’23. Son petit frère de 18 ans, Will (Saint-Claude Athlétisme), quant à lui, franchit la ligne en 37’28, s’appropriant la 13ème position chez les juniors. En substance, un magnifique tir groupé de la famille Juillaguet !

   
Fully, écarté du Skyrunning…     
Etant donné les temps stratosphériques, il ne sera pas aisé aux adversaires de Zemmer et, plus encore, de Dewalle, de les effacer, du moins dans l’immédiat. Certes, un Kilian Jornet parfaitement préparé a bien sûr le potentiel pour réussir ce tour de force. Sa double victoire cette année devant Zemmer est là pour en témoigner. Mais faut-il encore qu’il veuille retourner à Fully où il n’a plus été vu à compter de 2008 où il avait alors subi la loi de Pierre Chauvet (3). Pour l’inciter à revenir, faudrait-il également que l’épreuve valaisanne réintègre la Coupe du Monde de Skyrunning après l’unique expérience intervenue en 2012. Hélas, ce ne sera toujours pas le cas l’an prochain, ce qui ne manque pas de surprendre.
En vérité, la Fédération Internationale de Skyrunning que préside l’Italien Marino Giacometti privilégie depuis 2014 des manifestations susceptibles d’organiser deux ou même trois compétitions sur un même week-end. Le km vertical se dispute alors 24 ou 48h avant une manche de sky, d’ultra ou du championnat continental qui entrera en vigueur en 2015 (4). Ainsi, la logistique s’en trouve grandement facilitée en faisant coïncider diverses épreuves ne présentant pas le même format.
Sinon, on soulignera qu’à l’image de Jornet, Laura Orgué Vila, forte de ses deux succès cette saison sur Dewalle, dispose des atouts nécessaires pour l’inquiéter à Fully qu’elle n’a fréquentée qu’en 2012 (5ème en 40’33).       

D’autre part, si la discipline connaît aujourd’hui un engouement populaire sans précédent et une hausse sensible de son niveau, elle compte en réalité très peu de cadors capables de détrôner Zemmer et Dewalle. En effet, bon nombre de concurrents présentent une carte de visite enrichie d’abord par la course de montagne, le trail, le ski-alpinisme ou le ski de fond, et dans une moindre mesure, la course d’orientation ou le vélo. A vrai dire, autant de sports qui constituent des buts en soi alors que le km vertical n’apparaît, aux yeux de ces athlètes, comme un simple appoint à leur entraînement.
Par ailleurs, les skieurs-alpinistes qui, comme chacun le sait, excellent dans cette discipline, affluent désormais en moins grand nombre à Fully. Cessant toute activité au terme du mois de septembre, ils démarrent plusieurs semaines après leur préparation hivernale, renonçant par la force des choses au rendez-vous valaisan.

… mais néanmoins temple mondial du km vertical ! 
Autre donnée incontestable, la rampe fulliéraine, mesurée officiellement (5), est le km vertical le plus performant de la planète, et de très loin même. Ce n’est donc pas demain la veille qu’il risque d’être supplanté !
En vérité, peu de monde l’ignorait comme en attestent les quelques 707 vertical runners qui auront écumé, le 1er septembre dernier, les places disponibles en moins de… trois quarts d’heure !
On le savait donc déjà mais peut-être pas à ce point, surtout pour certains de ses détracteurs qui annonçaient mordicus l’établissement de nouvelles performances mondiales ailleurs qu’à Fully. Indubitablement, Sébastien Nicollier, et sa valeureuse escouade du Team La Trace qui orchestraient cet événement de gala, peuvent dormir sur leurs deux oreilles !

François Vanlaton pour le compte des trois sites Web suivants :
– Le Club Athlétique du Bassin Bellegardien, en date du lundi 27 octobre 2014 :
http://www.cabb.bellegardesurvalserine.fr/resultats/resultats-du-week-end-samedi-25-dimanche-26-octobre-2014/
– « Trails Endurance Mag », en date du samedi 1er novembre 2014 :
http://www.trails-endurance.com/actus/trail/fully-2014-records-du-monde-pou-u-zemmer-c-dewalle-r-bonnet/
– L’Athlé Saint-Julien 74, en date du mercredi 5 novembre 2014 :
http://www.asj74.org/km-vertical-de-fully-2014-par-f-vanlaton/

(1) Le km vertical n’étant pas encore une discipline officielle à l’échelle mondiale, on ne peut donc pas parler de record du monde mais bien de meilleure performance mondiale. Soulignons encore la distinction qui prévaut en Italie, à savoir que seules les compétitions dépourvues de bâtons, comme à Chamonix, rentrent dans les statistiques.
Aussi, pour nos amis transalpins, les records du monde ne sont pas ceux réalisés à Fully (qui autorise les bâtons) mais à Chiavenna-Lagünc, en Lombardie (qui les interdit). Leurs auteurs sont le Piémontais Bernard Dematteis et la Lombarde Valentina Belotti qui, le 14 juillet 2013 sur un tracé de 3,3km, finissaient respectivement en 30’27 et 37’43.
(2) C’est à l’orée de 2014 que le Swiss Team de ski-alpinisme CAS s’attachera le renfort de Rémi Bonnet

(3) Les prestations de Kilian Jornet à Fully auront été les suivantes :
– 2006 : 1er (1er junior) en 31’55, meilleure performance mondiale.
– 2007 : 1er (1er senior) en 31’52, meilleure performance mondiale.
– 2008 : 2ème (2ème senior) en 32’33, à 27’’ de Pierre Chauvet.
(4) En 2014, le circuit de Syrunning a vu tous ses km verticaux associés à des étapes de sky ou d’ultra :
– La Palma en Espagne (8 mai) avec un ultra (10 mai).
– Val-d’Isère en France (11 juillet) avec un ultra (13 juillet).
– Canazei en Italie (18 juillet) avec un sky (20 juillet).
– Big Sky aux Etats-Unis (12 septembre) avec un sky (14 septembre).
– Limone en Italie (10 octobre) avec un sky (12 octobre).
Pour 2015, la même opération est reconduite, excepté le km vertical ayant lieu à Val-d’Isère qui, dorénavant, est regroupé avec le tout nouveau Championnat continental, ce qui donne :
– Val-d’Isère en France (10 juillet) avec un championnat continental (12 juillet).
– Canazei en Italie (17 juillet) avec un sky (19 juillet).
– Tromso en Norvège (1er août) avec un ultra (2 août).
– Big Sky aux Etats-Unis (4 septembre) avec un sky (5 septembre) et un ultra (6 septembre).
– Limone en Italie (16 octobre) avec un sky (18 octobre).
(5) Les 1000,06m de dénivelée positive du parcours séparant la Belle Usine aux Garettes, à Fully,  ont été mesurés en juillet 2010 au GPS par un géomètre.

.
LA REACTION DE JEAN-FRANCOIS PHILIPOT, 2EME FRANCAIS :

Sociétaire du Club Athlétique du Bassin Bellegardien à compter de septembre dernier ainsi que du CAF La Roche – Bonneville, Jean-François Philipot, paysagiste âgé de 27 ans résidant à Evires, est un vertical runner pur sucre. Suite à sa remarquable prestation (10ème au scratch, 8ème senior et 2ème Français en 32’10), qui lui vaut de battre son record personnel sur km vertical, il nous livre ses impressions.  

« Cette fois-ci, j’ai mieux géré ma course, ayant décidé de démarrer moins rapidement qu’à l’accoutumée, de manière à tenir un bon rythme dans les portions les plus escarpées.
Je remonte petit à petit sur le cycliste haut-alpin Serge Garnier qui demeure une référence sur km vertical. Parti 1’ avant moi, je le double finalement après 700m de dénivelé.
Toujours est-il que j’ai pu grimper sur un tempo identique, y compris sur la fin où j’ai l’habitude de ralentir, étant donné mes départs trop véloces.
Après 900m de différentiel, je tente d’augmenter la cadence mais c’est difficilement soutenable. 
Je suis ravi de ma prestation, abaissant de 10’’ mon temps référence tout en restant régulier dans l’effort. »

Jean-François Philipot 

.
RESULTATS PARTIELS :

Top 15 scratch (707 inscrits, 619 classés) :
– 1er (1er V1) : Urban Zemmer (Italie, Team La Sportiva) en 29’42, meilleure performance mondiale Hommes.
– 2ème (2ème V1) : Nicola Golinelli (Italie, Team La Sportiva et ASD Ger Rancio) en 30’25.
– 3ème (1er junior) : Rémi Bonnet (Team Crazy Suisse Scott et Juniors Hommes du Swiss Team de ski-alpinisme du CAS) en 30’44, meilleure performance mondiale Junior Hommes.
– 4ème (1er senior) : Marco Moletto (Italie, Team La Sportiva) en 30’56.
– 5ème (2ème senior) : Martin Anthamatten (Elite Hommes du Swiss Team de ski-alpinisme du CAS) en 31’46.
– 6ème (3ème senior) : Andréas Steindl (Elite Hommes du Swiss Team de ski-alpinisme du CAS) en 31’53.
– 7ème (4ème senior) : Nicola Pedergnana (Italie, Team La Sportiva) en 31’57.
– 8ème (5ème senior) : Werner Marti (Elite Hommes du Swiss Team de ski-alpinisme du CAS) en 32’04’’370.
– 9ème (6ème senior) : Adrien Perret (France, Saint-Nicolas-de-Véroce) en 32’04’’516.
– 10ème (7ème senior) : Jean-François Philipot (France, Club Athlétique du Bassin Bellegardien et CAF La Roche – Bonneville) en 32’10.
– 11ème (8ème senior) : Pierre Chauvet (France, Team Socquet Sports ; La Foulée d’Annemasse, section de l’Entente Athlétique de l’Arve) en 32’49.
– 12ème (9ème senior) : Pascal Egli (Dynafit Suisse) en 32’57.
– 13ème (10ème senior) : Xavier Chevrier (Italie, Atletica Valli Bergamasche Leffe) en 33’32.

– 14ème (11ème senior) : Florian Pinel (France, les Raideurs du Matin) en 33’33.
– 15ème (3ème V1) : Serge Garnier (France, Théus) en 33’41.

Top 10 féminin (113 inscrites, 97 classées) :
– 1ère (1ère senior, 25ème au scratch) : Christel Dewalle (France, Team Trail Adidas et Athlé Saint-Julien 74) en 34’44, meilleure performance mondiale Femmes.
– 2ème (1ère V1, 37ème au scratch) : Francesca Rossi (Italie, Team La Sportiva) en 36’04.
– 3ème (2ème senior, 51ème au scratch) : Viktoria Kreuzer (Team Salomon Suisse et Elite Dames du Swiss Team de ski-alpinisme du CAS) en 36’39.
– 4ème (3ème senior, 83ème au scratch) : Axelle Mollaret (CAF Annecy Compétition et équipe de France de ski-alpinisme) en 38’25.
– 5ème (1ère junior, 100ème au scratch) : Joëlle-Hélène Vicari (Italie, Atletica Zerbion Saint-Vincent) en 39’06, meilleure performance mondiale Juniors Femmes.
– 6ème (4ème senior, 117ème au scratch) :
Béatrice Deflorian (Italie, Team La Sportiva) en 39’41.
– 7ème (1ère Dame 2, 165ème au scratch) : Doris Oester (Suisse, Adelboden) en 41’48.

– 8ème (5ème senior, 170ème au scratch) : Mélanie Jeannerod (France, Belfaux) en 41’55.
– 9ème (2ème Dame 2, 171ème au scratch) : Catherine Juillaguet (France, Team Jura France) en 41’56.
– 10ème (6ème senior, 173ème au scratch) : Marianna Jagercikova (Slovaquie, CAF Gap) en 41’58.

.
RESULTATS COMPLETS :

Ils figurent sur le site MSO-Chrono :

– Scratch : https://www.mso-chrono.ch/results/381-kilometre-vertical-de-fully/3237/scratch

– Par catégories d’âge :
https://www.mso-chrono.ch/results/381-kilometre-vertical-de-fully/3236/scratch

.
PHOTOS DES HOMMES :

Accoutumés à immortaliser cet événement hors norme, la Valaisanne Caroline Ançay ainsi que le Haut-Savoyard Philippe Bourgine auront concocté de somptueux reportages photographiques, illustrant à merveille cette 14ème cuvée qui, quoi qu’il arrive, restera gravée dans les mémoires.
En tout cas, un grand bravo à eux deux pour la qualité de leurs clichés. Un grand bravo mais aussi un immense merci pour m’avoir permis de partager le fruit de leur travail sur les sites Web « Trails Endurance Mag » et « TPS Infos ».

Les liens de ces deux reportages, les voici :

– Caroline sur sa page « Facebook », avec 1555 images prises peu avant le tunnel après environ 400m de dénivelée, en plongée vers la ville de Fully (8181 âmes en 2013) qu’arrose le Rhône :
1er volet (383 images) :
https://www.facebook.com/caroline.ancay/media_set?set=a.10152816892590908.1073741869.563785907&type=3
2ème volet (404 images) :
https://www.facebook.com/caroline.ancay/media_set?set=a.10152816973635908.1073741870.563785907&type=1&pnref=story
3ème volet (187 images) :
https://www.facebook.com/caroline.ancay/media_set?set=a.10152817057885908.1073741871.563785907&type=1&pnref=story
4ème volet (581 images) :
https://www.facebook.com/caroline.ancay/media_set?set=a.10152817102830908.1073741872.563785907&type=1&pnref=story

– Philippe sur sa page « Facebook », avec 121 images prises avant l’arrivée :
https://www.facebook.com/philippe.bourgine/media_set?set=a.10152816627554176.1073742002.716339175&type=1&pnref=story

Ci-dessous, vous trouverez 37 photos de Caroline, 14 de Philippe, une de Céline Betend, enfin une émanant d’un reportage néerlandais tout aussi magnifique, soit un total de 53 clichés qui concernent uniquement les athlètes masculins.
Quant aux images consacrées à la gent féminine, elles figurent dans un autre article, mis en ligne bien évidemment sur « TPS Infos » :
http://www.trail-running-savoie.fr/photos-femmes-km-vertical-fully-suisse-25-10-14/
10153876_10152817260585908_5736425655589958350_n
Urban Zemmer (Italie, Team La Sportiva), 1er (1er V1) en 29’42, record personnel (ancien : 30’26), synonyme de meilleure performance mondiale Hommes.
Cliché de Caroline Ançay.
250303_10152817260955908_157719717381227998_n Urban Zemmer, en route pour un troisième succès consécutif, et pas n’importe lequel… 
Cliché de Caroline Ançay.

10669163_10152816651044176_2691562687413738116_o Urban Zemmer.
Cliché de Philippe Bourgine.
10301418_10152817257345908_1728918138229781257_n Nicola Golinelli (Italie, Team La Sportiva et ASD Ger Rancio), 2ème (2ème V1) en 30’25, record personnel (ancien : 31’45 en 2012).
Cliché de Caroline Ançay.
10245388_10152817246805908_1367414807304734178_n Rémi Bonnet (Team Crazy Suisse / Scott et Juniors Hommes du Swiss Team de ski-alpinisme du CAS), 3ème (1er junior) en 30’44, record personnel (ancien : 33’42 en 2013), synonyme de meilleure performance mondiale Juniors Hommes
Cliché de Caroline Ançay.
1526414_10152817259750908_8595144349571743079_n Marco Moletto (Italie, Team La Sportiva), 4ème (1er senior) en 30’56, record personnel (ancien : 31’39 en 2012).
Cliché de Caroline Ançay.
10694203_10152816650964176_2728281023261799747_o Marco Moletto.
Cliché de Philippe Bourgine.
10526111_10152817258175908_2392737568181796804_nMartin Anthamatten (Elite Hommes du Swiss Team de ski-alpinisme du CAS), 5ème (2ème senior) en 31’46. 

Incontestablement, il aura été à son avantage, notamment en regard de l’ultime édition disputée, celle de 2012, où suite à un départ canon, il avait ensuite explosé (33’52). Par contre, il n’a pu bonifier ses chronos 2010 (31’09, record personnel) et 2011 (31’29).
Cliché de Caroline Ançay.
10515229_10152816650179176_1289719135538574538_o Martin Anthamatten.
Cliché de Philippe Bourgine.
560173_10152817248100908_1303750785118763112_n Andréas Steindl (Elite Hommes du Swiss Team de ski-alpinisme du CAS), 6ème (3ème senior) en 31’53, record personnel (ancien : 33’33 en 2013).
Cliché de Caroline Ançay.
10733771_10152816649369176_232996562713314787_oAndréas Steindl.
Cliché de Philippe Bourgine.
10703689_10152817234590908_3387647887608209851_n Nicola Pedergnana (Italie, Team La Sportiva), 7ème (4ème senior) en 31’57.

Cliché de Caroline Ançay.
1382023_10152817247590908_7802898757616459328_n Werner Marti (Elite Hommes du Swiss Team de ski-alpinisme du CAS), 8ème (5ème senior) en 32’04’’370, record personnel (ancien : 32’05 en 2012).

Cliché de Caroline Ançay.
10632598_10152817066145908_6167091340741099614_nAdrien Perret (France, Saint-Nicolas-de-Véroce), 9ème (6ème senior, 1er Français) en 32’04’’516.
Cliché de Caroline Ançay.
1010090_820447497977506_4791182914313160045_n Jean-François Philipot (France, Club Athlétique du Bassin Bellegardien et CAF La Roche-Bonneville), 10ème (7ème senior, 2ème Français) en 32’10.
Beaucoup d’aisance et de légereté de la part du paysagiste évirois malgré la forte déclivité de la pente estimée à… 52% de moyenne ! 

Cliché de Caroline Ançay.
1487329_820447441310845_4769616105765743369_n Jean-François Philipot accourait pour la seconde fois à Fully, le galop d’essai ayant eu lieu en 2012 lorsqu’il finira à la 34ème place en 36’00.
Cliché de Caroline Ançay.
1146452_10202932930504613_3774282727928271562_n
Recroquevillé, Jean-François Philipot est en train d’épuiser ses ultimes cartouches. Bien lui en a pris puisqu’il fera tomber, en 32’10, son record personnel sur km vertical, l’ancien remontant au 6 septembre dernier à la Verticale du Grand Serre où il avait réalisé 32’20.
Dans son dos, on reconnaît Simon Brändli (Suisse, Turbenthal), 46ème (33ème senior) en 36’31.
Cliché de Céline Betend.
1556206_785399584851308_3851736235861449175_o14ème édition du Km Vertical de Fully, 25 octobre 2014.
A quelques mètres de l’épilogue.
Jean-François Philipot ou la rage de vaincre…
Koninklijke Nederlandse Klim-en Bergsport Vereniging / ByRyan Photography.

10610676_10152817259115908_6314250286901427899_nPierre Chauvet (France, Team Socquet Sports ; La Foulée d’Annemasse, section de l’Entente Athlétique de l’Arve), 11ème (8ème senior, 3ème Français) en 32’49 (record personnel : 31’30 en 2010).
Cliché de Caroline Ançay.
1957822_10152816652149176_2843754737762193579_o
Pierre Chauvet,
Un regard qui en dit long, en l’occurrence celui de la détermination ! 

Cliché de Philippe Bourgine.
10411398_10152817240530908_1832010967738116489_n Pascal Egli (Dynafit Suisse), 12ème (9ème senior) en 32’57.

Cliché de Caroline Ançay.
10391394_10152817247000908_6553700505684817007_n Xavier Chevrier (Italie, Atletica Valli Bergamasche Leffe), 13ème (10ème senior) en 33’32.
A l’occasion des Championnats du Monde de course en montagne, le 13 septembre dernier à Casette di Massa, en Toscane, ce Lombard âgé de 24 ans se classait 14ème et 3ème Italien, soit trois rangs devant Julien Rancon, 1er Hexagonal.

Cliché de Caroline Ançay.
10551481_10152816648834176_5581854191880488771_o Florian Pinel (France, les Raideurs du Matin), Savoyard installé à Méry, 14ème (11ème senior, 4ème Français) en 33’33.
Cliché de
Philippe Bourgine.
10525778_10152817236905908_5143409815863854712_n – En tête de ce petit groupe : Serge Garnier (France, Théus), 15ème (3ème V1, 5ème Français) en 33’41.
Agé de 48 ans, ce cycliste haut-alpin a pris part à tous les millésimes depuis 2005. En revanche, il n’aura pas grimpé de la même manière. Ainsi, après s’être muni de bâtons jusqu’en 2007, il est, à compter de 2008, l’un des rares vertical runners à en être dépourvu. Cela ne l’empêchera pas de briller, faisant ainsi tomber dans son escarcelle le cru 2009 en 32’14, record personnel à la clef, et ce devant Pierre Chauvet en 32’32.
– En seconde position : Thomas Trettez (Italie, Montagnaga di Pinè), 17ème (13ème senior) en 33’58.
– En 3ème position : Pascal Egli (Suisse, Saint-Gall), 12ème (9ème senior) en 32’57.
Cliché de Caroline Ançay.
10257804_10152817105895908_6033894117779194308_nPascal Buchs (Suisse, Association Neuchâteloise de Course d’Orientation et Cadets Hommes du Centre Régional Ouest de ski-alpinisme du CAS), 18ème (2ème junior) en 34’00.
Cliché de Caroline Ançay.
1932798_10152816650254176_8980694410656674767_oAlexander Fasser (Autriche, Skiclub Lermoss), 19ème (14ème senior) en 34’08.
Cliché de Philippe Bourgine.
10367598_10152817196285908_751337324841087725_n– En tête de ce duel : Robin Mottiez (France, Lou Tavan), 45ème (32ème senior, 13ème Français) en 36’26.
– En 2ème position : Clément Ripoll (France, CAF Annecy Compétition), 20ème 
(15ème senior, 6ème Français) en 34’12.
Cliché de Caroline Ançay.

540408_10152817235245908_115270389902225473_nChristophe Perrillat (France, Ski Club Le Grand Bornand), 22ème (17ème senior, 7ème Français) en 34’15.
Cliché de Caroline Ançay.
11358_10152817242065908_4295871401174603787_nPierre-François Gachet (Club Multisport Arêches-Beaufort et équipe de France de ski-alpinisme),
 23ème (18ème senior, 8ème Français) en 34’32.
Cliché de Caroline Ançay.
10659032_10152816648934176_7919069968708160216_oAuteur d’un chrono en 34’32, le skieur-alpiniste Pierre-François Gachet, entré cette année en équipe de France, n’aura pas établi de nouvelle marque à Fully. Pour cela, il lui aurait fallu descendre sous les 34’11, accomplis en 2011 à l’occasion de sa troisième participation après 2009 et 2010.   
Cliché de Philippe Bourgine.
10710523_10152817192020908_3642763033809915442_n
Arnaud Barbe (France, Ski Club d’Agy), 26ème (20ème senior, 9ème Français) en 34’45.
Cliché de Caroline Ançay.
10630656_10152816645744176_5980684819266577544_o
Arnaud Barbe.
Cliché de Philippe Bourgine.
10514490_10152817168180908_4555730516688053308_nSwann Juillaguet (France, Vél’haut Jura Saint-Claude), 27ème (3ème junior, 10ème Français) en 35’23, record personnel (ancien : 41’04 en 2012).
Cliché de
Caroline Ançay.
10694292_10152816644239176_4288331230269391308_oFigure de l’équipe de France jeunes de ski-alpinisme, à l’instar de son frangin Will, Swann Juillaguet aura changé de braquet par rapport à l’an dernier : 35’23, soit 3ème junior, contre 43’34, soit 18ème junior.
Cliché de Philippe Bourgine.
10458484_10152817235480908_7490189568231831597_nJulien Ançay (Team Planet Endurance et Cadet Homme du Swiss Team de ski-alpinisme du CAS), 31ème (4ème junior) en 35’31.
Cliché de Caroline Ançay.
10171755_10152817242515908_4720467413726526124_nBenoît Chauvet (France, Team Scott Odlo Led Lenser), 32ème (24ème senior, 12ème Français) en 35’32.
Au regard de son énorme potentiel, ce prestigieux fondeur (victorieux en 2011 et 2013 de la Transjurassienne) pouvait prétendre à beaucoup mieux pour sa première expérience fulliéraine !
Cliché de Caroline Ançay.
1900683_10152816650259176_2947358057278024953_o

Cette saison, Benoît Chauvet se sera distingué à plusieurs reprises : 3ème sur la Croz’et Raide ; 2ème dans le classement final du Manigod Scott Km Vertical Challenge (2ème sur la 1ère manche, 3ème sur la 2ème, 1ère sur la 3ème, 2ème sur la 4ème) ; 1er sur la Diagonale du Mont Joly devant son… frangin Pierre, ce qui n’est pas banal ! 
Cliché de Philippe Bourgine.
10669115_10152816646474176_4321073093330509370_oRobin Mottiez (France, Lou Tavan), 45ème (32ème senior, 13ème Français) en 36’26.
Cliché de Philippe Bourgine.
10269472_10152817209400908_4694495884269118109_nEmmanuel Ançay (Suisse, Team Raquettes Buromandie), 47ème (4ème V1) en 36’32. 
Cliché de Caroline Ançay.

10420344_10152817172465908_330170389492891176_nFabien Meynet (France, Lou Tavan), 56ème (37ème senior, 16ème Français) en 36’49.
Cliché de
Caroline Ançay.

10613083_10152817160485908_6617791550401046430_nWill Juillaguet (France, Saint-Claude Athlétisme), 64ème (13ème junior, 18ème Français) en 37’28, record personnel (ancien : 42’59 en 2013). 
Cliché de Caroline Ançay.
10580665_10152816643774176_1844928544590168879_oWill Juillaguet.
Cliché de Philippe Bourgine.
10401870_10152817077085908_3157006280395949352_n
Lionel Bouzon (France, Belles Grimpes Ski Alp), 81ème (52ème senior, 22ème Français) en 38’21.
Cliché de
Caroline Ançay.
10450817_10152817227790908_7197908443678299457_nDenis Sermonnet (France, Taninges), 82ème (11ème V1, 23ème Français) en 38’24, record personnel (ancien : 39’30 en 2013).
Sous les couleurs du Faucigny Athlétic Club qu’il a quitté aujourd’hui, il avait en particulier décrocher le Cross du Mont-Blanc, cuvée 2005, occasionnant à l’époque la surprise générale.
Cliché de
Caroline Ançay.
10170988_10152817125275908_49853773487254126_n
Gilles Schenevey (Suisse, Cranves-Sales), bien connu des fidèles du Challenge Running Conseil, 122ème (70ème senior) en 39’55.
Cliché de Caroline Ançay.

10431525_10152816939030908_7494730423426886115_nAu premier plan : Olivier Perrillat (France, Association Sportive Mahle), 128ème (22ème V1, 38ème Français) en 40’14, record personnel (ancien : 41’09 en 2006).
Cliché de Caroline Ançay.
10311344_10152817002895908_2949069361668855402_nChristophe Doulat (France, Passy), 136ème (6ème V2, 41ème Français) en 40’39 (record personnel : 38’50 en 2009).
Toujours aussi performant à 51 ans !
Cliché de Caroline Ançay.
10352141_10152817075915908_2281655574419599580_n
Michaël Nançoz (Suisse, Team Planet Endurance), 181ème (101ème senior) en 42’26.
Sa 18ème place parmi les 214 finishers, récoltée une semaine auparavant dans le Piémont sur l’Ultra Trail du Lac d’Orta (87km pour 5000m de dénivelé), explique sûrement la prestation en dedans réalisée à Fully par l’athlète de Daillon.
Cliché de Caroline Ançay.
1487346_10152817097830908_2475253611452878950_nBruno Mollaret (France, CAF Annecy Compétition et Section Montagne Salomon), père d’Axelle, 184ème (8ème V2) en 42’24 (record personnel : 40’28 en 2013).
Un jour sans au vu de son palmarès sur les montées sèches dont il est un brillant spécialiste.
Cliché de Caroline Ançay.
10404268_10152817097020908_2667387302499011074_nBernard Gabioud (Suisse, Orsières), 186ème (35ème V1) en 42’26 (record personnel : 40’19 en 2011).
Cliché de Caroline Ançay.
10408574_10152816916285908_2536805485121057181_nBernard Blanc (AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne), 211ème (11ème V2) en 43’21’’478.
Cliché de Caroline Ançay.
10672419_10152816939050908_472682375805151467_n (1)Notre vaillant photographe Philippe Bourgine (France, Collonges-sous-Salève), 270ème (16ème V2) en 45’31, record personnel (ancien : 48’14 en 2013).
Cliché de Caroline Ançay.
10379750_10152816653424176_2145010274538241052_oLe top 5 masculin, avec de gauche à droite : Martin Anthamatten (Suisse, Zermatt), 5ème en 31’46 ; Nicola Golinelli (Italie, Team La Sportiva), 2ème en 30’25 ; Urban Zemmer (Italie, Team La Sportiva), 1er en 29’42 ; Rémi Bonnet (Suisse, Charmey), 3ème en 30’44 ; Marco Moletto (Italie, Team La Sportiva), 4ème en 30’56.
Cliché de Philippe Bourgine.


1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DES ATHLETES MASCULINS SUR LE KM VERTICAL DE FULLY (SUISSE) / 25-10-14
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events