TPSinfos

Résultats de la Transvulcania 2014 (et Km Vertical)

 

2000 athlètes ont le pris le départ de la Tranvulcania samed matin. Depuis que l’épreuve marque l’ouverture des Skyrunner®  World Series (la première fois en 2012), elle a multiplié par quatre le nombre de ses inscriptions. Outre l’aspect quantitatif, la Transvulcania réunit chaque année un des plateaux d’athlètes le plus qualitatif, sinon le plus qualitatif, dans le monde du trail et du skyrunning.

 

Pour cette édition 2014, honneur aux dames avec le grand retour au plus haut niveau de la Néo Zélandaise Anna Frost qui a marqué cette édition de son empreinte.

Enfin libérée des problèmes de santé qui ont perturbé sa saison 2013, Anna Frost semble avoir retrouvé la plénitude des ses moyens. Début avril en Australie, la néo-zélandaise avait laissé entrevoir une forme ascendante en s’imposant sur le Buffalo Stampede SkyMarathon. Il lui restait à confirmer ses bonnes dispositions dans un contexte plus concurrentiel. Déjà vainqueur en 2012 avec un premier record de l’épreuve à la clé (8 h 11′), Frosty a récidivé de façon impressionnante. Certes, l’espagnole Nuria Picas avait déclaré forfait, estimant ne pas voir suffisamment récupéré après sa victoire sur l’Ultra Trail du Mont Fuji. Certes, la  suédoise Emelie Forsberg s’est blessée au bras en chutant dès le départ, poursuivant néanmoins son effort pendant trois heures, avant de jeter l’éponge. Mais qu’auraient bien pu faire ces dernières face à la tornade Frosty, menant la course du début à la fin et améliorant ultimement son propre record de 1′ 10 », le tout sans bénéficier de l’élan de ses principales concurrentes et, surtout, sous une chaleur tonitruante ? Entre Emelie Forsberg, Nuria Picas, Stevie Kremer et Anna Frost, la concurrence va encore monter d’un cran cette année.

 

Au classement féminin, les espagnoles complètent le podium avec Maite Mayora (5ème Zégama 2013) qui accuse 10 minutes de retard sur Anna Frost. Troisième à 36 minutes de la première place, Uxue Fraile réalise un chrono de 8 h 48 contre 8 h 44 en 2013 tout en terminant à la même place. Ce constat donne encore plus de relief à la performance d’Anna Frost. Emma Roca, vainqueur récemment de l’UT Barcelona, confirme sa bonne forme en 2014 avec une belle 4ème place (8 h 58′). L’américaine Jodee Adams-Moore aspirait à un top 3, elle hérite d’une honorable 6ème place. Une athlète à suivre donc. La fabuleuse Krissy Moehl, double vainqueur de l’UTMB en 2003 et 2009, termine 8ème pour son retour en Europe.

 

Seule satisfaction française du jour, la 5ème place d’ Anne-Lise Rousset en 9 h 10′ 29 » qui entame sa carrière internationale de belle manière. Performance encourageante pour Maud Gobert qui s’adjuge la dernière place du top 10.

 

Concernant le déroulement de la course masculine, comme en 2013 avec son compatriote Cameron Clayton, Sage Canaday s’est échappé en premier, mais seul cette fois. Il comptait plus de trois minutes d’avance à El Pilar (km 27) sur un groupe composé de Hernando, Jornet, Castanyer et Owens. A ce stade, Dakota Jones, vainqueur 2012 et figurant parmi les grands favoris, affichait déjà un retard inférieur à la minute sur ce groupe. Canaday poursuivait son effort solitaire jusqu’à El Reventon (km 31) où il était repris par les fusées Jornet et Hernando en phase de décollage. A Roque de los Muchachos (km 57,8), point culminant du parcours (alt. 2423 m), la messe était dite, les espagnols devançant l’américain de six minutes. Tofol Castanyer pointait quatrième en 5 h 18′ suivi de près par Tom Owens (5 h 19′). Quatre minutes plus tard, Dakota Jones apparaissait enfin en compagnie d’un trublion inattendu, l’allemand Stefan Hugenschmidt.

 

Dans la descente longue et abrupte de 19 km qui ramène les coureurs au niveau de la mer, au port de Tazacorte (km 77), Hernando va prendre le dessus sur un Jornet victime de la chaleur, inversant ainsi le scénario de l’édition 2013. De deux minutes, Hermando va porter son avance à 6 minutes sur la ligne d’arrivée. Celui-ci a donc mis en application la seule tactique qu’il estimait possible avant la course pour battre Jornet : s’accrocher à lui le plus longtemps possible en espérant qu’il soit dans un mauvais jour. Toujours deuxième derrière Jornet en 2013 (sauf à la Trans d’Havet où ils avaient fini ex aequo), le skieur de fond a certainement beaucoup appris et progressé au fil des courses, Il s’affirme comme un concurrent encore plus dangereux en 2014. Accordons à Jornet l’indulgence de sortir à peine de la saison de ski alpinisme et de ne pas être encore forcément au point en trail running.

 

Sage Canaday conservant sa troisième place acquise en 2013, on retrouve donc le même podium qu’en 2012, avec seulement une inversion des deux premières places.

 

Le vétéran Tofol Castanyer, vainqueur de la CCC 2012 et des Skyrunner® World Series en 2010, a tenu parfaitement son rang en s’octroyant la 4ème place. Encore une belle saison en perspective pour l’espagnol.

 

A la cinquième place, la surprise du jour, Stefan  Hugenschmidt qui a rattrapé et doublé Tom Owens dans la grande descente vers Tazacorte et qui le devancera finalement de quatre minutes à l’arrivée. Stefab  Hugenschmidt (Salomon), né en 1986 à Radofzell (GER), ingénieur de formation, s’était distingué en France en 2013 en finissant troisième du Trail du Petit Ballon. Cette même année, il s’était également mis en évidence sur la scène internationale, avec une huitième place sur le Matterhorn Ultraks et quatre podiums lors les quatre étapes des Salomon 4 Trails. En 2014, il a programmé leZugspitze Ultra Trail en Allemagne et la Transalpine Run. Sa bonne performance aux îles Canaries va-t-elle peut-être l’inciter à revenir prochainement sur les SWS 2014.

 

Après une année 2013 sans compétition suite à une vilaine blessure, le britannique Tom Owens semble revenir en forme comme l’atteste cette 6 ème place sur un format de course pourtant inhabituel pour lui. En effet, Tom est plutôt connu pour ses belles performances sur la distance marathon (2ème et 3ème à Zegama).Il semble vouloir se diriger vers des formats plus long car il est annoncé au départ de l’Ice Trail Tarentaise. A suivre !…

 

Dakota Jones, surnommé  »El Presidente » à La Palma depuis sa victoire en 2012 (en fait, à cause du style des lunettes de soleil qu’il portait ce jour-là), échoue à la 10ème place. Il concédera avoir été dans un jour sans. Volontairement en retrait des compétitions en 2013, il avait toutefois grappillé une 2ème place sur l’Ultra Race of Champions (Vail, Colorado),  lors de la finale des Ultra SWS 2013 en septembre dernier. Il avait également signé une victoire sur l’Ultra Buffalo Stampede début avril en Australie, face à une concurrence plus limitée, faut-il le préciser. En ce jour de Transvulcania, il n’a clairement pas exprimé tout son talent, mais il a certainement fait malgré tout un pas en avant vers son retour au plus haut niveau.

 

L’élite américaine était par ailleurs venue nombreuse à La Palma pour se confronter à l’élite européenne. Outre Sage Canaday et Dakota Jones, on retrouve dans le top 10, Timothy Olson (8ème) qui rétrograde de sa 4ème place obtenue l’an passé.

 

Jason Schlarb (Hoka One One), 3ème de la Speedgoat et vainqueur de la Run Rabbit Run en 2013, se classe 16ème. Il sera présent aux 80 km du Mont-Blanc et sur l’UTMB. Plus loin, à des places plus modestes, on retrouve Luke Nelson (24ème, 46ème en 2013), David Laney (32ème), Ryan Ghelfi (63ème). Tous affichent des résultats intéressants outre-atlantique, mais ils peinent à se hisser dans le tout haut des classements en Europe.

 

Chez les français, rien à signaler ou presque … Oubliée la présence d’un doublé français dans le top 10 en 2013 avec Patrick Bringer (5ème) et François D’Haene (6ème à une poignée de secondes) . Premier français, Julien Jorro termine 23ème en 8 h 12′ 24 ». Il a eu l’honneur d’être  »Frostisé »* en terminant juste derrière Anna Frost au scratch (*expression caractérisant un athlète masculin qui se fait doubler par la championne). Xavier Thévenard, 11ème en 2013, est malheureusement contraint à l’abandon. Nul doute qu’il y aura des jours meilleurs pour nos français en cette nouvelle saison.

 

Un autre grand événement des Skyrunner® World Series 2014 se profile déjà à l’horizon, dès le 25 mai prochain, avec le mythique Maraton Zegama-Aizkorri dans la catégorie « skymarathon »

Fabian Manceau pour TPSinfos.

Résultats : clasificaciongeneral_ultra

 

Luis Alberto Hernando.┬® Ian CorlessLe lauréat Luis Alberto Hernando(Adidas), joie et détermination sur la ligne d’arrivée.(Photo Ian Corless)

c2a9iancorless-com-img_8615transvulcania14

Kilian Jornet qui franchit la ligne d’arrivée visiblement marqué.(Photo Ian Corless)

10353385_10154099468480346_8028693936420297473_o

Luis Alberto Hernando et Kilian Jornet peu après leur arrivée (Photo Saul Santos)

c2a9iancorless-com-img_9258transvulcania141Sacré performance d’Anna Frost qui s’offre le luxe de battre son propre record ! (Photo Ian Corless)10295525_10154099463720346_5590750647578575748_oLuis Alberto Hernando & Kilian Jornet.┬®Jordi Saragossa Luis qui prend l’ascendant sur Kilian (Photo Jordi Saragossa)
luis alberto

Luis Alberto Hernando face à lui-même (Photo Quim Farrero)

c2a9iancorless-com-img_7528transvulcania14

Kilian Jornet (Photo Ian Corless)

c2a9iancorless-com-img_8044transvulcania14

1488291395.5384animation3 - Résultats de la Transvulcania 2014 (et Km Vertical)

Anna Frost (Team Salomon) Photo Ian Corless

10012927_10154099471300346_2058076494239188678_o

Anna Frost (Photo Jordi Saragossa)

2ème

Maité Mayora ( Team La Sportiva ) 2ème scratch dames (Quim Farrero)

sagecanadayL’americain Sage Canaday (Hoka) 3ème scratch (photo Quim Farrero)

uxue

Uxue Fraile (Vibram) 3ème scratch dames. Photo Ian Corless

10258411_10154099465155346_4052545668917175091_o

L’espagnol Tofol Castaner (Salomon) 4ème scratch (Photo Jordi Saragossa)

c2a9iancorless-com-img_8838transvulcania14

L’allemand Stephan Hugenschmidt 5ème scratch  Photo Ian Corless

anne lise

Anne Lise Rousset (I Run Race land) 5ème scratch dames et 1ère française. Anne Lise sera au départ de l’Altispeed le 13 juillet à Val d’Isère.(Photo Quim Farrero)

jorro

Julien Jorro (Lafuma), 23 ème scratch et 1er français. (Photo Quim Farrero)

10344394_10154099465140346_3574711117922506715_o

Le britannique Tom Owens (Salomon) 6ème scratch (Photo Jordi Saragossa)

dakota jones

L’américain Dakota Jones (Montrail) 10ème sratch (Vainqueur Transvulcania 2012) (Photo Quim Farrero)

c2a9iancorless-com-img_7440transvulcania141 transvulcania

Ambiance départ ( Photo Ian Corless) et parcours (Photo Quim Farrero)

10174880_568207936626613_4122653456838644104_n 10305054_741957269158069_2790763689737815594_n

Après la déception due à sa blessure (photoSalomon Running), la joie d’Emelie Forsberg qui voit sa copine Anna Frost revenir au plus haut niveau ! Photo Ian Corless

10295030_741857659168030_4890249307760133979_o

Au 31ème Kilomètre:Tofol, Owens, Kilian et Alberto (Photo IRUN FAR)


La course vu de l’intérieur…

Résultats du Km Vertical :

Les italiens affichent leur supériorité : Bernard Dematteis (47min23s) et Elisa Desco (59min43s) triomphent sur le Km vertical.

Chez les hommes, Martin Dematteis termine deuxième (48min26s) et Kilian Jornet (49min33s) s’empare de la 3ème place. Chez les dames Laura Orgue (1h01min10s) affiche le 2ème meilleur temps devant Azara Garcia (1h01min42s).

A noter la 15ème place de l’Annécien Martin Gaffuri en 57min 08s.

Résultats ; generalkmv

 

BernardDematteis_2

Bernard Dematteis (Saucony) vainqueur KV (Photo organisation)

10255668_741182812568848_1266843211355597227_n

Elisa Desco (SCOTT) Lauréate du km Vertical Transvulcania. Elisa a remporté Sierre Zinal en 2013. Photo Ian Corless

10300428_10154094879665346_6174901844022450722_n

Laura Orgue (Salomon) 2ème scratch dames (Photo Jordi Saragossa)

kilian kv johnwyat

Kilian Jornet 3ème (en haut) et ci-dessus Jonathan Wyatt 7ème (53min10s) du Team Salomon (Photo Jordi Saragossa)

1488291395.5384animation3 - Résultats de la Transvulcania 2014 (et Km Vertical)
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events