COMPTE RENDU DE L’OYONNAXIENNE / 15-10-11

MEYSSAT MALGRE L’ADVERSITE, THEVENOT SANS EMULES

La seconde édition de l’Oyonnaxienne, course de montagne de 12,06km pour une dénivelée de 538m positifs et 227m négatifs, disputée ce samedi 15 octobre à Oyonnax, aura connu un important succès populaire avec 196 partants contre 156 l’an passé, l’été indien n’y étant pas étranger.
L’épreuve aura été de haut niveau comme l’Ain en offre rarement, consacrant les mêmes lauréats qu’en 2010. A savoir ces étoiles que sont Emmanuel Meyssat (Athlétic Club de l’Ondaine et Team Asics) et Anne-Cécile Thévenot (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée), franchissant la ligne respectivement en 47’36 et 56’42.
La crosswoman et spécialiste du 3000m steeple, qui commence à monter en puissance après une saison marquée par huit mois d’indisponibilité, aura fait cavalier seul, avec à la clef une 15ème place au scratch (!), reléguant à 3’52 la Suisso-Tchèque Yvona Jenc (Foulée d’Annemasse).
Inversement, le vainqueur du Trail Tour National court, opus 2011, aura dû sortir le grand jeu pour contenir une redoutable opposition. Opposition incarnée par les Marocains Abdou Kiday (Foulée d’Annemasse depuis le 12 octobre dernier), 2ème à 10’’ ; El Yazid El Madi (Corsica Sport Mezzavia et Team Rémy Savey Plastiques), 3ème à 22’’ ; et le prometteur Serroukh Abdelouahed (non-licencié et demeurant à Annecy), né en 1990, 5ème à 1’23. Sans oublier le Burundais Richard Musigarije (Association Sportive Rispoli Villeurbanne), 4ème à 1’11.
Cela ne surprendra personne mais le Ligérien aura été une nouvelle fois transcendant, observant dans un premier temps ses partenaires avant de lâcher irrémédiablement au km 6,5 Abdou Kiday, l’ultime rival qui lui faisait encore de l’ombre. Les coups du sort ne l’auront pourtant pas épargné, contractant une petite entorse à la cheville au 5ème km puis ralentissant sensiblement dans la dernière portion descendante, et ce en raison de violentes contractures aux quadriceps, récurrentes depuis fin août.
Malgré un sensationnel retour de Kiday dans ladite dégringolade finale, son écart avec Manu Meyssat passant de 40 à 10’’ au terme de cette descente, celui-ci, en homme d’expérience qu’il est, pourvu d’un mental d’acier, ne s’en laissait pas démonter pour autant. Il mettait en effet à profit sa prodigieuse pointe de vitesse sur les ultimes hectomètres roulants encerclant le Lac Genin pour préserver son maigre avantage et signer ainsi la plus belle victoire qui soit : celle acquise dans l’adversité.

François Vanlaton pour le compte de la page sport de l’Ain du « Dauphiné Libéré », en date du lundi 17 octobre 2011.


RESULTATS :

Ils ont été mis en ligne en un temps record dès la fin d’après-midi du jour J sur le site Web « Matsport Timing » :
http://s288581967.onlinehome.fr/LIVE/masse/2011/OYO/pdf/Oyonnaxienne.pdf

Un grand bravo pour la célérité à laquelle Céline Leplan qui officiait au sein de cette société de chronométrage a divulgué ces résultats.
En revanche, attention, un certain nombre de noms d’athlètes, en particulier les Africains, sont entachés de fautes d’orthographe, ce qui est quand même regrettable pour la clarté du classement. Oui dommage, même si la responsabilité n’incombe peut-être pas à cette société de chronométrage.



18 OCTOBRE 2011 :
THEVENOT ET MEYSSAT EN RECIDIVISTES

Dans un contexte extrêmement relevé comme l’Ain n’en a pas l’habitude d’offrir, l’autochtone Anne-Cécile Thévenot et le Ligérien Emmanuel Meyssat n’ont pas laissé l’occasion pour décrocher leur deuxième trophée consécutif.

« Indubitablement, c’est l’une des courses nature les plus somptueuses du département dont l’épilogue revêt un décor de carte postale terriblement jurassien, celui du Lac Genin, serti de façon admirable entre résineux et feuillus ». Ainsi, s’extasiait à l’arrivée l’impérissable Jean-Claude Girod, 59 ans, de nouveau lauréat chez les quinquas, propos que reprenaient à leur compte la plupart des athlètes accourus en masse (196 partants contre 156 l’année dernière).
Le succès populaire aura en effet été au rendez-vous et pas seulement en raison du parcours chatoyant, le souvenir d’une édition princeps parfaitement huilée et l’interminable été indien, n’y étant pas non plus étrangers. Quant aux primes décernées au top cinq masculin et féminin, elles auront raffermi la qualité des forces en présence.

Le leadership de Thévenot
Une 15ème place au scratch en 56’42, une avance conséquente de près de 4′ sur sa dauphine, pourtant renommée en la personne de la Genevoise d’origine tchèque Yvona Jenc (44 ans, Foulée d’Annemasse) : l’exact reflet en l’occurrence d’un pouvoir sans partage impulsé par Anne-Cécile Thévenot sur quelques 37 émules.
Son escapade, l’étoile de l’Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée (USO) l’aura gérée d’une main de maître. Filant à l’anglaise dès l’entame, elle grimpait ensuite sans s’affoler outre-mesure, pour conclure en trombe, grillant alors la politesse à une armada de garçons, pris à leur propre piège, celui d’une trop grande témérité pour ne pas dire condescendance.
Agée de 25 ans, celle qui vient d’accomplir ses premiers pas dans l’Education nationale, au sein d’une école maternelle de l’Est lyonnais, avait tenu à honorer de son amitié la manifestation de sa chère escouade. Mais pas seulement. Elle exhibait également son minois pour affûter ses armes dans l’optique d’une saison qu’elle espère bien différente de celle qui s’achève, et qui fut altérée par huit mois d’indisponibilité due à une inflammation du ligament latéro-patellaire.
Aussi, les cross marqués du sceau du label FFA (18ème aux France 2010 sur le long), et plus encore le 3000m steeple dont elle est l’une des icônes hexagonales, seront en ligne de mire, escomptant bien viser sur sa discipline de prédilection 10’15, soit huit secondes de moins que son actuel record remontant à l’an passé.

Meyssat dans un mouchoir
A contrario, Emmanuel Meyssat (Athlétic Club de l’Ondaine et Team Asics), 31 ans, aura dû sortir le grand jeu pour contenir une redoutable opposition. Hostilité incarnée par les Marocains Abdou Kiday (nouvellement à la Foulée d’Annemasse), 2ème à 10’’, El Yazid El Madi (dépourvu de club FFA après avoir quitté l’an dernier l’USO), 3ème à 22’’, et Serroukh Abdelouahed (non-licencié et résidant à Annecy), 5ème à 1’23, authentique espoir âgé de 21 ans ; enfin, le Burundais Richard Musigarije, l’une des vedettes de l’Association Sportive Rispoli Villeurbanne, 4ème à 1’11.
Cela ne surprendra personne mais le Ligérien aura été encore une fois transcendant, observant dans un premier temps ses partenaires avant de lâcher irrémédiablement au km 6,5 Kiday, l’ultime rival qui lui faisait encore de l’ombre. Les coups du sort ne l’auront pourtant pas épargné, contractant une petite entorse à la cheville au 5ème km puis ralentissant sensiblement dans la dernière portion descendante à cause de violentes contractures aux quadriceps, récurrentes depuis fin août.
Malgré un sensationnel retour de Kiday dans ladite dégringolade finale, son écart avec « Manu » Meyssat passant de 40 à 10’’ au terme de cette descente, celui-ci, en homme d’expérience qu’il est, pourvu d’un mental d’acier, ne s’en laissait pas démonter pour autant. Le vainqueur du Trail Tour National court, opus 2011, mettait en effet à profit sa prodigieuse pointe de vitesse sur les ultimes hectomètres roulants encerclant le Lac Genin pour préserver son maigre avantage et signer ainsi la plus belle victoire qui soit : celle acquise dans l’adversité.
A l’arrière, El Madi, pourtant peu à son avantage après son éclipse due à une déchirure au mollet intervenue le 28 août sur la Foulée des As (Jura), grimpait de façon inespérée sur la marche restante du podium. Après s’être débarrassé sans autre forme de procès d’Abdelouahed au 7ème km puis de Musigarije au 9ème, le Nantuatien témoignait ainsi d’insoupçonnables ressources. Celles du grand champion qu’il n’a jamais cessé d’être.

François Vanlaton pour le compte de la page sport de l’Ain du « Dauphiné Libéré », en date du mardi 18 octobre 2011.


DEUX
COMPTES RENDUS DANS « LE PROGRES » :

Ils ont été publiés dans la page sport de l’Ain du « Progrès ». Leur auteur est Serge Rapy, correspondant au « Progrès » pour la course à pied dans l’Ain.

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DE L'OYONNAXIENNE / 15-10-11

– « Bis pour Meyssat et Thévenot », en date du dimanche 16 octobre 2011 : http://www.leprogres.fr/sports/2011/10/16/bis-pour-meyssat-et-thevenot

– « Un palmarès de haut niveau », en date du lundi 17 octobre 2011 : http://www.leprogres.fr/sports/2011/10/17/un-palmares-de-haut-niveau


RESULTATS :

Scratch (196 inscrits, 196 partants, 195 classés) :
– 1er et 1er senior, Emmanuel Meyssat (Athlétic Club de l’Ondaine et Team Asics) en 47’36.
– 2ème et 2ème senior, Abdou Kiday (Maroc, Foulée d’Annemasse) en 47’46.
– 3ème et 3ème senior, El Yazid El Madi (Maroc, Corsica Sport Mezzavia et Team Rémy Savey Plastiques) en 47’58.
– 4ème et 4ème senior, Richard Musigarije (Burundi, Association sportive Rispoli Villeurbanne) en 48’47.
– 5ème et 1er espoir, Serrouck Abdelouahed (Maroc, Annecy) en 48’59.
– 6ème et 5ème senior, Ramzi Boujday (Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon Jogging Aventure) en 51’21.
– 7ème et 6ème senior, Mazid El Quadi (Maroc, Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon Jogging Aventure) en 51’22.
– 8ème et 7ème senior, Yannick Chichoux (Belley Sport Pédestre) en 52’30.
– 9ème et 1er V1, Alain Petit (Evasion Tonic Montrevel) en 52’33.
– 10ème et 8ème senior, Camille Laroche (Les Alligators Seynod Triathlon) en 52’51.
– 11ème et 9ème senior, Baptiste Choutkoff (Apremont) en 53’02.
– 12ème et 2ème V1, Hervé Fillod (Oyonnax) en 54’17.
– 13ème et 10ème senior, David Poncet (Apremont) en 54’24.
– 14ème et 11ème senior, Julien Carrier (Triath’Spiridon Oyonnax) en 56’40.
– 15ème, 1ère fille et 1ère senior, Anne-Cécile Thévenot (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée) en 56’42.
– 16ème et 2ème espoir, Anthony Philippon (Association Sportive de Caluire-et-Cuire) en 56’43.
– 17ème et 12ème senior, Stéphane Grivel (Triath’Spiridon Oyonnax) en 56’45.
– 18ème et 13ème senior, Gérald Carraz (Champfromier) en 57’00.
– 19ème et 1er V2, Jean-Claude Girod (Amicale Sportive des Douanes du Pays-de-Gex, Courir à Villemoirieu et Team Rémy Savey Plastique) en 57’13.
– 20ème et 3ème espoir, Raphaël Boche en 57’19.
– 21ème et 14ème senior, Sébastien Calamand (Samognat) en 57’39.
– 22ème et 2ème V2, François Vanlaton (La Balme-de-Sillingy) en 57’46.
– 23ème et 15ème senior, Cares Hammami (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée) en 58’01.
– 24ème et 1er cadet, Romain Monneret (Sapeurs Pompiers La Bienne) en 58’20.
– 25ème et 16ème senior, Pascal Cacaud (Oyonnax) en 58’46.

Filles (38 classées) :
– 1ère et 1ère senior (15ème au scratch), Anne-Cécile Thévénot (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Plastics Vallée) en 56’42.
– 2ème et 1ère V1 (38ème au scratch), Yvona Jenc (Foulée d’Annemasse) en 1h00’34.
– 3ème et 2ème senior (61ème au scratch), Sandra Monnet (Châtillon-en-Michaille) en 1h04’06.
– 4ème et 2ème V1 (62ème au scratch), Christine Catin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost) en 1h04’22.
– 5ème et 3ème senior (63ème au scratch), Stéphanie Gross (Bellignat) en 1h04’23.
– 6ème et 4ème senior (80ème au scratch), Caroline Dessolin (Oyonnax) en 1h06’23.
– 7ème et 5ème senior (83ème au scratch), Emilie Auger (Châtillon-en-Michaille) en 1h07’01.
– 8ème et 3ème V1 (86ème au scratch), Sandra Gaudillère (Triath’Spiridon Oyonnax) en 1h08’22.
– 9ème et 6ème senior (102ème au scratch), Maeva Fitsch (Saint-Baldoph) en 1h09’55.
– 10ème et 1ère V2 (105ème au scratch), Grazia Neuraz (Foulée d’Annemasse) en 1h10’37.


COMPTE RENDU DE L’EDITION 2010 :

Il figure sur notre site Internet « Trail-Running en Pays de Savoie/Ain » :
http://www.trail-running-savoie.fr/resultats-de-loyonnaxienne-16-10-10/


PHOTOS :

Les deux images infra ont été prises alors que le départ venait d’être donné sur la piste bleue en tartan du stade Christophe Lemaitre.

200-concurrents-ont-pris-part-a-cette-seconde-edition-daniel-rivaEn première ligne, on distingue de gauche à droite :
– Dossard 77 : Romain Monneret (Sapeurs Pompiers La Bienne), 24ème et 1er cadet en 58’20.
– Dossard 32 : Sandra Gaudillère (Triath’Spiridon Oyonnax), 8ème et 3ème V1 (86ème au scratch) en 1h08’22.
– Dossard 132 : Didier Perrier (Montréal-la-Cluse), 117ème et 38ème V1 en 1h12’00.
– Dossard 79 : Maeva Fitsch (Saint-Baldoph), 9ème et 6ème senior (102ème au scratch) en 1h09’55.
Et au second plan, apparaissent :
– Dossard 113 : Jésus Zamorano (Tennis Club de Bellignat), 118ème et 38ème senior en 1h12’04.
– Entre les dossards 79 et 194 (maillot rouge, casquette blanche) : Patrick Renaud (Ski Club Bellegarde), 67ème et 10ème V2 en 1h04’56.
Cliché de Daniel Riva.

oyonnax11De gauche à droite, on reconnaît :
– Dossard 178 (seuls les deux derniers chiffres sont identifiés) : Abdou Kiday (Maroc, Foulée d’Annemasse), 2ème et 2ème senior en 47’46.
– Dossard 78 : Richard Musigarije (Burundi, Association Sportive Rispoli Villeurbanne), 4ème et 4ème senior en 48’47.
– Dossard 159 : Emmanuel Meyssat (Athlétic Club de l’Ondaine et Team Asics), 1er et 1er senior en 47’36.
– Dossard 179 : El Yazid El Madi (Maroc, Corsica Sport Mezzavia et Team Rémy Savey Plastiques), 3ème et 3ème senior en 47’58.
– Dossard 155 : Camille Laroche (Les Alligators Seynod Triathlon), 10ème et 8ème senior en 52’51.
– Dossard non visible : Serroukh Abdelouahed (Maroc, Annecy), 5ème et 1er espoir en 48’59.
– Dossard 197 : Mazid El Quadi (Maroc, Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon Jogging Aventure), 7ème et 6ème senior en 51’22.
– Dossard 184 : Yannick Chichoux (Belley Sport Pédestre), 8ème et 7ème senior en 52’30.
– Dossard 147 : David Poncet (Apremont), 13ème et 10ème senior en 54’24.
Cliché de Serge Rapy, correspondant au « Progrès » pour la course à pied dans l’Ain.

Par ailleurs, un grand nombre d’images, au total 554, fertilisent le site Internet de la manifestation :
https://picasaweb.google.com/115536497607330260580/Oyonnaxienne2012#

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DE L'OYONNAXIENNE / 15-10-11
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events