COMPTE RENDU DU DEFI DE FORT-L’ECLUSE / 29-04-12

SCHENEVEY ET CATIN, MEILLEUR ASSAILLANTS !

Après six incursions conduites victorieusement par l’avant-garde haut-savoyarde et deux autres par la force de frappe bugiste, c’est au tour de la troupe genevoise d’abattre cette année le bunker, Gilles Schenevey étant l’auteur du coup de canon décisif.
Chez les filles, c’est Christine Catin, révélation de la course nature dans l’Ain depuis la saison passée, qui s’est avérée comme la plus redoutable des combattantes.

Joël Raisin, 47 ans, l’omniprésent architecte de cette épreuve hors norme aussi météorique que violente, ne cachait pas son émotion en voyant déferler d’énormes vagues d’assaut sur la formidable sentinelle de pierre qu’est Fort-l’Ecluse : « Sans l’interminable fermeture de notre site Web qui aura sensiblement entravé les inscriptions, nous aurions sans doute pulvérisé notre record. Au lieu de quoi, nous l’avons modérément bonifié, 162 valeureux guerriers prenant part à l’incursion contre 147 l’an dernier. »

La magnanimité de Pruvost
Les observateurs avertis n’en crurent pas leurs yeux lorsque Sylvère Pruvost fut déclaré vainqueur en 23’29, soit la cinquième marque dans le palmarès de cette gageure. Nullement parce que cet ambassadeur d’Asics au sein du Team Sport 2000 Pays Rochois est un illustre inconnu, bien au contraire ! Agé de 27 ans et originaire de Reignier, ce maçon-paysagiste bossant sur Genève ne cesse en effet depuis 2011 de prendre du galon. Et sa prise en charge en janvier dernier par le prestigieux coach bressan Pascal Balducci, transfuge du Team Asics, risque bien de le porter rapidement aux nues.
Seulement voilà, ce chrono n’était pas le bon en raison d’un regrettable bug informatique. Mais la montre de Sylvère, elle, n’a pas failli, son état d’esprit non plus et surtout d’ailleurs, s’empressant de divulguer la vérité ramenée à 24’29. Juste récompense pour sa grandeur d’âme, et bien plus gratifiante que le sempiternel trophée, il reçut une standing ovation lorsque le scoop éclata au grand jour.
Au final, ce talentueux trailer courte distance s’offrit une magnifique 2ème place pour une simple séance au seuil dans l’optique du 38km du Trail du Salève ce 13 mai.

Schenevey en parfait stratège militaire
Mais la journée ne perdait rien en échange, la couronne passant sur la tête d’un autre gentleman en la personne de Gilles Schenevey dont le brio n’a d’égal que son humilité et sa réserve. C’est en 24’20, soit très près de son temps étalon (24’07 il y a deux ans), que ce gabarit léger (1m70 pour 62kg) dompta la forteresse, en particulier ses entrailles et ses fameuses 917 marches, y cavalant le premier tiers, marchant le reliquat en enjambant deux niveaux simultanément.
Gendarme de 29 ans intégrant jadis le Groupe d’Intervention de la cité de Calvin fort de 18 hommes (équivalent du GIGN), avant de migrer pour un poste plus paisible à Chêne-Bourg, il est pourvu d’une grande notoriété en Haute-Savoie. A l’image de son père, il concourt en effet régulièrement le Challenge Oxygène des course de montagne, accaparant par deux fois la seconde position parmi les seniors en 2010 et 2011. Le 21 octobre prochain, cet archétype du coureur de montagne, résidant à Cranves-Sales (agglomération annemassienne), fera une entorse à sa discipline de prédilection en arpentant l’asphalte à l’occasion du Marathon d’Amsterdam.

Impérissables vétérans
Soulignons encore les retentissants faits d’armes des anciens à l’instar du Haut-Bugiste Baptiste Choutkoff chez les quadras (3ème en 24’52), victorieux la… veille sur le néo-Trail du Mont Musièges. A l’exemple encore du Faucignerand Gilles Farina, vice-champion de France de marathon 2010 en V2 (8ème en 26’11), qui l’emporte sur le fil devant le Jurassien Patrick Cretin Maitenaz (10ème en 26’35). Enfin, n’omettons pas chez les V3 le Seynodien Jean-Claude Gentzik, ex-international montagnard de retour de blessure (26ème en 29’22), à la bagarre contre le légendaire gessien Roland Vuillemenot, quintuple champion de France du 100km (49ème en 31’39).

Catin en totale réussite
Lauréate en 2011 du Challenge de l’Ain de course en montagne et seconde du départemental après avoir étrenné ses running en octobre 2009, Christine Catin espère bien cette saison les voir tomber tous les deux dans son escarcelle. Agée de 43 ans et originaire de la Plaine de l’Ain (de Chazey, à une quarantaine de km de Lyon), elle aura dominé en 30’47 cette athlète de renom qu’est Sylvie Pitet, 48 ans, Française expatriée en Suisse et compagne de Jean-Claude Gentzik, distancée de 4’’. Cette ravissante et solide athlète (1m67 pour 56kg), figure de l’association « Courir Nature Saint-Jean-de-Niost », témoignait ainsi une nouvelle fois de sa fulgurante ascension en dépit d’entraînements dénués de tout travail spécifique.
Une prestation inespérée pour cette tenniswoman également, classée 30/2 depuis trois ans, qui avait touché le jackpot sur un match du championnat de l’Ain quatrième série disputé 24h… auparavant ! Et dire qu’elle s’est décidée sur le tard à venir, à savoir le mercredi précédant la compétition, devant normalement prendre part au 21km du Trèfle Talançonnais à Reyrieu dans le Val-de-Saône.
Pour terminer, grimpa sur l’ultime marche du podium, après avoir réalisé 32’32, la Suissesse Natacha Liver, 36 ans, portant les couleurs du Stade Genève Athlétisme. Elle aussi s’est beaucoup dépensée ce week-end, s’adjugeant le samedi le 10km de l’Ardéchois avec une avance confortable de 3’28 sur sa dauphine. Mais que de sacrées nanas !

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DU DEFI DE FORT-L’ECLUSE / 29-04-12

François Vanlaton pour le compte :
– De la page sport de l’Ain du « Dauphiné Libéré », en date du lundi 30 avril 2012 et du mercredi 2 mai 2012.
– De « Courir dans les 2 Savoie », numéro 38, mai 2012 :
http://www.nicolaclusaz.com/wp-content/uploads/2012/07/mag38.pdf


RESULTATS :

Scratch (175 inscrits, 162 classés) :
– 1er et 1er senior : Gilles Schenevey (Suisse, Cranves-Sales) en 24’20.
– 2ème et 2ème senior : Sylvère Pruvost (Chamonix-Mont-Blanc Marathon et Team Sport 2000 Pays Rochois) en 24’29.
– 3ème et 1er V1 : Baptiste Choutkoff (Team Sport Léo le Lysosome) en 24’52.
– 4ème et 2ème V1 : Bruno Saulet (Ornex) en 24’57.
– 5ème et 3ème V1 : Fabrice Morat (ASPTT Annecy et Team Technicien du Sport Seynod) en 25’13.
– 6ème et 4ème V1 : Daniel Vanel (Faucigny Athletic Club et Team Talon d’Achille) en 25’15.
– 7ème et 3ème senior : Damien Grandjanny (Challex) en 26’02.
– 8ème et 1er V2 : Gilles Farina (Faucigny Athletic Club) en 26’11.
– 9ème et 4ème senior : Richard Buat (Team Mermillod Triathlon) en 26’22.
– 10ème et 2ème V2 : Patrick Cretin-Maitenaz (Les Rousses) en 26’35.
– 29ème et 1er V3 : Jean-Claude Gentzik (Seynod) en 29’22.
– 42ème et 1er cadet : Ulysse Lehnert (Ain-Est Athlétisme) en 30’54.
– 102ème et 1er V4 : Jean-Claude Bermann (Saint-Martin-du-Fresne) en 35’42.
– 155ème et 1er junior : Julien Collet (Nantua) en 50’05.

Femmes (32 inscrites, 29 classées) :
– 1ère et 1ère V1 (38ème au scratch) : Christine Catin (Courir Nature Saint-Jean-de-Niost) en 30’47.
– 2ème et 2ème V1 (40ème au scratch) : Sylvie Pitet (Carouge) en 30’51.
– 3ème et 1ère senior (62ème au scratch) : Natacha Liver (Suisse, Stade Genève Athlétisme) en 32’32.
– 4ème et 1ère V2 (72ème au scratch) : Marie-Christine Vuaillet (Ain-Est Athlétisme) en 33’16.
– 5ème et 2ème senior (75ème au scratch) : Séverine Revillard (Annecy) en 33’33.
– 20ème et 1ère V3 (139ème au scratch) : Georgette Alvarez (Chamonix-Mont-Blanc Marathon) en 44’07.

Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web « Ain Courir » :
http://aincourir.free.fr/defifortlecluse.htm

P1040776De gauche à droite : Gilles Schenevey, lauréat (1er senior) en 24’20 et Sylvère Pruvost, 2ème (2ème senior) en 24’29.

1488291395.5384animation3 - COMPTE RENDU DU DEFI DE FORT-L’ECLUSE / 29-04-12
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events