TPSinfos

RESULTATS ET COMPTE RENDU DU TRAIL BLANC DU SEMNOZ / 02-02-13

UN JURASSIEN S’OFFRE LE SEMNOZ !

Président de l’ASPTT Annecy qui orchestre depuis 2008 le Trail Blanc du Semnoz, Dominique Vouliot m’aura transmis le tiercé de tête alors que celui-ci venait à peine de franchir la ligne ! Galant homme, il n’en a pas oublié pour autant bien sûr la gent féminine, me téléphonant une seconde fois pour me divulguer les heureuses récipiendaires.
Un grand merci donc à notre cher Dominique, toujours aussi vif comme l’éclair !

En raison de conditions atmosphériques exécrables (brouillard, froid, neige, vent), « les postiers annéciens » avaient pris la sage décision d’opter à l’ultime instant pour le parcours de repli, à l’image de la précédente édition. En lieu et place du somptueux plateau panoramique, les 520 trailers au départ auront donc sillonné la non moins belle forêt de résineux, empruntant la piste noire à l’abri des colères d’Eole et suffisamment bien balisée pour limiter les écarts de trajectoire. Du coup, la distance fut réduite de près de 2km, passant de 11 à 9 bornes environ, les difficultés apparaissant moins prégnantes à l’exception cependant d’un manteau neigeux ramolli qui, conjugué aux impondérables climatiques, mettait, et c’est un doux euphémisme, les organismes à contribution.

C’est le Doubiste Yvan Jeannerod qui l’emporte sur le fil, reléguant à 8’’ l’Annécien Eric Carassus et à 18’’ l’Aixois Abdelghani Ghammit. Ayant accaparé continuellement la tête, son succès ne peut-être battu en brèche. Même s’il a pu tirer partie de la chute à quelques encablures de la ligne d’un Carassus terriblement menaçant. Même s’il a bénéficié également de l’abandon pour blessure, quelques hectomètres seulement après le déclenchement des hostilités, du Marocain de Nantua El Yazid El Madi, 38 ans, lauréat sortant et néo-pensionnaire de l’ASPTT Annecy. Un El Madi de toute façon à court de forme comme l’atteste son résultat aux Départementaux de cross-country il y a trois semaines à Chambéry (29ème).
Né le 20 mai 1987, le vainqueur est un vététiste demeurant dans un village du Haut-Doubs, précisément celui des Grangettes à proximité de Pontarlier. C’est le troisième trail sur neige qui tombe cette année dans son escarcelle, et ce après le 10km de l’O’xyrace Trail Blanc Jurassien, disputé dans la station des Rousses le 12 janvier, puis une semaine plus tard le 7km de l’X-trem Trail Blanc Mouthe.

Carassus en pleine bourre
Son dauphin est donc le triathlète et duathlète Eric Carassus. Se plaçant en embuscade, il mettra à profit la pente ascendante située vers le 4ème km pour griller la politesse à Ghammit avant de fondre sur Jeannerod. Hélas, une gamelle à une cinquantaine de mètres du but annihilera ses rêves de victoire.
Ayant vu le jour le 3 septembre 1971, il s’affirme à l’heure actuelle comme l’un des meilleurs quadras des Pays de Savoie, aussi bien en cross-country que sur route. En course nature, son potentiel n’est pas non plus négligeable comme il l’aura démontré ici même ce samedi ainsi qu’en 2012 (5ème et 1er V1). Endossant à compter du 14 novembre dernier les couleurs de l’ASPTT Annecy après avoir revêtu celles de l’Athlé Saint-Julien 74 en 2011, Eric en est devenu aussitôt le leader naturel, enchaînant les prouesses : 5ème et 1er V1 en 32’47 sur le 10km des Foulées Annemassiennes, 2ème sur la Corrida des Lumières vétérans, 3ème et 1er V1 sur la Corrida de Metz-Tessy, 2ème et 1er V1 sur la Corrida Lous Berretes à Aureilhan (Hautes-Pyrénées), 1er sur les Départementaux de cross-country vétérans, 2ème sur les Régionaux de cross-country vétérans.

Surprenant Ghammit
Redoutable athlète sur plat, Abdelghani Ghammit, 36 ans, s’en sera sorti à son avantage, et même largement, pour son trail blanc initiatique, assurant d’emblée le podium après avoir devancé en particulier l’Aubois Gilles Segris, 40 ans, victorieux au Semnoz en 2009-2010 mais en convalescence toutefois. Une prestation d’autant plus significative qu’il s’agissait de sa reprise, suite à sa blessure au mollet survenue peu après la Corrida de Metz-Tessy où il avait enfilé le costume de dauphin d’Hakim Merzoughi.
Durant les quatre premiers km, il aura croisé le fer en proue de course avec Jeannerod, celui-ci dominant son sujet dans les ascensions, l’Aixois revenant sur les portions planes et descendantes. La belle bosse du 4ème km allait compliquer sa tâche, Ghammit s’inclinant devant la fougue du Doubiste avant de se faire dépasser par Carassus et rejoindre par Segris avec qui il cavalera jusqu’au km7. L’ex-international de course en montagne lâchant alors prise, Ghammit put sauvegarder sans entraves sa 3ème position.
Voilà en tout cas un résultat qui ne peut que raffermir son désir de connaître davantage la course nature qu’il n’a étrennée qu’en 2012. Ainsi, celui qui réside à Epagny et bosse à Chavanod dans l’entreprise de sous-traitance automobile Malhe a prévu de s’aligner cette saison, entre autres sur le Cross du Mont-Blanc, le 30km du Quechua Tour des Fiz ainsi que le Marathon des Causses qu’il avait arpentés tous les trois l’année passée. Toutefois, il prendra soin d’éviter les fourvoiements qui avaient altéré sensiblement son classement aux Fiz et dans l’Aveyron. Malgré tout, il ne délaissera pas pour autant l’asphalte, se préparant d’ores et déjà pour le Semi-Marathon International du Lac d’Annecy qu’il avait achevé en 2012 dans l’excellent chrono de 1h12’12, synonyme de nouveau record personnel sur cette distance. Il n’est pas non plus exclu qu’il tente un coup de poker une semaine auparavant sur l’inédit 10km d’Aix-les-Bains organisé par sa propre formation (temps référence en 31’24 à Annecy 2011).

Chamiot-Poncet dans son élément

Accoutumée aux victoires sur trail blanc, la géniale Bozelaine Anne-Lise Chamiot-Poncet, 29 ans, n’avait en revanche jamais enlevé le Semnoz. C’est fait désormais, et haut la main par-dessus le marché, précédant en effet sa dauphine de 3’39. En réalité, ce triomphe ne fait qu’illustrer une nouvelle fois sa persévérance, ayant déjà foulé « le jardin des Annéciens » à trois reprises en saison hivernale, terminant 5ème en 2008, 3ème en 2009, enfin dauphine de Maud Gobert en 2011.
On relèvera la magnifique progression de la Thononaise Virginie Pailloux, 29 ans, qui 11ème l’an passé s’arroge cette fois-ci la 2ème place. Le 6 janvier dernier à Nice, à l’occasion de la Prom’Classic disposant du label international, elle avait, en 41’24, abattu d’1’ pile sa marque antérieure sur 10km établie à Annemasse le 18 novembre 2012.
Quant à l’ultime marche du podium, elle échoit à la Peiserote Claude Chenal, 45 ans. D’excellent augure pour celle qui compte bien concourir une nouvelle fois le Challenge des Trails des Bauges dont le Semnoz ouvrait le bal. Challenge où elle n’aura jamais cessé de briller comme en témoignent les classements suivants : 4ème en 2010, 2ème en 2011 et 2012.
Pareillement, mettons en exergue l’action d’éclat d’Aurélie Perret, 32 ans, qui se positionne au 4ème rang, le même qu’en 2012. De quoi enorgueillir toute l’ASPTT Annecy dont elle est sociétaire ! Mais pas seulement. Elle est connue également pour être la fille de Christian, secrétaire et surtout une des figures historiques du club pour avoir notamment porté sur les fonts baptismaux la Grimpée du Semnoz et, avec Dominique, ce trail blanc. Une ASPTT décidément à la fête avec la remarquable prestation d’Eric Carrasus. Sans compter celle de l’adjudant-chef à l’Ecole Militaire de Haute Montagne de Chamonix, Patrick Balladié, 13ème et 4ème quadra en 44’59, qui pour l’occasion avait abandonné ses traditionnels chrono et ordi !
Pour terminer, soulignons la performance de choix, à l’âge de 56 ans, de la Drumettante Josiane Piccolet, authentique icône du trail, qui pour la 3ème année consécutive intègre le top 10 (8ème en 2011, 9ème en 2012 et 2013). Certes, les années défilent, mais elles n’ont toujours aucune prise sur la passion qui l’anime et le talent qui l’habite.

François Vanlaton
Pour concocter ce reportage, je me suis servi très partiellement d’un article de la page sport de la Haute-Savoie du « Dauphiné Libéré », en date du lundi 4 février 2013, signé Jean-François Tapponnier.


LE COURROUX DE DOMINIQUE VOULIOT :

Leader du comité d’organisation du Trail Blanc du Semnoz en tant que président de l’ASPTT Annecy, Dominique Vouliot ne mâchait pas ses mots à l’issue de la manifestation. Il nous en explique la raison en ce mardi 5 février.

« Je n’avais pas encore eu le temps de vraiment m’exprimer sur cette 6ème édition du Trail Blanc du Semnoz. Elle restera dans ma mémoire un bon moment, tant par les conditions de courses rendues bien compliquées par cette mauvaise météo que par le comportement de certains athlètes.
J’ai en effet été révolté, écoeuré, et je le suis encore, par ces personnes qui prennent le départ sans être inscrits, courant ainsi sans dossard, par ceux également qui échangent leurs dossards sans prévenir l’organisation, enfin par ceux qui échangent leurs dossards juste avant le départ et ce malgré notre refus.
La 1ère féminine est un homme ! La 1ère vétérane est un homme ! Le 5ème homme n’est pas celui qui a réellement participé !
Je ne vous explique pas le bazar généré dans la remise des prix, notamment pour le podium féminin.
Dès aujourd’hui, nous remettrons à jour le classement en y retirant ces personnes qui ont bafoué le réglement. L’éthique sera ainsi respectée. De même, le classement du Challenge des Trails des Bauges dont le Semnoz constituait la manche inaugurale ne sera pas faussé.
Je suis sincèrement désolé pour les participants qui n’auront pas été correctement récompensés  (podium V1 féminin et podium senior masculin), et leur présente mes excuses.
Par ailleurs, une erreur d’aiguillage a fait qu’une dizaine de coureurs de la fin de peloton se sont retrouvés en sens inverse sur le parcours. C’est totalement de notre faute. Oui, nous assumons cette erreur qui toutefois n’a pas eu de conséquences sur les résultats des lauréats. »

Dominique Vouliot


RESULTATS :

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DU TRAIL BLANC DU SEMNOZ / 02-02-13

Scratch (600 inscrits, 496 classés, nouveau record de participation) :
– 1er et 1er senior : Yvan Jeannerod (Club des Skieurs-Randonneurs Pontissaliens) en 41’03.
– 2ème et 1er V1 : Eric Carassus (ASPTT Annecy et Team Technicien du Sport Seynod) en 41’11.
– 3ème et 2ème senior : Abdelghani Ghammit (Athlétique Sport Aixois et Team Technicien du Sport Seynod) en 41’21.
– 4ème et 2ème V1 : Gilles Segris (Sport Détente des Amis de l’Ecole d’Aix-en-Othe, Teams Hoka et Technicien du Sport Seynod) en 41’39.
– 5ème et 3ème senior : Stéphane Avrillon (Espérance Favergienne et Team Technicien du Sport Seynod) en 43’15.
– 6ème et 4ème senior : Yannick Heusey (Annecy-le-Vieux Of Course) en 43’18.
– 7ème et 3ème V1 : Thierry Belzuz (Seynod) en 43’33.
– 8ème et 4ème V1 : François Lachaux (E Muvre Balanine, Club Alpin Français de Cluses, Teams +Watt et Talon d’Achille) en 43’45.
– 9ème et 5ème senior : Jérôme Pavlovic (Faucigny Athlétic Club) en 43’55.
– 10ème et 6ème senior : Gilles Schenevey (Suisse, Oxygène 74) en 44’01.
– 15ème et 1er espoir : Franck Baudouin (Lescheraines) en 45’07.
– 16ème et 1er V2 : Marc Peoch (Annecy Haute-Savoie Athlétisme) en 45’17.
– 67ème et 1er cadet : Ulysse Lehnert Vuaillet (Thoiry, Ain), fils de Marie-Christine Vuaillet, une des meilleures quinquas de la région, en 51’05.
– 125ème et 1er V3 : Patrick Neplaz (Foulée d’Annemasse) en 56’14.
– 296ème et 1er junior : Arnaud Lesimple en 1h03’45.

Femmes (162 inscrites, 138 classées) :
– 1ère et 1ère senior (65ème au scratch) : Anne-Lise Chamiot-Poncet (Team Dynafit Courchevel) en 50’55.
– 2ème et 2ème senior (108ème au scratch) : Virginie Pailloux (Les Foulées Chablaisiennes) en 54’33.
– 3ème et 1ère V1 (128ème au scratch) : Claude Chenal (AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne) en 56’20.
– 4ème et 3ème senior (155ème au scratch) : Aurélie Perret (ASPTT Annecy) en 57’18.
– 5ème et 4ème senior (166ème au scratch) : Emilie Escoffier (Annecy-le-Vieux Of Course) en 57’45.
– 6ème et 5ème senior (170ème au scratch) : Carole Guillermin (Samoëns) en 57’57.
– 7ème et 2ème V1 (178ème au scratch) : Hélène Garcia-Loubier (Team Activasport et Aix Savoie Triathlon) en 58’12.
– 8ème et 6ème senior (181ème au scratch) : Virginie Mathey (Amicourse) en 58’20.
– 9ème et 1ère V2 (184ème au scratch) : Josiane Piccolet (Amicale Pédestre Drumettaz-Clarafond) en 58’25.
– 10ème et 7ème senior (187ème au scratch) : Delphine Jacquet (Annecy) en 58’31.
– 22ème et 1ère espoir (249ème au scratch) : Sarah Salimi en 1h01’19.
– 74ème et 1ère V3 (392ème au scratch) : Michèle Deharte (Neuville-Saint-Vaast) en 1h09’45.

Résultats des athlètes de l’Ain. Fort comme Ulysse ! Béatrice Leroy vers les sentiers de la gloire !
– 27ème et 9ème V1 : Thierry Rouleau (Ain-Est Athlétisme) en 47’00.
– 67ème et 1er cadet : Ulysse Lehnert Vuaillet (Thoiry) en 51’05.
– 80ème et 37ème senior : Christophe Pey (QSN Hostiaz) en 52’13.
– 165ème et 72ème senior : Jérôme Marchand (Cercle des Nageurs de Nyon Triathlon, demeurant à Echenevex) en 57’42.
– 201ème, 13ème femme et 4ème V1 : Béatrice Leroy (Ain-Est Athlétisme) en 59’12.
– 214ème, 15ème femme et 9ème senior : Isabelle Friedli (Suisse, Autun Triathlon, demeurant à Echenevex) en 59’40.
– 231ème et 78ème V1 : Olivier Lamy (Ain-Est Athlétisme) en 1h00’14.
– 451ème, 108ème femme et 44ème senior : Céline Masson-Sibut (Ain-Est Athlétisme) en 1h13’41.

Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web de la manifestation :
http://www.trailblancdusemnoz.fr/Resultats/Resultats2013/resultats2013.htm


PHOTOS :

Elles m’ont été transmises par Emile Le Guen, entraîneur de l’ASPTT Annecy.

IMG_1947
Avant de penser à galoper, les trailers tentent l’impossible pour se protéger du « blizzard » balayant cette barbacane baujue qu’est le Semnoz.
On reconnaît, absolument frigorifiés :
– Dossard 475 : Delphine Mallet (Epagny), 71ème femme et 29ème senior (388ème au scratch) en 1h09’22.
– Dossard 592 : Maxime Huon (Passy), 321ème et 121ème senior en 1h05’07.
– Dossard 595 : Philippe Schilling (Viuz-la-Sallaz), 452ème et 52ème V2 en 1h13’51.

IMG_1918
En attendant d’accueillir leurs hôtes, l’ASPTT Annecy, maîtresse d’oeuvre du plus populaire des trails blancs des Pays de Savoie, est sur le pied de guerre. L’une de ses égéries, Kristine Mitaut (à gauche), en charge des dossards, veille au grain.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DU TRAIL BLANC DU SEMNOZ / 02-02-13
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events