RESULTATS ET COMPTE RENDU DU TRAIL BLANC NEW BALANCE DE SERRE CHEVALIER (HAUTES-ALPES) / 13-01-13

Ce dimanche, se disputait la 12ème édition du célèbre Trail Blanc New Balance au cœur de la station huppée de Serre Chevalier, blottie dans la Vallée de la Guisane, elle-même limitrophe de la Maurienne et de l’Oisans.

Frappant les trois coups de la saison de course nature, cette épreuve haut-alpine est l’un des tous premiers trails blancs pour avoir surgi dès 2002.
C’est à Patrick Michel qu’on doit ce singulier et merveilleux événement. Fondateur en 1990, avec Marc Caveglia, de l’association « Courir en Briançonnais » à l’occasion de la Montée Pédestre du Prorel, le Haut-Alpin aura été également un formidable athlète, ce qui de nos jours a tendance à être quelque peu occulté. En attestent entre autres son titre de champion de France de course en montagne par équipe en 1990 ou ses succès au Défi de l’Oisans en 1996-1997, au Super Marathon du Verdon en 1996, aux Templiers en 1996, et au Marathon du Verdon en 1997.

Déferlante populaire
Sous l’impulsion de cet éducateur sportif qui n’aura jamais abandonné le gouvernail, cette manifestation va rapidement acquérir ses lettres de noblesse, devenant un rendez-vous incontournable dans le paysage national des trails de neige, qui plus est fréquenté régulièrement par une forte délégation transalpine. Par deux fois, en 2006 et 2010, l’affluence excédera ainsi le millier de concurrents sur les deux compétitions au menu, le Trail Blanc et la Guisanette.
Cette vague est d’autant plus remarquable que le département des Hautes-Alpes, dans sa globalité, souffre d’un enclavement routier et ferroviaire particulièrement pénalisant. Que dire ainsi de cette Vallée de la Guisane dont l’accès hivernal depuis Grenoble par le Col du Lautaret s’apparente au parcours du combattant ? Tous les ingrédients sont en effet réunis pour dissuader le visiteur de s’y rendre par là, à l’instar des avalanches provoquant la fermeture temporaire du col ou encore de l’encombrement de la RD 1091 qui conduit aux stations des Deux-Alpes et de L’Alpe-d’Huez. Reste une alternative : le détour par Gap via la pittoresque mais scabreuse Route Napoléon. Autant dire le bout du monde…
Toujours est-il que cette forte notoriété, s’expliquant pour partie par l’exemplarité de l’organisation, ne sera pas étrangère à l’intégration du Trail Blanc dans le TTN court en 2010 et 2011. De même qu’à son irruption au sein de RunAzur Trophée des Neiges, un atypique challenge international mis en place l’an passé par le Niçois Thierry Merello, rédacteur en chef de « RunAzur » (1) et qui officiait ce dimanche, toujours à son avantage, au micro. Ainsi, Serre Chevalier est désormais associé au Trail Blanco de Cesana Torinese et à la Snow Race de Montgenèvre, cette dernière étant pareillement concoctée par Courir en Briançonnais.
Dans ce contexte d’engouement populaire, nul ne sera surpris par la constellation de stars même si celles-ci sont moins présentes que jadis à cause du formidable essor de cette discipline dans les massifs montagneux à compter de 2008. De même, le retrait de l’épreuve reine du TTN court aura contribué, mais dans une moindre mesure toutefois, à l’abaissement de la qualité du plateau.

Lanne en récidiviste
Malgré des prévisions météo alarmistes depuis une semaine (neige mêlée à des pluies verglaçantes), engendrant, au grand déplaisir de Patrick Michel, un certain nombre de défections, un soleil éclatant et une température de – 6° attendaient les trailers.
Sur le Trail Blanc, remanié à la marge (30,1km pour 750m de dénivelée positive et autant en négatif), le parcours alternait entre neige damée (première partie) et spongieuse (retour) où il n’était pas rare de s’enfoncer de 20 bons cm. Néanmoins, le manteau neigeux était suffisamment solidifié pour que les chronos soient dans leur globalité plus performants en regard de 2012.
C’est sans surprise que cette équipée sauvage tomba dans l’escarcelle du Pyrénéen Michel Lanne, 28 ans, qui opérait en réalité à domicile en tant que gendarme du peloton de haute montagne de Briançon.
Auteur d’un départ prudent malgré l’allure rapide de ses adversaires, le Salomon Boy ne prit la tête qu’à partir du 15ème km avant de se détacher sur le parcours retour, davantage vallonné. Lauréat l’an passé après avoir été 4ème en 2011, il confirmait ainsi sa victoire sur le 28km de la Vialatteatrail, disputé sur neige et de nuit le 15 décembre dernier à Sestrière.
Au final, il devançait de plus de 2’ le Varois Julien Navarro, 24 ans, qui faisait ainsi honneur à son Team New Balance qui sponsorise la manifestation.

Les Savoyards aux aguets
L’ultime marche du podium revenait au Mauriennais Ludovic Pommeret, 32 ans, toujours excellemment placé à « Serre Che » (2ème en 2008, 2009 et 2012, 3ème en 2010, 7ème en 2011). Un moment second vers le 20ème km, mettant ainsi à profit une baisse de régime de Navarro, le sociétaire des Teams Hoka et Altecsport ne finira qu’à 50’’ de celui-ci. Cette excellente prestation pourrait bien annoncer son retour au premier plan après une laborieuse année 2012 en raison d’un sous-entraînement engendré par l’édification de sa future habitation, entamée en juillet 2010. Son coéquipier à Hoka, le Ballavaud Arnaud Lejeune, 33 ans, qui sort d’une fabuleuse saison, le talonnera à 2’, s’adjugeant une 4ème position, identique à celle glanée l’année dernière.  

Fiona Porte seule au monde
Chez les filles, le plateau s’annonçait somptueux. Hélas, les deux prétendantes du Team Salomon Agisco firent faux bond. En premier lieu, l’Américaine Stevie Kremer, championne du Monde de course en montagne longue distance 2012 qui opta pour la 1ère manche de la Coupe du Monde de ski-alpinisme concourue la veille dans les Dolomites. Ensuite, l’Italienne Silvia Serafini, 3ème de la Coupe du Monde de Skyrunning 2012. Et il s’en est fallu de peu que l’autre grande favorite, en l’occurrence Fiona Porte (Team Adidas), les imite pour cause d’entorse à la cheville contractée le 2 janvier lors d’un entraînement.
Finalement présente, l’iconoclaste Ardéchoise, âgée de 23 ans et qui bosse à Albertville comme assistante d’éducation, fera cavalier seul, faute de rivale à sa mesure, et ce deux ans après s’être classée ici même seconde derrière Lisel Dissler alors qu’elle étrennait cette discipline.
Coachée par le Favergien Jean-Louis Bal, la vice-championne de France de trail long 2012 relèguera à plus de 19’ sa dauphine. En l’occurrence, l’ultra-traileuse lombarde Giuliana Arrigoni (Team Tecnica), 47 ans, qui était arrivée 16ème aux Championnats du Monde de trail en 2011 (l’an passé, 5ème sur la Maxi-Race du Lac d’Annecy et 25ème sur l’UTMB). Et c’est une autre Transalpine, Piémontaise cette fois-ci, en la personne de Marina Plavan (Valetudo Skyrunning Rosa), 51 ans, accoutumée des lieux (lauréate sur la Guisanette 2011, 5ème sur le Trail Blanc en 2012) qui complétait le tiercé de tête.
Sinon, on relèvera les performances de choix des deux figures historiques du Nivolet-Revard que sont Daniel Boebion et Bernard Donzel, respectivement 1er et 2ème sexagénaires. Et surtout, n’oublions pas la prouesse de la Mauriennaise Laure Pion, qui décroche une splendide 4ème place au scratch (2ème quadra), progressant de plus de 32’ par rapport au précédent opus. Agée de 46 ans, cette habitante de Notre-Dame-du-Cruet, minuscule village à proximité de La Chambre, inscrit régulièrement son nom dans le palmarès des courses nature égayant sa vallée.
Enfin, le Haut-Savoyard François Lachaux, adepte enflammé des sentiers du vertige, n’a pu faire mieux que 22ème pour sa première apparition en tant que vétéran. Vu ses remarquables qualités athlétiques, il nous doit certainement une revanche !

François Vanlaton

(1) « RunAzur » est une magnifique revue gratuite qui couvre l’actualité de la course à pied dans le Sud-Est de l’Hexagone.


RUNAZUR TROPHEE DES NEIGES :

Ce challenge international, porté sur les fonts baptismaux par le Niçois Thierry Merello, agrégeait pour son 1er millésime en 2012 trois trails blancs. Leurs vainqueurs furent le Gapençais Laurent Beuzeboc (Gap Hautes-Alpes Athlétisme et Team Ultracimes Gap) et la Piémontaise Marina Plavan (Valetudo Skyrunning Rosa).
Cette saison, ces trois manches seront reconduites. Outre le Trail Blanc New Balance de Serre Chevalier, on y trouve :
– Le Trail Blanco de Cesana Torinese (Italie), le 24 février : 24km pour 1100md+ et -.
– La Snow Race de Montgenèvre, le 17 mars : 32km pour 1500md+ et -.
Voir la page qui lui est consacrée sur le site Web « RunAzur » :
http://www.runazur.com/2_runazur.php?saison=h


RESULTATS :

Trail Blanc (30,1km pour 750md+ et -, 287 classés) :

Hommes (248 classés) :
– 1er et 1er senior : Michel Lanne (Team Salomon) en 2h11’53.
– 2ème et 2ème senior : Julien Navarro (Club d’Athlétisme Pradétan Garonne, Teams New Balance et BV Sport) en 2h14’12.
– 3ème et 3ème senior : Ludovic Pommeret (Teams Hoka et Altecsport) en 2h15’02.
– 4ème et 4ème senior : Arnaud Lejeune (Lou Tavan, Teams Hoka et +Watt) en 2h17’03.
– 22ème et 7ème V1 : François Lachaux (E Muvre Balanine, Club Alpin Français de Cluses, Teams +Watt et Talon d’Achille) en 2h31’00.
– 39ème et 15ème V1 : Bruno Bottolier (Team Talon d’Achille) en 2h44’18.
– 48ème et 17ème V1 : Régis Beurrier (Passy) en 2h51’19.
– 50ème et 19ème V1 : Mickaël Nombret (Athlétique Sport Moûtiers) en 2h51’38.
– 51ème et 29ème senior : Dylan Fournier (Foulée d’Annemasse) en 2h51’45.
– 55ème et 32ème senior : Sylvain Bazin (Aix-les-Bains) en 2h52’47.
– 84ème et 1er V3 : Daniel Boebion (Association SPort Et Santé de Chambéry) en 3h05’32.
– 89ème et 43ème senior : Laurent Maury (Saint-Marcel-en-Dombes) en 3h06’47.
– 112ème et 8ème V2 : Dominique Dequier (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 3h15’32.
– 113ème et 2ème V3 : Bernard Donzel (Elan Voglanais) en 3h15’41.
– 159ème et 72ème senior : Dominique Battard (Saint-Alban Leysse) en 3h35’18.
– 215ème et 86ème senior : Florent Cardin (Trévoux) en 3h59’56.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DU TRAIL BLANC NEW BALANCE DE SERRE CHEVALIER (HAUTES-ALPES) / 13-01-13

Femmes (39 classées) :
– 1ère et 1ère senior (36ème au scratch) : Fiona Porte (Endurance 72 et Team Adidas) en 2h41’47.
– 76ème et 1ère V1 (76ème au scratch) : Giulana Arrigoni (Team Tecnica) en 3h01’11.
– 3ème et 1ère V2 (87ème au scratch) : Marina Plavan (Valetudo Skyrunning Rosa) en 3h06’25.
– 4ème femme et 2ème V1 (121ème au scratch) : Laure Pion (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 3h19’41.
– 13ème et 6ème V1 (183ème au scratch) : Pascale Tschirhart (Bourg-en-Bresse) en 3h43’51.

Résultats complets :
Ils figurent sur le site Internet « Trails Endurance Mag » :
http://www.endurance-mag.com/uploads/tx_belinktrimagresultats/TrailBlanc_2013.pdf

Guisanette (12,3km pour 350md+ et -, 350 classés) :

Hommes (220 classés) :
– 1er et 1er V1 : Christophe Halleumieux (Gap Hautes-Alpes Athlétisme) en 50’27.
– 5ème et 2ème senior : Mikael Pasero (Teams New Balance et BV Sport, ex-Athlétique Sport Aixois) en 53’43.
– 16ème et 1er junior : Corentin Salle (Athlétique Sport Moûtiers) en 57’03.
– 183ème et 51ème senior : Laurent de Montgolfier (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 1h26’31.

Femmes (130 classées) :
– 1ère et 1ère senior (52ème au scratch) : Marion Joubert (Gônes Raideurs) en 1h06’51.
– 11ème femme et 1ère espoir (123ème au scratch) : Eve Riello (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 1h18’19.
– 118ème femme et 36ème senior (329ème au scratch) : Laure de Montgolfier (Association Sportive des Cheminots Mauriennais Endurance) en 1h54’02.

Résultats complets :
Ils figurent sur le site Internet « Trails Endurance Mag » :
http://www.endurance-mag.com/uploads/tx_belinktrimagresultats/Guisanette_2013.pdf

img_1410Le podium scratch avec de gauche à droite Julien Navarro (2ème en 2h14’12), Michel Lanne (1er en 2h11’53) et Ludovic Pommeret (3ème en 2h15’02).
Cliché de « RunAzur ».

P1100855Bondissante, talentueuse, fôlatre, sémillante, aérienne, véloce, telle est l’Ardéchoise Fiona Porte.
Elle achèvera sa balade victorieuse en 2h41’47.
Cliché de Jean-Louis Bal.

P1130013
Accourue à Serre Chevalier avec quatre de ses coéquipiers de l’Association Sportive des Cheminots Mauriennais (ASCM) Endurance, Laure Pion se classera après 3h19’41 d’épopée 4ème féminine et 2ème quadra (121ème au général). On la voit ici juste après avoir franchi la ligne.
Méconnue sur le circuit des courses nature, la Cruéline (gentilé des habitantes de Notre-Dame-de-Cruet), n’en réalise pas moins régulièrement d’excellentes prestations.
Cliché de l’ASCM Endurance.

Sur son site Internet « Ski and Run », Jean-Louis Bal a mis en ligne 71 images :
https://picasaweb.google.com/109078709583768921134/TrailBlancSerreChevalier?authkey=Gv1sRgCMKI2Laph7ujYA#slideshow/5833210847384269234

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DU TRAIL BLANC NEW BALANCE DE SERRE CHEVALIER (HAUTES-ALPES) / 13-01-13
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events