TPSinfos

RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA CHAMBERIENNE 22-10-2016

Le triathlète Rota dame le pion aux trailers !

La Chambérienne a bien fait de se muer en trail nocturne depuis 3 ans connaissant depuis lors un succès exponentiel avec 1600 concurrents au départ des deux épreuves pour cette nouvelle édition 2016. Un bon cru dont s’est délecté le triathlète chambérien Sylvain Rota.

La chambérienne a tenu comme prévu toutes ses promesses. Malgré un départ retardé d’une heure pour ne pas perturber le trafic de la Stac, les 1600 coureurs engagés sur les deux épreuves (469 finishers sur le 21 km et 847 sur le 10km) ont terminé ravis de leur escapade nocturne sur les contreforts Chartrousins. Une ambiance celtique où le ravitaillement principal situé au cœur de la forêt hantée était éclairé par deux rangées de lampions et musicalisé par le son des cornemuses.

Le départ est donné à 19h30 au gymnase Delphine et Jonathan dans la pénombre et dans une ambiance dance floor, de quoi décupler la motivation des concurrents déjà bien chauds. Les hostilités sont ouvertes et le centre historique prend des allures de course sur route où le peloton de tête arpente les rues piétonnes à près de 20km/h. Mais à l’entame des escaliers de la fontaine St Martin certains ont déjà le souffle court et accusent la frénésie du départ. Steeve Dobert, pas encore remis de l’Echappée Belle, lâche du lest. Puis c’est au tour de Antoine Jannin, triple vainqueur de l’épreuve, qui victime d’une douleur lancinante est contraint à l’abandon. Sébastien Fayolle, fatigué par les récents travaux de sa maison, et Jérémie Gachet craquent aussi ne pouvant suivre un trio de tête qui s’envole dans la croix de la coche avec Sylvain Rota, Fred Thérisod et Aurélien Patoz. Les bosses successives au cœur les vignobles de St Baldoph et sur les hauts de Chanaz continuent d’écrémer un peloton plus dense que jamais. Dans le groupe de tête, les sensations sont bonnes pour Rota « je sentais que j’avais un peu de marge malgré les 140km de course que j’ai dans les jambes dont une séance de 10km ce matin. Je prépare le marathon de Nice Cannes cette fin d’automne et je cours plus que jamais. Nous n’étions plus que 4 après la première bosse puis 2 dans le Mt Charvet. J’ai alors décidé de partir seul effectuant la descente à bloc. C’est mon terrain de jeu habituel et je connais parfaitement le parcours.» Face à un Rota intouchable, transfuge qui rejoindra bientôt les rangs de Chambéry Triathlon, le tarin Frédéric Thérisod et le Suisse Aurélien Patoz ont préféré joindre leurs efforts pour savourer une seconde place partagée. Ils ont longtemps joué au jeu du chat et de la souris avant de ne plus se lâcher et de franchir la ligne d’arrivée main dans la main en 1h36’13. Quant à Fayolle, il sauve une 4ème place « à l’arrache pas très en forme ces temps-ci. » Derrière tous les outsiders sont là avec les Haignere, Debaene et Masson Schaffer arrivant les uns après les autres et témoignant d’une course très relevée jouée d’inoubliables empoignades sur le parcours préféré des chambériens dont sa légendaire croix de la coche.

Chez les féminines, la pétillante haut savoyarde Lucile Besson a crée la surprise, inscrite de dernière minute. « Je venais pour relever un challenge, différent des courses longues que j’ai l’habitude de faire. Mais ce soir tout a répondu, les voyants étaient au vert » témoigne la traileuse d’Endurance Shop. Prudente au départ, c’est au km 14 qu’elle prend les commandes et rejoint la coureuse de Valloire Lucie Bidault. Celle-ci reste ravie de sa seconde place, acquise au sprint face à une Anne Lise Chamiot Poncet qui confirme son retour à la compétition. La jeune sociétaire de l’EAC Agathe Brechemier prend une belle 4ème place suivie par l’ancienne duathlète d’Annecy Sandrine Moto Ros.

 

Sur le 10km – Loisel au finish

Etienne Loisel est avant tout un traileur et skieur alpi qui préfère les courses à fort dénivelé. Sur la boucle en ville, il se contente de suivre le groupe de tête, attendant sagement son heure. Mais dans les escaliers il se sent poussé des ailes et décide d’attaquer : « Je pose une mine et je me retrouve seul sur quasiment toute la course. Mais sur la fin ça revient derrière moi me mettant davantage la pression dans la descente qui traverse le parc de Buisson Rond. Je dois alors relancer pour lâcher mon poursuivant ». Et la victoire s’est jouée de peu face au sympathique Québécois Jeff Gosselin. En fin voltigeur celui qui est allé chatouiller le vainqueur termine avec un grand sourire ravi de cette expérience nocturne à Chambéry. « J’aime les parties très techniques car ça me rappelle le Québec, surtout les descentes où je suis très à l’aise. » Rémy Gordon complète le podium alors que Sébastien Masbous, devenu jeune papa et en manque de sensations dans la montée, se contente de la 4ème place.

Le scénario 2015 se répète chez les filles. Les deux charmantes spécialistes de l’Athlétisme Laure Tassion et Laura Miclo, amies et anciennes équipières sous les couleurs de l’EAC, se sont livrées une amicale revanche. Bis répétita, Miclo l’athlète spécialiste de la piste et de la route enflamme les arcades commerçantes grâce à sa belle foulée aérienne. Mais dans les bosses, elle n’a rien pu faire face à une Laure Tassion survoltée. L’ancienne fondeuse réalise la passe de trois sur « un parcours que j’affectionne particulièrement et où j’arrive à courir tout le temps (contrairement à Laura) » témoigne la sportive aujourd’hui licenciée à St Julien de Genevois et exerçant la profession d’enseignante d’Eps à Bellegarde sur Valserine« plus épanouie que jamais dans mon travail ». Quant à leur équipière de club et triathlète licenciée à Vallons de la Tour Mathilde Parcoret, elle prend une belle 3ème place très heureuse pour mon premier trail de nuit et d’avoir partagé ça avec les copines. »

Après la course, la traditionnelle Croziflette a fini de ravir les convives sous les tubes remixés du DJ venu animer la soirée. Les 130 bénévoles de Chambéry Triathlon, conduits par le duo Philipe Deletombe et Frédéric Bihan peuvent se réjouir du succès croissant de cette 3ème édition de nuit, et donnent déjà rendez-vous aux chambériens pour l’an prochain le 21 octobre 2017.

Alexandre Garin.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA CHAMBERIENNE 22-10-2016
les-laureats-du-21km

Les podiums scratch du 21km. ©Audrey Bison -Chambérienne 2016

Départ du 21 km. ©Audrey Bison Chambérienne 2016

Départ du 21 km. ©Audrey Bison – Chambérienne 2016

Etienne Loisel vainqueur du 10km. ©Audrey Bison - La chambérienne 2016

Etienne Loisel vainqueur du 10km. ©Audrey Bison – La chambérienne 2016

Steeve Dobert pas au mieux de sa forme termine 11ème. ©Audrey Bison - La chambérienne 2016

Steeve Dobert pas au mieux de sa forme termine 11ème. ©Audrey Bison – La chambérienne 2016

img_1851img_1987

thumbnail of 201621km thumbnail of 201610km thumbnail of 201621kmduo1

 

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA CHAMBERIENNE 22-10-2016
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events