TPSinfos

RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA CORRIDA DE NOEL A SAINT-RAMBERT-EN-BUGEY / 22-12-13

DESORMAIS, DANS LA COUR DES GRANDES !

Tant par l’affluence que par la qualité des forces en présence, le succès rencontré par la 4ème édition de la Corrida de Noël, concourue le dimanche 22 décembre dernier à Saint-Rambert-en-Bugey (Ain), ne souffre d’aucune discussion. Ce qui permet à cette manifestation de rallier désormais le club très fermé des corridas rhônalpines de renom. Pour le plus grand bonheur de la famille Chaume (1) qui orchestrait, avec la maestria qu’on lui connaît, cet événement en communion avec les autres chevilles ouvrières de l’association « Saint-Rambert Sport Organisation ».
Cerise sur le gâteau, malgré une pluie fine qui s’invita une vingtaine de minutes, les conditions atmosphériques auront été idéales pour donner du lustre à cette compétition : une extrême douceur (10°), une absence de vent, et pour couronner le tout, un ciel dégageant une somptueuse lumière aussi pénétrante que vivifiante.

Un quatuor au-dessus du lot 
Parmi les 168 bipèdes classés, nouveau record de participation effaçant les 139 arrivants sur le millésime 2012, on remarquait une belle brochette de cadors accourus du Rhône. En compagnie du marathonien Sébastien Charnay (Team Run Alp Bourg-en-Bresse et Pont-de-Vaux 01 Pulsion), 36 ans, trois d’entre eux auront ainsi animé de bout en bout cette cavalcade, longue officieusement de 6,650km (2) : le Burundais Richard Musagirije (Association Sportive Rispoli Villeurbanne), 26 ans ; l’Algérien Kaïs Bouziane (Société Culturelle et Omnisports Sainte-Marguerite Marseille mais vivant à Lyon), 35 ans ; enfin, Guy-Noël Rouania (sponsorisé par Terre de Running ; Lyon Athlétisme), 29 ans.
Ne concédant aucun répit à la concurrence, ce quatuor passera le premier km en 3’15 en dépit des 60m de dénivelée positive qu’il renfermait. Puis le 2ème sera franchi en 2’56, enfin les 3ème, 4ème, 5ème et 6ème entre 3’13 et 3’15. Seul, Guillaume Pontier, 26 ans, pensionnaire de Clermont Athlétisme Auvergne mais opticien à Lyon (3), fera illusion avant de lâcher prise dans les longues marches d’escalier de l’allée du Four, peu avant le km1 (il finira 5ème en 22’01, assez éloigné des quatre fuyards). 
Fidèles à ses habitudes, Charnay prenait à son compte l’épreuve, assurant à lui tout seul les 3/4 de relais, tentant ainsi de disloquer le groupe des prétendants à la victoire. Mais handicapé par ses trois semaines de semi-repos qui mettaient un terme à une saison brillante et singulièrement bien remplie, le médaillé de bronze des ultimes France de marathon manquait bien trop de rythme pour pouvoir impressionner ses trois redoutables adversaires. 
En particulier Musagirije qui plantait de terribles banderilles. La troisième, au km4,5, sera dévastatrice, le Burundais, qui en 2012 avait jeté l’éponge très près du but, prenant définitivement le commandement pour s’imposer en 20’56 devant le teigneux Bouziane, relégué à 7’’. Sextuple vainqueur de la fameuse Ronde des Grangeons à Ambérieu-en-Bugey en 2003, 2005, 2008, 2010, 2011 et 2013 (4), le Constantinois de souche, 5ème sur le précédent opus à 49’’ du leader Rouania, aura été le mieux à même à résister aux attaques de Musagirije.
Au final, 9’’ séparaient les quatre héros du jour, Charnay (3ème en 21’05) prenant le meilleur, à l’issue d’un sprint, sur Rouania (4ème en 21’05), sans doute marqué par sa très belle 10ème place à l’occasion du réputé Challenge Cross Guy Dalban, disputé la veille à Firminy.

Vittet par monts et par vaux
Chez les filles, la Belleysane du Team Run Alp Villeurbanne et de Lyon Athlétisme, Anne-Sophie Vittet, qui fêtera son 25ème anniversaire le surlendemain, récidivait facilement après son triomphe survenu l’an passé. Franchissant la ligne en 24’54 (32ème au scratch), elle précédait de 57’’ sa dauphine (41ème au scratch), à savoir l’excellente Lorraine Pauline Saintignon, installée professionnellement à Hauteville-Lompnes comme kiné, et ce depuis quelques mois. 
Licenciée à Athlétisme Sarreguemines Sarrebourg Arrondissements, quasiment du même âge (26 ans),  n’était en effet pas la première venue au regard de ses temps référence sur semi-marathon (1h31’05 à Dombasle 2012) mais surtout sur 10km (37’36 à Luneville 2011). 
A l’image de Rouania, Anne-Sophie avait pris part au cross de Firminy du samedi où elle réussira le tour de force de finir 2ème, à équidistance, précisément 28’’, de ses deux plus dangereuses rivales. Tout d’abord, la lauréate qui n’était autre que la prestigieuse marathonienne Hafida Gadi-Richard (Société Culturelle et Omnisports Sainte-Marguerite Marseille), 39 ans, sélectionnée aux JO d’Athènes à la suite de ses 2h30’38 à Paris 2003, synonyme de marque personnelle. Enfin, la 3ème en la personne de Séverine Bovéro (Team Terre de Running Ronhill et Athlé Saint-Julien 74), 37 ans ce même 21 décembre, connue pour être l’une des meilleures spécialistes hexagonales de trail court (2ème du TTN 2013 et 3ème des France, le 6 octobre dernier à Gap). 
Par cette double action d’éclat, la dulcinée de Lucas Chaume ne faisait en réalité qu’entériner son retour au premier plan. Cette saison, on la retrouvera bien sûr dans ses disciplines de prédilection (cross, route, 3000m steeple, course nature), mais pareillement en… canicross qu’elle étrennera avec son adorable husky blanc dénommé Hitch, âgé de 18 mois. Un chien de traîneau qui d’ores et déjà s’entraîne avec celui de l’explorateur et reporter bugiste Sébastien Dos Santos Borges, un des rares aventuriers à avoir effectué en solitaire le tour du globe via les cercles polaires. 
Grimpait sur la 3ème marche du podium féminin (52ème au scratch), la junior Doris Durupt (Association Sportive de Villefontaine, section du Club Sportif Bourgoin-Jallieu Athlétisme-CSBJ). Auteur d’un joli chrono en 26’51 pour ses 18 printemps, elle fut boostée sans relâche par son entraîneur Eric Glaume, 46 ans, même si celui-ci éprouvait le plus grand mal à la suivre sur les quatre premières bornes. Il y a un an, la Nord-Iséroise avait conclu sa virée rambertoise en 26’49 (8ème fille, 1ère cadette et 67ème au scratch, en compagnie déjà de son mentor). Elle progresse donc sensiblement puisque le parcours a été majoré de 400m en regard de 2012. 
Alors qu’elle entame seulement sa troisième saison, Doris s’est mesurée en 2013 à plusieurs épreuves de Championnats de France : cross-country (74ème), 1500m (17ème en 5’02’’96, niveau IR4), 4x800m (5ème avec le CSBJ). En temps normal, elle s’adonne avec talent au 800m, son temps étalon, en date du 22 juin dernier à Saint-Etienne, s’élevant à 2’22’’06 (niveau IR2).
Quant à Catherine Antoinet, 51 ans, égérie de l’Entente Athlétique Bressane, elle échouera au pied de la boite en 27’12 (57ème au scratch). 

Anciens, jeunes pousses et Savoyards
Sinon, on relèvera l’énième prouesse accomplie par Dominique Delbe (Ambérieu Athletic Club, section de l’Entente Athlétique Bressane), 53 ans, disposant d’une solide notoriété pour sa conquête effrénée des records de France de demi-fond dans sa catégorie d’âge. 1er V2 et 16ème au général en 23’23, il achèvera sa chevauchée très éprouvé. 
De 23’’, il supplantera une autre grande figure quinqua, un certain Jacques Charpentier (Association Sportive de Villeurbanne et de l’Eveil Lyonnais Athlétisme, Association Sportive et Culturelle de Mionnay), de cinq ans son aîné, 19ème au général.
Entre les deux V2, s’intercalait Clément Lhopital, camarade de club de Delbe, qui, à 21 ans, empochait le pactole chez les espoirs et le 18ème rang au général en 23’44.
Autre fait d’armes à souligner, celui réalisé par ce jeune prodige qu’est Lucas Lhopital (Association Sportive de Caluire-et-Cuire). Agé de 15 ans, victorieux chez les cadets, il bouclait le parcours en 28ème position au général en 24’45. A surveiller donc de très près ! 
En guise d’épilogue, n’occultons pas les Savoyards dont les meilleurs ambassadeurs, outre Delbe (de souche bugiste mais demeurant à Meythet), auront été : 
– Pour la Savoie, Christophe Maurel (section de Belley de l’Athlétique Sport Aixois à compter de 1999, Entente Athlétique de Chambéry de 1983 à 2006, partage sa vie entre le Bas-Bugey et Chambéry), 38 ans, 11ème en 22’42. 
– Pour la Haute-Savoie, Mathias Bellaton (Annecy Haute-Savoie Athlétisme, originaire de Bourg-en-Bresse), 27 ans, 14ème en 23’08. C’est avant tout un féru du 800m, son temps référence s’établissant à 1’56’’34 (niveau IR1), remontant au 1er juin dernier à Villefranche-sur-Saône. 
Preuve du réel niveau de cette corrida, pas moins de 16 athlètes cavaleront à plus de 16km/h, Musagirije atteignant les 19,07. 

François Vanlaton

(1) En vérité, c’est la totalité de la famille Chaume, composée de cinq membres, qui s’est retrouvé sur le pont.
Tout d’abord, Lucas, qui vendait sa course auprès de la flopée d’athlètes qu’il côtoie sans relâche en tant que responsable du magasin Run Alp à Villeurbanne et sociétaire de l’Association Sportive de la Communauté Urbaine de Lyon Jogging Aventure. 
Ensuite, son frère aîné Hugo qui officiait au chronométrage, sa sœur Clara qui immortalisait le rendez-vous par de superbes clichés, de même que sa maman Dominique, chargée des courses enfants et ados. 
Enfin, son papa Emmanuel, qui endossait le costume du speaker au côté du professionnel bressan Hervé Dumoulin, et ce après avoir battu campagne à travers les médias.
(2) Avec ses 6,650km, ce 4ème cru gagnait 400m par rapport à 2012. 
(3) Guillaume Pontier est le fils de Jean-François, référent du hors stade à la FFA.
(4) Kaïs Bouziane aurait même dû enlever à sept reprises la Ronde des Grangeons s’il n’avait été mal aiguillé en 2002, à quelques encablures de l’arrivée, alors qu’il faisait cavalier seul. In fine, il se classera 6ème, à 3’11 du vainqueur ambarrois Jean-Yves Moissonnier

.
RESULTATS :

Ils figurent sur les deux sites Web suivants :
– La FFA :
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=127413
– Saint-Rambert Sport Organisation :
http://aincourir.free.fr/strambert13.pdf

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA CORRIDA DE NOEL A SAINT-RAMBERT-EN-BUGEY / 22-12-13

.
PHOTOS :

Elles ont été prises par :
– Ce grand professionnel qu’est Pascal Pierrain alias Photogone, auteur de 1045 images dont 720 pour la course élite, qui sont mises en ligne sur son site Web : 
http://www.photogone.net/
Clara Chaume et Jean-Jacques Poidatz, à l’origine de 500 clichés qui sont regardables sur le site Web de Saint-Rambert Sport Organisation : 
http://www.rapidlearning.info/corrida2013/

IMG_3428Alors que le départ vient d’être donné, on distingue de gauche à droite :
– Dossard 3 : Sébastien Charnay (Team Run Alp Bourg-en-Bresse et Pont-de-Vaux 01 Pulsion), 3ème (3ème senior) en 21’05.
– Dossard 156 : Jacques Charpentier (Association Sportive de Villeurbanne et de l’Eveil Lyonnais Athlétisme, Association Sportive et Culturelle de Mionnay), 19ème (2ème V2) en 23’46.
– Dossard 158 : Kaïs Bouziane (Société Culturelle et Omnisports Sainte-Marguerite Marseille), 2ème (2ème senior) en 21’03.
– Dossard 27 : Romuald Alankiewicz (Ambérieu Marathon), 23ème (2ème espoir) en 24’11.
– Revêtant le maillot de l’équipe de France, avec un short et un bonnet noir : Dominique Delbe (Ambérieu Athletic Club, section de l’Entente Athlétique Bressane), 16ème (1er V2) en 23’23.
– Dossard 5 : Yannick Chichoux (Ambérieu Marathon et Belley Sport Pédestre), 15ème (14ème senior) en 23’12.
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

IMG_3454Sur le pont enjambant l’Albarine.
– Dossard 87 : Richard Musagirije (Association Sportive Rispoli Villeurbanne), vainqueur (1er senior) en 20’56.
– Derrière Richard, avec un maillot noir et vert : Guy-Noël Rouania (sponsorisé par Terre de Running ; Lyon Athlétisme), 4ème (4ème senior) en 21’05.
– A droite de Guy-Noël, légèrement derrière : Kaïs Bouziane (Société Culturelle et Omnisports Sainte-Marguerite Marseille), 2ème (2ème senior) en 21’03.
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

IMG_3493Sur le pont enjambant l’Albarine.
– Dossard 2 : Anne-Sophie Vittet (Team Run Alp Villeurbanne et Lyon Athlétisme), lauréate (1ère senior, 32ème au scratch) en 24’54.
– Dossard 102 : Franck Vinson (Belley Sport Pédestre), 36ème (8ème V1) en 25’24.
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

IMG_5525En rive gauche de l’Albarine, à quelques encablures de l’arrivée.
Pauline Saintignon (Athlétisme Sarreguemines Sarrebourg Arrondissements mais installée depuis quelques mois dans l’Ain), 2ème (2ème senior, 41ème au scratch) en 25’51.
Avec son dossard 31, on reconnaît Xavier Omeira (Ambérieu Marathon), 40ème (25ème senior) en 26’48.
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

IMG_5548En rive gauche de l’Albarine, à quelques encablures de l’arrivée.
Doris Durupt (Association Sportive de Villefontaine, section du Club Sportif Bourgoin-Jallieu Athlétisme), 3ème (1ère junior, 52ème au scratch) en 26’51.
Sur la totalité du parcours, elle sera boostée par son coach Eric Glaume, à droite, et qui arrivera 51ème (12ème V1) en 26’50.
De l’autre côté de la rivière, se dressent les murs de la célèbre ancienne filature de textile de la Schappe (1829-1986).
Cliché de Saint-Rambert Sport Organisation.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA CORRIDA DE NOEL A SAINT-RAMBERT-EN-BUGEY / 22-12-13
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events