TPSinfos

RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DE LA MONTAGN’HARD / 06-07 – 07 – 13

Pour rédiger ce reportage, je me suis servi de manière extrêmement partielle de l’article en page sports de la Haute-Savoie du « Dauphiné Libéré », en date du lundi 8 juillet 2013.
Papier signé Pierre-Louis Zajac, correspondant pour la course à pied dans le Pays du Mont-Blanc et collaborateur de notre site Web « Trail-Running en Pays de Savoie/Ain ».

.
ALEXANDRE HAYETINE MAITRE CHEZ LUI !

Un mois après sa probante seconde place au 72km du Trail du Gypaète, Alexandre Hayetine, fraîchement sponsorisé par la commune de Saint-Gervais-les-Bains où il a établit ses quartiers, s’impose sur cet ultra qui a su rester authentique. Un ultra que cet Ardennais de souche avait déjà disputé en 2009 (8ème) et 2011 (4ème).

Olivier Tribondeau et son escouade peuvent être ravis en tant qu’organisateurs de cette 5ème édition de la Montagn’Hard pour avoir su préserver le parcours initial dans sa quasi intégralité.
L’épreuve reine de 107,2km et 8820m de dénivelée démarrait lentement, permettant à un groupe fort d’une dizaine d’unités de rester aux avant-postes jusqu’au premier ravitaillement de Bionnassey (km23,5).
Dans l’ascension du Col de Tricot, le trailer local Alexandre Hayetine, 30 ans depuis le 27 juin, s’échappait et poursuivait son effort, profitant de sa connaissance du terrain. Aux Contamines (km49), il possédait une avance de 27’ sur le Strasbourgeois Vincent Berthou, et 30’ sur le 3ème, le Néerlandais Thomas Dunkerbeck, celui-ci s’emparant de la 2ème position dans la première ascension du Mont Joly, débutant au km50,5.
Agé de 46 ans, l’Alsacien avait étrenné l’ultra à l’occasion du millésime 2010 du 120km de la Montagn’Hard où il avait échoué au pied du podium avant d’endosser le costume de dauphin l’année suivante. Quant au second, âgé de 36 ans et résidant à Nimègue (Est des Pays-Bas), il s’illustre surtout sur les trails longue distance collinéens dans le Nord de la France, en Belgique et dans son pays (1).
L’écart entre Hayetine et Dunkerbeck allait ensuite se stabiliser à une bonne demi-heure, en particulier au moment d’attaquer pour la seconde fois (km89) le Mont Joly, toit du parcours à 2525m et terme de la dernière grimpée, singulièrement éprouvante.
En excellent descendeur qu’il est, Hayetine terminait en trombe et s’imposait en 17h43’01 devant ce « Hollandais volant » qui découvrait la région, 42’58 séparant les deux héros du jour. Au final, il aura occupé la proue de course et en solitaire durant une quinzaine d’heures. Sans doute, la plus belle victoire de sa carrière !
40ème sur l’UTMB l’an passé, le Saint-Gervolain retournera à Chamonix fin août mais cette fois-ci pour étrenner la TDS.

Zurfluh patiemment
Victime d’une chute dans la traversée d’un névé sur l’arête reliant l’Aiguille Croche (95,5km) au Mont Joly (99,5km), Berthou se fit chiper sa 3ème place par le Haut-Savoyard Etienne Zurfluh, très vigilant face au balisage de nuit, qui effaçait ainsi le quart d’heure de retard qu’il concédait. Parti très prudemment (10ème au km49), celui-ci s’était retrouvé 4ème dans la rampe accédant pour la première fois au Mont Joly.
Craignant un retour de Berthou, Zurfluh ne se fit pas prier pour dévaler à la vitesse de la lumière les ultimes bornes et signer ainsi le premier podium de sa carrière entamée en 1987, précédant Berthou de 33’32.
Agé de 41 ans et demeurant à Monnetier-Mornex, près d’Annemasse, Zurfluh était jusqu’à maintenant habitué aux accessits comme en attestent les résultats suivants : 7ème sur l’Aravis Trail 2011, 9ème sur le Trail du Salève 2011 et 2013, 11ème sur le 72km de la Transju’Trail 2011, 15ème sur le Quechua Tour des Fiz 2012.

Daunizeau à l’affût
Quant à l’épreuve féminine, sur les onze traileuses au départ, seules trois quadras parvinrent à boucler leur périple, la lauréate ardéchoise Sarah Daunizeau franchissant la ligne en 24h20’00 après avoir pris le commandement au 75ème km (chalet du Bolchu, 5ème ravitaillement). A vrai dire, elle mettait à profit l’abandon de la Haut-Savoyarde Corine Gruffaz, victorieuse en 2010, qui la précédait d’une dizaine de minutes seulement (2).
Née en 1970, cette hôtesse d’Air France s’était classée l’an passé 4ème sur le 60km. Finisheuse de la Diagonale des Fous, cuvée 2012, on l’a vue cette saison, entre autres sur le 37km du Trail Drôme Lafuma et le 57km de l’Ardéchois (à chaque fois 9ème).
Elle confinait à près d’1h30 l’Essonnienne Géraldine Leroy et la Haut-Savoyarde Valérie Chatelain, vainqueur en 2011, 10’’ les séparant au dépens de cette dernière.
Incontestablement, ce rendez-vous a encore de beaux jours devant lui car il est resté parfaitement dans l’esprit trail, préservant son authenticité au lieu de s’orienter vers une démarche purement commerciale.

François Vanlaton

(1) Avant la Montagn’Hard, le Néerlandais Thomas Dunkerbeck et le Saint-Gervolain Alexandre Hayetine se connaissaient relativement bien pour s’être rencontrés à deux reprises : le 30 juin 2012 lors du 88km de l’Ardennes Méga Trail (Thomas : 3ème ; Alexandre : 1er) ; enfin, le 3 mars 2013 lors du 80km du Trail de Vulcain (Thomas : 7ème ; Alexandre : 1er).
Seul problème entre les deux hommes, la langue, Thomas ne s’exprimant qu’en anglais, ce qui engendre bien des fous rires pour le caractère parfois incompréhensible de leurs conversations !
(2) En réalité, les Haut-Savoyards Corine Gruffaz et son époux Olivier (qui, embarqué sur l’ultra, bifurquera sur le 60km), âgés respectivement de 40 (le 13 juillet) et 44 ans, avaient effectué le déplacement de leur commune de Bonne afin de s’entraîner dans l’optique du Swiss Irontrail. Concouru dans le canton des Grisons (extrême est de la Confédération Helvétique), cet ultra de 202km (10960md+ et 11200md-) se tiendra du 9 au 11 août, comprenant un temps limite maximal de 56h.
Les tourtereaux ont quitté cette saison Les Trailers du Môle qu’ils avait ralliés le 15 juin 2009, considérant qu’il ne s’entraînaient qu’à deux.

.
LA MONTAGN’HARD 60 :

Porté sur les fonts baptismaux en 2010, soit un an après la naissance de la manifestation, ce trail long (60km pour 5000m de dénivelée) voyait un départ canon du renommé Haut-Savoyard Nicolas Mermoud, 46 ans, 4ème en 2012. Malade, ce dernier devait malheureusement abdiquer à Miage (km32), laissant le champ libre au Val-d’Oisien Aurélien Collet, 32 ans, grande figure du Team Hoka. Bénéficiant d’une avance de près de 17’ sur Matthieu Bourguignon (Team Outdoor Paris Lafuma), 34 ans, le récent vainqueur du 66km de l’Aravis Trail fit une véritable démonstration, distançant son rival immédiat de plus de 57’.
Par ailleurs, personne ne sera surpris du leadership exercé par la Franco-Suissesse Caroline Chaverot, 36 ans, qui cantonne à 1h16’31 sa plus dangereuse émule en la personne de la Provençale Nathalie Le Flanchec, 46 ans ce 11 juillet, qui n’est pourtant pas la première venue. Comme en attestent ses faits d’armes depuis avril dernier : 3ème sur le 35km du Trail Sainte-Victoire, 2ème sur le 34km de l’Ardéchois et le Marathon de l’Hortus, 1ère sur le 55km de « Trail en Aubrac ».
Cette sixième victoire de « Caro » intervient huit jours après celle du 80km du Mont-Blanc. Cerise sur le gâteau, elle s’adjuge le 4ème rang au scratch, à moins de 12’ de la 3ème place occupée par le Val-de-Marnais Philippe Guillemain, 51 ans.
FV

.
LA MOINS HARD :

Au menu, 39km accusant un différentiel de 3380m, bref un trail court particulièrement exigeant ! D’origine vichyssoise et Haut-Savoyard d’adoption ayant élu domicile au Mont-Saxonnex en avril 2012, Julien Coudert en est venu à bout le premier après 4h56’05 d’épopée. L’an passé, il avait déjà tiré son épingle du jeu en finissant 3ème derrière Sébastien Chaigneau et Mathéo Jacquemoud.
Révélation de la saison (1er sur le 35km de la Vallée du Brevon, 2ème sur l’Ultra Tour du Môle et le 37km de l’Aravis Trail, 3ème sur le 24,5km des Côtes de Cournon et du 29km des Glaisins), celui qui aura d’abord été un triathlète n’a fait qu’une bouchée de ses adversaires. Notamment du principal d’entre eux, le Suisse vivant à Gaillard, Pierre Prost-à-Petit, 47 ans, victorieux en 2011 sur le 57km, qu’il relègue à 34’45.
Pour la gent féminine, le jackpot est empoché en 6h18’52 par la Marocaine Laïla Rougaibi, spécialiste de trail long et d’ultra. Agée de 30 ans et habitant Paris, elle s’est distinguée cette année sur le 73km des Citadelles (5ème), le 51km des 3 Rocs (1ère) mais surtout la 6666 Occitane (victorieuse) (1).
2ème il y a trois ans, Rachel Bontaz, 41 ans, allait se monter une nouvelle fois à son avantage sur les pentes à fort pourcentage. S’élançant prudemment (4ème aux Toilles, km10), elle prenait le dessus, à la fois sur sa coéquipière du FAC de Cluses et du Team Sport 2000 Pays Rochois, Marie-Laure Pavot, 34 ans le 19 juillet, puis sur la biathlète Florie Vigneron, 23 ans. Du coup, elle surgissait à Miage (km 29) en 2ème position, à 6’20 de Rougaibi.
In fine, la Faucignerande s’intercale entre deux sportives de valeur que sont Rougaibi qu’elle talonne à 15’57 et Vigneron qu’elle éloigne à 12’32. Membre de l’équipe de France B de biathlon, celle-ci aura été en 2011, comme junior, vice-championne d’Europe sur relais mixte ainsi que médaillée de bronze en individuel aux Mondiaux.
FV

(1) Pour en savoir davantage sur Laïla Rougaibi, voir son interview mise en ligne sur le site Internet « Running Café », en date du 29 janvier 2013 : http://www.runningcafe.fr/news/laila-rougaibi-13544

.
RESULTATS :


Montagn’Hard 100 (107km) :

Scratch (205 inscrits, 171 partants, 90 classés) :
– 1er et 1er senior : Alexandre Hayetine (Saint-Gervais-les-Bains) en 17h43’01.
– 2ème et 2ème senior : Thomas Dunkerbeck (Pays-Bas, Nimègue) en 18h25’59.
– 3ème et 1er V1 : Etienne Zurfluh (CAF Reignier-Esery) en 18h58’00.
– 4ème et 2ème V1 : Vincent Berthou (Association Sportive Culturelle Plein Air Strasbourg) en 19h31’32.
– 5ème et 1er V2 : Jean-Marc Devey (Marseille Trail Club) en 19h56’12.
Femmes (11 partantes, 3 classées) :
– 1ère et 1ère V1 (23ème au scratch) : Sarah Daunizeau (Saint-Péray) en 24h20’15.
– 2ème et 2ème V1 (30ème au scratch) : Geraldine Leroy (Athletic Club Arpajonais) en 25h48’13.
– 3ème et 3ème V1 (31ème au scratch) : Valérie Chatelain (La Foulée d’Annemasse) en 25h48’23.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web de la Montagn’Hard : http://chrono.geofp.com/montagnhard2013/v2/

Montagn’Hard 60 (60km) :
Scratch
 (231 inscrits, 201 partants, 166 classés) :
– 1er et 1er senior : Aurélien Collet (L’Esprit Des Elfes et Team Hoka) en 7h47’24.
– 2ème et 2ème senior : Matthieu Bourguignon (Team Outdoor Paris Lafuma) en 8h44’27.
– 3ème et 1er V2 : Philippe Guillemain (Kikouroù ?) en 9h13’17.
Femmes (22 classées) :
– 1ère et 1ère senior (4ème au scratch) : Caroline Chaverot (Allonzier-la-Caille) en 9h25’10.
– 2ème et 1ère V1 (15ème au scratch) : Nathalie Le Flanchec (Vitrolles Sport Athlétisme) en 10h41’41.
– 3ème et 1ère V2 (20ème au scratch) : Anne-France Julia (Athlé Santé Loisirs Saint-Priest 07) en 11h03’58.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web de la Montagn’Hard : http://chrono.geofp.com/montagnhard2013/v2/

Moins Hard (39km) :
Scratch
(265 inscrits, 221 partants, 181 classés) :
– 1er et 1er senior : Julien Coudert (Team Sport 2000 Pays Rochois et Montpellier Agglomération Triathlon) en 4h56’05.
– 2ème et 1er V1 : Pierre Prost-à-Petit (Team Patagonia) en 5h30’50.
– 3ème et 2ème senior : Jean-Philippe Haack (Champagney) en 5h34’25.
Femmes (24 classées) :
– 1ère et 1ère senior (11ème au scratch) : Laïla Rougaibi (Maroc, Association Sportive Groupe SFR) en 6h18’52.
– 2ème et 1ère V1 (14ème au scratch) : Rachel Bontaz (Faucigny Athletic Club et Team Sport 2000 Pays Rochois) en 6h34’49.
– 3ème et 2ème senior (22ème au scratch) : Florie Vigneron (Club des Sports de Megève) en 6h47’21.
Résultats complets :
Ils figurent sur le site Web de la Montagn’Hard : http://chrono.geofp.com/montagnhard2013/v2/

.
PALMARES 2013 D’ALEXANDRE HAYETINE, LAUREAT DU 107KM :

1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DE LA MONTAGN’HARD / 06-07 - 07 – 13

– 17 février : Gruissan Phoebus Trail (50km) : 4ème et 4ème senior en 3h56’19.
– 3 mars, Trail de Vulcain (80km) : 1er et 1er senior en 8h30’27.
– 27 avril, Trail de la Côte Roannaise (35km) : 2ème et 2ème senior en 3h10’46.
– 12 mai, Trail du Salève (37km) :
2ème et 1er senior en 3h21’37.
– 1er juin, Trail du Gypaète (72km) : 2ème et 1er senior en 8h39’51.
– 6 juillet, Montagn’Hard (107km) : 1er et 1er senior en 17h43’01.

.

PHOTOS :

hard montagne 2013 017107km.
Le Saint-Gervolain Alexandre Hayetine, lauréat (1er senior) en 17h43’01.
Outre sa commune de Saint-Gervais-les-Bains qui le sponsorise, « Alex » porte aussi sur son maillot le nom d’une association francophone du syndrome de Williams et Beuren, dénommée « Autour des Williams ». Une association qu’il représente désormais sur les trails. Ainsi, « Alex » n’était autre que le parrain sportif du petit garçon qui l’accompagnait sur le podium.
Cliché transmis par Denis Hayetine, père d’Alexandre, qui sur l’image, le talonne.

177301_172927452879765_37836027_o107km.
Le Néerlandais Thomas Dunkerbeck (Nimègue), 2ème (2ème senior) en 18h25’59.
Cliché de François Lachaux.

sans-titre107km.
Etienne Zurfluh (CAF Reignier-Esery), 3ème (1er V1) en 18h58’00.
Cliché inséré sur le site Internet « Kikouroù ? ».

1064190_10151669045223346_1067408368_o107km.
Julien Dubois, 26ème (8ème senior) en 24h31’30.
On le voit ici à son arrivée à Miage où est installé le second ravitaillement (km32, 1559m).
Au fond à gauche, apparaît le Col de Tricot (km29, 2120m) que franchissent les trailers depuis Bionnassey avant de basculer dans la combe, bien visible sur l’image, conduisant à Miage.
Cliché de Claire Gautier.

1053095_10151669054143346_1531724193_o107km.
Bien dans l’esprit trail, l’ultime finisher est chaleureusement accueilli au terme de son odyssée par les deux premiers.
De gauche à droite, on distingue : le Néerlandais Thomas Dunkerbeck (Nimègue), 2ème (2ème senior) en 18h25’59 ; Jean-Christophe Chardigny (Entente Chalonnaise Athlétisme), 90ème (42ème V1) en 33h56’57 ; Alexandre Hayetine (Saint-Gervais-les-Bains), 1er (1er senior) en 17h43’01.
Cliché de Claire Gautier.

1039693_143105052558222_1454896196_o107km.
Le podium féminin, avec de gauche à droite : Géraldine Leroy (Athletic Club Arpajonais), 2ème en 25h48’13 ; Valérie Chatelain (La Foulée d’Annemasse), 3ème en 25h48’23 ; Sarah Daunizeau (Saint-Péray), 1ère en 24h20’15.
Cliché de Corinne Gautier.

IMG_1286 (Copier)60km.
Ultime moment de détente avant le déclenchement des hostilités, avec de gauche à droite les minois suivants :
– Caroline Chaverot (Allonzier-la-Caille), 1ère (1ère senior, 4ème au scratch) en 9h25’10.
– Sonia Semmad (Salomon Endurance Shop) qui jettera l’éponge.
– Martine Volay (Epagny), accourue en tant que spectatrice.
– Derrière et à droite de Martine (avec un maillot vert) : Matthieu Bourguignon (Team Outdoor Paris Lafuma), 2ème (2ème senior) en 8h44’27.
– A droite de Matthieu : Aurélien Collet (L’Esprit Des Elfes et Team Hoka), 1er (1er senior) en 7h47’24.
Cliché de Christian Lefevre alias Badgone, compagnon de Martine Volay.

1009792_267328280075700_1466193051_n39km.
De conserve sur le podium, la Marocaine Laïla Rougaibi (maillot bleu) et Florie Vigneron (dossard 1047) le furent également au départ.
Au final, Laïla (Association Sportive Groupe SFR) et Florie (Club des Sports de Megève) se classeront, respectivement 1ère (1ère senior) en 6h18’52, et 3ème (2ème senior) en 6h47’21.
Par ailleurs, on discerne :
– Derrière Laïla à gauche (avec un maillot blanc) : Gérald Ravanel (section de Ski Alpinisme du Club des Sports de Chamonix), 5ème (4ème senior) en 5h50’28.
– A droite de Florie : Nicolas Vandenberghe (Villeurbanne), 144ème (66ème senior) en 9h40’35.
Cliché inséré sur la page Facebook de Laïla Rougaibi.

936481_531829223545960_586035818_n39km.
Ayant vu le jour le 22 octobre 1987, voici le Haut-Saônois Jean-Philippe Haack (Champagney), 3ème (2ème senior) en 5h34’25.
Cliché inséré sur la page Facebook de Jean-Philippe Haack.

IMG_20130706_15594239km.
Le podium féminin, avec de gauche à droite :
Rachel Bontaz (Faucigny Athletic Club et Team Sport 2000 Pays Rochois), 2ème en 6h34’49 ; la Marocaine Laïla Rougaibi (Association Sportive Groupe SFR), 1ère en 6h18’52 ; Florie Vigneron (Club des Sports de Megève), 3ème en 6h47’21.
Cliché transmis par Rachel Bontaz.

IMG_337639km.
Le Team Sport 2000 Pays Rochois à la fête !
De gauche à droite, on reconnaît trois de ses figures :
Marie-Laure Pavot, 5ème (4ème senior, 43ème au scratch) en 7h27’08 ; Rachel Bontaz, 2ème (1ère V1, 14ème au scratch) en 6h34’49 ; Julien Coudert, 1er (1er senior) en 4h56’05.
Cliché transmis par Rachel Bontaz.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET PHOTOS DE LA MONTAGN’HARD / 06-07 - 07 – 13
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events