RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA MONTEE DES JONQUILLES / 19-03-16

TRAIL DU PETIT SAINTBERNARD11 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA MONTEE DES JONQUILLES / 19-03-16

LE BOUQUET POUR REMI VOISIN ET MELINA CLERC !

La troisième fut la bonne ! Après avoir terminé 2ème et 3ème, respectivement en 2014 et en 2015, le Bellegardien Rémi Voisin décroche enfin la Montée des Jonquilles, disputée à Coligny à travers cette contrée si attachante qu’est le Revermont et son plateau de Vergongeat, constellé de jonquilles. Un succès acquis en 1h32’40 à l’issue d’un duel de toute beauté avec l’emblématique quadra lédonien Ivan Bourgeois, 37 petites secondes séparant seulement les deux trailers.
Une perf qui n’était pourtant pas évidente pour le prof d’EPS du collège Lamartine à Villeurbanne. Manquant de rythme, celui-ci n’avait plus épinglé de dossard depuis le 21 novembre dernier lors du Marathon International du Beaujolais (8ème en 2h43’01 pour son galop d’essai).

Deux profils contrastés
En outre, n’occultons pas qu’il est avant tout un éminent spécialiste de trail long et d’ultra (91ème en 29h45’21 sur l’UTMB 2015), contrairement à Bourgeois, expert de la courte distance comme en témoignent ses classements sur le TTN court : 5ème en 2012, 8ème (2ème vétéran) en 2013, 9ème (2ème vétéran) en 2015 (1). A sa décharge, le Jurassien manquait de jus pour s’être classé 2ème, le dimanche précédent, sur le 30km du Trail du Val de Loue à Quingey, dans le Doubs.
Intouchable, éprouvant d’incroyables sensations, Voisin aurait pu faire trembler la marque référence établie en 1h29’24 en 2014 par son coéquipier de Bellegarde, le Marocain El Yazid El Madi. Hélas, des travaux de débardage obligeront Lionel Donguy et ses valeureuses chevilles ouvrières de la Foulée Colignoise à majorer le parcours de presque un km et une centaine de mètres de dénivelé.
Pétri de talent, l’espoir bressan Jérémy Lenormand parvient quant à lui à se hisser sur la boîte après avoir engrangé la 2ème position en 2015 sur le 13km. Pas mal pour une première ! L’appétit venant en mangeant, il se fixe d’ores et déjà comme principal objectif le Challenge de l’Ain de Course en Montagne. En toute logique, il devrait donc s’aligner samedi prochain sur le 22,7km du Trail de la Michaille, concocté par le Club Athlétique du Bassin Bellegardien, et ainsi guerroyer avec les Cabbistes El Yazid El Madi et Damien Humbert ainsi qu’avec le Grésylien Serge Duverney-Prêt.
Pour sa première année en tant que V2, le Bressan Alain Petit, ex-vététiste de renom, converti brillamment à la course à pied en 2011, prouve une nouvelle fois qu’il n’a rien perdu de ses formidables qualités athlétiques en s’arrogeant la 4ème place qu’il avait déjà récoltée sur la précédente édition. Il est talonné par un autre Bressan en la personne de Richard Calton qui, l’an passé, s’était contenté de la 9ème position.
Phénomène qui a tendance à croître en trail, le top 10 est accaparé par sept vétérans, un espoir et seulement… deux seniors !

Record pour la première dame
Chez les dames, la victoire est revenue à la prometteuse Mélina Clerc. 23ème au scratch, cette Jurassienne de souche qui a grandi à Saint-Didier réussit le tour de force, malgré la rallonge, de battre le temps étalon de l’épreuve en 1h56’15, soit un gain d’1’27 au regard du chrono accompli en 2013 par la Buyatine Christine Catin. La saison passée, elle avait fini 2ème sur le Challenge des Courses Hors Stade du Jura, totalisant 295 points contre 325 pour l’inamovible lauréate Sylvie Grandperrin alors qu’elle n’avait concouru que 9 étapes contre 12 pour sa grande rivale.
Enchantée par son coup d’éclat, elle ne compte, naturellement, pas en rester là : « Ce fut dur sur le plateau. Mais j’avais suffisamment d’avance et j’ai réussi une belle descente finale. Je travaille dans la police judiciaire au Nord de Paris (2) et je ne m’entraîne pas suffisamment. Mais cette victoire va m’ouvrir de belles perspectives. Je cours depuis trois saisons seulement et je découvre le trail. » (3)
Disposant d’une faible notoriété, la Bressane Isabelle Broyer qui réside dans la vallée de la Saône à Manziat n’en réalise pas moins une perf de premier ordre en enfilant le costume de dauphine, preuve qu’elle n’est pas dénuée de potentiel. Assurément, elle n’oubliera pas de sitôt ce fait d’armes pour le moins inattendu.
2ème sur les deux ultimes millésimes, l’indestructible quinqua Gaëlle Brocherex-Geslin, grimpe sur la marche restante, bien qu’elle accuse un retard de près de plus de 10’ par rapport à sa meilleure prestation arrachée en 2014. 2ème sur les deux derniers opus du challenge de la montagne, cette Bressane d’adoption, originaire du Trégor, dans les Côtes d’Armor, entend bien cette fois-ci décrocher le gros lot nonobstant son menu gargantuesque, pimenté par pas moins de 23 plats de résistance !
Dulcinée de Nicolas, vainqueur du challenge de la montagne 2015 mais seulement 13ème samedi, Alice Chaboud, qui s’est fixée à Champdor, sur le vivifiant plateau d’Hauteville, échoue au pied du podium. Complète magnifiquement le top 5 la sexagénaire Marie-Françoise Guigue. Transfuge d’Ambérieu Athletic Club, la pensionnaire de Free Runners Le Club se permet en effet le luxe de bonifier son chrono 2015 de près de 14’, repoussant ainsi aux calendes grecques sa retraite sportive.

Martinet indétrônable !
Enfin, le 13km, dit « Tour du Plateau » aura consacré Jérôme Martin, natif de Bourg-en-Bresse et installé à Saint-Etienne où il fait les beaux jours du renommé Coquelicot 42. Routier par excellence, il boucle le tracé en 53’32, reléguant à 43’’ son poursuivant immédiat, le solide Bressan Ludovic Pillon. La marque référence n’en demeure pas moins la propriété d’El Madi en 49’38, accomplie en 2010 à l’occasion de l’édition princeps en dépit d’une… importante erreur de parcours.
Accourue de Bourgogne, son alter ego féminin Lola Griot, 31ème au général, conclut en 1h08’12 après s’être débarrassée sans autre forme de procès de ses dauphines terriblement accrocheuses que sont l’expérimentée caladoise Pascale Alonso et l’espoir bressane Albane Buatois. Loin cependant du temps étalon porté en 2013 à 1h05’59 par la… sexagénaire pontevalloise Michelle Martinet.

Le dernier mot pour toute l’équipe de la Foulée Colignoise, managée de main de maître par Lionel Donguy, qui aura fait de la Montée des Jonquilles, mise sur orbite en 2008, l’une des plus belles courses nature de l’Ain. C’est dire la prouesse de ces hommes et de ces femmes au regard du nombre de trails qui auront essaimé, au fil des ans, aux quatre coins du département. Les trailers ne s’y sont pas trompés, sillonnant massivement cette envoûtante terre revermontoise, leur chiffre excédant systématiquement la barre des 300 inscrits depuis deux ans.

François Vanlaton pour le compte également du site Web du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, en date du mardi 22 mars 2016 :
http://www.cabb01.club/actualites/montee-jonquilles-bouquet-remi-voisin-19-03-16/

(1) Ivan Bourgeois n’est pas non plus malhabile sur trail long pour avoir terminé 8ème (2ème vétéran) sur le TTN en 2014.
(2) Mélina Clerc officie précisément en Picardie.
(3) Les propos recueillis par Mélina Clerc ont été recueillis par Serge Rapy, correspondant au quotidien « Le Progrès ». Ils figurent dans un article publié en page sports de l’Ain, en date du dimanche 20 mars 2016.

.
COMPTE RENDU DE REMI VOISIN, LAUREAT LE SAMEDI PUIS LE… DIMANCHE !

Insatiable, Rémi Voisin aura fait coup double ce week-end. Non content d’enlever le 23km de la Montée des Jonquilles, il récidivait le lendemain à l’occasion de l’inédit Semi-Marathon des Foulées de Villeurbanne qu’il achevait en 1h15’58 ! Mais quelle santé !
En voici ses impressions.

« Incontestablement, une bonne reprise !

Cet hiver, par manque de neige, je n’ai pas trop coupé, délaissant du même coup le ski de fond. Le boulot me demandant pas mal d’énergie, j’avais quelques doutes sur la forme. Mais je la sentais quand même pas trop mal !
Un peu surpris de ne pas voir El Yazid El Madi au départ, ce qui aurait été sa quatrième participation consécutive. Un Yazid qui est toujours une bonne source de motivation pour essayer de le… suivre !
Dès le 1er km de course, je me retrouve tout seul avec une belle montée, sans jamais être rattrapé. J’ai quand même peu d’avance à l’arrivée sur les très bons coureurs que sont Ivan Bourgeois et Jérémy Lenormand, davantage spécialistes que moi sur ces distances. Un grand bravo à eux !
Un super parcours, d’excellentes sensations, un grand soleil, une belle organisation et des bénévoles supers sympas, bref une belle après-midi ! J’avais même envie que ça dure plus longtemps (dérive de l’ultra ? !). Mais pas sûr d’être frais pour le lendemain…
Réveil un peu raide, un ciel couvert à 8h30 sur Villeurbanne. Je me rends au départ et les jambes se débloquent un peu pendant l’échauffement. On part à deux avec le quadra Rachid Lekhal, qui finira 3ème en 1h18’57, avant de le distancer vers le 5ème km dans une petite côte. Prenant de l’avance petit à petit, je ne serai plus rejoint avant la ligne d’arrivée que je franchis en 1h15’58.
J’ai vraiment géré au feeling, n’étant pas expert de ce type d’effort. C’est vraiment dur, mais ça s’est plutôt bien passé cette fois, même si quelques crampes à l’estomac m’ont accompagné tout du long.
J’ai adoré courir au milieu de cette ville, sur les routes ou je m’entraîne, dans la FAC ou j’ai étudié… En tout cas, content de remporter cette grande première dans la ville ou je travaille et réside à l’heure actuelle. Un grand bravo aux organisateurs et bénévoles également !
Une petite dédicace pour les quatre filles du collège Lamartine à Villeurbanne où je bosse, venues participer aux courses UNSS. Et merci aux collègues pour leur participation !
Pour la suite, je ne serai malheureusement pas présent au Trail de la Michaille où j’avais terminé 2ème l’an passé derrière l’irrattrapable El Yazid El Madi. A regrets car c’est un très joli parcours, sauvage comme je les aime ! Je souhaite à tous les participants de prendre beaucoup de plaisir !
Pas encore de grands objectifs fixés pour la suite. Oh là là, on va dire que je suis un peu à l’arrache, question programmation ! Je vais faire un peu au feeling et tiendrai mon club informé des évolutions ! Unique grand rendez-vous, la TDS fin août. J’espère y réaliser une bonne performance et suis en tout cas bien motivé pour boucler la boucle CCC-TDS-UTMB, et ainsi « jouer à la Thévenard ! » 
»

Rémi Voisin

.
RESULTATS PARTIELS :

Un très grand merci à Stéphane Stutz (Grand Fond Bressan) pour m’avoir transmis ces résultats partiels ! Présent sur le 13km, Stéphane finit 45ème (16ème V1) en 1h09’42.

Montée des Jonquilles (23km pour 600md) :
Scratch (159 inscrits, 142 partants, 140 classés) :
– 1er (1er senior) : Rémi Voisin (Club Athlétique du Bassin Bellegardien et Grimteam) en 1h32’41.
– 2ème (1er V1) : Ivan Bourgeois (Team Trail Jura et Lons Athlétique Club) en 1h33’18.
– 3ème (1er espoir) : Jérémy Lenormand (Wgtn The Crew) en 1h37’08.
– 4ème (1er V2) : Alain Petit (Evasion Tonic) en 1h43’47.
– 5ème (2ème V1) : Richard Calton (Confrançon) en 1h44’54.
– 6ème (2ème senior) : Frédéric Borges (Free Run Cuiseaux) en 1h45’56.
– 7ème (3ème V1) : Emmanuel Guerin (département du Jura) en 1h48’53.
– 8ème (4ème V1) : Nicolas Pomi (Attignat) en 1h49’02.
– 9ème (5ème V1) : Frédéric Chabaud (Meillonnas) en 1h49’20.
– 10ème (6ème V1) : Joël Lassara (Vitaform Evasion) en 1h49’33.
Femmes (18 classées) :
– 1ère (1ère senior, 23ème au scratch) : Mélina Clerc (originaire de Saint-Didier dans le département du Jura) en 1h56’15.
– 2ème (2ème senior, 42ème au scratch) : Isabelle Broyer (Manziat) en 2h04’02.
– 3ème (1ère V2, 84ème au scratch) : Gaëlle Brocher (Cap Seillon) en 2h16’41.
– 4ème (3ème senior, 88ème au scratch) : Alice Chaboud (Trispiridon Oyonnax) en 2h17’16.
– 5ème (1ère V3, 99ème au scratch) : Marie-Françoise Guigue (Free Runners Le Club) en 2h21’23.

Tour du Plateau (13km pour 300md) :
Scratch (157 inscrits, 150 partants, 149 classés) :
– 1er (1er senior) : Jérôme Martin (Coquelicot 42) en 53’32.
– 2ème (1er V1) : Ludovic Pillon (Grand Fond Bressan) en 54’15.
– 3ème (2ème senior) : Gérald Receveur (Free Run Cuiseaux) en 58’54.
Femmes (41 classées) :
– 1ère (1ère senior, 31ème au scratch) : Lola Griot (Dijon Université Club et Free Run Dijon) en 1h08’12.
– 2ème (1ère V1, 36ème au scratch) : Pascale Alonso (Entente Athlétique Villefranche, section de l’Athlé Calade Val-de-Saône) en 1h09’01.
– 3ème (1ère espoir, 44ème au scratch) : Albane Buatois (Courbouzon) en 1h09’51.

.
RESULTATS COMPLETS :

Ils figurent sur le site Web Ain Courir :

– Montée des Jonquilles (23km pour 600md) :
http://aincourir.free.fr/colignyjonq2316.pdf

– Tour du Plateau (13km pour 300md) :
http://aincourir.free.fr/colignyjonq1316.pdf

.
C’EST REPARTI POUR LE CHALLENGE DE L’AIN DE COURSE EN MONTAGNE !

Comme elle le fait depuis 2008, la Montée des Jonquilles a frappé les trois coups du Challenge de l’Ain de Course en Montagne.
Porté sur les fonts baptismaux en 2000 par Pierre-Louis Zajac, à l’origine un an auparavant de la Montée du Crêt d’Eau, ce challenge n’en finit plus de croître. En effet, alors qu’il associait seulement 5 compétitions au moment de sa création, il en renfermera 23 en 2016, un chiffre jamais atteint jusque-là.
Outre sa légendaire convivialité, le principal atout de ce challenge est son extraordinaire diversité, les 23 épisodes de cette 17ème édition ne se rangeant dans pas moins de 5 types d’épreuve bien différentiés :
– Le km vertical (5km maximum) qui concerne une manche : la Croz’et Raide (3,3km).
– La course de montagne (15km maximum) qui concerne 4 manches : la Montée du Crêt d’Eau (14km) ; la Montée de Parves (10,7km) ; la Montée du Grand Colombier (13,2km) ; et l’Oyonnaxienne (12km).
– Le trail découverte (moins de 21km) qui concerne 5 manches : l’Escrapade de la Source (18,5km) ; le Cross des Jonquilles (13,2km) ; la Ronde des Grangeons (16,5km) ; la Gi J’y Monte (15km) ; et la Voie du Tram (16km).
– Le trail court (entre 21 et 42km) qui concerne 11 manches : la Montée des Jonquilles (23km) ; le Trail de la Michaille (22,7km) ; la Vauxoise (21,4km) ; le Trail de Douvres (21km) ; Entr’Ain et Suran (22km) ; Par Monts et par Crêtes (25km) ; le Défi des Manants (21,2km) ; le Trail du Ramequin (29km) ; la Jasseronnaise (29km, en nocturne) ; le Trail de la Côtière (22km) ; et l’IzerNight (23km, en nocturne).
– Le trail long (entre 42 et 80km) qui concerne 2 manches : la Promenade du Bûcheron (42km) ; et le Trail SO Bugey (42km).

F.V.

Toutes les infos dont le calendrier et la réglementation figurent sur le site Web Courses.free.fr :
http://courses.free.fr/challenge/challenge.php

.
PHOTOS :

De nouveau, un immense merci à Stéphane Stutz (Grand Fond Bressan) pour m’avoir adressé ses clichés !

remi-voisin-avait-pris-le-temps-de-cueillir-des-jonquilles-avant-son-arrivee-victorieuse-photo-serge-rapy-14584227869ème édition de la Montée des Jonquilles, 19 mars 2016.
Arrivée du 23km.
Le vainqueur Rémi Voisin (Club Athlétique du Bassin Bellegardien et Grimteam) aux anges sur le city stade de Coligny.
Cliché de Serge Rapy (quotidien « Le Progrès »).

1483260_1588171064838558_6587603435732893656_n9ème édition de la Montée des Jonquilles, 19 mars 2016.
Le podium scratch masculin du 23km :
– A gauche : Jérémy Lenormand (Wgtn The Crew), 3ème en 1h37’08.
– Au centre : Rémi Voisin (Club Athlétique du Bassin Bellegardien et Grimteam), vainqueur en 1h32’41.
– A droite : Cyril Bouvier, grand ami d’Ivan Bourgeois (celui-ci 2ème en 1h33’18), au sein du Team Trail Jura, venu récupérer son lot car absent à la remise des prix. Un Cyril désormais très connu dans l’Ain pour avoir décroché le cru 2015 du 70km de la Promenade du Bûcheron.

12421828_10207634336688665_1279426908_n9ème édition de la Montée des Jonquilles, 19 mars 2016.
Le podium V2 masculin du 23km :
Un grand monsieur : Alain Petit (Evasion Tonic), vainqueur en 1h43’47.
Cliché de Stéphane Stutz (Grand Fond Bressan).

12443108_10207634331728541_761605635_n9ème édition de la Montée des Jonquilles, 19 mars 2016.
Le podium scratch féminin du 23km :
– A gauche : Gaëlle Brocher (Cap Seillon), 3ème en 2h16’41.
– Au centre : Mélina Clerc (de souche jurassienne), lauréate en 1h56’15.
– A droite : Isabelle Broyer (Manziat), 2ème en 2h04’02.
Cliché de Stéphane Stutz (Grand Fond Bressan).

12884546_10207634319808243_62094399_n9ème édition de la Montée des Jonquilles, 19 mars 2016.
Le podium scratch masculin du 13km :
– A gauche : Gérald Receveur (Free Run Cuiseaux), 3ème en 58’54.
– Au centre : Jérôme Martin (Coquelicot 42), vainqueur en 53’32.
– A droite : Ludovic Pillon (Grand Fond Bressan), 2ème en 54’15.
Cliché de Stéphane Stutz (Grand Fond Bressan).

12527829_10207634317328181_484717236_n9ème édition de la Montée des Jonquilles, 19 mars 2016.
Le podium scratch féminin du 13km :
– Sur le faîte : Lola Griot (Dijon Université Club et Free Run Dijon), 1ère en 1h08’12.
– A droite : Pascale Alonso (Entente Athlétique Villefranche, section de l’Athlé Calade Val-de-Saône), 2ème en 1h09’01.
Cliché de Stéphane Stutz (Grand Fond Bressan).

inc. - RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA MONTEE DES JONQUILLES / 19-03-16
TRAIL DU PETIT SAINTBERNARD 10 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA MONTEE DES JONQUILLES / 19-03-16
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events