TPSinfos

RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA VERTICALE DU GRAND-SERRE (ISERE) / 14-09-13

XAVIER GACHET CREE LA SENSATION !

Indubitablement, les conditions étaient optimales pour engendrer des exploits en tous genres sur la 4ème Verticale du Grand-Serre, disputée samedi 14 septembre sur le Plateau de la Matheysine en Isère.
En premier lieu, la distance (1,9km) et le caractère rectiligne du parcours qui n’ont pas bougé d’un iota et qui en font l’un des km verticaux les plus rapides de France avec Nantaux dans le Chablais. Deuxio, contrairement au 24 mai qui avait contraint les organisateurs à reporter l’épreuve en raison d’un enneigement conséquent, la météo était cette fois-ci de la partie comme en témoignaient le ciel azur et la fraîcheur de la température.
Les mordus de montée sèche ne s’y sont pas trompés, ralliant en masse le petit village de Cholonge (330 âmes), camp de base de la manifestation à 1141m. A la plus grande joie des valeureuses chevilles ouvrières qui dévoilèrent le chiffre inédit de 157 participants, un chiffre en forte augmentation (90 en 2010, 78 en 2011, 101 en 2012). D’ailleurs, elles comptent bien ne pas en rester là, voulant faire de leur évènement l’un des rendez-vous incontournables du circuit hexagonal des km verticaux.
Concomitamment à la compétition, a été ainsi inauguré le parcours permanent, à l’instar de ceux de Saint-Pierre-de-Chartreuse et de Manigod, permettant de s’y entraîner ou de se tester. Celui-ci renferme des panneaux de présentation à l’entrée du village, au départ et à l’arrivée ainsi que des poteaux intermédiaires divulguant tous les 100m la dénivellation. En outre, le tracé sera mesuré officiellement, ce qui donnera lieu à un document.

Bond en avant
Membre de l’équipe de France de ski-alpinisme, l’Arêchois Xavier Gachet aura fait un malheur. Non seulement, il fait tomber dans son escarcelle en 33’36 l’épreuve concoctée avec maestria par le CAF Dauphiné Ski Alpinisme, mais il fut à deux doigts d’effacer le record porté l’an passé par Mathéo Jacquemoud en personne à 33’24. C’est dire le haut degré de sa prouesse.
Le sociétaire du Club Multisports Arêches-Beaufort accomplit du même coup sa meilleure perf sur km vertical, et de loin, la précédente remontant à 2010 en 34’30 à Fully, là même où il avait étrenné cette discipline le 30 octobre 2004 en 43’24, à la veille de ses… 15 ans !
Sinon, on relèvera l’extraordinaire prestation de son dauphin qui n’est autre que le cycliste haut-alpin Serge Garnier. A 47 ans, celui-ci bonifie sa marque de 18’’, parvenant sans bâtons, comme de coutume, en 34’44 au faîte du Grand-Serre (2141m), un des sommets emblématiques du Massif du Taillefer où était jugée l’arrivée. Victorieux en 2010 et 2011 avec des chronos respectivement en 35’29 et 35’02, « le grimpeur de Théus » avait été déçu par sa perf survenue l’an passé, terminant second en « seulement » 37’15.
Disposant d’une faible notoriété en raison du faible nombre de courses concourues, le cafiste du cru Nicolas Hairon devrait rapidement refaire parler de lui, étant donné son « gros moteur » qui lui aura permis de compléter le podium. La surprise n’en était pas moins palpable.
Mettons encore en exergue les bons chronos des Savoyards Aurélien Dunand-Pallaz (Team Adidas, 4ème en 36’18) et Sébastien Fayolle (Team Mammut-Smartwoll et AS de Course à Pied VEO 2000 La Plagne, 5ème en 36’29), pourtant peu accoutumés à ce type d’effort aussi bref que violent. On les avait observés précédemment à Manigod (39’19 pour Aurélien en 2012, 38’28 pour « Seb » en août dernier).

Hégémonie
Chez les femmes, la Rochoise Christel Dewalle, âgée de 30 ans et recordwoman mondiale de la discipline en 36’48 à compter du 20 octobre dernier à Fully, n’aura pas fait le déplacement pour rien. Elle atomise en effet en 38’45 le temps référence, propriété de Corinne Favre en 44’15 depuis 2012. Cerise sur le gâteau, ce chrono devient synonyme de nouveau record sur le territoire français.
10ème au scratch, la pensionnaire du Team Terre de Running et de l’Athlé Saint-Julien 74 ne fait en réalité que confirmer son insolente mainmise sur les pentes de catastrophe. En toute logique, elle devrait répondre présent à Nantaux dimanche prochain.
Seule à avoir rompu ce leadership il y a un an, justement à Nantaux où elle l’avait devancée de 10’’, Axelle Mollaret qui, à l’image de son compagnon Xavier, porte tout aussi brillamment les couleurs nationales en « ski-alpi », franchit la ligne en seconde position (26ème au scratch) en 42’16. Une prestation qui aurait pu être bien supérieure au vu de son énorme potentiel. En réalité, la Naveraine, âgée de 21 ans, reprend lentement l’entraînement après s’être fracturée la clavicule en juin dernier. C’est seulement la veille de la course qu’elle a eu l’autorisation d’utiliser les bâtons, ce qu’elle a fait avec prudence. Reste maintenant à retrouver la forme pour cet hiver.
De nationalité slovaque, la cafiste gapençaise Marianna Jagercikova, grande spécialiste d’escalade, signait en 44’37 le 3ème chrono (41ème au scratch), au demeurant excellent puisque très proche de l’ancien temps étalon de « Coco ».

François Vanlaton pour le compte du site Web de l’Athlé Saint-Julien 74, en date du vendredi 4 octobre 2013 :
http://www.asj74.org/la-verticale-du-grand-serre-christel-dewalle-cree-la-sensation/

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA VERTICALE DU GRAND-SERRE (ISERE) / 14-09-13

.
RESULTATS :

Ils figurent sur le site Web de la manifestation :
http://www.terrederunning.com/medias/news_medias/170/VGS2013-Resultats_officiels.pdf

.
PHOTO :

557144_240433866105344_1538226743_nLe podium féminin, avec de gauche à droite : Jeanne Peyron qui se trouve là par erreur (6ème en 48’53) en lieu et place de la Haut-Alpine Marianna Jagercikova, 3ème en 44’37 ; puis les Haut-Savoyardes Axelle Mollaret, 2ème en 42’16, et Christel Dewalle, lauréate en 38’45.

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTE RENDU DE LA VERTICALE DU GRAND-SERRE (ISERE) / 14-09-13
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events