RESULTATS, COMPTE RENDU ET VIDEO DU TRAIL BLANC NEW BALANCE DE SERRE CHEVALIER / 12-01-14

LA RESURRECTION DE LISEL MERELLO DISSLER 

Tout d’abord, saluons avec émotion le grand retour en course nature de Lisel Merello Dissler. Qui plus est, un retour gagnant, la native du Calvados accomplissant le nouveau temps référence de la Guisanette (12,3km pour 350md). Et ce à l’occasion du 13ème Trail Blanc New Balance de Serre Chevalier, une des épreuves pionnières en la matière et orchestrée de main de maître par Patrick Michel, l’âme de l’association « Courir en Briançonnais ».
C’est de 2’36 qu’elle précède sa dauphine, en l’occurrence la raideuse multisports Nathalie Lapierre, accourue en voisine de son village d’Eygliers.
3ème en 2010, Lisel avait, l’année suivante, remporté assez facilement le Trail Blanc qui ouvrait alors le bal du TTN court, reléguant à 3’43 une Fiona Porte diminuée. Cerise sur le gâteau, elle portait le record à 2h27’34, qui n’a toujours pas été effacé depuis, y compris par Maud Gobert, victorieuse ce dimanche en 2h37’54.

Force de caractère
A vrai dire, on n’avait plus revu la professeur de lettres classiques en trail depuis le 17 juillet 2011 lorsqu’elle avait terminé seconde du 25km de la New Balance Sky Race à Névache, s’inclinant, pour 2’59, devant l’étoile drômoise et quinqua Chantal Baillon. Soit deux ans et demi d’abstinence en raison d’une grave blessure au genou gauche, engendrée par une lourde chute survenue le 13 mars 2011 lors du 45km du Trail de la Sainte-Baume. Ce qui ne l’empêchera pas de cavaler à plusieurs reprises à peine deux mois après son accident, malgré le ménisque intérieur fissuré, avant de se faire opérer par la force des choses, Lisel se faisant greffer des fragments de cartilage et d’os dans la fissure rotulienne.
Elle mettra trois mois avant de marcher correctement et six mois avant de reprendre une légère activité physique. Dès lors, toute compétition lui sera interdite jusqu’en 2013.

Epreuve de force
Pour autant, celle qui a vu le jour le 15 mars 1982 fera preuve d’une étonnante résilience. Outre son aptitude à relativiser, elle se tournera vers d’autres centres d’intérêt comme la lecture, l’apprentissage des langues ou le suivi journalistique de la course à pied. Enfin, elle bénéficiera du soutien indéfectible, à la fois de son Team Altecsport, managé par Stéphane le Dû, et bien sûr, de son compagnon, à savoir l’Azuréen Thierry Merello qui dispose d’une forte notoriété dans le milieu (1).
Rappelons, pour ceux qui l’auraient oublié, que cette athlète de poche (1m58 pour 47kg) aura été une des meilleures coureuses de montagne de l’Hexagone à la fin de la décennie 2000. Sur les France, elle finissait ainsi 5ème en 2007 puis 2ème en 2009, cette dernière prouesse lui ouvrant les portes des Europe en juillet en Autriche où elle se classera 13ème et lauréate française.
En dépit de cette performance, elle fut étrangement écartée de l’équipe nationale pour les Mondiaux de septembre en Italie, ce qui l’incita à quitter définitivement la sélection tricolore.

Force naturelle
Les conséquences ne se feront pas attendre. Dès 2010, Lisel se jette à corps perdu dans le trail court où son talent fera merveille, une nouvelle fois ! Insatiable, elle étrenne avec le même bonheur la longue distance. Quelques semaines avant de passer sur le billard, elle prendra ainsi le départ du Marathon du Mont-Blanc qu’elle achèvera, nonobstant son genou endolori, à la deuxième place en 4h47’51, accusant un retard de 8’15 sur la skyrunneuse ariégoise Stéphanie Jimenez.
De même, sur l’asphalte, ses marques sur 10km et semi-marathon imposent le plus grand respect, respectivement 35’14 le 1er mai 2007 à Marseille et 1h17’05 le 21 septembre 2008 à Lyon.
Sous les conseils avisés de son coach et époux, elle refait désormais surface mais très progressivement, se contentant de formats ultra-light. Outre les couleurs du Team Altecsport, elle revêt celles de son nouveau club FFA, Bandol Evènements Organisation, s’adonnant l’an passé au cross-country et à la route où elle a concouru, le 20 octobre dernier, le 10 bornes de Cabries en 40’38. Avant de faire scintiller son étoile dans le ciel haut-alpin. Sans doute, les prémices d’une nouvelle et renversante aventure… (2)

François Vanlaton

(1) Thierry Merello aura été de 1979 à 2008 un coureur de renom, aussi bien sur route qu’en course de montagne et en trail. En outre, il décrochera en 1995 le diplôme d’entraîneur 3ème degré.
De nos jours, s’il a stoppé quasiment la compétition, il demeure très actif dans le milieu, officiant, d’une part comme speaker à l’image du Trail Blanc de Serre Chevalier, de l’autre comme journaliste à « Running Attitude » et « Runazur ». Sans occulter le coaching de… sa ravissante dulcinée !
(2) Prochaines échéances pour Lisel : le 19 janvier avec le 10km du Snow Trail Chabanon ; le 26 janvier avec le cross court des Championnats de Côte d’Azur à Levens.

.
MAURIENNAIS ET TARIN EN HAUT DE L’AFFICHE !

Deux prestigieux trailers et une jeune pousse auront fait honneur au département de la Savoie :
– Le Modanais Ludovic Pommeret (Teams Altecsport et Hoka), 38 ans, qui enlève enfin le Trail Blanc après six essais infructueux : 2ème en 2008 et 2009, 3ème en 2010, 7ème en 2011, 2ème en 2012, 3ème la saison dernière. Et de quelle manière s’il vous plaît, « Ludo » devenant propriétaire du nouveau temps étalon de l’épreuve en 2h05’06. Il devançait de 6’02 ce quadra de renom qu’est le Bergamasque Franco Zanotti.
– La Valloirinche Maud Gobert (Team Adidas et Union Athlétique de Maurienne), 36 ans, qui après avoir été médaillée d’argent en 2010 derrière Emanuela Brizio, empoche aisément le pactole sans pour autant annihiler le temps référence de la compétition. Elle précède de 13’41 sa poursuivante immédiate en la personne de l’ultra-traileuse piémontaise Simona Marbelli. Une action d’éclat dans le sillage de sa victoire sur la SaintéLyon, qui ne fait que confirmer son retour au premier plan.
– Enfin, le Tarin Corentin Salle (Athlétique Sport Moûtiers) qui décroche la 3ème marche du podium de la Guisanette. S’il accapare un rang identique à l’an passé, ce junior né le 23 juillet 1995 aura dynamité son chrono : 51’34 contre 57’03 ! Le 22 septembre dernier, il avait bouclé le 10km d’Annecy en 35’20, synonyme de record personnel. Un double exploit qui en appelle d’autres, indubitablement ! En tout cas, voilà un athlète à surveiller comme le lait sur le feu !
Surtout, n’occultons pas les deux Haut-Savoyards suivants :’
– L’Annécien Martin Gaffuri (Team New Balance), 28 ans, fondateur en mars 2012 du réseau social « GoodPeopleRun » : 10ème (8ème senior) en 2h19’13.
– La Saint-Juliénoise Sylvie Lejas (Les Trailers du Môle), 45 ans : 7ème (4ème V1, 97ème au scratch) en 3h13’55.

F.V.

.
UNE 13EME EDITION TRES ENSOLEILLEE !

Ils étaient plus de 600 à en découdre avec les deux parcours traditionnels mais toujours efficaces de ce célèbre rendez-vous pionnier de la discipline. Au menu : le Trail Blanc (30,1 km pour 750md) et la Guisanette (12,3 km pour 350md).
Cette année était placée sous le signe de la douceur avec des conditions de neige exceptionnelles. Ce ne sont pas les quelques plaques de verglas qui ont pénalisé les concurrents, ravis de la température clémente, du soleil et du ciel bleu. La neige, rare pour ce début janvier, recouvrait juste ce qu’il fallait les pistes damées, les transformant en passages hyper roulants. Les portions « trappeur » étaient toujours aussi techniques et exigeantes.
Côté résultats, une pluie de records aura marqué ce millésime. Sur le long parcours, le Modanais Ludovic Pommeret, à l’issue d’une chevauchée extrêmement tactique et efficace, l’emporte avec une belle avance et un chrono d’exception de 2h05’06 devant l’Italien Franco Zanotti et le Haut-Alpin Renaud Castiglioni. Chez les féminines, pas de record battu mais une victoire aisée et incontestée de la Valloirinche Maud Gobert devant les ultra-traileuses transalpines Simona Morbelli et Giuliana Arrigoni.
Sur la Guisanette, les records masculin et féminin auront vécu. En premier lieu pour le Varois Julien Navarro, main dans la main avec le Haut-Alpin Clément Thomas. Ensuite pour Lisel Merello Dissler, qui redécouvrant la course nature, offre le troisième podium à Altecsport en compagnie de Pommeret et Castiglioni, pour le plus grand plaisir de leur team manager Stéphane Le Dû. Ils devancent le Moutiérain Corentin Salle chez les masculins et les autochtones Nathalie Lapierre ainsi qu’Ingrid Koekkoek chez les dames.

Texte transmis par Thierry Merello (avec F.V.)

1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET VIDEO DU TRAIL BLANC NEW BALANCE DE SERRE CHEVALIER / 12-01-14

.
ARTICLE DU SITE WEB « TRAILS ENDURANCE MAG » :
 

Ci-dessous, vous trouverez l’article figurant sur le site Web « Trails Endurance Mag », en date du dimanche 12 janvier 2014, et relatant l’épreuve. Son auteur est Frédéric Bousseau.
http://www.trails-endurance.com/actus/trail/trail-blanc-2014-l-pommeret-et-m-gobert-en-voisin/

.
PODIUMS :

Trail Blanc (30,1km pour 750md) :
Scratch (296 classés) :
– 1er (1er senior) : Ludovic Pommeret (Teams Altecsport et Hoka) en 2h05’06.
– 2ème (1er V1) : Franco Zanotti (Italie, Gruppo Sportivo Orobie) en 2h11’08.
– 3ème (2ème senior) : Renaud Castiglioni (Team Altecsport) en 2h11’14.
Femmes (43 classées) :
– 1ère (1ère senior, 28ème au scratch) : Maud Gobert (Team Adidas et Union Athlétique de Maurienne) en 2h37’54.
– 2ème (1ère V1, 50ème au scratch) : Simona Morbelli (Italie, Team Salomon Isostar) en 2h51’35.
– 3ème (2ème V1, 58ème au scratch) : Giuliana Arrigoni (Italie, Team Tecnica) en 2h56’32.

Guisanette (12,3km pour 350md) :
Scratch (331 classés) :
– 1er (1er senior) : Julien Navarro (Team New Balance et Club d’Athlétisme Pradétan Garonne) en 49’30.
– 2ème (2ème senior) : Clément Thomas (Team Skinfit Gap et Embrun Triathlon Club) en 49’30.
– 3ème (1er junior) : Corentin Salle (Athlétique Sport Moûtiers) en 51’34.
Femmes (119 classées) : 
– 1ère (1ère senior, 20ème au scratch) : Lisel Merello Dissler (Team Altecsport et Bandol Evènements Organisation) en 1h01’14.
– 2ème (2ème senior, 27ème au scratch) : Nathalie Lapierre (Team Organicoach) en 1h03’50.
– 3ème (3ème senior, 54ème au scratch) : Ingrid Koekkoek (Club de Ski de Serre Chevalier) en 1h11’47.

.
RESULTATS COMPLETS :

Ils figurent sur le site Web du Trail Blanc New Balance de Serre Chevalier :
http://www.trailenbrianconnais.com/trail-blanc/resultats

.
PHOTO :

IMG_2647Les deux lauréats savoyards du Trail Blanc : Maud Gobert et Ludovic Pommeret.
Cliché de Thierry Merello.

.
VIDEO :

D’une durée de 6’54, elle figure sur « YouTube » :

 

1488291395.5384animation3 - RESULTATS, COMPTE RENDU ET VIDEO DU TRAIL BLANC NEW BALANCE DE SERRE CHEVALIER / 12-01-14
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events