RESULTATS ET COMPTES RENDUS DES CHAMPIONNATS DE L’AIN DE CROSS-COUNTRY / 11-01-15

BONIN, LES MAGHREBINS ET PIBOULEAU EN DEMONSTRATION !

Disputé le 11 janvier dernier sur le stade Gérard Armand à Bellegarde, le sommet de la saison de cross-country dans l’Ain qui coïncidait avec le 51ème Cross du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB) aura été marqué par deux faits majeurs : la modeste participation et le haut niveau des performances masculines.

Avec 240 athlètes accourus, la participation aux Départementaux de l’Ain n’aura jamais été aussi faible (voir ci-dessous). Un chiffre ramené à 90 si on tient compte uniquement des adultes, avec notamment des pelotons faméliques sur les deux cross longs, hommes comme femmes. Optée par les dirigeants cabbistes (1) à la suite d’une bonne idée émise par Dominique Delbe (2), la séparation de la course senior de celle des vétérans n’aura donc eu, hélas, aucun impact sur l’affluence, si ce n’est d’avoir réduit comme peau de chagrin les 23-39 ans qui se retrouvèrent à… 10 ! Et que dire des 2 femmes, du jamais vu, perdues au milieu de 10 juniors masculins sur l’épreuve dite reine. En tout cas, respect pour ces deux dames, en l’occurrence Coraline François (Entente Athlétique Bressane – EAB, 1ère), 23 ans, et Evelyne Bouvier (Association Sportive et Culturelle Balan Athlétisme, 2ème), 49 ans, pour avoir tout donné malgré leur funeste isolement.  
Du coup, les jeunes pousses dont nul n’ignore la difficulté à les fidéliser au fil des ans formèrent le gros des troupes avec 150 concurrents.
En réalité, cette fréquentation est dans la droite ligne de celles prévalant depuis 2011, aucune édition n’excédant les 300 compétiteurs à l’exception de celle de 2012 à Prévessin-Moëns qui en attira alors 340. Inversement, plus on remonte dans le temps, plus le rendez-vous était populaire, à l’instar des millésimes 2005 et 2006 qui comptabilisèrent respectivement 395 et 404 participants.
L’explosion de la course nature, y compris en hiver sur les trails blancs, est sans doute l’une des raisons engendrant cette désertion constatée à travers ces Départementaux. Certains, durant cette période, préfèrent également s’adonner à d’autres sports de neige comme le ski de fond ou la raquette. D’autres redoutent la brièveté des parcours, et par ricochet la violence de l’effort à produire. In fine, seule une toute petite minorité de trailers, désireux d’améliorer leur vitesse, arpentent les champs de labour, à l’image d’Arnaud Bonin (Ambérieu Marathon et Team Scott Odlo Led Lenser), décrochant le cross long à Bellegarde. Et franchement, c’est tout à leur honneur de s’aligner dans une discipline qui n’est pas la leur, si particulière, si exigeante, qui plus est dans un contexte extrêmement relevé qu’on ne retrouve pas forcément en trail, surtout à compter de l’étape régionale.
Pour remédier à cette désaffection, la solution pourrait peut-être venir d’un regroupement entre l’Ain et un autre département rhônalpin, à l’exemple du cru 2009 qui vit le 01 se marier avec le 69 à Belleville-sur-Saône où pas moins de 1145 crossmen affluèrent. Autre retombée positive d’une telle collaboration, la hausse bien sûr sensible du niveau d’ensemble. Après tout, les exemples de fusion ne manquent pas comme les 2 Savoie ou encore l’Ardèche et la Drôme il y a bien longtemps déjà. Mais bon, c’est aux dirigeants du Comité de l’Ain d’Athlétisme d’en décider au final… non sans avoir écouté au préalable, espérons-le, les doléances des coureurs eux-mêmes.

Le Maghreb en fête
Ce médiocre engouement n’en fut pas moins atténué, largement même, par les prestations de haut vol accomplies par les quatre vainqueurs hommes, à vrai dire rarement observées dans le cadre de cette manifestation.
Les Maghrébins furent ainsi les auteurs d’un retentissant triplé. El Yazid El Madi (CABB) d’abord, qui étrennait sa nouvelle catégorie vétérane (il a fêté en effet son 40ème anniversaire le 1er janvier dernier). Après la tonitruante et traditionnelle entrée en la matière de son équipier Eric Carassus, 43 ans, venu spécialement de Tignes où il officie comme moniteur de ski, le Marocain de Nantua remit très vite les pendules à l’heure pour s’imposer facilement. Sur les 6672m au menu, en vérité un peu moins suite à un aiguillage malencontreux, 32’’ le départagèrent en effet de son autre camarade de club en la personne de Stany Paumier, 41 printemps au compteur. Un Paumier certes en retard dans sa préparation mais qui n’est pourtant pas le premier venu comme le prouvent ses perfs aux France vétérans (12ème en 2013, 21ème en 2014).
Son état de forme, son expérience acquise la saison passée (51ème aux France), sa détermination, font d’El Madi le grand favori des Régionaux, concourus ce 25 janvier à La Tour-de-Salvagny. Autre favori, le CABB pour le podium collectif avec, outre El Madi et Paumier, Carassus et Philippe Robin, 44 ans, tour à tour 3ème et 5ème à Bellegarde. Sans oublier Ludovic Pellé, 41 ans, qui réussit l’exploit d’enlever en 2014 les Régionaux d’Aix-les-Bains mais qui, la mort dans l’âme, renonça aux Départementaux en raison d’une côte fêlée, consécutive à une chute sur une plaque de glace.
Deuxième ambassadeur du « Pays du Couchant Lointain » à s’illustrer, Reda Jaafar (CABB), 24 ans, dont la suprématie sur le cross court (4328m) fut encore plus éclatante en dépit d’une foulure de la cheville gauche lors d’une sortie nature à J-3. Il reléguera en effet à 36’’ son poursuivant immédiat, le talentueux Sylvain Ponsin (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey – USO-AHB), tout juste 20 ans. Sur les Régionaux, il devrait intégrer le top 5 alors que le cross ne fait qu’achever sa préparation en vue de sa vraie discipline de prédilection : le demi-fond, entre autres le 1500m où il tentera cette saison de s’abaisser sous les 3’40 (record en 3’46’’96 en 2013 à Marrakech).
Enfin, le junior algérien Kenzi-Ahmed Saïdia (Union Sport) qui soufflera ses 18 bougies le lendemain aura lui aussi fait forte impression, reléguant à 1’14 et sur un tracé de 5048m le solide Maxime Chanel (EAB), d’un an son aîné. A l’image de Jaafar, celui qui a rejoint l’USO-AHB le 7 novembre dernier est un demi-fondeur comme en témoignent, le 21 août dernier à Nanjing (Chine) aux Jeux Olympiques de la Jeunesse, ses 5’41’’73 sur 2000 steeple. Mais également un vrai crossman qu’on retrouvera cet hiver aux Championnats d’Afrique. Dès son arrivée en France, il s’était d’ailleurs mis en évidence sur terrain gras en faisant tomber dans son escarcelle les Cross d’Ambérieu puis de Pontcharra.
Les prestations des trois Maghrébins auront été l’occasion d’étudier des postures bien différentes. Celle d’El Madi en premier lieu qui baisse son centre de gravité, se retrouvant légèrement assis. Il privilégie ainsi la puissance des cuisses au dépend de celle du pied, ce qui lui permis de ne pas déraper, quel que soit le type de terrain. Mais du coup, on n’a pas l’impression qu’il avance très vite.
Une position du corps totalement contraire à celle adoptée par Jaafar et Saïda qui, eux, dégagent une puissance de pied, une puissance dans la foulée, absolument magistrale, caractéristique des pistards qu’ils sont. Pour ceux-ci, le pied est en effet l’arme vitale, celle qui leur permet de propulser leur corps.

Nouveau titre pour Bonin
Sur le cross long (8296m), le duel tant attendu entre l’Ambarrois Arnaud Bonin, 29 ans, et le Bellegardien Abdesalam Kiday, 30 ans, eut bien lieu mais jusqu’à mi-parcours seulement. Confiants en leur chance, ils se seront relayés régulièrement sur les deux premières grandes boucles, chacun faisant sa part de boulot. Vainqueur de Bonin pour 6’’ à la Corrida de Saint-Rambert trois semaines auparavant, le Chérifien ne tiendra pas cette fois-ci la distance. En état de grâce, son rival semblait beaucoup plus fringant au passage des buttes. C’est d’ailleurs sur l’une d’entre-elles, celle située sur le terrain bas, qu’il porta l’estocade, creusant ensuite l’écart entre la moitié de la 3ème grande boucle et l’entame de la 4ème avant de gérer son avance sur les deux ultimes tours.
Bonin signait ainsi sa deuxième victoire aux Départementaux de l’Ain après celle de Montréal-la-Cluse en 2013 où, à la surprise générale, il avait devancé le Pontévallois Sébastien Charnay en prenant l’avantage, là aussi, sur l’unique bosse du circuit. Ambitionnant une seconde sélection dans l’équipe de France de course en montagne après celle survenue en septembre dernier aux Mondiaux, il veut faire du cross un tremplin idéal : « J’ai décidé sur les conseils de mon coach Sébastien Jeu de faire une saison hivernale complète avec l’objectif de participer aux Championnats de France. Les belles bagarres qui m’attendent ces prochaines semaines devraient me permettre de franchir un cap » (3).

Autres prouesses
Parallèlement, mettons en exergue :
– Denis Badel (EAB), 40 ans, très affûté à l’heure actuelle comme le confirment sur 3000m ses 9’05’’71 (niveau IR4), le 4 janvier à Lyon, après ses succès intervenus en novembre au Cross d’Ambérieu sur Kiday (de 54’’ s’il vous plaît) puis à celui des Myriades sur Robin. Sa joute avec Carassus et Robin pour la marche restante du podium fut de toute beauté. C’est en toute fin de parcours qu’il s’inclinera devant Carassus pour signer malgré tout une très belle 4ème place.
– Les deux nouveaux venus que sont Grégoire Berthon, 23 ans, et Jeffrey Fleury, 28 ans, 3èmes tous les deux, respectivement sur le court et le long. Licencié à l’ASPTT Nancy puis à Nice Côte d’Azur Athlétisme, le premier qui a rejoint cette saison Ain-Est Athlétisme a réussi le tour de force d’écarter du top 3 le prometteur Jérémy Levasseur (CABB), 26 ans. Lorrain de souche, Grégoire est crédité de 34’17 sur 10 bornes (Nancy 2009) et de 2h56’27 sur marathon (Metz 2013).
Triathlète à Dijon Singletrack, Fleury qui réside à Bellegarde donne priorité depuis l’an passé au trail qu’il pratiquait jusqu’alors avec parcimonie. Preuve en est son irruption au CABB en décembre dernier. L’an passé, il aura tiré son épingle du jeu sur des distances très diverses : 17km de l’O’xyrace – Trail Blanc Jurassien (5ème) ; 51km du Nivolet-Revard (14ème) ; 43km de la Marathon Race du Lac d’Annecy (15ème juste derrière le Cabiste Baptiste Robin) ; 61km des Fiz (9ème) ; 25km de la Nuit des Cabornes (2ème) ; 50km des Glières (13ème) ; 26km du Vuache (1er).
Thaïs Pibouleau (AEA), 21 ans, qui a créé la sensation en raflant la mise sur le cross court où avaient pourtant convergé les meilleurs éléments féminins de la journée. 8’’ la sépareront de sa coéquipière et dauphine Julie Milan, 23 ans, compagne de Berthon, et ce à travers un tracé théoriquement de 2704m mais amputé de 500m à cause d’une deuxième erreur d’aiguillage. En vérité, si jeunes soient-elles, les deux Gessiennes ne sont nullement dépourvues d’expérience pour avoir fréquenté le circuit depuis fort longtemps déjà : Thaïs se classera ainsi 4ème minime aux Départementaux de l’Ain 2008, et Julie, 6ème cadette au Cross du Mamelon à Décines en 2007.
Après les champs de labour, Thaïs orientera sa saison sur la course nature qu’elle a étrennée en 2012. Elle devrait ainsi s’aligner sur le 15km du trail découverte de la Maxi-Race du Lac d’Annecy, conclu par une 7ème place l’an passé.

Deux êtres vous manquent, et tout est dépeuplé…
Avec tristesse, relevons deux grands absents. Tout d’abord, Anne-Cécile Thévenot (USO-AHB), 28 ans, qui aura été ces dernières saisons, et de loin, l’athlète n°1 de l’Ain sur le cross-country comme en attestent ses faits d’armes sur le parcours Elite des France : 18ème en 2010, 20ème en 2013, 13ème en 2014. Optant pour une année sabbatique, l’ex-spécialiste du 3000 steeple (record en 10’19’’07 en 2013, niveau N2) devrait ensuite basculer dans le… trail.
Deuxio, Sébastien Charnay (Pont-de-Vaux 01 Pulsion), 37 ans, victime d’une fissuration intra-tendineuse de 5mm au tendon d’Achille. Un tendon qui, à vrai dire, le faisait souffrir depuis son double coup d’éclat survenu aux France de marathon, le 12 octobre dernier à Metz (4ème en 2h22’51 et 1er par équipe avec Lionel Ribeiro et Sébastien Larue). En tout cas, souhaitons ardemment à celui qui avait remporté les Départementaux de 2012 puis fini 2ème sur les deux suivants de revenir au plus vite car, de toute évidence, cette vilaine blessure nous prive d’un être en tous points remarquable tant sportivement qu’humainement parlant !
Quelques mots sur le parcours dont la variété, en particulier les bosses, aura beaucoup plu. Ce qui n’empêchait pas Didier Traoré, qui préside à 54 ans aux destinées du CABB, de regretter, dans une courageuse autocritique, les trop nombreux croisements, source de fourvoiements dont les deux cités plus haut. Enfin, mettons en avant les interventions à bon escient, tant au niveau du règlement que de la formation oyonnaxienne dont il tient les rênes, de ce fin connaisseur qu’est Jacques Collet, âgé de 74 ans.

François Vanlaton pour le compte également du site Web du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, en date du :
– Lundi 12 janvier 2015 :
http://www.cabb01.club/resultats/resultats-partiels-des-championnats-de-lain-de-cross-country-travers-le-51eme-cross-du-cabb/
– Mardi 27 janvier 2015 :
http://www.cabb01.club/resultats/9430/

(1) Le Cabbiste est le nom attribué au pensionnaire du Club Athlétique du Bassin Bellegardien.
(2) Demeurant dans l’agglomération annécienne à Meythet, Dominique Delbe, 54 ans, est originaire du Bugey. Figure d’Ambérieu Athlétic Club, section de l’Entente Athlétique Bressane, c’est avant tout un demi-fondeur.
(3) Les propos tenus par Arnaud Bonin ont été recueillis par Serge Rapy, correspondant au quotidien « Le Progrès ». Ils figurent dans un article publié en page sports de l’Ain, en date du dimanche 11 janvier 2015.

.
ARTICLE DU QUOTIDIEN « LE DAUPHINE LIBERE » :

Ci-dessous, vous trouverez le compte rendu figurant en page sports de l’édition de Bellegarde et Pays-de-Gex, en date du lundi 12 janvier 2015. Son auteur est l’excellent journaliste Julien Trivero.
Je me suis permis de compléter ce texte.

CROSS-COUNTRY – CHAMPIONNATS DE L’AIN – A BELLEGARDE

LE CABB, BONIN ET LES AUTRES

Sur leurs terres, les sociétaires du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB) ont, dans l’ensemble, dominé les débats. À noter les performances remarquées de l’Ambarrois Arnaud Bonin (cross long) et de l’Oyonnaxien Kenzi-Ahmed Saïdia (juniors).

Vétérans Masculins (6672m, en vérité un peu moins suite à un aiguillage malencontreux ) : pas d’exubérance, mais de la retenue.
Au moment de recevoir l’accolade de son compatriote et coéquipier Abdesalam Kiday, venu le féliciter sitôt la ligne franchie en vainqueur, le Marocain El Yazid El Madi l’a joué profil bas. Grandissime favori chez les vétérans, il a parfaitement tenu son rang, ce dimanche 11 janvier, en ouverture des Départementaux disputés à domicile.
Après avoir rapidement pris la tête, le néo-quadra a contenu, sans difficulté, Stany Paumier, le seul à avoir tenté (un peu) de contester la suprématie de l’intouchable El Madi qui rêve de podium en individuel et en équipe lors des championnats de France, le 1er mars prochain aux Mureaux (Yvelines).

Si le tandem El Madi-Paumier n’aura jamais été inquiété, la lutte pour la troisième place fut palpitante. Accrocheur jusqu’au bout, le Burgien Denis Badel (Entente Athlétique Bressane) ne parviendra pas à éjecter Eric Carassus du podium, mais prive Philippe Robin et le CABB d’un quadruplé retentissant.

Cross court masculin (4328m) : la victoire sans forcer
Reda Jaafar (CABB) n’a pas eu besoin de puiser dans ses réserves pour remporter, haut la main, le cross court au terme d’un cavalier seul. Le scénario idéal pour ménager la monture et éviter d’endommager une cheville gauche strappée et douloureuse, conséquence d’une entorse subie ce jeudi lors d’un entraînement en forêt. Le temps d’embrasser ses deux filles venues le soutenir, la nouvelle recrue du CABB aura ainsi célébré, avec un peu d’avance, l’agrandissement très prochainement de la famille, son épouse devant accoucher d’un garçon le mois prochain.
Derrière lui, l’espoir Sylvain Poncin (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey) se classe 2ème, juste devant Grégoire Berton (Ain-Est Athlétisme). Lorrain de naissance, celui-ci, âgé de 23 ans et installé à Prévessin depuis un an et demi, est parvenu à prendre le meilleur sur le Bellegardien Jérémy Levasseur (4ème). « J’ai calqué ma course par rapport à lui avant de produire mon effort dans la dernière bosse. »

Cross long masculin (8296m) : Kiday dominé
Sur le papier, le duel promettait. Il aura finalement tourné court. Avant même d’atteindre la mi-course, Arnaud Bonin (Ambérieu Marathon et Team Scott Odlo Led Lenser) s’est détaché pour semer Kiday (CABB), victime d’un point de côté, puis d’une chute. « Je n’arrivais plus à changer de rythme », regrettait le Maghrébin à l’arrivée. « Je suis déçu, mais j’aurai l’occasion de prendre ma revanche aux Régionaux, ce 25 janvier à La Tour-de-Salvagny (Rhône).
Une nouvelle explication programmée dans 15 jours que Bonin, 29 ans, instit à l’école primaire d’Arlod à Bellegarde, abordera sans la moindre pression : « Je fais du cross pour préparer les Championnats de France de courses en montagne qui auront lieu le 7 juin en Savoie, au Mont Revard. » Le Bellegardien Jeffrey Fleury, 28 ans, triathlète au club de Dijon et tourné désormais vers le trail, complète le podium.

INFOS DU CABB EN BREF :

Le stage :
Du 10 au 17 février, neuf pensionnaires du CABB participeront à un stage qui aura lieu à Oujda, ville située à l’extrémité nord-est du Maroc où a grandi Reda Jaafar à partir de l’âge de 10 ans. Le but ? Préparer, dans des conditions optimales, l’échéance des Championnats de France du 1er mars aux Mureaux (Yvelines) où les Cabistes seront ambitieux. Mais avant cela, ils devront passer par la case régionale à La Tour-de-Salvagny (Rhône), le 25 janvier, puis la case interrégionale à Pontcharra (Isère), le 8 février.

La phrase :

« En vétérans messieurs, on a l’équipe pour faire, au minimum, un podium sur les Championnats de France. J’espère même que l’on pourra aller chercher le titre ! »
Didier Traoré, président du CABB.

Julien Trivero

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTES RENDUS DES CHAMPIONNATS DE L’AIN DE CROSS-COUNTRY / 11-01-15

.
ARTICLE DU QUOTIDIEN « LE PROGRES » :

Ci-dessous, vous trouverez le compte rendu figurant en page sports de l’Ain, en date du lundi 12 janvier 2015. Son auteur est l’excellent correspondant Serge Rapy.

CHAMPIONNATS DE L’AIN À BELLEGARDE

EXACTS AU RENDEZ-VOUS

Les favoris – le vétéran El Yazid El Madi, les seniors Arnaud Bonin et Reda Jaafar, le junior Kenzi-Ahmed Saïdia – ont concrétisé leurs ambitions, tout comme la Gessienne Thaïs Pibouleau.

Comme prévu, les vétérans du Club Athlétique du Bassin Bellegardien (CABB) ont effectué une démonstration de force dans la course d’ouverture du championnat de l’Ain de cross-country.
El Yazid El Madi s’installait rapidement en tête de la course, suivi de près par son équipier Stany Paumier. A la lutte pour la 3ème place, le Bressan Denis Badel ne pouvait rien contre le finish d’Eric Carassus.
Le podium trusté par les Bellegardiens, avec Philippe Robin 5ème, annonce d’autres succès collectifs, comme le confiait le vainqueur : « Dans deux semaines aux Championnats Rhône-Alpes, avec la rentrée de Ludovic Pellé, champion régional l’an dernier, nous serons encore plus forts collectivement. Pour ma part, je viserai la plus haute marche du podium individuel. »
Le président du CABB, Didier Traoré, allait encore se réjouir avec le succès de Reda Jaafar dans le cross court masculin. La nouvelle recrue bellegardienne creusait un écart considérable dès les premiers hectomètres sur l’Oyonnaxien Sylvain Ponsin et s’envolait vers un confortable succès.

Kenzi-Ahmed Saïdia, un junior d’exception
Le néo-Bellegardien avouait : « Le cross n’est pas ma priorité. Mais je vais tout faire pour faire briller mes nouvelles couleurs jusqu’aux Championnats de France. Ensuite, il sera temps de penser à la piste où j’espère descendre sous les 3’40 au 1500m. »
Un autre athlète a fait forte impression hier à Bellegarde : le junior Kenzi-Ahmed Saïdia. Le président de l’Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey, Jacques Collet, ne manquait pas de préciser : « Kenzi possède à 18 ans un registre exceptionnel. Il a déjà réalisé 5’41 au 2000 steeple. Cet hiver, il défendra les couleurs de l’Algérie aux Championnats d’Afrique de cross. »
La dernière course de la journée, celle du cross long masculin, n’avait pas fait le plein, loin de là ! Le duel attendu entre l’Ambarrois Arnaud Bonin et le Bellegardien Abdesalam Kiday a tenu ses promesses et fait oublier l’extrême maigreur du peloton.
Prudent, avec des chaussures aux pointes beaucoup trop courtes pour un tracé aussi boueux, le Bugiste laissait l’initiative au champion local. Mais à la mi-parcours, Bonin accélérait et profitait des multiples relances du parcours pour creuser l’écart sur Kiday et filer vers la victoire.
A l’arrivée, l’Ambarrois pouvait savourer : « Je suis satisfait de ma course. J’ai bon espoir de pouvoir afficher mes progrès dès le championnat régional, où la lutte sera beaucoup plus serrée. »

Serge Rapy

.
RESULTATS :

Ils figurent sur le site Web de la FFA :
http://bases.athle.com/asp.net/liste.aspx?frmbase=resultats&frmmode=1&frmespace=0&frmcompetition=163512

.
PARTICIPATION AUX CHAMPIONNATS DE L’AIN DE CROSS-COUNTRY (2005-2015) :005-20

– 2005 à Balan : 411 concurrents dont 122 adultes.
– 2006 à Bourg-en-Bresse : 395 concurrents dont 161 adultes.
– 2007 à Port : 342 concurrents dont 131 adultes.
– 2008 à Ambérieu-en-Bugey : 344 concurrents dont 118 adultes.
– 2009 à Belleville-sur-Saône (Rhône) : 1145 concurrents dont 383 adultes.
– 2010 : annulation de la compétition en raison d’abondantes chutes de neige.
– 2011 à Bourg-en-Bresse : 260 concurrents dont 102 adultes.
– 2012 à Prévessin-Moëns : 340 concurrents dont 117 adultes.
– 2013 à Montréal-la-Cluse : 251 concurrents dont 79 adultes.
– 2014 à Châtillon-sur-Chalaronne : 271 concurrents dont 92 adultes.
– 2015 à Bellegarde-sur-Valserine : 240 concurrents dont 90 adultes.

.
PHOTOS :
reda-jaafar-archives-serge-rapy
Championnats de l’Ain de cross-country à Bellegarde, 11 janvier 2015.
Cross court masculin (4328m).
A l’image de son compatriote et équipier El Yazid El Madi, le Marocain Reda Jaafar, nouvelle recrue du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, aura écrasé toute concurrence. Et ce en dépit de l’opiniâtre résistance de Sylvain Ponsin (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey), 2ème, qu’il relègue à 36’’.
Cliché de Serge Rapy (quotidien « Le Progrès »).

titleChampionnats de l’Ain de cross-country à Bellegarde, 11 janvier 2015.
Cross court masculin (4328m).
Reda Jaafar (à droite), au côté de Didier Traoré, président du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, tout sourire après sa démonstration de force.
Cliché de Julien Trivero (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

le-depart-des-veterans-el-madi-(dossard-10)-ne-va-pas-tarder-a-prendre-les-devants-photo-serge-rapyChampionnats de l’Ain de cross-country à Bellegarde, 11 janvier 2015.
Vétérans masculins (6672m, en vérité un peu moins suite à un aiguillage malencontreux).
Alors que le départ vient d’être donné, le néo-quadra El Yazid El Madi (dossard 10), un des fers de lance du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, s’apprête à prendre les devants. In fine, il enlèvera l’épreuve en 20’24.
Autour de lui, on reconnaît :
– Dossard 16 : le néo-quadra Sylvain Le Goff (Entente Athlétique Bressane), une des chevilles ouvrières du Semi-Marathon et du 10 km de Bourg-en-Bresse, 13ème en 25’01.
– Dossard 12 : Philippe Robin (Club Athlétique du Bassin Bellegardien), 5ème en 21’33.

– Dossard 25 : Gilbert Goessens (Ambérieu Marathon), animateur du site Web « Ain Courir », 24ème en 27’09.
– Dossard 21 : Hervé Fillod (Union Sportive Oyonnax Athlétisme Haut-Bugey), qui étrennait le cross-country, 9ème en 24’00. 
Cliché de Serge Rapy (quotidien « Le Progrès »).

didier-traore-le-president-du-cabb-peut-avoir-le-sourire-el-yazid-el-madi-(a-gauche)-s-est-promene-chez-les-veterans-de-meme-que-reda-jaafar-(a-droite)-sur-le-cross-court-pourtant-diminue-parChampionnats de l’Ain de cross-country à Bellegarde, 11 janvier 2015.
Vétérans masculins (6672m, en vérité un peu moins suite à un aiguillage malencontreux).
El Yazid El Madi, l’un des quatre Marocains du Club Athlétique du Bassin Bellegardien, aura effectué une promenade de santé, 32’’ le séparant de son dauphin, également camarade de club, Stany Paumier.
Cliché de Julien Trivero (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

20141111_141117Championnats de l’Ain de cross-country à Bellegarde, 11 janvier 2015.
Vétérans masculins (6672m, en vérité un peu moins suite à un aiguillage malencontreux).
L’escouade bellegardienne, avec de gauche à droite :
– Stany Paumier, 2ème en 20’56, champion départemental.
– El Yazid El Madi, 1er en 20’24.
– Eric Carassus, 3ème en 21’21.
– Philippe Robin, 5ème en 21’33.
Cliché de Julien Trivero (quotidien « Le Dauphiné Libéré »).

 

 

1488291395.5384animation3 - RESULTATS ET COMPTES RENDUS DES CHAMPIONNATS DE L’AIN DE CROSS-COUNTRY / 11-01-15
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events