TPSinfos

TOUR DES GLACIERS DE LA VANOISE. Résultats, compte rendu et photos (reportage d’Alexandre Garin) / 05-07-15

Tour des Glaciers de la Vanoise

Locatelli en solitaire

Pour échapper à la canicule étouffante de la plaine, c’est en Montagne qu’il fallait se rendre ce week-end. A Pralognan la Vanoise l’air était plus respirable même si les 600 concurrents engagés sur le tour des Glaciers de la Vanoise ont eu chaud pour aller au bout des 73km et ses 3800m de D+. Le jeune Baptiste Locatelli, 22 ans à peine et originaire de la station, aura quant à lui peu souffert de la chaleur pour s’imposer facilement en 8h12’30.

Pour assurer le coup l’éauipe organisateur avait décidé d’avancer le départ à 3h30 » du matin, une sage décision. Pour cette nouvelle édition, l’office de Tourisme a travaillé cette année avec Silvère Bonnet, un ancien de Pralo, et sa société d’évènementiels trails Sibo Conseil. Quant à Philippe Delachenal il était également de la partie avec quelques amis de courir et découvrir. Une équipe gagnante qui aura su attirer plus de 600 concurrents sur le TGV et 260 sur l’épreuve courte, le tour de l’Aiguille de la Vanoise, un parcours de 22km et 1400m de D+. Il faut dire que le terrain de jeu est exceptionnel au cœur du Parc de la Vanoise. Sur les chemins escarpés de montagne, les adeptes du trail venus de la France entière, sont tour à tour émerveillés par une marmotte qui leur coupe la route, un troupeau de bouquetins en ballade et peuvent souvent se rafraichir dans un torrent de montagne ou grâce à un névé résistant à la chaleur du moment.

On aurait souhaité sur ce nouvel opus davantage de suspens mais le spécialiste de ski alpinisme Baptiste Locatelli aura coupé court à toute discussion. Parti d’entrée de jeu dans la montée menant au col des vaches puis au col de la Vanoise, il avait décidé de s’extirper du peloton « pour faire sa course en solitaire loin devant et de ne pas être perturbé par d’autres coureurs ». Signant un chrono en 8h12’30 nous avons retrouvé le vainqueur du jour à l’arrivée nous accordant une interview exclusive pour TPS Infos.

Bapstiste Locatelli vainqueur du TGV

Baptiste Locatelli vainqueur du TGV

Comment s’est déroulée ta course ?

« J’ai pu mener les débats dès le départ et c’est tant mieux car je m’étais mis une grosse pression sur le dos. Je suis du village et il y a longtemps que je rêvais d’épingler le TGV à mon palmarès. Je m’étais beaucoup préparé dans cet objectif mais trop soucieux des autres concurrents je me retournais souvent, occasionnant parfois quelques chutes. Unr erreur de débutant. Je dois apprendre à faire ma course et à rester dans ma bulle sans me soucier des autres » avouera l’ex-membre de l’équipe de France Junior de ski alpinisme.

Pour cette occasion comment t’es-tu préparé ?

« Après mes études au Sports Etudes d’Annecy en Sciences Physique, je suis parti terminé un stage en Italie dans les Dolomites, à Bolzano exactement. Un spot d’entraînement idéal avec des dénivelés de fous et des pentes très raides. Je trouve toujours un coureur local qui envoie du lourd pour pouvoir m’entraîner. Et au contact des italiens, j’ai beaucoup progressé dernièrement. A la rentrée je serai en Master à l’IAE de Chambéry à Jacob, ce sera différent mais je suis aussi très content de ce retour en Savoie »

As-tu prévu d’autres courses dans la saison ?

« J’avais surtout celle-ci en tête car je ne suis pas un grand fan de compétitions, préférant le sport plaisir et j’aime varier les expériences. Avec ma copine nous sommes des adeptes des trips itinérants en vélo et c’est parfois compliqué pour moi de me fixer un calendrier de coures établi à l’avance. Mais peut être ferais-je le tour de la Grande Casse au mois d’août car c’est de nouveau à la maison. Je suis de Pralo et j’aime courir dans mon jardin. »

Le jeune Baptiste Locatelli n’aura ainsi laissé aucune chance à ses poursuivants qui pour beaucoup auront subi le pic de chaleur du week-end.

Derrière l’intouchable vainqueur du jour auteur d’un chrono en 8h13’, la course s’égrène et chacun se bat de son côté, en attendant le lever du soleil. Quelques binômes se constituent histoire de partager sa souffrance. Venu de Villard de Lans, Denis Beaudoing fut de ceux qui auront beaucoup souffert dans la fin de parcours, notamment dans le col de Chavière, une dernière difficulté qu’il aura fallu gravir sous un soleil de plomb. « Heureusement j’ai pu me rafraîchit constamment entre les névés et les torrents. Sans cela je ne sais pas si je serai venu à bout du TGV » commente-t-il l’arrivée franchie en seconde place et auteur d’un chrono en 8h48’.

Denis Beaudoing termine second du TGV dans le dur

Denis Beaudoing termine second du TGV dans le dur

 

Sur la troisième marche du podium nos retrouvons un néo-savoyard, Clément Poursac, installé à Valmorel depuis 2 ans à peine. « Je saturais de la vie parisienne et du stress permanent. Avec ma femme nous voulions venir vivre à la montagne et trouver une formule où l’on pouvait travailler à la maison. C’est aujourd’hui le cas et je développe mon site web qui a pour vocation de répertorier les trails, Go-Forun. » Une belle idée et un choix de vie aujourd’hui plus serein pour celui qui aura connu des hauts et des bas durant la course. « J’étais bien dans le col de la Vanoise mais ensuite au col de l’Arpont la partie fut plus difficile à jouer. Je me suis retrouvé jusqu’à Plan Sec avec le 4ème où ce dernier fut victime d’un coup de barre. J’ai donc relancé un peu le rythme pour assurer le coup mais je l’ai bien payé par la suite car la fin du parcours fut difficile de nouveau ». Mais après de 9h d’effort, l’ancien parisien s’offre un beau podium sur le prestigieux TGV.

Clément Poursarc de Valmorel, heureux d'en découdre 3ème du TGV

Clément Poursarc de Valmorel, heureux d’en découdre 3ème du TGV

 

Arnaud Chartrain, 4ème fut « heureux de croiser des bouquetins sur ma route. » Il a même décidé de quitter sa Sarthe natale pour venir s’installer en Savoie. Nicolas Duhail, le parisien habitué à l’épreuve (3ème l’an dernier) avait décidé de revenir suite au désistement d’un ami et terminera 5ème. A noter aussi les belles performances de Maxime Besacier de Vourey, 6ème auteur « d’une course bien gérée une semaine seulement après le Grand Duc » et de Jordane Juschka des hautes Alpes, 7ème « malgré une mauvaise chute au départ ». Dans le top 20 nous retrouvons quelques savoyards avec Nicolas Drevon de Villaz, 9ème en 9h54’08, Marcel Collet de Mercury 13ème en 10h05’40 et qui s’impose en vétéran2, puis Cédric Burnet d’Annecy 17ème 10h35’18.

 

Chez les filles on attendait Laureline Gaussens annoncée en favorite après sa belle victoire sur l’épreuve il y a deux ans. Mais déclarée forfait suite à une mauvaise entorse, la course était donc plus ouverte laissant le champ libre à des filles moins connues. Et c’est finalement la jeune Lauriane Foulet-Moreau venue de Haute-Savoie qui s’imposera en 10h41’06, une belle prestation pour la jeune fille de Talloires âgée à peine de 24 ans. Habituée aux longs formats, elle enchaîne les podiums cette saison (1ère au Vulcain, 2ème à la Transju’Trail, elle avait aussi terminé 3ème l’an dernier sur la Maxi race). « Le TGV c’est ma distance préférée, celle où je suis la plus performante. Je trouve les courses de 20 à 30km trop courtes, trop rapides. Je m’exprime mieux sur ce genre d’épreuves où la gestion de course est importante, tout comme l’alimentation. Il y a une part de stratégie non négligeable». Saura-t-elle venir à bout de l’Echappée Belle ? Son objectif de fin de saison.

Lauriane Foulet-Moreau remporte le TGV chez les féminines

Lauriane Foulet-Moreau remporte le TGV chez les féminines

 

Elle devance Hillary Gérardi, une coureuse de Grenoble aux origines américaines très heureuse de sa seconde place acquise en 11h15’54. Et pour compléter ce podium aux couleurs internationales, c’est l’italienne Alessandra Perona venue de Cascinette d’Ivrea dans le Val d’Aoste qui s’offre une belle 3ème place en 11h44’09.

 

 

Tour de l‘Aiguille de la Vanoise

Fayolle en invité surprise

En marge du TGV, 265 coureurs avaient pris le départ à 8h du matin pour le Tour de l’Aiguille de la Vanoise. Un parcours magnifique de 22km et 1400m de D+ pour découvrir le Col de la Vanoise et le lac des vaches. Un belle ballade que Sébastien Fayolle aura remporté sans surprise.

Sébastien Fayolle facile sur le TAV

Sébastien Fayolle facile sur le TAV

Le tarin de La Plagne aurait du courir la Pierra Menta version été ce dimanche avec son équipier de la Plagne Marc Maroud. Mais ce dernier fut victime d’un coup de chaud lors de la première étape de vendredi sur les hauteurs d’Arêches. Un épisode malheureux qui aura changé les plans du traileur du Team Mammut. Et bien décidé à faire un gros bloc de course ce week-end, Fayolle a pris un dossard à la dernière minute. Un bon choix car il aura littéralement survolé la course s’imposant haut la main en 2h07’41 devant Sevan Battendier. De bon augure pour ses prochaines courses (Zierre Zinal, Coupe du monde de Sky Running en Italie en octobre et certainement les Championnats de France au mois de Septembre). Derrière l’intouchable traileur de La Plagne, Sevan, le jeune haut savoyard est un habitué du ski alpinisme l’hiver sous les couleurs du CAF de Cluses. L’été c’est en trail qu’il s’éclate. Après une montée au col de la Vanoise partagée avec Floran Sautel de Courchevel, son infortuné compagnon de route, victime d’une mauvaise chute peu avant le lac des vaches, devra lâcher du lest et se contenter de la 5ème place au général. Quant à Sevan, subjugué par le passage au lac des Vaches il en perdra sa concentration et naviguera à vue dans la descente manant à Pralo avouant même « avoir coupé sans le vouloir la fin du parcours ». Mais ces quelques poignées de secondes volées n’auront rien changé au classement, son poursuivant slalomant loin derrière. Christophe Polaszek de Chartres termine sur la 3ème marche du podium en 2h17’15. A noter la belle prestation d’ Hervé Franchino le dynamique organisateur des évènements de Courchevel qui termine 8ème 2h30’23 et rappelle que « vendredi prochain aura lieu la PLUM KV à Courchevel ».

1488291395.5384animation3 - TOUR DES GLACIERS DE LA VANOISE. Résultats, compte rendu et photos (reportage d’Alexandre Garin) / 05-07-15

 

 

Chez les filles, ce fut là encore une course sans suspens. La jeune Elise Poncet venue de St Quentin en Yvelines aura survolé l’épreuve en 2h31’26 et avec en prime la 11ème place au général. « En équipe de France de course de montagne l’an dernier chez les juniors, c’est Julien Rancon le parrain de la course qui m’avait motivé pour venir ». Eloignée cette saison des sélections tricolores, Elise fut impériale devançant Claire Bourbonnaud de Villard de Lans (2h47’48) et Caroline Marinho de la Rochette (2h55’29). Derrière l’espagnole Carolina Martin est une Madrilène installée en Savoie pour travailler comme Kiné aux Thermes de Brides les Bains. « La montée était un peu dure car il faisait chaud et j’avais peu d’eau. Je suis monté avec une autre fille mais celle-ci a chuté et je me suis alors retrouvé devant. Après sa 3ème place en Sénior à Bozel il y a deux semaines, elle prépare surtout un ultra chez elle à Madrid en fin de saison. En attendant elle devrait venir à l’X-trail de Courchevel début août certainement sur l’épreuve de 54km.

Elise Poncet 1ère du TAV ici en descente

Elise Poncet 1ère du TAV ici en descente

 

L’autre fille en question n’était autre que la jeune espoir du ski Nordique de la Féclaz Fanny Tournay en préparation pour la saison hivernale. Elle réalisera une belle performance bouclant le parcours en 3h01’ et s’imposant chez les juniors filles. Placée à un moment en 4ème position, Aurélie Caucal de Jacob-Bellecombette n’aura pu suivre ses deux plus proches rivales mais réalisera une course très homogène. Après sa 3ème place à la Saintinoise, elle prendra une belle 6ème place en 3h05’.

 

En vrac, des  belles photos signées Alexandre Garin

Point de vue au-dessous du col de la Vanosie

Point de vue au-dessous du col de la Vanosie

Peu avant l'arrivée

Peu avant l’arrivée

Dans le remontée sur le Bochor sur le TAV

Dans le remontée sur le Bochor sur le TAV

Dans le Bochor

Dans le Bochor

Dans la descente menant à Pralo

Dans la descente menant à Pralo

Avant de redescendre sur Pralo

Avant de redescendre sur Pralo

Podium filles TGV

Podium filles TGV

Podium filles du TAV

Podium filles du TAV

L'équipe de Courchevel après le TAV

L’équipe de Courchevel après le TAV

Aurélie Caucal au lac des Vaches, 6ème et 4ème sénior du TAV

Aurélie Caucal au lac des Vaches, 6ème et 4ème sénior du TAV

Au col des Vaches ils étaient encore 2ème et 3ème

Au col des Vaches ils étaient encore 2ème et 3ème

Baptiste Locatelli au ravitaillement

Baptiste Locatelli au ravitaillement

Baptsite Locatelli au ravitaillement 2

Baptsite Locatelli au ravitaillement 2

Briefin la veille de la course

Briefing la veille de la course

Podium TGV Hommes

Podium TGV Hommes

Podium TAV Hommes

Podium TAV Hommes

 

CLASSEMENTS Tour de l’Aiguille de la Vanoise :Classement Tour de l’Aiguille de la Vanoise (22 km)

CLASSEMENTS Tour des Glaciers de la Vanoise : Classement Tour des Glaciers de la Vanoise (73 km)

 

 

1488291395.5384animation3 - TOUR DES GLACIERS DE LA VANOISE. Résultats, compte rendu et photos (reportage d’Alexandre Garin) / 05-07-15
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events