TPSinfos

TEAM SALOMON 2016 : arrivée du talentueux « coureur de montagne » Renaud JAILLARDON et chez les espoirs, de l’annécien Gédéon Pochat !

Team trail Salomon France élite 2016: envie partagée et objectifs personnalisés

 

Dans le team Salomon France élite 2016, Sacha Devillaz, ancien titulaire du team Salomon espoir et Renaud Jaillardon rejoignent Juliette Benedicto, Thibaut Baronian, François D’Haene et Michel Lanne. Des teams managés par Jean-Michel Faure-Vincent et entraînés par Christophe Malardé.

Avant d’ouvrir sa saison, chaque trailer s’exprime sur sa forme, ses espoirs et ses objectifs.

 

Juliette Benedicto la forme revient tout doucement – Infos coureur ITRA

J’aborde 2016 avec beaucoup d’envie. Mes blessures sont totalement résolues et la forme revient tout doucement. Je vais repartir sur des trails de 40 à 76 km avec pour objectifs principaux le 46 km de l’Ergysport trail du Ventoux, le 73 km de la Transvulcania, le 42 km du Marathon du Mont-Blanc et le 76 km du Grand Trail des Templiers.

Pour en savoir plus sur Juliette : http://www.lepape-info.com/actualite/trail-juliette-benedicto-un-appetit-sans-fin/

 Juliette Benedicto photo Damien Rosso www.droz-photo.com

Juliette Benedicto. Templiers photo Damien Rosso www.droz-photo.com

 

Thibaut Baronian des formats type marathon – Infos coureur: Mountain40 et info ITRA

Comme en 2015 je resterai sur des formats courts, type marathon. Une distance qui me réussit et sur laquelle j’ai le désir d’encore progresser. Mes profils seront variés, du très technique à la route, en passant par la moyenne montagne. J’ai choisi comme grands rendez-vous le 44 km de la Transgrancanaria, le Wings for Life World Run au départ de l’Afrique du Sud, les mondiaux de Skyrunning et le championnat de France de trail court. Pour la suite, j’aviserai, mais j’ai quelques souhaits déjà !

 

1536_VKRO-ITT_HD-41

Thibaut Baronian. Col des Fours.Vainqueur Altispeed 2015.www.photossports.com

 

1536_VKRO-ITT_HD-44

Thibaut Baronian. Col des Fours. Altispeed 2015.www.photossports.com

 

 

Sacha Devillaz 2016 dans la continuité de 2015 –Infos coureur : Mountain 40 et info ITRA

2015 m’a ouvert l’esprit avec ma 4ème place à la CCC. Je sais maintenant que je peux me confronter sans complexe à l’élite mondiale et cela me motive beaucoup. Je commence l’année sur les ski de fond en participant à des courses de longues distances et avec quelques séances de vitesse/fractionné/VMA en course à pied. Mes objectifs sont ciblés et en cohérence avec mes capacités, ma progression et surtout mon envie. J’ai choisi des distances supérieures à 80 km sur des profils très montagneux qui me correspondent bien et respecterai des périodes de préparation et de récupération. Je serai au départ de la Maxi Race fin mai et l’on me verra certainement passer une ligne d’arrivée chez moi à Chamonix fin août !

026_ELA9771

Sacha DEVILLAZ. 9ème ICE TRAIL TARENTAISE 2015.sommet de Grande Motte (3653m).www.photossports.com

 

 

François D’Haene Hong Kong pour commencer – infos coureur: Stats ultra et  ITRA

Comme chaque année j’ai une grosse envie et motivation avec peut-être un peu plus de forme que d’habitude puisque je ne suis pas en coupure en ce moment, mais plutôt en période intensive d’entraînement en vue de mon 100 km en janvier. Ce n’était d’ailleurs pas évident de la concilier avec celle des fêtes

Je suis engagé le 23 janvier à Hong Kong sur le 100 km de la première étape de l’Ultra Trail World Tour. Ensuite j’espère pouvoir skier à plein pot jusqu’à la Pierra Menta avant de rechausser mes chaussures de trail. Mes gros objectifs seront le GR 20, si toutes les conditions sont réunies et la Western States fin juin. Il sera alors temps de faire une petite pause estivale pour programmer le reste de la saison.

2 François D'Haene photo Cyrille Quintard

François D’Haene. photo Cyrille Quintard

 

 

Michel Lanne une motivation décuplée- infos coureur :Mountain40 et infos ITRA

J’ai terminé ma saison 2015 sur la Diagonale des Fous. J’ai ensuite effectué une coupure de presque 2 mois, qui m’a permis de me régénérer physiquement autant que mentalement. J’avais besoin de cet arrêt et je sens que ma motivation pour aborder 2016 en est décuplée. J’ai fait le choix de courir sur un format un peu plus long qu’habituellement. Mes 3 principaux objectifs seront la Maxi Race et ses 85 km, puis la CCC et de finir probablement sur les Templiers. Ces trois épreuves majeures du calendrier français m’inspirent énormément et suscitent en moi une motivation particulière.

3 Michel Lanne Photo Robert Goin

Michel Lanne. Photo Robert Goin

 

 

Renaud Jaillardon un désir de nouveautés – infos coureur: Runraid et info ITRA

Depuis 2007, je suis principalement présent sur le format course en montagne. Cela a été très formateur, mais j’ai un désir de nouveauté, de découvrir des courses mythiques comme le marathon du Mont-Blanc, Sierre Zinal et bien d’autres encore. Je me sens frais physiquement et prêt psychologiquement. J’espère prendre un maximum de plaisir tout en étant performant. Mon objectif 2016 sera d’apprendre à rester compétitif sur des trails d’une durée de 2 à 4 heures maxi incluant des dénivelés allant jusqu’à 2500 m. En tant que champion de France de course en montagne, je serai au départ de l’édition 2015 ainsi qu’au Lyon Urban Trail et championnat de France de trail court. J’ai hâte de commencer!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Robert Goin nous invite à faire connaissance avec le nouveau pensionnaire du Team Salomon:

Renaud Jaillardon depuis le 1er janvier a rejoint le team trail Elite Salomon. Né le 25 janvier 1986 à Gleizé il est coach athlé santé au sein de l’Athlé Calade Val de Saône et réside à Saint Georges de Reneins dans le Rhône. Son début de mois de février va être chargé avec le 7 le 23 km du trail Givré à Montanay et le 14 le 22 km de l’Ubaye Snow trail Salomon. Deux trails qui s’inscrivent dans le cadre de la préparation de ses grands rendez-vous de la saison : championnat de France de course en montagne, Lyon Urban Trail, championnat de France de trail court…

Renaud Jaillardon ouvre quelques paragraphes de son carnet de bord.

 

Le football puis l’athlétisme

 

J’ai pratiqué le football comme première activité extra scolaire. Lors d’un cross scolaire un entraîneur m’a proposé d’essayer l’athlétisme. Ont suivi deux années conciliant entraînement foot et athlétisme. A 15 ans j’ai préféré arrêter le foot pour me perfectionner en athlétisme et plus particulièrement en demi-fond. Une fois les bases athlétiques acquises sur la piste ainsi qu’en cross, j’ai essayé la compétition sur route, avant de me lancer à 21ans sur la course de montagne. Quand je ne cours pas, c’est-à-dire pas souvent, je suis toujours partant pour une partie de foot, de tennis, une sortie vtt ou de vélo route et dans le cadre de mon emploi, je fais de la marche nordique 6 heures par semaine.

 

La découverte du trail

 

Elle s’est faite lors de mes débuts en course de montagne et j’ai tout de suite accroché à ce type de format. Il m’était difficile de partir courir sans avoir comme objectif principal de pouvoir grimper ou atteindre les plus hauts monts du Beaujolais qui m’entouraient. J’aime évoluer sur de nouveaux chemins peu fréquentés avec parfois une vue imprenable à la clé. Ma première course de trail a eu pour cadre le Beaujolais Village Trail 2011. J’apprécie dans le trail la sensation de liberté, de découverte, de maîtriser la montagne que l’on a décidé de gravir. Il est ouvert à tous et chacun peut prendre le départ et se confronter à l’élite. Peu de disciplines permettent cet échange. Le trail est aussi une aventure, où j’aime avoir à gérer différents paramètres comme l’hydratation et réfléchir à la gestion de course pour réussir à atteindre mon objectif.

 

Une préférence pour les trails courts

 

A ce jour, je préfère les trails courts où il est possible de courir tout du long et en particulier, ceux qui enchaînent une seule ascension à effectuer le plus vite possible avant de basculer sur une belle descente. Mes entraînements actuels, me permettent d’être compétitif sur des courses ne dépassant pas 2 heures d’effort sur environ 20 à 25 km. J’apprécie particulièrement les terrains bien boueux, comme un vrai cross. C’est dans ces conditions que je m’amuse le plus !

 

Du bon stress avant les rendez-vous importants

 

J’aborde assez sereinement les compétitions importantes lorsque je sais que j’ai pu faire une bonne préparation et que je suis resté concentré sur mon objectif. J’ai tout de même toujours un peu de stress mais celui-ci reste « du bon stress » : c’est cela qui fait que je suis un homme de compétition ! Je redoute le plus l’apparition de crampes synonymes de perte de beaucoup de temps     . Rien de plus frustrant que d’avoir les sensations dans les jambes pour « pousser » et le mental pour terminer, mais de ne pas pouvoir tout donner.

 

2015 un titre après des podiums

 

Mon objectif majeur de la première partie de saison était le championnat de France de course en montagne. Deux années consécutives je suis monté sur la boîte et je voulais décrocher le titre. Quel soulagement d’avoir réussi ce petit exploit. J’ai ensuite voulu m’essayer au trail court avec en ligne de mire les championnats de France de trail au Sancy. Rien ne s’est passé comme prévu. J’ai traîné une douleur à l’ischio jambier durant le mois d’août qui ne m’a pas permis de m’entraîner correctement et contraint à faire l’impasse sur ce championnat. Fin octobre j’ai terminé deuxième du marathon des Causses.

 

Références sportives Alain Mimoun, Alysson Félix et Zinédine Zidane

1488291395.5384animation3 - TEAM SALOMON 2016 : arrivée du talentueux "coureur de montagne" Renaud JAILLARDON et chez les espoirs, de l'annécien Gédéon Pochat !

 

J’ai été marqué par ma rencontre dans le Beaujolais avec Alain Mimoun suite à une victoire de course sur route chez les jeunes. Il m’a dit que je devais continuer à m’entraîner et que ce serait de plus en plus dur. Depuis ce jour j’ai toujours aimé ce personnage si attachant et j’espère pouvoir, comme lui, courir à l’âge de 90 ans ou plus ! J’admire beaucoup Alysson Félix : un diamant à l’état pur avec une foulée magnifique qui lui permet à elle seule d’être performante sur 100, 200 et 400 mètres. Je pense aussi à Zinédine Zidane. En 1998, j’ai eu la chance d’aller le voir s’entraîner avec toute l’équipe de France sur mon stade habituel. Il a marqué ma jeunesse par sa présence qu’il imposait lors d’un match. A tout moment il pouvait faire la différence avec un geste technique venu d’ailleurs. A côté de son talent, j’aime le personnage ou du moins la prestance qu’il dégage ainsi que sa simplicité.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Renaud JAILLARDON.Photo Sophie GIRAUD

 

Revivez en vidéo la lutte entre Renaud Jaillardon et Kilian Jornet lors de la grimpée du Semnoz 2014 :

Team trail Salomon espoir 2016: progresser et vivre de nouvelles expériences

 

Gédéon Pochat s’ajoute à Yann Alarcon, Nathan Jovet et Matthias Mouchart dans le team Salomon France espoir 2016. Des teams managés par Jean-Michel Faure-Vincent et entraînés par Christophe Malardé. Après leurs ainés du team Elite c’est au tour des espoirs de faire le point sur leur forme et objectifs.

 

Yann Alarcon des distances augmentées – infos coureur : runraid et infos ITRA

Je me sens en forme et suis impatient de courir sur des grandes distances, de voir autre chose, de connaître la gestion et la difficulté d’une longue course. Avec Jean-Michel et Chris nous avons décidé d’augmenter le kilométrage. J’ai 3 objectifs majeurs : le 108 km en 2 étapes de l’Ultra Lozère trail, le 75 km du Luchon Trail qui sera ma plus longue distance d’une traite et le 65 km du Tour de la Grande Casse à Pralognan.

1 Yann Alarcon photo Goran Mojicevic Passion Trail

Yann Alarcon photo Goran Mojicevic Passion Trail

 

 

Nathan Jovet un souhait de vivre de belles courses -infos coureur: URW et info ITRA

Après une blessure d’un mois en octobre, j’ai repris doucement et les sensations commencent à revenir. J’aborde 2016 comme 2015, avec beaucoup de nouveautés, sans me mettre la pression et en essayant de faire du mieux possible. Je vais participer majoritairement à des trail entre 30 et 40 km. Mes 3 objectifs principaux seront le Marathon du Mont-Blanc, Sierre Zinal et les championnats de France de trail court. J’ai participé à aucune de ces trois courses alors ça sera une découverte. Je n’ai pas d’objectif comptable particulier mais j’aimerais bien vivre de belles courses et être en forme au bon moment !

1325_MG_7521

Nathan JOVET. 10ème Altispeed 2015. Arête Pers. www.photossports.com

 

 

Matthias Mouchart une saison en deux phases – infos coureur : URW et infos ITRA

J ai coupé la course à pied et tout le reste à partir de mi-octobre, pour recharger les batteries et repartir sur de bonnes bases en 2016. Je suis impatient de commencer cette nouvelle saison pleine de nouveaux objectifs et challenges, et motivé à bloc !

Pour la saison à venir, j’ai une grande envie de me tester sur du plus long, c’est ce qui m’attire depuis le début. Elle aura deux phases. La première au format marathon car c’est là où je possède le plus d’expérience et je vais tenter d’aller jouer les premiers rôles sur la Verticausse, XL Race d’Annecy, Ubaye trail Salomon, Serre-Che trail Salomon. La deuxième avec 2 formats longs : le 80 km du Mont-Blanc et le 76 km du Grand Trail des Templiers.

1322 11h26m10sDSC_0377

Matthias Mouchart. 7ème Altispeed 2015.Mur des Lessières .www.photossports.com

 

 

Gédéon Pochat première année au sein d’un team– infos coureur:  ITRA

2016 sera ma première année au sein d’un team. Je vais essayer d’apprendre le plus possible des autres coureurs et continuer à me faire plaisir. Au niveau de la forme je suis à 200% même si mes chaussures de trail sont rangées au fond d’un placard. Je fais essentiellement du ski-alpinisme en ce moment. Mes objectifs en terme de distance seront des courses allant de 20 à 49 km, avec le Cross du Mont-Blanc pour la plus courte et le Serre Che Trail Salomon pour la plus longue. Je préfère évoluer en montagne, voire haute montagne, sur des sentiers techniques, mais je participerai aussi à des courses plus roulantes comme par exemple le Lyon Urban Trail qui sera une première pour moi. Je serai aussi présent sur la Verticausse, le Luchon Aneto Trail et l’Ubaye trail Salomon.

1183_VKRO-ITT_HD-75

Gédéon POCHAT.11ème Altispeed 2015. Col des Fours. www.photossports.com

 

 

Zoom sur Gédéon Pochat team Salomon espoir 2016

 

Gédéon Pochat, nouvelle recrue du team Salomon espoir, est né le 4 janvier 1995 à Annecy et réside à Talloires. Il a pratiqué le football au poste de défenseur central pendant 9 ans dans deux clubs successifs. Afin de compléter son entraînement il a commencé à courir dans un environnement montagneux en augmentant progressivement les distances. Sa première expérience trail date de 2003 sur la randonnée du 11 km de la montée de la Tournette effectuée avec son grand-père. L’un était le plus jeune de cette classique et l’autre le doyen. Un moment de partage dont Gédéon se souvient avec émotion, depuis il a manqué aucune édition de cette classique. Cette année, Gédéon va consacrer l’essentiel de son hiver sportif au ski alpinisme avant de retrouver les sentiers des trails. Alterner ces deux sports lui permet de rester davantage motivé.

Entre une sortie à skis et une compétition il nous ouvre quelques paragraphes de son journal de bord.

 

Aller là où mes yeux se posent

 

Ce qui me plait dans les trails est de pouvoir aller là où mes yeux se posent et de n’avoir comme limite que ma forme physique. J’aime ceux en pleine montagne avec des montées, des descentes bien raides et des sentiers techniques, le tout sur des chemins secs. Je suis le plus à l’aise sur les parcours aux alentours de 20 km, les montées bien raides et les sentiers techniques. Mon point faible reste les descentes. A ce jour ma course préférée est le Serre Che trail Salomon même si en 2015 pour ma première participation, des conditions dantesques étaient au rendez-vous et le tracé modifié. J’ai hâte de voir le vrai parcours du 48 km. Dans l’avenir je souhaiterais être au départ des Dolomites Skyrace.

 

Libéré par les premières foulées

 

Durant mes entraînements le plus important est de découvrir de nouveaux paysages. Je prends le temps de m’arrêter et de photographier. En revanche, en compétition, mes yeux restent rivés sur le sentier.

J’essaye d’aborder les courses le plus décontracté possible et de penser avant tout à me faire plaisir. Dans les heures qui précèdent le départ, je suis stressé mon cœur s’emballe et mon esprit de compétition prend le dessus. Heureusement, les premières foulées me libèrent. Ce que je redoute le plus est d’avoir une hypoglycémie ou un coup de mou. Même si cela finit toujours par passer ça casse le moral

 

Joie et déception

 

Ma plus grande joie a été ma 9ème place au scratch sur le cross du Mont-Blanc 2015. Après le dernier ravitaillement à la Flegère j’étais épuisé et voyais les autres concurrents revenir, mais j’ai quand même réussi à maintenir ma position. Ma plus grande souffrance est une très grosse entorse à l’échauffement avant le KV de Fully le 25 octobre 2014. Elle m’a valu une opération 5 semaines plus tard et plus de 3 mois de pause.

 

Un titre à défendre

 

Sur le Salomon Over the Mountain Running Challenge 2016 je vais défendre mon titre dans la catégorie espoir remporté en 2015 et essayer de décrocher sur plusieurs étapes une place dans le top 10 du scratch. Etudiant en Mesures Physiques, section sport études j’ai cours le lundi toute la journée et suis libéré les autres après-midis, ce qui me permet de m’entraîner régulièrement. J’ai tendance à souvent faire de longues sorties en montagne mais essaye de ne pas privilégier des entraînements spécifiques et de les adapter aux courses prévues. Par exemple pour préparer le cross du Mont-blanc je vais bosser essentiellement les relances et le plat. En revanche en vue du Serre Che trail Salomon je vais privilégier les descentes mais aussi l’enchaînement de montées et descentes.

 

Kilian Jornet pour modèle

 

J’admire Kilian Jornet car il arrive à être bon sur tous types de formats. Je l’ai déjà côtoyé brièvement durant des courses de ski-alpinisme, j’ai aussi skié avec lui, c’est quelqu’un de très ouvert et très modeste quand on connait son palmarès. Julien Absalon, m’impressionne aussi pour sa longévité et son état d’esprit. J’aurais aimé être himalayiste, vaincre les plus hauts sommets du monde en mode léger, j’espère que cela n’est que partie remise !

 

3 Gédéon Pochat Photo Robert Goin

Gédéon Pochat -Photo Robert Goin

5 Gédéon Pochat photo Robert Goin

Gédéon Pochat -photo Robert Goin

 Gédéon Pochat-Altispeed 2015-  photo Goran Mojicevic

Gédéon Pochat-Altispeed 2015- photo Goran Mojicevic

1488291395.5384animation3 - TEAM SALOMON 2016 : arrivée du talentueux "coureur de montagne" Renaud JAILLARDON et chez les espoirs, de l'annécien Gédéon Pochat !
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events