TPSinfos

TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE 01/02-07-2017

14ème Tour des Glaciers de la Vanoise

Pommeret et Rossi un duo de choc pour une course chic !

Pour cette 14ème édition du tour des Glaciers de la Vanoise une météo capricieuse est venue narguer coureurs et organisateurs tout le week-end, rafraîchissant certains au passage mais frustrant d’autres déjà bien décidés à revenir l’an prochain pour apprécier les beaux paysages de Vanoise, cachés pour l’occasion. Paolo Rossi vainqueur ex-æquo avec Ludo Pommeret sera peut être de ceux-là !

 

 

vue sur pralo 2 - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

« Pralognan vu du ciel »

Arrivée de Ludo Pommeret et Paolo Rossi - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Arrivée de Ludo Pommeret et Paolo Rossi

Peu importe le temps, Ludovic Pommeret connaissait le parcours sur le bout des doigts ou plutôt des semelles. Il aura servi de guide de luxe à l’italien Paolo Rossi pour cette visite express du parc de la Vanoise. On l’attendait d’abord comme l’un des favoris de la Pierra Menta été. Après une belle seconde place avec Léo Viret sur la première étape, son jeune équipier de dernière minute fait une mauvaise chute et entraîne inévitablement le duo vers un abandon forcé. Résigné mais loin d’être démotivé, Ludo s’adapte rapidement et après un bref échange avec Silvère Bonnet l’organisateur du TGV le voilà engagé sur l’épreuve qui l’a révélé jadis, pour une nouvelle participation.

Et quelle participation ! D’abord aux prises avec un groupe de coureurs avertis et au palmarès fourni tels que les Chartrain, Heusey, Dobert, Gérard, Ogier et consorts. Mais celui qui mis le feu aux poudres le premier est le piémontais Paolo Rossi, un expert des ultra, déjà finisher du mythique Tor des géants à la 9ème place. Dans le col de la Vanoise, Ludo doit d’abord laisser faire l’italien, certainement encore un peu secoué musculairement par ses deux dernières journées à arpenter le massif du Beaufortin. Alors que Yannick Heusey « pas du tout dans le coup aujourd’hui car certainement pas remis de mon épopée de 110km sur la maxi race » voilà que Ludo revient au train sur Rossi. Et comme deux amis de longue date, le duo de tête enchaine avec facilité les difficultés, balayant sous un crachin de circonstance le refuge de l’Arpont, Plan sec puis l’Orgère, laissant loin derrière eux les rescapés du jour.

Parti fort d’entrée de jeu comme à son habitude celui qui réalise la meilleure opération dans le groupe de chasse, n’est autre que le sociétaire de Chambéry Triathlon Steeve Dobert, qui auteur d’un sans faute se hisse sur la 3ème marche du podium en 8h08’19.

Arnaud Chatrain n’est pas mal non plus 4ème avec son chrono de 8h16’49 « Inscrit de dernière minute, j’aime cette course que j’ai déjà disputée. J’étais très motivé et je visais vraiment le podium mais quand j’ai vu le plateau au départ j’ai tout de suite compris que cela allait être compliqué. Je termine donc très satisfait de cette 4ème place que je suis allé cherche avec les dents. Je me suis éclaté dans la montée de Chavière puis j’ai fait la descente à bloc. Côté météo c’était plutôt agréable pour moi car cela aura au moins eu le mérite d’éviter les coups de chaud. Il faut accepter ce temps en montagne et savoir rester humble.»

Quant au quintuple vainqueur de l’UTB et dernier empereur de l’échappée belle 2016, l’accompagnateur en montagne Sébastien Gérard se contente malgré lui de cette 5ème place qu’il apprécie néanmoins, avouant que « l’été et avec mon métier, ce n’est pas toujours la période la plus propice pour être performant. J’enchaine les sorties avec les clients, ce qui génère un peu de  fatigue et je prends les courses au gré de la forme du moment. Je n’ai d’ailleurs rien envisagé de sérieux pour le reste de la saison. »

Yannick Heusey 7ème en 8h31’05, est aussi un habitué des podiums. Il réalise sans doute l’une de ses plus mauvaises coures de l’année. Mais le coureur de la Scarpa Compressport prend les choses avec recul et sagesse « Je n’ai pas récupéré suffisamment et le fait de monter sur des distances plus longues est un apprentissage qui doit se poursuivre avec le temps. C’est plus dur et j’apprends chaque jour. Je dois reconnaitre aussi que le niveau était particulièrement relevé aujourd’hui. Je vais maintenant bien profiter de mes vacances méritées et reposantes en famille avant de me lancer sur mes objectifs de fin de saison. »

Sur la course féminine, on attendait Patricia Serda qui d’abord inscrite n’a finalement pas prise le départ. Et c’est finalement la haut-savoyarde Amandine Cusin qui remporte l’épreuve en 10h30’.

D’abord surprise elle même cette jeune maman de deux garçons de 2 et 4 ans semble si fraiche à l’arrivée qu’on la sentait prête à repartir pour un tour, à la rencontre de son mari encore engagé sur la course et certainement loin derrière sa championne de femme. « Le dernier col avec la neige n’a pas été facile à négocier, je n’étais pas très à l’aise. J’ai aussi trouvé assez long cette dernière descente finale. Pour préparer cette course relativement longue je n’avais fait en amont que les 40km du Berun trail au mois de mai. Je suis très contente de ma performance. D’abord 2ème j’ai doublé une fille sur le premier ravitaillement puis elle m’a reprise sur les suivants car je prenais bien soin  de m’arrêter et de m’alimenter, contrairement à elle. Tout s’est joué dans le dernier col où je suis partie au train avant de terminer avec une belle descente sur le retour. C’est une belle surprise de remporter cette course pour mes débuts en trail. Côté antécédents, j’ai d’abord pratiqué l’athlétisme à St Julien de Genevois, mais c’était avant de faire des enfants. »

Laurie Atzeni de Marseille, seconde féminine en 10h50’42 « Je suis moyennement contente de ma course car je n’ai jamais vraiment réussi à me mettre totalement dedans. Malgré cela je me suis régalé. C’est un profil qui rentrait parfaitement dans ma préparation pour l’Utmb car montagneux tout en étant assez roulant. Car à Marseille on manque un peu  de profil spécifique et il nous faut enchainer souvent plusieurs fois de suite les mêmes montées. Maintenant place à des « blocs montagne » dans les écrins avant de faire du jus pour l’Utmb.»

Charlotte D’Alençon (Suisse) complète le podium en 10h53’53 « Longtemps 4ème je suis passée 3ème dans la seconde moitié. J’ai suivi un groupe d’hommes dans la dernière montée ce qui m’a permis de prendre un bon rythme. J’ai eu un peu froid au sommet mais j’ai pu me réchauffer ensuite. Je suis habituée aux formats longs, j’ai ai d’ailleurs fait un en Italie au mois d’avril, et je cours un 100km dans les Alpes bavaroises dans 15 jours. »

Alexandre Garin.

 

Vidéo : Réaction de Ludo Pommeret, Paolo Rossi, Amandine Cusin, Arnaud Chartrain, Sébastien Gérard, Candice Bonnel et Elsa Nodet.

Ci-dessous des photos du 30 km puis les résultats complets !

Vue sur Pralo - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Michael Pasero domine sur le 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Mickael Pasero Vainqueur du 30km !

Candice Bonnel en descente 1ère femme du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Candice Bonnel en descente 1ère femme du 30km

Séverine Bovero 2ème femme du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Séverine Bovero 2ème femme du 30km

Quentin Rey 2ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Quentin Rey 2ème du 30km

Nicolas Hairon 3ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Nicolas Hairon 3ème du 30km

1488291395.5384animation3 - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017
Margot Roze 3ème femme du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Margot Roze 3ème femme du 30km

Paul Burette 4ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Paul Burette 4ème du 30km

 

Aurélie Caucal 4ème femme du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Aurélie Caucal 4ème femme du 30km

Elsa Nodet 5ème femme du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Elsa Nodet 5ème femme du 30km

Corinne Favre 6ème femme du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Corinne Favre 6ème femme du 30km

Jordan Fermault 6ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Jordan Fermault 6ème du 30km

Benoit Mielle 11ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Benoit Mielle 11ème du 30km

Nicolas Bernier 12ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Nicolas Bernier 12ème du 30km

 

Eric Meyrieux 13ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Eric Meyrieux 13ème du 30km

Fabien Mingeon 16ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Fabien Mingeon 16ème du 30km

Gary Ozeray 27ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Gary Ozeray 27ème du 30km

Christophe Kircher 48ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Christophe Kircher 48ème du 30km

Florian Tissot 51ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Florian Tissot 51ème du 30km

Grégory Pragier 54ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Grégory Pragier 54ème du 30km

Segolene Vito 9ème femme du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Segolene Vito 9ème femme du 30km

Marie Laure Caisse 10ème femme du 30ème - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Marie Laure Caisse 10ème femme du 30ème

Antoine Garrigue 56ème du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

Antoine Garrigue 56ème du 30km

arrivée dOphélie Saugey 16ème fminine du 30km - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

arrivée d’Ophélie Saugey 16ème femme du 30km

les co vainqueurs du TGV à larrivée - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017

les co-vainqueurs du TGV à l’arrivée

 

thumbnail of Résultats 73km

thumbnail of RESULTATS 30KM

thumbnail of RESULTATS 30KM

1488291395.5384animation3 - TGV 2017 : RESULTATS ET REPORTAGE  01/02-07-2017
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events