XAVIER THEVENARD: LE PETIT PRINCE DE L’UTMB DEVIENT ROI

Arrivé à Chamonix avec le surnom de «petit prince», Xavier Thévenard en repart avec un statut de roi. Ce 31 août, sur la ligne de départ, peu nombreux étaient ceux qui pronostiquaient le jurassien vainqueur. Et pourtant. Du haut de ses 30 ans, le pensionnaire du Team Fuji Spirit Asics a assomé la concurrence, mettant plus que jamais à profit son profil de pur montagnard. Déjà vainqueur en 2013 et 2015, Xavier Thévenard ajoute donc à son palmarès un troisième succès sur la plus prestigieuse des courses d’Ultra-trail.

Outsider de luxe au regard de la start-liste, Xavier Thévenard a parfaitement assumé son statut. Véritable coqueluche du public sur les pentes du Mont-Blanc, le jurassien est ce week-end entré encore un peu plus dans l’histoire de l‘UTMB. Seul athlète à ce jour à avoir remporté toutes les épreuves de l’événement (OCC, CCC, TDS et UTMB), Xavier Thévenard rejoint aujourd’hui François D’Haene et Kilian Jornet au nombre de victoires sur l’épreuve phare (3 victoires chacun).

THEVENARD - XAVIER THEVENARD: LE PETIT PRINCE DE L'UTMB DEVIENT ROI

Crédit photo: Facebook Xavier Thévenard

Après sa quatrième place glanée l’an passé sur ce qui reste jusqu’à présent l’UTMB le plus relevé de l’histoire, le jurassien voulait prendre sa revanche. Ce troisième succès, Xavier Thévenard l’a bâti à force de patience. En laissant partir la fusée Jim Walmsley qui une fois encore n’assumera pas son départ rapide, en assistant tour à tour aux abandons des principaux favoris (Kilian Jornet, Sylvain Court, Luis Alberto Hernandez ou encore Tim Tollefson), le «petit prince» savait que pour monter sur le podium il faudrait résister aux éléments. Malgré la météo très compliquée, sous le vent, sous la pluie et dans le froid, Xavier Thévenard a bataillé. Rôdé aux difficultés d’un terrain qu’il connaît par cœur, il ne restait alors plus que l’américain Zach Miller pour lui barrer la route d’un succès qui peu à peu se dessinait. Ensemble jusqu’à La Fouly, X.Thévenard faisait complètement exploser son adversaire direct dans la remontée vers Champex Lac. A bout de force, le vaillant américain devait déposer les armes quelques minutes plus tard. Un de plus.

Le jurassien n’avait alors plus qu’à contrôler. Tout en maîtrise, il franchissait la ligne d’arrivée devant le roumain Robert Hajnal et l’espagnol Jordi Gamito.

THEVENARD VICTOIRE - XAVIER THEVENARD: LE PETIT PRINCE DE L'UTMB DEVIENT ROI

Alors que tirer de ce succès? Au delà de la victoire pure, on peut déceler un état d’esprit particulier chez ce garçon, qui en fait sa force. Un état d’esprit tourné avant tout vers la simplicité et le plaisir. Comme François D’Haene, Xavier Thévenard ne cherche pas la performance absolue, la victoire à tout prix. Xavier Thévenard est avant tout un montagnard, un athlète qui connaît la montagne et la pratique avec une connaissance extrêmement pointue du milieu. La clé de la réussite en Ultra se trouve sûrement là. C’est sans doute là l’une des raisons pour lesquelles des coureurs d’exception comme Jim Walmsley ont tant de mal à gérer et à apprivoiser ce type de courses.

THEVENARD 2 - XAVIER THEVENARD: LE PETIT PRINCE DE L'UTMB DEVIENT ROI

Au terme de ces 170km et 10 000 m de dénivelé positif, Xavier Thévenard a donc aujourd’hui inscrit un peu plus son nom dans la légende de l’UTMB. Et l’histoire d’amour entre l’épreuve chamoniarde et le «petit prince» n’est sûrement pas terminée.

Hugo PELLETIER

%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events