Zegama 2014 : Fast and Furious !

L’édition 2014 du Maraton Zegama Aizkorri, qui lançait les Sky Series 2014, suscitait beaucoup d’attentes, entre un plateau d’athlètes de très haut niveau et un vieux record à battre. La météorologie semblait pourtant bien vouloir entraver l’élan des athlètes et annihiler les espoirs de record avec de la pluie et de la boue … Ce record détenu depuis 2005 par Rob Jebb (3 h 54′ 18″). Mais en ce dimanche, les hommes allaient se déchaîner plus fort que les éléments.

Photo © Jordi Saragossa

Photo © Jordi Saragossa

Le premier homme fort fut Aritz Egea Caceres. Le basque, plein de panache sur ses terres et devant son public, a donné l’impulsion qu’il fallait à la course. Pointant en tête aux deux premiers contrôles, il a accompagné Kilian Jornet et Marco De Gasperi jusqu’à Atarrebeta, soit environ le tiers de la course, avant de s’éclipser et de rétrograder finalement à la 10ème place, deux places derrière son entraîneur Jokin Lizeada. A sa manière, il aura contribué à ce qui allait advenir. De toute évidence, quand deux légendes ont décidé de s’affronter, la place entre les deux devient étroite.

Aritz Egea ©iancorless.com

Aritz Egea ©iancorless.com

Subissant probablement le contre-coup de sa victoire et de ses efforts de la Transvulcania, conjugué au tempo éprouvant imprimé dès le départ, Luis Hernando a souffert pour rentrer dans la course, allant jusqu’à divaguer à la huitième place.

Les deux hommes désormais seuls en tête, Jornet allait compter une trentaine de secondes d’avance sur De Gasperi après une première offensive. A mi-course, au lieu dit Sancti Spiritu, les deux hommes étaient de nouveau au coude à coude. Plus à l’aise dans les parties techniques, Jornet allait ensuite creuser un écart supérieur à deux minutes, au passage des points culminants du parcours, entre Aizkorri et Aitxuri.

c2a9iancorless-com_img_0123zegama14

Kilian Jornet et Marco De Gasperi ©Iancorless.com

Jornet filait implacablement vers une septième victoire et vers ce record qui lui manquait pour définitivement parachever son règne sur Zegama (3 h 48′ 38″). Comme un joyau au milieu de la couronne … Mais l’intensité de course fut telle que trois autres coureurs allait se succéder sur la ligne d’arrivée en supplantant le précédent record.

Photo © Jordi Saragossa

Photo © Jordi Saragossa

Logiquement, ce fut tout d’abord Marco de Gasperi qui en finit avec deux minutes de retard (3 h 50′ 38″). Mais il était temps pour l’italien. Car l’ombre du grand Luis Hernando commençait à planer au-dessus de lui, pour échouer à seulement dix-neuf secondes (3 h 50′ 57″). Retrouvant progressivement des forces dans les parties roulantes et descendantes, l’espagnol aura placé une accélération fulgurante à l’approche du trentième kilomètre pour remonter au classement.

A l’opposé, le roumain Ionut Zinca signera une course parfaitement régulière, calé à la quatrième place. Il ne se privera pas lui non plus de réaliser un chrono inférieur (3 h 53′ 14″) à un record déjà relégué aux oubliettes.

Kilian Jornet © Jordi Saragossa

Kilian Jornet © Jordi Saragossa

Avec quatre athlètes à descendre sous l’ancien record, malgré les conditions, on en vient à se demander comment celui-ci a bien pu tenir pendant neuf ans. C’est sûrement l’Histoire qui attendait que ses héros et ses témoins soient fin prêts pour écrire une nouvelle page. Parlant de témoins, le public de Zegama aura été une nouvelle fois extraordinaire, portant les athlètes au sommet de leur effort et amenant même Kilian Jornet à lui dédier sa victoire.

Entre sa quatrième place de 2012 (4 h 06′ 22″) et sa onzième place de 2013 (4 h 21′ 08″), Michel Lanne a opté cette année pour une solution intermédiaire en finissant sixième (3 h 57′ 27″). Avec un chrono amélioré de neuf minutes par rapport à 2012, la performance de Michel Lanne agit comme un indicateur de l’intensité de la course. Rentrer dans le top 10 à Zegama demeure l’apanage d’une classe supérieure d’athlètes, et Michel Lanne confirme donc qu’il en fait partie.

Michel Lanne ©Iancorless.com

Michel Lanne © Jordi Saragossa

1488291395.5384animation3 - Zegama 2014 : Fast and Furious !

Kasie Enman était de retour sur le circuit Skyrunning après une pause-maternité. L’américaine aurait pu se contenter d’une course d’attente afin d’évaluer son niveau de forme. Mais pourquoi donc faire les choses à moitié ? Stevie Kremer allait ainsi trouver une compatriote à qui parler durant la première moitié de course, les deux américaines alternant en tête, Kremer prenant le dessus dans les ascensions, Enman affirmant sa supériorité dans les descentes.

Kasie Enman © Iancorless.com

Kasie Enman © Iancorless.com

Enman virait en tête au vingtième kilomètre avec une minute d’avance, mais Kremer prenait ensuite définitivement la mesure de sa compatriote. Rétrogradée en fin de course à une honorable cinquième place (4 h 53′ 35″), Enman n’en a pas moins adressé un message clair : « Kasie is back » et elle pourrait bien faire parler de nouveau d’elle cette saison !

Stevie Kremer © Jordi Saragossa

Stevie Kremer © Jordi Saragossa

Stevie Kremer © Iancorless.com

Stevie Kremer © Iancorless.com

Stevie Kremer inscrit son nom au palmarès de Zegama pour la première fois (4 h 46′ 43″), devançant de quatre minutes Elisa Desco (4 h 50′ 20″) qui, comme son compagnon Marco De Gasperi, monte sur la deuxième marche du podium. Maite Mayora, quant à elle, a fait une course plus similaire à celle de son compatriote Luis Hernando. Huitième à la mi-course, elle est progressivement remontée au classement pour venir se saisir de la troisième place (4 h 51′ 48″). Toujours convalescente, Emelie Forsberg termine quatrième, avec le sourire (4 h 52′ 12″). A noter que seules les trois premières féminines se hissent dans le top 100 au scratch (79ème, 93ème et 99ème) contre cinq en 2013.

Elisa Desco, Stevie Kremer et Maite Mayora ©Iancorless.com

Elisa Desco, Stevie Kremer et Maite Mayora ©Iancorless.com

La saison internationale de skyrunning se poursuivra en France. Dans un mois, à Chamonix, se dérouleront les championnats du monde avec le kilomètre vertical, le Marathon et le 80 km du Mont-Blanc. Quinze jours plus tard, ce sera au tour de Val d’Isère d’accueillir les Skyrunner® World Series avec, dans un premier temps, le vendredi 11 juillet, la renaissance du kilomètre vertical de Bellevarde, 2ème étape des VK Series. S’ensuivra dimanche 13 juillet, la quatrième édition de l’Ice Trail® Tarentaise, 2ème étape des Ultra Series.

Résultats Top 10 Hommes :
1- Kilian Jornet 3 h 48′ 38″
2- Marco De Gasperi 3 h 50′ 38″
3- Luis Alberto Hernando 3 h 50′ 57″
4- Ionut Zinca 3 h 53′ 14″
5- Zaid Ait Malek 3 h 55′ 6″
6- Michel Lanne 3 h 57′ 27″
7- Manuel Merillas 3 h 58′ 9″
8- Jokin Lizeaga 3 h 59′ 11″
9- Tadei Pivk 4 h 00′ 28″
10- Aritz Egea 4 h 01′ 04″

Résultats top 5 Femmes :
1- Stevie Kremer 4 h 46′ 43″
2- Elisa Desco 4 h 50′ 20″
3- Maite Mayora 4 h 51′ 47″
4- Emelie Forsberg 4 h 52′ 12″
5- Kasie Enman 4 h 53′ 33″

Résultats complets : 2014_ABSOLUTA

Sites à consulter :

Zegama
Skyrunning
IrunFar
Ian Corless

1488291395.5384animation3 - Zegama 2014 : Fast and Furious !
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events