ECOTRAIL DE PARIS: CUSSOT ET DECORSE REMETTENT CA

bandeau tps - ECOTRAIL DE PARIS: CUSSOT ET DECORSE REMETTENT CA

Après leur victoire partagée en 2018, Sylvaine Cussot et Gaëlle Decorse seront à nouveau au départ du 80km de l’EcoTrail de Paris ce week-end. A quelques heures du départ, les deux jeunes femmes se sont prêtées au jeu de l’interview croisée. Prêtes à une nouvelle bagarre.

 

Pourquoi revenir sur l’Eco Trail en 2019 ? Quels seront vous objectifs ?

Sylvaine Cussot : « C’est une course que j’affectionne particulièrement, et je suis ravie de revenir sur l’événement pour ma 7ème participation. Avec une victoire sur le 50km, deux victoires sur le 80km et deux deuxièmes places, j’ai eu mon lot de chance sur cette course !

L’EcoTrail de Paris n’est pas vraiment un objectif pour moi cette année, mais plus une course qui s’intègre dans ma préparation Ultra du Mont Fuji. C’est une manière de faire du gros volume à bon rythme ! Bien évidemment, je n’y vais pas pour me balader. J’ai bien l’intention de faire de mon mieux demain avec les jambes du jour. Je me sens plutôt en forme, j’ai bien chargé récemment donc ça dépendra vraiment de mes jambes. Mais j’espère en premier lieu prendre autant de plaisir que les années précédentes, et franchir la ligne d’arrivée avec l’envie de revenir ! ».

Gaëlle Decorse : « Cette course sera tout d’abord l’occasion pour moi de revoir mes amis du marathon des sables. L’organisation m’a invitée, je ne pouvais pas refuser. J’ai vraiment aimé cette course l’année dernière, bien que ça ne soit pas typé montagne.

Je pars sans objectif précis en général, sinon je stress trop avant le départ. J’ai préparé au mieux cette course pour faire le meilleur résultat possible. C’est une course de reprise, donc reste à voir si 80km ne sera pas un peu long pour un début de saison ».

cussot 1 - ECOTRAIL DE PARIS: CUSSOT ET DECORSE REMETTENT CA

 

En 2018 vous aviez terminé la course main dans la main. Bis repetita ?

Sylvaine Cussot : « L’édition 2018 nous a laissé de sacrés souvenirs, notamment en raison des conditions climatiques improbables. A cause d’une erreur de parcours avec Claire (ndlr : Bannwarth), avec qui j’étais en tête à moins de 6-7km de l’arrivée, le classement féminin fût complètement incertain jusqu’au pied de la Tour Eiffel. C’était fou et excitant à la fois ! Gaelle est passée devant alors que nous étions sur le mauvais parcours, je la reprends à 2km de l’arrivée avant de poursuivre ensemble en débriefant sur ce qui venait de se passer. Sans vraiment se concerter, il était évident, étant donné ce scénario de fin de course, que nous terminions ensemble. Ce fût un très bon moment de partage avec une athlète que je ne connaissais pas et que j’ai appris à découvrir depuis ! Je suis d’ailleurs ravie de la savoir au départ cette année encore et je lui souhaite une aussi belle réussite que l’an dernier. Elle est jeune, avec beaucoup de talent et de belles valeurs, et cette victoire fût méritée ! Ce fût un réel plaisir d’avoir partagé ce moment avec elle ».

Gaëlle Decorse : « Je ne sais pas si cette année nous partagerons encore la victoire, mais une chose est sure c’est que l’édition 2018 reste pour moi un superbe souvenir. Quand j’y repense, c’était tellement inattendue ! Avec cette course j’ai acquis un peu de visibilité, mais surtout ça m’a permis de découvrir une belle personne qu’est Sylvaine, que j’ai pu recroiser ensuite sur le TTN et que je peux maintenant qualifier d’amie. Ce sont ces rencontres qui font la beauté de notre sport ».

DECORSE 1 - ECOTRAIL DE PARIS: CUSSOT ET DECORSE REMETTENT CA

Après l’EcoTrail, quelles seront vos principales échéances ?

Sylvaine Cussot : « Le 26 avril je serai au départ de l’ultra du Mont Fuji, mon premier 100 miles ! C’est l’inconnu totale mais le challenge est excitant, d’autant que je vais partager l’aventure avec les copains du team, Xavier Thévenard et Benoît Girondel. Ensuite, si tout se passe bien je serai au départ de l’UTMB fin août. Après la CCC en 2014 et la TDS l’an dernier, je crois que c’est le bon moment pour tenter le tour complet ».

Gaëlle Decorse : « Cette année je serai au départ de mon premier ultra, en juin, afin de voir si la distance longue me convient. Ensuite je serai au départ des championnats de France de trail long à Méribel. Pour le reste, ce sera essentiellement des courses avec mes amis dans les Alpes pour le plaisir et le partage ».

Les verra-t-on encore une fois franchir la ligne d’arrivée ensemble au sommet de la Dame de fer ? Réponse ce week-end.

Hugo PELLETIER

Propos recueillis par Hugo PELLETIER pour TPSinfos

bandeau tps - ECOTRAIL DE PARIS: CUSSOT ET DECORSE REMETTENT CA

Widget not in any sidebars

TRAIL DU PETIT SAINT BERNARD

TRAIL DU PETIT SAINT BERNARD

BOUTIQUE I RUN

BOUTIQUE I RUN
%d blogueurs aiment cette page :

2015 Copyright. TPS Events