ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX –

Le Team MATRYX en Bref

 

Une structure indépendante de Haut-Niveau en Trail Running

Un Team Espoir et un Team Elite

10 athlètes en 2020 issus essentiellement de l’arc Alpin Chamonix – Annecy – Chambéry – Grenoble

22 ans de moyenne d’âge

856 moyenne ITRA

4ème Team Français

5 sélections en équipe de France

8 médailles nationales et 2 médailles internationales

Un staff technique (Team Manager et Entraineur) et un Staff médical (Médecin du sport – Kinésithérapeute – Ostéopathe – Préparateur Mental)

0010 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX - 0011 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -

 

Nous avons échangé avec Thomas Janichon, team manager du Team Matryx qui à distance a répondu pour TPS Infos à quelques questions sur la gestion du team Matryx durant cette période de confinement.

 

Comment les athlètes du team ont globalement vécu confinement ?

 

« Globalement, et malgré la gravité sanitaire de la situation, nous avons tenté de transformer ce confinement en opportunités. Premièrement, les athlètes ont pu vite regagner le domicile familial et revenir dans leurs montagnes haut-savoyardes, principalement autour d’Annecy, afin d’avoir plus d’espace et de confort dans une période qui s’annonçait relativement longue. Les premiers réflexes que l’on a eu avec Simon Gosselin, co-fondateur du team MATRYX et entraineur de la structure ont été de faire le point calmement avec chacun pour savoir comment ils allaient eux et leurs proches. Avaient-ils senti des symptômes visibles du virus ? Et surtout de ne pas céder à la panique. Le discours a tout de suite été très positif et optimiste en essayant de ne pas dramatiser la situation. Nous ne faisons que du sport et cela devenait clairement secondaire au vue de la situation sanitaire. Enfin, nous avons tous essayé de nous adapter aux règles de confinement puis aux modifications du calendrier de courses afin de se fixer des objectifs personnels et factuels plutôt que de spéculer sur d’éventuelles dates et courses de reprise.

 

D’un point de vue physique, nous avons pu faire le point avec chaque athlète pour cerner ses envies, ses besoins et sa motivation à s’entrainer ou non pendant cette période. De là, Simon a dû déborder d’imagination pour élaborer des programmes adaptés aux athlètes mais également aux règles strictes du confinement. Entre séances de Home Trainer, séances spécifiques à pied autour de la maison et renforcement musculaire, il y avait clairement des moyens pour continuer de s’entrainer convenablement. De plus, et grâce au soutien de notre staff médical et notamment de Benoit Durieux notre Ostéopathe et de Thibault Deschamps, le kinésithérapeute de l’équipe, nous avons pu travailler sur les points faibles physiologiques de chacun grâce à un travail de renforcement musculaire précis et adapté.

 

D’un point de vue mental, nous avons pensé qu’il était pertinent d’optimiser cette situation comme une véritable opportunité de travailler d’autres facettes de l’entrainement et de l’humain. Le but était déjà de prendre le temps de faire tout ce qu’on n’avait pas le temps de faire d’habitude afin d’avoir l’esprit plus libre et reposé. Ensuite, sous l’impulsion de quelques athlètes, nous avons pu procéder à un premier travail de préparation mentale avec ceux qui le souhaitaient. En faisant appel à Claude Crétier, ancien skieur alpin de haut niveau puis entraîneur des Equipes de France de Ski Alpin et aujourd’hui préparateur mental, nous voulions optimiser notre démarche de recherche de la performance en allant chercher petit à petit les pourcentages qui nous séparent du très haut niveau.

 

De plus, nous avons la chance d’avoir un groupe de 10 athlètes, un groupe sain et soudé qui partage des valeurs très fortes comme la passion, le travail ou l’humilité. De là, il est clairement plus simple et agréable d’accompagner ces athlètes d’autant plus dans une situation de confinement aussi ensoleillée que celle-ci, même si on aurait tant aimé aller faire de longues sorties en montagne. Cela amène également une véritable dimension collective dans un sport individuel qu’est le trail-running. Nous avons profité de cette émulation et cet esprit d’équipe pour tirer tout le monde vers le haut et se lancer des objectifs afin de rendre ces semaines plus sympathiques à vivre.

 

Ce qui reste le plus important à nos yeux, c’est de promouvoir cette notion de « performance responsable » qui nous tient à cœur et qui se définit clairement comme le mot d’ordre du Team MATRYX.  C’est une quête de performance et du très haut niveau en donnant du sens à nos actes et à nos comportements, en respectant les athlètes qui sont des hommes et des femmes avant tout, en respectant notre environnement qui nous est si cher et si bénéfique pour notre épanouissement en montagne. »

 

 

Comment ce confinement a-t-il affecté vos athlètes sur le plan motivationnel? Ont-ils encore des objectifs? Pour la fin de saison peut être ?

 

« Sur cet aspect de la motivation, les athlètes sont évidemment impactés car nous n’avons toujours pas de date de reprise des compétitions officielles. Toutefois, il faut là aussi se recentrer sur chacun et se poser les bonnes questions, pourquoi court-on finalement, qu’est ce qui nous motive profondément ? Evidemment, la compétition reste importante pour les athlètes du Team MATRYX et c’est un formidable moyen de se surpasser et de repousser ses limites mais cela ne doit pas être une finalité. Ils courent car ils aiment courir et être en montagne avant tout ! Il était donc important de se fixer des objectifs de progression personnelle dans l’ambition et la volonté de passer des caps et de continuer à progresser. Nous ferons un point plus précis lorsque que nous aurons des informations officielles quant à la reprise de la compétition. Mais pour le moment il est encore trop tôt pour se projeter de manière très concrète. »

 

Quel impact aura eu ce confinement sur le plan économique pour le team? Quel fut le soutien des partenaires? Y a-t-il eu un manque à gagner pour certains ou plutôt moins de dépenses?

 

« De part notre structure et notre fonctionnement de manière indépendante, nous sommes moins impactés que si nous avions un partenaire unique et donc une seule source de financement. Grâce à nos 13 partenaires pleinement investis dans le Team MATRYX, nous pouvons voir l’avenir de manière sereine et c’est vraiment gratifiant. Malgré la situation et le manque d’activité économique de certains, chaque partenaire a tenu un discours encourageant et plein d’espoirs quant à la suite, dans une volonté commune de transformer cette situation complexe en une opportunité de développement. Cette situation a également permis de mettre en valeur cette notion de partenaires plutôt que de sponsors qui nous tient à cœur et qui prend tout son sens dès que la situation devient complexe. Nous sommes fiers de porter leurs couleurs, de les représenter et de mettre en lumière toutes les valeurs positives qu’ils véhiculent toute l’année. »

 

 

L’après confinement débute et se profile. On peut courir et rouler. Comment envisagent-ils la suite de leur programme d’entraînement ? Même sans course à court terme

 

« Nous savons aujourd’hui que dans le meilleur des cas, nous pouvons espérer une reprise de la compétition début août, ce qui nous laisse deux mois et demi pour pouvoir retrouver des niveaux de forme intéressants et reprendre l’entrainement de manière plus intensive et adaptée à la pratique. Dans cette dynamique positive, nous avons pensé que cette période pouvait être idéale pour repartager du temps ensemble, afin de se tirer mutuellement vers le haut et surtout optimiser cette période pour concrétiser toutes les idées de projet que nous avons. C’est pourquoi nous allons réussir à mettre en place des stages récurrents toutes les deux ou trois semaines afin de concrétiser nos envies de montagne, partager des séances en commun et simuler des premiers efforts à haute intensité. Au final, l’été va passer quasiment plus vite qu’à la normale avec toutes les idées de chacun et c’est encore une fois un excellent moyen de mettre en valeur l’émulation collective entre chaque athlète du Team MATRYX. Pour finir, certains athlètes ont aussi l’ambition de réaliser des défis plus personnels autour de chez eux et notamment tout près d’Annecy. Alors rendez-vous cet été pour continuer à prendre autant de plaisir en montagne et sur les sentiers. »

 

Pour suivre les aventures du Team MATRYX, ils sont présents sur Facebook, Instagram et sur leur site internet « Team MATRYX Trail Running ».

Propos recueillis par Alexandre Garin.

0001 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -0014 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -8D2A0151 e1589382204175 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -8D2A0697 e1589382234701 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -8D2A0732 e1589382255751 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -8D2A0921 e1589382277444 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -8D2A0951 e1589382312430 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -8D2A0979 e1589382340196 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -8D2A9573 e1589382377327 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -8D2A9625 e1589382400281 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -8D2A9723 e1589382650247 - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -

BOUTIQUE ALPINSTORE

bandeau vertical tps - ENTRETIEN AVEC THOMAS JANICHON- MANAGER DU TEAM MATRYX -

2015 Copyright. TPS Events